Cœur de loup

C'était un loup esseulé

Qui errait dans la forêt

Perdu dans une douce folie

En quête de compagnie.

Exilé par les siens

Il patrouillait en vain

Et hurlait jusqu'au matin

Son douloureux chagrin.

Et puis la lune l'entendit

Et le guida petit à petit

Jusqu'au clair de la nuit

Où elle en fit son ami.

C'était un loup solitaire

Triste et pourtant si fier

Toutes les nuits il s'en allait

Toutes les nuits son cœur battait

Et pour elle il chantait

Son humanité qu'on lui a volée

Son enfance qu'on lui a arrachée

Cette maladie qui l'a damné

Et en a fait un condamné

Et cela pour l'éternité…

Et au dessus la lune veillait

Amie intime et confidente

De son œil bleuté elle chassait

Tous les doutes qui l'assaillaient

Cicatrisant ainsi

Les plaies engendrées

Par cette cruelle maladie

Qu'on appelait lycanthropie.

Avant d'être ami, héros et loup

C'était un homme avant tout

Il s'appelait Remus Lupin

Loup-garou au cœur humain…