Les règles avant tout !

Chapitre 1 : Un plan…improbable.

Spock était quelqu'un d'énervant et d'absolument et catégoriquement rationnel.

Mais il était d'une intelligence et d'une méthodique implacable, il suivrait les règles dans leurs plus grandes exactitudes, même si cela devait le conduire en enfer. La preuve cet imbécile aux oreilles pointues aurait été foutu de se laisser mourir pour ses règles inviolables.

Et cela James Tiberuis Kirk ne pouvait l'accepter. Qu'un individu se laisse mourir pour des règles étaient non seulement impensables pour lui mais en plus cet acte relevait d'un égoïsme qui l'irritait au plus haut point.

Pour le Capitaine Kirk son équipage ainsi que son vaisseau étaient les choses les plus précieuses a ses yeux, et qu'importe les règles il les sauveraient de tout les dangers, et au périls de sa vie.

Malheureusement pour lui son second faisait partit du lot, non pas qu'il ne l'appréciait pas, ce serait mentir que de le dire. Mais ça lui faisait un problème de plus à régler. Il fallait que le Vulcain change, pour son bien, Jim ne demandait pas qu'il devienne sociable et agréable, il fallait que ça reste dans le domaine du faisable. Mais simplement qu'il modifie son approche en ce qui consernait les règles, et pour ceci il devrait s'en remettre à l'intelligence et la logique de son second.

Néanmoins, il s'était fait le serment de l'aider pour ça car il ne le ferait jamais seul .Il allait simplement et innocemment lui donner un gentil coup de pied…euh…main…Du moins c'est ce qu'il essayait de se persuader. Car en réalité il voulait juste lui donner une bonne leçon pour la frayeur qu'il avait osée lui faire subir quand il était à l'intérieur de ce maudit volcan.

Son plan était d'une stupidité incroyable, et pourtant il y avait de bonne chance pour qu'il fonctionne. Son but est de faire comprendre à cet imbécile à frange que toutes les règles et codes ne peuvent pas être respecté !

Et que par conséquent lui démontrer qu'il fallait choisir celles qui méritaient de l'être.

Alors, pour cela Jim allait lui imposer des règles stupides.

Le Capitaine de L'Entreprise sourit intérieurement heureusement que les règles ne s'appliquaient pas à lui.

Mais donner des ordres stupides et sans fondements à une sorte d'elfe évolué était dans ses cordes.

Et il allait s'en donner à cœur joie.

Que la partie commence.