Bonjour à tous, me voilà pour le dernier chapitre de cette histoire.

Vos reviews sont assez proches les unes des autres donc je vais cette fois pas répondre individuellement car pour le coup je me répéterais. Je vais seulement vous remercier tous pour toutes vos reviews , de votre soutien et de votre gentillesse . Merci d'avoir suivi cette histoire de l'avoir apprécié.

Beaucoup d'entre vous m'ont demandé mes projets pour après, pour une nouvelle histoire. Je préfère être honnête avec vous je n'en ai pas. Je compte finir ma dernière et première fiction "Entre rêves et réalité" puis prendre ma retraite ensuite.

J'ai écrit ses histoires en 2013 et 3 ans après je pense ne plus être assez passionné par le monde de To / Tvd ainsi que par nos personnages ou bien par le Klaroline et j'en suis désolé. Tout comme vous, en tant que lecteurs vous êtes également moins présents sur les fictions.

L'écriture me manquera peut-être, je ne sais pas, j'aviserai avec le temps. Si c'est vraiment le cas et qu'une autre histoire doit filtrer ce sera celle du passé de Klaus (de son enfance ) incluant les loups originels que vous avez pu découvrir dans " entre rêves te réalité " mais c'est tout.

Et si cette histoire doit être publiée je ne sais pas encore si sera en tant que fan fiction ou plutôt sous forme d'un roman personnel où les personnages seront les miens et si c'est le cas je ne pourrais publier cette histoire sur le site fanfiction. Elle devra subir de grosses modifications et sera surement plus sombre que j'en aurais fait à la base . Pour le moment je ne dis pas qu'elle ne verra jamais le jour en tant que fanfiction, je ne sais pas encore , je laisserais de toute façon cette porte ouverte dans le dernier chapitre d'entre rêves et réalité. Tout dépendra du manque de l'écriture et de vous, si vous me suivez ou non sur ce navire. Quand je fais quelque chose, j'aime aller au bout voilà pourquoi même si la motivation n'a pas été toujours là pour poursuivre certaines histoires comme celle ci par exemple, je l'ai amené à sa fin pour vous pas pour moi. A mes yeux un lecteur doit avoir la chance de pouvoir connaître la fin d'une histoire qu'il apprécie et suit. Raison pourquoi je ne me vois pas écrire une toute nouvelle histoire colossale pour 3/4 reviews . C'est trop de boulot et j'espère que vous le comprenez.

Enfin voilà, je préfère être honnête. Merci à tous ceux qui ont aimé cette histoire . Je vous souhaite une très bonne lecture et merci pour tout . je vous embrasse fort.

Votre auteur sur fanfiction : Klausetcaroline

*** Retrouver un amour perdu ***

Pov Caroline

Seule dans cette pièce noire, je n'arrive à trouver mes marques. Le rythme de mon coeur s'accélère avant de s'en sentir essoufflé. Je me bats contre moi-même et le combat est difficile. Un puits d'une lumière blanche reflète au loin . Je lutte désormais pour reprendre le contrôle de mon corps. Une lutte pour reprendre ma respiration comme si l'air commençait à me manquer. La lumière qui traverse cette porte se rétrécit. Je m'élance et cours aussi vite qu'il m'en est possible. Mes cheveux blonds sont alignés et fouettent mes épaules dans ma course rapide. Puis tout s'arrête, je tombe...

D'un sursaut, je reprends mon souffle et ma gorge semble si sèche. Il me faut quelques secondes pour me remettre d'aplomb, quelques secondes pour que je réalise où je suis. A mes côtés, des bougies sont étendues.

La voix de Rebekah se détache des autres. Celle-ci hurle sur la sorcière, la tenant fermement par le col de son tee-shirt.

"-Je serais gentille quand elle arrivera a faire ce stupide sortilège " gronde t-elle sur Stefan qui essayait de la calmer.

"-ça a marché... " laissais-je le son de ma voix sortir " ...j'y étais!" avouais-je.

"-Ce n'est pas possible Caroline, tu as disparu seulement quelques secondes "

"-Le temps était surement diffèrent là-bas !" concluais-je

"-Est-ce que ça veut dire que tu as réussi? Est-ce que Nik va bien? " s'empresse t-elle de demander

"-Si c'était le cas, nous ne serions surement pas ici, à faire un sortilège pour le sauver !" raille Elijah en serrant le poing.

"-J'ai échoué..." réalisais-je alors que les larmes me montent aux yeux

"-Ce n'est pas ta faute , tu as fait ce que tu pouvais!" me réconforte Stefan en s'agenouillant à moi.

"- Pourquoi est-ce que j'ai le souvenir de Papa Tunde qui me vient soudainement en tête? " demande soudainement Rebekah

"-Papa Tude?...ce n'était pas le sorcier revenu à la Nouvelle-Orléans pour s'en prendre à vous?" continue Stefan

"-D'où vous connaissez Papa Tunde ?" s'interloque Elijah en regardant le Salvatore " Je ne comprends pas!"

"-Moi si...le passé a été modifié, je vous avais prévenu que cela aurait un impact dans vos vies d'aujourd'hui!" gronde la sorcière

"-Il faut que tu me renvoies là-bas!" lâchais-je

"-C'est trop dangereux je ne pourrais pas te ramener au bon moment et je n'ai plus assez de force pour le faire!"

"-Je pourrais être bien plus dangereuse pour toi si tu ne trouves pas une solution et vite !" la menace Rebekah

"- Alors ramène mon esprit seulement quelques minutes avant . Si je me préviens avant je ne me ferais pas tuer !"

"- Je n'ai pas tout compris!" grimace Rebekah

"-Je ne te promets rien !" s'agenouille la sorcière face à moi avant de poser la paume de sa main sur mon front.

Me revoilà de nouveau parti. La sensation est différente de la dernière fois, cette fois je sens bien que seul mon esprit est en train de naviguer dans l'espace-temps et que mon corps ailleurs se repose délicatement au sol.

Quelques heures avant

xxxx

"-Nous devons retrouver Rebekah!" me dit Klaus en marchant d'un pas bien plus élancé .

"-Je ne cesse de l'appeler mais elle ne répond pas!" l'informais-je avant de continuer l'acharnement sur mon portable

D'un coup brusque, on m'attrape pour me mettre hors de vue . Mon corps se fait plaquer sur le petit mur en briques rouges. J'écarquille les yeux en me trouvant là, face à moi.

"- Je sais... je sais...et je n'ai pas le temps de t'expliquer et je ne vais pas essayer non plus...c'est aussi bien pour nos têtes... à toutes les deux. Satisfais-toi seulement de m'écouter attentivement ."

"-Ok!" répétais-je d'un ton encore choqué

"- Vous allez tomber sur Céleste "

"-C'est normal que je ne sache pas qui c'est?" demandais-je d'une petite voix

"-C'est une des sorcières responsable du sortilège. D'ici quelques minutes, Klaus va te demander de le laisser s'occuper d'elle seule, n'en fais rien. Peu importe s'il se montre insistant , ne lâche pas !"

"-Mais.." commençais-je alors que j'entends la voix de Klaus qui se demande où j'ai bien pu passer.

"-écoute, j'ai vécu ce moment il y a quelques minutes. Si tu ne le fais pas, une autre sorcière va profiter que tu sois seul , elle te tuera et toi et moi on retournera directement à la case départ. Tu ne veux pas ça et moi non plus alors fais ce que je te dis " me dit elle avant de disparaitre .

"- Caroline , mais qu'est-ce que tu fais ?" apparaît Klaus .

"- J'ai ...pensé que le réseau pouvait être meilleur dans cette rue!" cherchais-je une excuse.

"-Ne t'éloignes pas Sweetheart, je veux que tu restes dans mon champ de vision"

Par chance son téléphone se met à vibrer. Cela me dispense de devoir lui donner une excuse plus convaincante de ce que je viens de donner même s'il semble avoir avalé mon histoire.

"-J'espère que vous avez une bonne raison de ne pas avoir répondu immédiatement, Caroline ne cesse d'essayer de vous joindre! "

"- Nik j'ai perdu mon portable" l'informe sa soeur " Nous sommes tombé sur Papa Tunde , il est l'un..."

"-Des revenants!" finit-il " ...Est-ce que tu vas bien?"

"-Oui mais il n'est pas la seule personne que nous avons rencontré et cela apporte quelques complications."

"-Bonjour Klaus!" résonne une voix .

"- Céleste!" crache Klaus en raccrochant son téléphone malgré que sa soeur ne semblait pas avoir terminé.

"- J'imagine que tu sais pourquoi je suis là?" dit-elle

"-Va au manoir auprès de Rebekah, je te rejoins!" me demande Klaus

Cette fois, je réalise ...on n' y est.

"-Je croyais que tu ne voulais pas me perdre de vue?" répliquais-je

"- Rebekah semblait avoir des difficultés, je préfère que tu ailles la rejoindre. Céleste va vite repartir d'où elle est venu!"meregarde t-il avec sournoiserie avant de la saisir du sol .

"-Tu as raison!" flashais-je en arrachant le coeur de la sorcière

"-Mais qu'est-ce que tu as fait ?" hurle t-il de colère


Chapitre 15- Boucle bouclée

" Si le temps n'est qu'une grande boucle et que tout a déjà été dit,

n'est-il pas vain de vouloir en modifier la fin "

Pov Caroline ( du présent )

Dans un clignement de paupière, mes yeux s'ouvrent sur un plafond d'un blanc pur et éclatant. Malgré que l'endroit me soit inconnu, je me sens bien, confortablement installé sur un matelas à la fois ferme et moelleux. L'odeur de bois brut parfaitement entretenu à la cire d'abeille vient me chatouiller les narines. Je me décide à descendre du lit, laissant mes pieds se poser sur un tapis Shaggy de couleur crème qui apporte un confort moelleux à mes ballerines. Un confort si doux que je ne peux me retenir de les retirer afin d'en savourer la douceur sur mes pieds nus.

La porte s'ouvre effaçant d'une traite ma quiétude éprouvée jusque là.

"-Stefan!" Lâchais-je les yeux écarquillés " Qu'est-ce qui se passe?...Et puis où est-ce qu'on est?"

"-Tu ne te souviens pas, un sorcier nous a attaqué. Rebekah et moi on t'a amené ici, rester à découvert en ce moment n'est pas une bonne chose!"

"- Tu veux dire qu'elle ne m'a pas donné le choix et n'a rien trouvé de mieux que de me briser la nuque?"

"-Elle l'a fait pour te protéger, la situation est grave Caroline, ils ont de sérieux problèmes!"

"- On parle des Mikaelsons... ils n' ont pas qu'un problème , ils en ont des milliers!"

Mon ami soupire et reste silencieux.

"-Stefan...s'ils sont en pleine guerre, pourquoi tu restes ici?...OH...Rebekah...j'ai...encore du mal à sortir cette image de ma tête!"

Mon ami élargit un sourire en coin. Et à le voir, je réalise que cela fait un moment que j'en avais vu un sur son visage. Pas depuis Elena.

Il quitte la pièce sans un autre mot et je me retrouve à nouveau seule, ici, dans cette chambre. J'ai beau avoir quitté Mystic Falls, j'ai l'impression de me sentir nulle part à ma place et cette sensation est infernale. Que vais-je faire d'une vie éternelle ?

Après un certain temps où je n'ai fait que tourner en rond, ma main glisse dans ma poche afin de sortir mon portable. Je l'observe un moment puis laisse mes doigts glisser sur l'écran afin de faire défiler les photos. Je soupire , entre dans le répertoire avant de porter l'appareil à mon oreille.

" Hey, Tyler...c'est moi, encore. Une fois de plus, je suis sur ton répondeur, en vérité je ne m'attendais pas à ce qu'il en soit autrement. Je dois en avoir pris l'habitude. Je sais que si tu n'es pas revenu auprès de moi c'est parce que ta meute a besoin de toi mais moi...moi aussi...j'ai besoin de toi." m'arrêtais-je afin de reprendre une voix moins bancale." ... Si je t'appelle c'est dans le cas où tu prévoyais de rentrer. En ce moment, je ne suis plus à Mystic falls. La raison première? le besoin d'air, le besoin de ne pas me rendre compte de ton absence. Je suis parti pour retrouver Stefan et me voilà désormais à la Nouvelle Orléans où des sorciers complètement fous mènent une guerre contre les Mikaelsons et d'ailleurs ils en semblent même inquiets. Pour dire vrai, je suis perdue, je ne sais pas quoi faire et je ...je ne veux pas le laisser ...j'ai l'impression ...de ne trouver ma place. " continuais-je à marcher doucement à travers la pièce.

Je reste silencieuse comme si j'espérais avoir une réponse de sa part, une réponse que je sais ne viendra pas. Me pas m'ont conduit à une commode ou un collier de perles noir repose sur le plateau.

Ma main l'aggripe , mes doigts jouant avec chacune des perles. Et des images me reviennent en tête . J'y revois Klaus le portant autour de son cou et je réalise en regardant les tableaux au mur que c'est sa chambre.

"...Tu me manques!" lâchais-je avant de raccrocher tout en fixant ce collier.

"-Est-ce que tout va bien ?" me fait sursauter une voix masculine que j'avais conservé en mémoire et qui au final avait perdu de son intonation.

"-Je ne sais pas vraiment!" lâchais-je dans un soupir.

Alors que je me retourne vers lui accouder contre l'encadrement de la porte, je déglutis. J'avale ma salive difficilement due à une boule formée dans ma gorge. Il est à couper le souffle comme à son habitude. A la vitesse de la lumière je me dois de retracer tous les crimes et les monstruausités qu'il a commises au cours de sa vie pour chasser toutes ses pensées qui me traversent l'esprit.

"-Si tu veux je peux te ramener à Mystic Falls, la Nouvelle-Orléans n'est pas vraiment l'endroit le plus sûr en ce moment !"

"-C'est ce que j'ai pu voir !" souriais-je timidement "C'est à toi, il me semble "lui tendis-je son collier

"-Ravi de voir que tu te rappelles d'un si petit détail "

"-Cela ne fait pas si longtemps!" soupirais-je

"-Cette ville ne sera pas toujours un champ de bataille Caroline et ce jour-là et si tu le désires, tu pourras y trouver ta place !"

"- Tu as entendu ma conversation n'est-ce pas?"

"-Ce n'était pas volontaire mais oui ...j'en ai entendu une partie."

"-Tu sais donc que malgré que tu as autorisé Tyler à revenir, il ne l'a toujours pas fait!"

"- Je suis désolé qu'il n'a pas su saisir sa chance "

"-Tu n'es pas vraiment désolé... Klaus!"

"-Tu as raison je ne le suis pas, ça confirme seulement ce que je pensais de lui. Enfin... un jour viendra où tu te rendras compte qu'il n'est pas fait pour toi !"

"-Tu ne l'es pas non plus, Klaus ! " soufflais-je

"-On verra Sweetheart, on verra !"

Ce surnom, je l'avais presque oublié.

"- Pour le moment, tu peux dormir ici "

"-Et toi?"

"-Comment ça ?" arque t-il un sourcil

"-Je veux dire, c'est ta chambre ...ton lit ! ...et il est absolument hors de question que toi et moi ont..."

"- Ne t'inquiète pas pour ça j'ai pas mal de choses à régler alors je ne pense pas avoir du temps pour dormir !"

"- Klaus?" l'appelais-je en le voyant partir " Est-ce que ça va ?"

"-Mieux que jamais!" dit-il peu convaincant

Alors que je le regarde partir, je m'allonge sur le lit saisissant le coussin dans mes bras. Je souris sans le vouloir, son odeur masculine est partout.


Pov Rebekah

"-J'arrive pas à croire que notre mère est encore dans le coup!" lâchais-je

"- Oh et bien c'est parce qu'elle ne peut pas s'empêcher de tout faire pour me gâcher l'existence !" nous rejoint mon frère.

"-Mais... où est Stefan ?"

"-Il fait le guet pour Caroline !"

"-Tu veux dire que tu l'as contraint à le faire !" rectifiais-je alors que mon frère élargit son sourire.

"-Au moins, il est utile!...Quoi? il est important de s'assurer des allées et venues de Caroline et qu'elle ne tombe pas sur son double !" se justifie t-il

Là il n'a pas faux.

"- Et votre rencontre avec Marcel, ça a donné quelque chose?" demandais-je

"- On a désormais l'identité de trois sorciers sur quatre . On peut d'ailleurs remercier Caroline , ici ...présente...qui a tué l'un d'eux entre avant que je n 'ai eu le temps de lui soutirer les informations concernant le dernier !"

"- Tu m'a déjà fait la morale tous le long du chemin, je pense que j'ai compris maintenant!" raille sa douce agacée.

"- Je n'aurais pas eu besoin de te la faire si tu m'avais écouté!"

"-Je l'ai fait pour une bonne raison!" réplique t-elle

"-Une raison que tu ne veux pas me donner bien évidemment "

"-Je ne pense pas que ce soit le moment..." commençais-je en les voyant se disputer.

"-Cesse de râler je vais te le trouver ton quatrième sorcier !" s'emporte Caroline en attrapant sa veste en jean.


POV Caroline ( du futur)

Je n'avais pas d'autre choix que de la tuer. Je devais me sortir de cette situation et je ne peux le lui dire. S'il savait que dans la première version je me faisais tuer , il deviendrait inquiet pour moi et je ne pourrais pas me concentrer sur son destin.

Alors que ma main embroche la poignée du manoir sa voix résonne:

"- Je suis désolé." s'excuse t-il en me figeant sur place " ...Cette situation me rend nerveux... J'aimerais en terminé rapidement et en même temps...Non. Revenir à la réalité où tu repartiras dans ton temps mais insupportable!"

"- Mais je serais toujours là!" lui montrais-je l'étage de mon doigt

"-Cette Caroline malheureusement, n'éprouve pas les mêmes sentiments à mon égare !"

"-Donne-lui du temps et soit patient. Elle viendra à toi sans que tu t'y attendes!"

"-Et si elle ne le faisait pas ?"

"-Elle le fera !"

"-J'aimerais que tu restes, c'est égoïste n'est-ce pas ?

"-C'est dur pour moi aussi. L'idée de repartir et de ne pas te retrouver là-bas m'est insupportable. Pour être honnête, rester dans ce temps afin de ne pas te perdre m'a aussi traversé l'esprit . ...Et je m'en sens à la fois si honteuse...c'est comme si je l'abandonnais " essuyais-je une larme du revers de main

"-Tant que tu me trompes avec moi-même, ça me va!" lâche t-il ce qui le don de me faire éclater dans un rire nerveux.

Dans un geste doux, je viens me nicher contre lui et il m'accueille à bras ouverts. Ma tête se colle sur son torse et sa tête se pose sur le dessus de la mienne. Nous restons silencieux profitant simplement de cette étreinte.

"-Qu'est-ce que c'est?" demande soudainement Rebekah

"-Quoi?" se retourne mon originel

"-ça!" montre t-elle une boite sur le seuil du manoir.

Klaus fronce les sourcils avant de l'atteindre. Celle-ci ne peut être transporté, le fond du carton bien trop imbibé se déchirerait dans sa prise. Aucun autre choix ne se présente à lui que celui de l'ouvrir ici. Il soulève le couvercle. Deux draps autrefois blancs enveloppent chacun d'entre eux, une tête.

Il déplie le premier . De là où nous sommes, nous ne percevons que la chevelure. Il s'agit d'une femme. Mon originel l'observe un moment , je ne le connais que trop bien pour manquer ce petit pincement au coeur mais il ne faiblit pas et la repose au fond du carton.

"-Maman chérie est hors course!" lâche t-il

Du carton, il en sort désormais un petit papier blanc qui semble avoir été épargné par le sang. Alors qu'il en prend la lecture, j'en sens une tout autre émotion.

Ses mains sont tremblantes alors qu'il écarte seulement de quelques centimètres le deuxième drap comme pour s'assurer que ses craintes sont fondées. Une larme roule sur sa joue. Il se relève et lâche le papier .

J'avance à mon tour, ramassant le mot au sol où il est inscrit :

" un fils pour un fils ".

La deuxième tête à l'intérieur est celle de Marcel.

musique the Mast - UpUpUp

"-Nik, où est-ce que tu vas ? " lui demande Rebekah

"- Papa Tunde tire ses pouvoirs de sacrifices et il en assez en sa possession pour passer à l'attaque désormais" répondis-je

"-Comment le sais-tu ?" demandais-je

"- Marcel était juste une vengeance personnelle de me prendre celui que je considérais comme un fils pour venger la mort de l'un des siens...en ce qui concerne ...ma mère... "

"-...il l'a tué pour s'emparer de son pouvoir " finit Rebekah

Soudainement l'une de mes mains devient transparente et les yeux de Klaus s'écarquillent sous le choc. Mes craintes comme les siennes viennent d'être amplifiées. Le sablier au-dessus de sa tête vient d'être tourné dangereusement. Le sort est sous le point d'être lancé.


Pov Extérieur

A l' étage , bien enveloppée dans les draps, une jolie blonde s'est assoupi ignorant le vibrement de son téléphone portable qui ne cesse de résonner sur la table de chevet .

A l'autre bout de la ville, dans un caveau en plein centre du cimetière Lafayette. Papa Tunde est debout face à un récipient circulaire en bois. La lune monte dans la nuit noire et des chants de sorciers résonnent dans ses murs anciens et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Viviane , dernière sorcière réssucitée apparaît d'un pas tranquille . Elle se poste à ses côtés et lui tend un coeur encore frais. L'un des derniers ingrédients nécessaires.

"-Qui y' a t-il de plus sacré que la famille ?" sourit-il amusé en lui prenant des mains.

Tous les deux fixent désormais le filet de sang du coeur d'Esther s'en échapper.

"-Etes-vous sûr que le sortilège va fonctionner ? "

"-Ne pas y croire serait sous-estimé mes pouvoirs !" réplique t-il

Viviane acquiese d'un signe de tête et continue à l'observer avec attention.

"- Il reste plus qu'à ajouter un objet lui appartenant, une fois celui-ci à l'intérieur, le sortilège frappera. " l'informe t-il " ...As-tu cet objet ?"

"-Ce serait me sous-estimer !" réplique t-elle à son tour augmentant l'impatience du sorcier .

Elle glisse sa main dans l'une de ses poches et y sort une pièce romaine qu'elle niche désormais au creux de sa main.

"- Klaus l'avait donné à Marcel, sur l'une des faces est représenté le dieu Mars, origine du prénom de son ancien protégé ou fils...peu importe !"

"-C'est passionnant !" soupire t-il en récupérant la pièce qu'il fait désormais tournoyer dans ses doigts.

"- Moi je dis FACE ?" s'amuse la sorcière

Alors que Papa Tunde répond à son sourire, il lâche la pièce qui chute secondes après secondes.


POV Caroline ( du futur)

Ma main saisit la pièce au-dessus du récipient. Quelques secondes plus tard et c'était trop tard.

"-Enfant stupide !" crache Papa Tunde en me saisissant à la gorge d'un simple geste de la main .

Mes pieds ne touchent plus le sol, mes jambes prennent de l'élan d'avant en arrière afin de prendre davantage de puissance. Mes pieds heurtent la table où repose le saladier de sang. Celui-ci chute au sol et la terre commence à se nourrir du liquide qu'il contenait.

"-NON!" hurle t-il en augmentant sa prise

D'un élan , Klaus est derrière le sorcier et le frappe de toute sa force me libérant sur le coup.

Le corps de papa Tunde vient s'écraser sur la crypte en face où une rangée de pierres vient se détruire sous l'impact. Klaus le relève ne lui laissant pas le temps de le faire de lui-même . Le sorcier agite la main provoquant un anévrisme à l'hybride qui tombe à genoux sous la douleur. Dans ses cris de douleur je flash à eux et saisis la nuque de Papa Tunde que je fais tourner mais en vain.

"- Tu t'es amélioré !" se moque t-il avant de me propulser à plusieurs mètres .

Je m'écrase au sol à plat ventre. La terre vient même à la rencontre de mes lèvres humides.

"-Tu aurais dû rester mort !" crache L'hybride à bout de souffle en se redressant faisant face à sa douleur.

D'un geste de la main vif, il vise la gorge du sorcier et bientôt se dessine une entaille profonde dont le sang s'échappe rapidement . Sa tête tombe suivie de son corps sans vie.

"-Tu as réussi!" lâchais-je dans le choc

"-Non mon ange...on a réussi!" rectifie Klaus dans un sourire.

Mon front vient se poser sur celui de l'hybride dans un moment de tendresse.

"-Où est-il ? " lâchais-je soudainement en basculant mon regard au sol

"-Qui?"

"-Le récipient, il n'est plus là ...elle...elle l'a volé!"

"-Caroline...c'est fini. Si tu n'avais pas rattrapé la pièce , le sortilège aurait été lancé. Papa Tunde en était à l'origine. " tente t-il de me rassurer " et Viviane ne possède pas assez de pouvoirs pour le faire."

"- Attends une minute ...le sort a mis autant de temps à être efficace parce que celle à l'origine ne possédait pas assez de pouvoirs pour le réaliser!...Et si...en réalité ..tout était en train de se dérouler exactement comme la première fois ? "

"-C'est impossible Caroline, tu es la preuve vivante que tout ne se déroule pas de la même façon!"

"-Mais je n'appartiens pas vraiment à ce temps, je n'ai aucun impact!"

"-Admettons mais ma Caroline est également là , puisqu'elle dort en ce moment dans ma chambre"

"- Tu as raison, je n'ai jamais été là. Mais si on l'a réellement empêché alors pourquoi suis-je encore là ?" lâchais-je le laissant sans réponse.

"- Il ne reste plus beaucoup de temps pour que le sortilège soit lancé, Caroline. Et Viviane n'a plus d'objet m'appartenant et elle ne s'en procurerait pas un assez vite"

"-Sauf si quelqu'un est au courant qu'on essaye de s'en prendre à toi et en possède un ! "

"-Qui?" arque t-il un sourcil

"-Je ne sais pas!" m'emportais-face à l'inquiétude.

"- Il n'y a que toi , Stefan et Rebekah même Elijah ne le sait pas." me dit-il avant de faire un temps d'arrêt

"-Quoi?" dis-je inquiète.


Pov Rebekah

Un paf résonne dans le manoir. Ce PAF c'est le son de ma main rencontrant la joue de Stefan. J'ai tout essayé pour le faire bouger d'un centimètre même la contrainte mais rien n'y fait. Celle de mon frère est ancrée en lui.

Son portable vibre dans sa poche mais il reste à ne pouvoir faire un mouvement.

"- Ton portable sonne!" croisais-je les bras face à lui

"-Je sais mais je ne peux bouger!" me répond t-il

"-Très bien je vais glisser ma main dans ton pantalon pour l'attraper !"

"-Pourquoi es-tu obliger de justifier ce que tu vas y chercher?" me demande t-il

"-Très amusant!" glissais-je ma main dans sa poche de devant afin de m'en saisir. " Mon frère " lui fis-je montrer le nom à l'écran "Tu as eu de la chance que je sois là, le pauvre est tellement hypnotisé qu'il n'arrive même pas à faire autre chose que de veiller sur cette fichue porte." râlais-je

"-On a un problème!" dit-il

Face à la situation et même si mon frère me demande de rester sagement au manoir, je fais mon propre choix. J'entre dans la chambre et réveille Caroline.

"-Quoi?" se frotte t-elle les yeux encore endormis

"-Mon frère est en danger . Une sorcière va être en mesure de lancer un sortilège qui le tuera. Pour l'empêcher on doit la trouver et pour être efficace je me dois de couvrir un maximum de terrain. Je vais donc avoir besoin de Stefan "

"- Je ne vois pas où tu veux en venir " me dit-elle dans l'incompréhension en sortant du lit

"- Klaus l'a contraint à te surveiller et il ne pourra pas sortir du manoir si tu restes là alors tu vas venir avec nous!"


Pov Extérieur

Viviane accourt comme une furie, fermant la porte derrière elle. Elle repose le saladier sur une table et regarde le peu de sang que le récipient contient encore. Ses mains tremblantes se posent dans sa chevelure. Elle sait que son temps est compté et que sa vie ne tient plus qu'à un fil. De colère elle balance chaque objet à sa portée.

"-J'ai cru comprendre que vous meniez une Vendetta contre Klaus mikaelson " résonne une voix

"- C'est terminé , il me manque un objet lui appartenant!"

"-Et si je vous disais que j'en possède un!" lâche t-il en faisant retourner la sorcière

"-Et pourrais-je savoir à qui j'ai à faire ?"

"-Tout ce que vous avez à savoir c'est que je ne l'aime pas beaucoup!" dit-il en tendant un dessin représentant une jeune femme blonde dont la luminosité est dessinée à la perfection.


Pov Klaus

Je n'ai plus aucun doute possible, dès qu'il a mis un pied dans ma ville, j'ai senti sa présence, senti son odeur. L'avantage de cette partie lycanthrope en moi qui a un odorat beaucoup plus fin et qui reconnaît celle d'un congénère à des kilomètres.

Caroline s'écrase au sol, son propre corps ne la tient à peine. Elle est en train de disparaitre. Le moment est tout prêt.

"-Je te ralentis, cours!" me demande t-elle suppliante.

Je me baisse genou au sol et pose mes lèvres sur les siennes dans un baiser passionné. Nos langues viennent à danser ensemble dans un rythme parfait.

"-Ce n'est pas terminé!"la regardais-je avant de continuer seul.

Elle avait raison, ce n'était pas terminé. Je cours droit devant laissant mes sens me conduire à eux. Une fois sur les lieux , mon pied fracasse la porte et la sort de ses gonds. Il est là tenant le dessin de Caroline que j'ai réalisé . Je me jette sur l'hybride et le fait rencontrer le mur d'en face . Sous ma poigne il en a lâché le dessin qui vient se reposer sur le sol. Viviane accourt pour s'en saisir mais Rebekah l'intercepte et lui brise la nuque.

Je soupire de soulagement.

"-Heureusement que tu soignes toujours tes entrées, je t'ai entendu à des kilomètres!" me dit-elle en lâchant le corps sans vie de la sorcière.

"-Donne moi une seule raison de ne pas te tuer sur-le-champ!" hurlais-je de colère sur l'hybride alors que mes yeux se colorent et que des petites veines noires entourent mes yeux.

"-Parce que si elle découvre que tu m'as tué, elle te détestera à jamais !" me dit Tyler

Il a raison et il le sait. Caroline est ma faiblesse et pour elle je me dois de contenir ma colère, ma rage. Elle est encore avec lui et je le dois l'accepter. Je relâche ma prise sous son sourire que j'ai profondément envie d'effacer de son visage et c'est chose faite quand mon poing rencontre son visage.

"-C'est terminé!" lâchais-je en serrant le poing.

"- Ce ne sera jamais terminé, tu m'as tout pris et grâce à toi je bénéficie d'une vie éternelle pour satisfaire ma vendetta !" me crache t-il au visage.

Et il raison, il ne cessera jamais. Tant qu'il sera en vie il ne cessera de tout faire pour me nuire. Il flash pour s'enfuir mais grâce à mon âge, je suis bien plus rapide, mes sens bien plus éveillés. Je le vois dans son déplacement puis tout s'arrête et son corps tombe au sol.

Un cri d'effroi résonne . Caroline vient d'entrer et voit le corps de son petit ami à mes pieds. Elle se jette à ses côtés et lève ses yeux sur moi, sur ma main tenant le coeur de Tyler. Elle se relève et une colère la consume, je la lis dans ses yeux.

De toute sa force elle écrase son petit poing sur moi . Je ne bouge même pas d'un centimètre mais elle n'y fait pas attention et martèle désormais mon torse.

"-Je te hais!" crit-elle " je te déteste!" continue t-elle en me donnant des coups jusqu'à épuisement.

"-Caroline stop !" l'arrête ma soeur

"-Il l'a tué !"

"-Caroline, s'il ne l'avait pas fait , mon frère était condamné!" tente t-elle de lui faire comprendre la situation. "Et je peux t'assurer que si tu savais tout, tu respecterais et comprendrais son choix!"

"- Comment pourrais-je seulement accepter le fait qu'il a tué mon petit ami?"

"- Car Tyler était notre premier amour et Klaus sera notre dernier!" résonne la voix de la Caroline du futur qui se maintient difficilement au mur.

Celle du présent tourne de l'oeil à se voir et s'évanouit sous le choc. Klaus la rattrape avant que sa tête n'heurte le sol.


Pov Caroline (du présent)

Depuis mon réveil, je n'ai pas bougé d'un millimètre. Je suis resté assise face à mon autre moi à m'écouter qu'il n'y avait pas d'autre choix à faire. Qu'ainsi notre avenir à toutes les deux était assuré. Je n'ai dit un mot, je n'en ai pas le courage. Je ne cesse de mettre en ordre toutes ses choses que je sais désormais .

Pour le moment rien que m'imaginer tomber dans les bras de Klaus m'est impossible.

"- Ton destin détient du mien n'est-ce pas ? que se passerait-il pour toi alors si je ne le choisissait pas un jour?" la regardais-je avec colère

" - Parce que tu nous ferais perdre à toutes les deux l'amour d'un homme qui se disait en être incapable et qui pourtant en donne a une femme qui pensait ne pas être assez pour le mériter !" me dit-elle.

A sa phrase mon visage s'adoucit en la regardant et j'y trouve un sourire complice.

"-Je ne peux pas être avec lui, pas après ce qu'il a fait !"

"-Tu n'es pas encore prête et lui non plus, tu te rappelles la nuit du bal des années 20. Tu avais dansé avec lui et tu te souviens de ce qu'il t'a dit?"

"-Oui, je m'en souviens!"

"-100 ans me paraît jouable !" me regarde t-elle dans un sourire."Il est temps pour moi de rentrer, je sais que tu feras le bon choix pour nous deux!" disparait-elle en changeant de pièce surement pour faire ses adieux aux autres.

Je me retrouve là seule, en plein milieu de la pièce . Seul avec toutes ses informations jusqu'à ce qu'on pose ses mains sur mes yeux que je m'en fige sur place. Je suis paralysé sans avoir la force de faire un mouvement. Des lèvres chaudes viennent se poser sur les miennes et m'embrassent dans un baiser doux et délicat. Un baiser que je dois admettre est absolument divin même si je ne réponds que très difficilement.

Ses mains me lâchent subitement laissant mes yeux observer son visage. Et il fait une légère grimace et semble ne pas bien comprendre tandis que moi à sa vue mes yeux s'écarquillent sous le choc.

Il me regarde tout comme je le fais et s'apprête à dire quelque chose mais n'arrive pas à dire un mot compréhensible.

"-Nik?" s'exclame Caroline du futur en le voyant à mes côtés "c'est bien toi? "

"-Oui !" dit-il en passant d'elle à moi

"-Mais qu'est-ce que tu fais là?" dit-elle d'un ton choqué.

"- J'avoue avoir été un peu trop curieux sur ta petite sortie secrète et ne te voyant pas revenir et moi m'impatienter, j'ai dû négocier avec une sorcière pour te retrouver et me voilà ici!"

"- C'est vraiment toi ?" augmente t-elle son sourire avant de s'élancer dans ses bras.

Leurs lèvres se rencontrent dans un baiser passionné et il en rigole avant d'avouer que dans son baiser, il la reconnaît. Mes yeux se posent sur le Klaus de mon temps, lui aussi les observe avant de me regarder et j'en tourne la tête.

"-Mais où est-ce qu'on est ? dans le passé ?" demande celui du futur en se voyant aussi.

"-Peu importe , tout est rentré dans l'ordre maintenant, si on rentrait chez nous ?" le regarde t-elle amoureusement

"- J'ai une petite chose à faire avant !" dit-il avant de murmurer quelque chose à l'oreille de l'autre Klaus qui élargit un sourire en coin.

"-Qu'est-ce que tu lui as dit ?" gronde sa Caroline

"- Je m'assure seulement de ne plus avoir la tête aussi surprise que j'ai eu en te découvrant sur le seuil lorsque tu as frappé à ma porte " rigole t-il

"-Non, j'ai adoré cette tête!" le frappe t-elle gentiement dans un rire.

Et à les voir, enfin nous voir, j'avoue que je ne peux m'empêcher de sourire. Ils ont l'air si complice , lui si paisible et moi si comblée.

"-Rentrons chez nous maintenant!" le regarde t-elle en posant ses mains sur son visage

"- A vos ordres Madame !" dit-il en la soulevant dans ses bras.

Dans une bulle de lumière, ils s'évaporent ensemble.


Pov Klaus

Je reste silencieux tout comme l'est Caroline. Savoir que dans le futur nous sommes ensemble est une chose , nous voir réellement en est une autre. Je me suis vu heureux, je me suis vu apaisé et je l'ai vu amoureuse et satisfaite. Désormais je ne suis plus sûr de rien. Peur ne pas être à la hauteur. Je m'éloigne et entre dans le bureau. Caroline m'y rejoint et m'informe qu'il lui faut du temps.

"- Je t'attendrais comme je te l'ai dit ...j'attendrais le temps qu'il faudra, je pense que ça vaut vraiment le coup de faire les choses biens!"

"- Je le pense aussi, on leur doit!" me dit-elle

"- Rebekah va te ramener à Mystic falls!"

"- Je vais chercher mes affaires!" dit-elle en quittant le bureau avant de revenir sur ses pas.

"-Aurevoir Klaus!"

"-Aurevoir Caroline" lui souriais-je

Dans les minutes qui suivent, je m'installe sur le fauteuil, un verre de bourbon à la main et j'entends la voiture de ma soeur quitté la cour. Cent ans après tout pour un immortel ça passe assez vite.

Mon frère Elijah entre et pose ses valises.

"-J'ai vu Rebekah partir, j'ai manqué quelque chose d'intéressant ?" demande t-il

"-Non!" le regardais-je en retenant mon rire.

xxxxx 1 ans plus tard xxxxx

En plein milieu de la nuit , la porte du manoir résonne dans nos murs. Je descends alors que tout le monde semble être profondément endormi et me dirige à l'entrée. J'ouvre la porte à la volée et la découvre sur le seuil. Mon visage est marqué par la surprise alors qu'elle en sourit. Je bascule sur le côté pour apercevoir le calendrier sur le mur.

"-ça ne fait pas encore 100 ans!" lâchais-je d'une voix surprise

"-Je sais!...mais elle semblait déçue de perdre cette surprise sur ton visage alors j'ai changé mes plans. Je sais qu'on devait se retrouver un siècle après notre danse mais après tout tu avais dit dans un an ou un siècle tu frapperas à ma porte et cela fait précisément un an aujourd'hui que je sais que ma vie sera mêlée à la tienne, est-ce que ça peut compter?"

Un sourire s'élargit sur mon visage à sa phrase . A le voir, elle lâche ses sacs dans la foulée et se jette sur mes lèvres.

De mon pied, je ferme la porte et la soulève dans mes bras.

Always and Forever

Fin