bonjour à tous !

Je sais que j'ai d'autres chapitres sur d'autres fictions qui doivent sortir, mais je préfère les chouchouter encore un peu, histoire qu'ils soient au top niveau. ALORS PAS FRAPPER! ^^

Ceci est ma première fiction sur Star Trek, alors autant dire que… bah rien, j'ai juste pété les plombs après avoir vu le second opus… AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! BENEDICTT CUMBERBATCH IL GèRE TROP LA FOUGèRE MêME SI SPOCKY LE MASSACRE !

Sur ce petit intermède qui ne sert pas vraiment à grand-chose, sauf montrer ma Folie de fan-girl, je commence les déclarations obligatoire de début de fiction :

*musique solennelle on*

Moi, Sans-Reflet, alias la FFNI, La Givrée, Wallarya, et accessoirement Marie je déclame de la série ne m'appartient pas, pas plus que je touche de l'argent de mes fictions !

Sur ceux, bonne lecture !


Cela faisait près de deux minutes qu'ils faisaient… ce qu'ils étaient en train de faire : en effet, il en fallait toujours plus, pour « mooonsieur le Capitaine Kirk, alias je-drague-tout-ce-qui-bouge-juste-pour-frustrer-mo n-Vulcain » jusqu'à ne plus en pouvoir.

En haut, en bas. Et puis encore en haut, en bas. Inlassablement, le capitaine menait le rythme, au grand damne de Scotty, qui lui voudrait faire une petite pause, histoire de reprendre son souffle. Ce que le blond refusa, et accéléra encore plus la cadence.

L'ingénieur allait bientôt craquer, gémissant de plus en plus fort, près du gouffre.

Le Second Spock, alias « j'ai-des-sentiments-plus-que-positifs-pour-mon-cap itaine-mais-vu-que-nous-sommes-en-services-je-ne-p eux-pas-lui-sauter-dessus-alors-je suis-obligé-d'avoir-cette-tête-de-constipé-qui-a un-balais-dans-un-lieu-inapproprié » passa près de la salle de nos deux protagonistes premiers, et entendit des propos… qu'il n'aurait jamais crû entendre hors de sa chambre, provenant du chouchouteur de l'Enterprise : des gémissements qui disait « caaapiiitaiiiiiine », et pas qu'une fois en plus, comme une litanie- litanie qu'il ne connaissait que trop bien- mais ceci est une autre histoire.

Perdant son masque de sang froid « made-in-Vulcain », il entra en trombe dans la salle, près à tuer Scotty, et montrer à son capitaine que lui aussi savait le faire gémir… mais il s'arrêta devant l'absurde de la scène.

En effet, ledit Scotty était à plat-ventre, les bras aux niveaux de ces épaules, et les pliaient à un rythme régulier, poussant des gémissements dès qu'ils les tendaient au maximum. Puis retombait comme un vulgaire sac de bananes, et importé de Villengard les bananes !

Oui, notre cher capitaine Kirk faisait faire du sport à Scotty !


Mais pas « ce » genre de sport, mes chères lemoneuses ! Notre Capitaine lui faisait faire des pompes !

Et oui, je vous mettrais le titre "malentendu" à toutes les langues! Tiens, la prochaine fois je l'écrirais en Klingon... Ya quelqu'un qui parle le Kingon ici?