Disclaimer : Univers et personnages appartiennent à Keiichi Sato et le studio Sunrise.
Notes : Se déroule après l'anime. Les spoilers sont donc au rendez-vous, sans compter quelques hypothèses qui ne tiennent qu'à moi et peuvent donc être discutables. Petit rappel linguistique, "ojisan" est le surnom donné par Barnaby tout le long de la série et pouvant être traduit par "vieil homme". Quant à "lolicon" il désigne les personnes ayant une certaine attirance pour les jeunes filles, les lolitas de 7 à 17 ans.


Karina passa à peine la porte de la salle d'entraînement que Nathan lui sauta presque dessus, lui agrippant le bras. Même si aucun autre Héros n'était dans les parages, l'homme l'entraîna dans un coin au cas où quelqu'un arriverait.

— Alors ? Tu m'as laissé trépigner toute une journée, je peux plus attendre !

Nathan tapait du pied, sautillant comme une demoiselle harcelant sa meilleure amie partie seule au concert de leur idole commune. Karina avait bien envie de le laisser mariner encore un peu mais le regard larmoyant que lui adressa Fire Emblem la poussa à se montrer clémente.

— On est un peu dans une période d'essai. Bon, d'accord, j'avoue on s'est embrassés et on a décidé de tenter le coup.
— Oooh ! (Nathan avait plaqué ses mains contre ses joues, on pouvait presque voir des cœurs dans ses yeux) C'est merveilleux, ma chérie ! Je dois le dire aux autres, on doit fêter ça !

Karina n'eut pas le temps de s'opposer au projet de Nathan. Celui-ci était déjà parti en poussant des cris de joie, quittant la salle d'entraînement pour alerter les autres Héros. La jeune femme soupira avant d'hausser les épaules, fataliste. Après tout, ils auraient été au courant un jour ou l'autre. Il faudrait juste qu'elle prévienne Kotetsu.


Kotetsu appréciait l'ambiance régnant dans la seconde équipe des Héros. Un poids bien moins lourd pesait sur eux, leur marge d'erreur était bien plus large que la première équipe et les missions qui leur étaient accordées bien moins dangereuses. Avec le temps il avait du s'habituer à ce que les autres Héros de l'équipe le harcèlent, tels des fans heureux de travailler avec une star. L'arrivée de Bunny dans leurs rangs avait calmé la foule, mais il n'était pas rare qu'un membre de la seconde équipe vienne auprès de Kotetsu pour le harceler de questions.

Cette fois la journée paraissait calme à Kotetsu, ou peut-être était-ce une fausse impression liée à l'état second dans lequel il se trouvait depuis hier. Jusque dans la soirée il avait passé la journée à échanger avec Karina, se rendant compte combien la présence d'une femme lui avait manqué. Malgré son âge la jeune femme faisait preuve d'une certaine maturité, et avait un côté rafraîchissant ; elle pouvait aussi bien être sérieuse que rire sur certains sujets. Kotetsu devait avouer qu'hier avait été une belle journée. La première d'une longue série.

— Ojisan, vous souriez comme un idiot.

Kotetsu sursauta davantage à cause de la canette glacée que Barnaby venait de poser contre sa joue, plutôt qu'à cause des paroles. Prenant la canette, il en but une gorgée laissant son collègue prendre place face à lui. Le sourire en coin qu'il percevait sur le visage de Barnaby ne lui disait rien qui vaille.

— Quoi ? J'ai pas le droit de profiter de cette belle journée ensoleillée, de sourire à la vie ?
— Oh je faisais que constater que vous aviez un sourire idiot.
— Tss.

Kotetsu préféra ne pas chercher à argumenter, laissant le blond croire ce qu'il voulait. Ce dernier attendit que le brun retourne à sa boisson pour lancer l'offensive.

— Alors, avec Karina, c'est enfin du sérieux ?

Comme prévu, Kotetsu recracha à grand bruit sa gorgée, manquant de s'étouffer. Barnaby observa sans sourciller son collègue reprendre son souffle puis bondir tel un chat enragé.

— Que... Non mais, d'où que tu sors ça ?
— Fire Emblem m'a mis au courant. Par message téléphonique. Je ne vous savais pas ainsi, ojisan lolicon.
— Non mais, je... Elle est majeure d'abord !
— Ce qui n'empêche pas qu'elle est plus jeune que vous, d'environ une dizaine d'années. Ojisan lolicon.
— Oh génial, tu m'as trouvé un nouveau surnom...
— C'est pour toutes les fois où vous m'appelez Bunny. Mais, en tout cas... mes félicitations.

Kotetsu leva un sourcil, cherchant à savoir si Barnaby se moquait de lui ou était véritablement sincère. Mais vu l'expression du blond, il pencha pour la seconde option. Mais tout de même « ojisan lolicon », il n'aurait pas pu trouver mieux comme surnom ?