Cela faisait presque une heure maintenant que l'ancien soldat était debout, devant le grand mémorial. Il fixait tristement le nom de cet être qui était cher à son cœur. Son cœur se pinça quand il se remémora les souvenirs qu'il avait eu avec cet homme. Nombreux de ces souvenirs étaient heureux. D'autres l'étaient moins mais cela ne l'empêchait pas de les apprécier quand même. Un sourire nostalgique ne quittait pas ses lèvres. Il savait qu'il n'allait jamais le revoir, et le regrettait. Se souvenant de ces moments où il avait servit sous ses ordres, un sentiment de fierté lui faisait bomber le torse. Il avait été honoré de connaître cet homme, ce leader, ce héros.

Cinq ans étaient passés depuis la fin de la guerre contre les Moissonneurs et la fin de la bataille ultime contre les Pacificateurs. L'ex-combattant avait refait sa vie après avoir démissionné de l'Alliance. L'amiral Hackett n'avait rien dit. Ce dernier avait juste accepté le choix de l'ancien soldat, même si il savait qu'il n'allait jamais retrouver quelqu'un comme lui dans l'armée Humaine. Hackett savait bien que cet homme avait fait son temps et avait accompli bien plus d'exploits que n'importe quel autre soldat de l'Alliance.

Cet homme qui approchait maintenant les quarante ans, avait choisit de retourner sur Terre et d'y vivre jusqu'à sa mort. Il s'était installé au Canada, non loin de Vancouver. Cet endroit était bien trop important pour lui, il avait trop de souvenirs là-bas. Il n'aurait jamais pu s'installer ailleurs. Pas même dans la nouvelle Citadelle qui était enfin terminée depuis peu.

Il avait donc enfin pu fonder une famille, libérer ses épaules de ce poids lourd. Il était enfin heureux. Bien évidemment, il n'avait jamais perdu contact avec ses amis. Il savait même que Liara le surveillait tendrement. Elle n'était pas la courtière de l'ombre pour rien... Et Garrus... Le turien était retourné sur Palaven, avec son père et sa sœur, ainsi que Tali. Les deux amoureux avaient même décidé de se lier d'amour. Une cérémonie avait eu lieu, dans la nouvelle station centrale de l'espace concilien... Tout avait été magnifique, et le bonheur avait été le mot qui résumait cette journée...

D'une voix douce, l'ancien vétéran avait raconté tout cela dans le vide, devant ce monument fait essentiellement de métal et de composant électroniques, comme si l'hologramme qui représentait ce héros mort, écoutait à la place de ce dernier.

Dans un geste lent, il déposa un bouquet de dahlias. Il était reconnaissant envers cet homme qui lui avait appris tant de choses. Une larmes coula le long de sa joue. Le temps avait beau passer et le chagrin s'estomper, le manque était toujours là. Il avait beau lui-même être quelqu'un de fort, de temps en temps il se laissait aller et montrait ses sentiments. Même ceux qui aurait pu faire croire qu'il était quelqu'un de faible. Alors que non, il était juste sincère... Dans un doux sourire, il parla un toute dernière fois à cet homme qui avait comme un père pour lui.

- « J'espère que vous ne vous ennuyez pas trop dans ce bar...à veiller sur nous tous...Adieu Anderson... »

Et partit rejoindre son amant et son enfant qui l'attendaient sur un banc non loin. Quand l'ancien Commandant s'approcha, Kaidan se leva et voyant les yeux brillants de Shepard, il se dit rien. Il avait compris que l'ancien héros avait enfin pu faire son deuil. Il souri doucement à son mari, et pris sa main avant de l'embrasser. Shepard répondit au baiser avant une grande tendresse et pris Kaidan dans ses bras, nichant son visage dans le cou de son amant. Kaidan se laissa faire.

Après quelques minutes, Shepard leva la tête, et souri avant d'embrasser à nouveau son mari. Ce dernier essuya les joues légèrement humides de l'ancien soldat N7 et après un dernier regard complice, il se pencha pour prendre David – prénommé comme cela en souvenir de l'amiral- maintenant âgé de trois ans dans les bras, tandis que Shepard appelait leur animal de compagnie. Un varren bleu et argenté, encore tout petit arriva tout joyeux aux côtés de ses maîtres. Et tout ce petit monde prit une navette express pour retourner chez eux... Londres et Vancouver n'étaient pas à côté... mais presque désormais...

- Fin -


Et voilà ! C'est fini ! Oui l'épilogue est un peu court mais... je me suis dit que cela serait bien suffisant :)

Merci encore de m'avoir suivit tout au long de cette histoire que j'ai adoré écrire. Merci à celles et ceux qui ont reviewé mon histoire et à ceux qui l'auront fait après que j'eusse terminé cette fic. ( là je sais pas trop si le temps est bon... et m'en fiche ! x) ) Et merci à ceux qui ont mit en favoris ma fanfic !

J'espère que je vous retrouverai dans d'autre histoire que j'écrirai. Je vous fais à tous pleins de bisous. Je vous adore mes chers lecteurs !

~Grimmynette