Me revoici avec une nouvelle fiction ! Je tiens à préciser que la suite des publications se fera selon l'accueil de cette fiction, donc n'hésitez pas à laisser des reviews ( même négatives, pour moi accueil = réactions ;) )
les musiques en début de chapitres sont celles sur lesquelles j'ai écrit, elles correspondent plus où moins à « l'ambiance » du chapitre ^^
Bon je vais stopper mon blabla, ce sont des chapitres très courts et j'en ai quelques uns d'avance !

Sur ce, enjoy !

[Brigitte ~ J'veux un enfant]

Emily POV

Pourvu que ça soit positif ! Pourvu que ça soit négatif ! Pourquoi est ce que tout n'est pas simple ? Pourquoi est ce que je ne sais pas ce que je veux ? Pourquoi est ce que tout n'est pas aussi évident que mon amour pour Sam ?

J'attendais le résultat de mon test de grossesse. Ça fait environ quatre mois qu'on essayait d'avoir un enfant, mais visiblement mon corps se rebelle. Toutes nos tentatives ont été infructueuses... Voilà, le test est encore négatif... tant pis ou tant mieux j'hésite... C'est l'horrible secret que je porte : je n'ai pas envie d'avoir un enfant. Enfin, non... J'ai PEUR des enfants. Des mioches. Des marmots, des gamins, des bébés baveux, pleurnichards et capricieux. Je ne suis pas encore enceinte mais je suis déjà une mauvaise mère ! Peut-être que c'est pour ça que ça ne marche pas ? Parce que je ne suis pas honnête avec moi même. Ou alors il faudrait que les enfants naissent adolescents... Mon Dieu, l'accouchement serait horrible ! Déjà qu'un amas de cellules de trois kilos c'est dur... La vérité c'est que ma sœur m'a traumatisée ! Sans le faire exprès bien sur, mais voir sa petite sœur de seize ans avoir un bébé, c'est impressionnant ! Alors, maintenant que Claire a trois ans, elle est adorable, mais les six premiers mois de sa vie, quand sa mère et elle vivaient chez nous, puisqu'elles n'étaient plus les bienvenues dans le cocon familial, je la percevais plutôt comme la chose qui m'empêchait de dormir la nuit !

Je pense qu'il faudrait que je parle de tout ça à Sam. Après tout, grâce à l'imprégnation, il ne m'en voudrait même pas et culpabiliserait même d'avoir voulu un enfant... Mais c'est à moi de culpabiliser, c'est de ma faute si ça ne fonctionne pas !

Il faut que je lui dise la vérité, c'est la meilleure chose à faire ! Oui, le plus tôt sera le mieux !

J'entends ses pas qui se rapprochent, une chance pour moi qu'il rentre seul aujourd'hui ! Mon cœur bat à la chamade, il faut que je me calme, si je ne veux pas qu'il s'inquiète pour rien ! Il passe le seuil de la porte le sourire aux lèvres, mais un éclair de douleur passe dans ses yeux quand il voit mes cicatrices. Il s'en veut encore, alors que je les ai acceptées depuis longtemps, elles font parties de moi. Il ne perçoit pas mon trouble, signe qu'il s'est passé quelque chose d'important dans la meute. J'espère que personne n'est blessé, Sam s'en veut toujours quand il arrive un accident à un de ses frères de meute. Concentres-toi Emily, parles-lui, passes avant la meute, sois la première dans l'ordre de ses priorités pour une fois ! Je suis injuste, je suis ce qui lui importe le plus, sans être orgueilleuse, mais il me le répète à longueur de temps...

Sam, il faut que je te parle !

Emily, il...

On avait parlé en même temps, encore une fois ! Cependant, j'avais été plus rapide ! Alors je lui racontais tout : ma peur des enfants, ma honte, mes regrets... Comme prévu, dans ses yeux, aucune trace de déception, simplement de la compassion. Parfois je me demande comment c'est l'amour sans l'imprégnation, si il arrivait aux autres de décevoir son conjoint... J'avais l'impression que ce mot était banni du vocabulaire des imprégnés...

Je pense que Sam avait comprit avant moi ce qui se passait puisqu'il proposa immédiatement :

Et si on devenait une famille d'accueil pour un ado ?