Hola ! Je me lance dans un recueil de one shots où on verra ce qui pourrait se passer si... Glee était une série française !

Alors, Glee appartient à RIB et à la Fox. En revanche, l'humour pourri et les noms nazes des personnages, à moi.

Je ne gagne pas d'argent en publiant cette fanfiction et bla bla bla.

J'attends évidemment vos reviews, dites-moi ce qui va ou au contraire ce qui ne va pas.

Casting:

Rachel Berry - Sandra Leroy

Blaine Anderson - Paul Dubois

Quinn Fabray - Laura Martin

Finn Hudson - Kévin Loranger

Mercedes Jones -Gertrude Renault

Kurt Hummel - Jérémy Dupont

Will Schuester - Gustave Versailles


Je m'appelle Sandra Leroy, j'ai quinze ans et j'habite dans une ville paumée dans le Limousin. Vous savez, cette région réputée pour ses pommes...

Je vais au lycée Marie Curie et ma vie était tout ce qu'il y a de plus banale.

J'ai des notes ni bonnes ni mauvaises, je me situe dans la moyenne.

J'ai seulement deux amis. Des "bolosses", comme moi (d'ailleurs, j'ai écrit une chanson sur ça. Mais je vous expliquerai au moment voulu).

Ils s'appellent Gertrude Renault - mais elle déteste tellement son prénom que tout le monde l'appelle par son nom de famille - et Jérémy Dupont, il est gay mais super sympa.

D'ailleurs, j'ai oublié de faire une petite précision sur ma vie, j'ai deux papas. Enfin, mon père biologique : Merlin Leroy, c'est pour ça que je porte son nom, et Pierre.

Mais je considère Pierre comme mon père puisqu'il m'a élevé comme sa propre fille.

Ma mère... on s'en fout.

Ma vie a en quelque sorte basculé début septembre.

Monsieur Versailles a décidé de créer une chorale.

Évidemment, avec Jéré et Renault, on a pas hésité un instant à s'inscrire.

J'adore chanter ! Surtout quand il s'agit des plus grands tubes de la variété française comme la dernière de Shy'm ou de Matt Pokora.

On a très vite été rejoint par les deux plus beaux mecs du bahut !

Kévin Loranger, un joueur de l'équipe de pétanque du lycée et Paul Dubois, lui, je sais pas ce qu'il fout dans la vie mais c'est un "populaire".

Mais il a aussi fallu que cette punaise de Laura Martin vienne aussi...

Mais bon, voilà. À nous six, on fait une belle petite équipe.

On a même trouvé un nom à notre groupe : "Les pois chiches Hollywoodiens". Parce qu'on aimerait bien aller à Hollywood, pour aller à Broadway.

Ouais, comme vous pouvez le voir, j'aime bien les comédies musicales, "High School Musical", un classique est ma préférée. Mon rêve, c'est de jouer Gabriela, un jour.

Cette semaine, monsieur Versailles (qui veut à tout prix qu'on l'appelle par son ignoble prénom : Gustave) nous a donné un devoir libre. Ça veut dire qu'on peut chanter ce qu'on veut avec qui on veut et pour qui on veut.

Avec les deux potes, on s'est mis d'accord pour faire un trio.

- Et si on faisait "Dieu m'a donné la foi" ? Proposais-je.

- Oh non ! On a déjà fait tout le répertoire d'Ophélie Winter. S'est indignée Renault.

Je crois bien qu'elle a raison...

Jéré voulait faire Eve Angeli, mais j'étais pas très enthousiaste.

C'est alors que j'ai trouvé LA chanson !

"Papillon de lumière" de la génialissime Cindy Sander !

C'est notre idole. Elle est si belle et a l'air si intelligente.

Sa chanson m'a beaucoup aidé lors de la période où j'allais pas très bien. Quand l'équipe de golf du lycée nous harcelait et nous brimait.

C'est à ce moment-là que j'ai écrit "Bolosse comme moi". Ma première chanson.

Pour en revenir à "Papillon de lumière", cette chanson parle du fait qu'il faut se battre dans la vie, persévérer pour réussir. Les paroles sont tellement profondes, qu'à chaque fois que je l'écoute, elles me transcendent.

Le lendemain, à la chorale, nous sommes passés les premiers.

Tout le monde a a-do-ré !

Je suis fière de nous. On a tellement travaillé notre chanson.

Laura, vous savez, la pétasse de la chorale que j'aime pas. Soit dit en passant, je sais pas pourquoi je l'aime pas. C'est physique, tout simplement, a chanté "Le sens de la vie" de Tal. J'adore cette chanson (sauf quand c'est Laura qui la chante...).

Puis, Kévin a chanté "Les esquimaux" :

« J'adore sucer des esquimaux, c'est trop exquis et y a pas d'autre mot».

- Euh... tu comprends le sens de la chanson ? Demande Gustave, gêné.

- Bah ouais. Ça parle de moi qui adore mangé des batonets de glace à la vanille enrobés de délicieux chocolat au lait.

Enfin et, oh mon Dieu ! Paul a fait sa déclaration à Jéré (je le savais que lui aussi était gay, vu ses initiales).

Il lui a chanté "Tu veux mon zizi ?" de Francky Vincent. J'ai trouvé ça super mignon.

À la fin de l'heure, Jéré et parti rejoindre Paul. Il a dû capter le message...

Avec Renault, on est rentrer chez nous à pied en écoutant l'album de Christophe Maé sur l'Ipod.

Faudrait que je demande à monsieur Versailles si on peut reprendre ses chansons...