Picar tournait en rond dans l'une des salles de conférence de l'Académie, puis s'arrêta devant l'une des baies donnant sur le parc de l'Academie. Plusieurs élèves etaient occupés a suivrent les cours, assis en tailleurs sous le soleil d'Eté. Cette vue le fit sourire, se souvenant d'une époque lointaine ou il etait bien plus turbulent et où l'experience de la vie ainsi que ses choix ne l'avait encore mené a devenir ce qu'il etait, mais ce sourire fut bref quand les soucis qui avait mené a être convoqué par l'Amiral Samwinse refirent surface. Jonathan Samwise semblait inquiet a l'evidence, ses propos indiquait un fort taux de stress, chose qu'il n'avait plus ressentis chez lui, depuis la guerre contre le Dominion. Le sas de la salle s'ouvrit et l'Amiral fit enfin son apparition.

- Jean-Luc, j'avais peur que vous ne decliniez mon invitation, surtout étant donné votre aversion pour les rencontres entre huiles de Starfleet.

- J'admet ne point apprecier ces moments entres vieux croûtons baillant, sourit Picard, sociable. Mais je doute que vous m'ayez convoqué pour parler du bon temps actuel n'est ce pas?.

Le visage de Samwise si amical, se fit plus sombre.

- Vous m'en voyez desolé, retorqua t'il, mais j'ai préféré vous prévenir dès que j'ai pus, et surtout vous demander une faveur.

Picard pris place dans un fauteuil et croisa les mains.

- Je vous écoute, john.

- Comme vous le savez, il y a dix ans, nous avons tentés d'apprehender le gynoide Xen pour ses crimes, notre tentative a échoué, et elle a reussi a s'enfuir.

Picard acquiesa, se souvenant parfaitement de l'affaire et fit signe de continuer mais Samwise fut légèrement comme indisposé.

- Picard, comprenez moi bien, j'ai toujours eu a coeur de proteger les interêts de Starfleet, rien d'autres, cependant c'est ici dans votre interêt et celui de votre protégé, que je parle.

- Vous parlez de Data?, demanda Picard suspicieux. Si c'est le cas parlez clairement, retorqua t'il.

- Très bien, alors je ne vais pas aller par quatres chemins. fit Samwise d'un ton plus sec. Data etait un avantage certains pour Starfleet, mais les avançées du Docteur Maddox et surtout du Docteur Helena Damian, nous ont permis de profiter d'une avançée magistrale en termes de Cybernetique et de robotique.

- Ce qui signifie?

- Que votre androide est Obsolète, lacha Samwise, le rêve de Maddox, et par lui, l'espoir qu'avait le docteur Soong de voir des centaines d'androides dans la galaxie, va devenir une realité, que vous le vouliez ou non.

Picard ne dit rien pendant un instant et se leva, regardant par la baie, tournant le dos a Samwise:

- Si c'est le cas, comment traiterons nous ces "Data"?

- Comme nous traitons tout nouvel éléments rejoignant Starfleet, comprenez moi bien, Data a eu un précédent en devenant citoyen de la Fédération, et par dela son cas, c'est aussi celui des creations de Maddox et Damian.

- Je vois, donc ils auront les mêmes droits et devoirs que tout citoyens?

- Exactement, cependant, ils seront plus profitablement affectés aux taches dangereuses dans lequelles, des vies seraient trop dangereusement mise en danger.

- Mais ne faisons nous là, deja, une différence entres un citoyen vivant et un citoyen, disons, cybernetique?

- Certes, mais nous pouvons tout aussi bien repasser devant un tribunal de la Fédération pour statuer sur cet état de fait.

Picard serra les poings lentement, il sentait cette proposition comme un piege des plus evidents.

- Je vois, se retournant, mais en ce cas, quel liens avec la gynoide Xen?

- Votre protégé s'est approchés d'une zone de test top secret de la Fédération, il tiens actuellement sur son navire, des officiers scientifique et surtout des resultats d'experience importante pour l'avenir de la Fédération, contre ses ennemis.

- Samwise, la Fedération a toujours eu a coeur d'ammener la Paix au travers de ses valeurs humanistes, repliqua Picard, Que Maddox vous ai convaincu que sa vision devait être l'avenir de Starfleet, soit, cependant si Data fait ce que vous dites, c'est qu'il doit y avoir de bonne raison a cela.

- Je vous l'ai dit Picard, Il n'est plus irremplaçable, répéta Samwise, Et a votre place, je reflechirais a ce que j'ai dit.

- Vos paroles sont des menaces a peine sous-entendue, que vous ayez les interets de la Fédération a coeur, je ne pense pas vous contredire, mais le chemin que vous empruntez est le même chemin qui nous a mis a genoux et a failli nous detruire plusieurs siecles auparavant, et je refuserais toujours de prendre ce chemin.

- Soit, fit Samwise s'appretant a sortir, je vous aurait prévenu, essayez de convaincre votre protégé de nous rendre ce qui nous appartient.

Jonathan samwise sortis laissant un Picard blême de fureur contenue. Il savait très bien que les dernières avançées cybernetique avait permis la creation, et ce depuis maintenant quatre ans, d'un androide de type soong fonctionnel. Personnes ne le savait encore en dehors des Amiraux bien entendu, mais savoir que maintenant que la possibilité de reproduire les travaux du Docteur Soong, se retournait contre son "fils", Picard avait du mal a l'avaler, encore plus en ce qui concernait le fait de remettre dans la balance les droits de Citoyen égaux de l'Androide. Ce qui l'inquietais, c'etait de savoir pourquoi il avait remis l'Affaire Xen sur le devant, alors qu'officiellement, le cyborg etait porté disparus et recherché pour meurtre.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

- Qu'est ce que tu es en train de lire? Demanda Hope.

- Un bouquin sur la cybernetique, lacha Xen avant de rabaisser le bouquin au devant d'elle, Petite question, cela fait le troisieme laboratoire planqué par Noonian Soong que l'on visite, on va en faire combien comme cela?

- Jusqu'a ce que l'on trouve de quoi me créer un nouveau corps...mais c'est de toute facon le dernier, Soong n'as jamais été plus loin que Terlina III.

- Il est devenu quoi après?

- Transférés dans un corps plus evolués que celui de ses fils.

- Sympa, tout en continuant la lecture, Il y a juste un problème, Soong a été tués sur Terlina III selon les rapports que j'avais lu.

- Oui, Dans la ligne temporelle modifiée, mais pas dans la ligne temporelle originelle.

- Qu'est ce qu'il est devenu dans la "normalité".

- Il est mort, en se sacrifiant pour sauver Data et l'Enterprise, cependant il a tenté de sauter dans le corps de B-4 mais la matrice positronique de l'androide, trop primaire par rapport a Data ou son nouveau corps, a fait qu'elle s'est effondrée, il est finalement mort.

- Et le Soong de cette espace temps s'est donc fait tuer par Lore...mais sauvant Willie Potts du même coups vu que cela permis a l'Enterprise d'enfin entrer dans le complexe. C'est moi ou Noonian Soong etait légèrement egocentrique et paranoiaque?

Après un long moment de silence, Hope parla:

- C'etait un vieil homme, Xen !

- Ca n'escuse en rien son comportement, que j'entendes quoi que ce soit sur lui dans ton espace temps ou celui ci, c'etait plutot un homme egocentrique et finalement plutot pathetique.

- Nous discuterons de lui plus tard, j'ai trouvé le module d'ouverture, il semble que Starfleet n'ai pus reprendre une partie du materiels.

- J'ai du mal a comprendre pourquoi ils l'ont laissés ici?

- Ils ont fait ce qu'ils ont fait comme a l'epoque de la decouverte de Data, 55 ans plus tot, d'ailleurs 35 ans après, Lore fut découvert.

Le mur de la grotte s'ouvrit par le haut et Xen s'engrouffra dans les profondeurs jusqu'a parvenir a cet endroit familier qu'etait devenu la caverne.

- Bon, et maintenant je fais quoi?

- Je suis déja dans le système, tout ce qu'il faut, c'est du matériel génétique.

- Le mien suffira?

- Oui, il ne faut que du sang.

- J'avais cru comprendre qu'il fallait du materiel génétique male et femelle pour creer un nodule.

- Non, Père a permis d'avoir les deux éléments dans un seul corps en cas d'être unique, comme lui l'etait.

- Donc, je suis hermaphrodite, c'est sympa de savoir que j'ai un point commun avec les poulpes et les escargots.

Xen entra son bras dans l'extracteur, deux aiguilles sortirent et s'implantèrent dans son avant-bras tirant plusieurs millilitres de sang nacré, puis se retirèrent, les capsules de sang s'enfoncèrent dans la machine et le processus commença. Regardant dans le microscope, Xen remarqua le devellopement cellulaire et l'agglutinement qui commençait a se produire.

- Il faudra combien de temps?

- Cela dépendra de la stabilité du mélange puis de son efficience dans le liquide de gestation, c'est la partie la plus difficile a obtenir, le reste n'est qu'une formalité.

- Est ce que tu ne risques pas de me ressembler?

- Non, le processus est dépendant uniquement de la pensée, comment t'expliquer cela. En gros, le matériel génétique dont tu disposes, fonctionne un peu comme une bibliothèque génétique, il me suffit de piocher ce dont j'ai besoin pour reprendre une forme plus ou moins conforme a ce que je ressemblais.

- Cela fait un peu bizzare d'imaginer que ma soeur née de mon sang

- Je sais, mais c'etait primordial en cas d'etre unique

- Pourquoi?

- A cause des Copies.

- Des clones?

- Non, pas ce type de copie génétique, si ce n'etait que cela, il aurait encore été possible d'agir, non, quand je parle de copie, je parle plutot d'erzatz.

Xen soupira et inspira avant s'assoir, la nuit allait être longue, très longue.