Date Stellaire 2-06-1-5 : La forêt Ginko de Tantale V s'est développée a très grande vitesse, passant d'une forêt primitive fertile a une multitude d'organismes vivants tant végétal qu'animal. Cela a fonctionné par une série de développement alliant Catabolisme et anabolisme éphémère: une serie de vie et de morts a grande vitesse provoquant une évolution rapide vers des instances supérieure. La majorité des espèces nées des Caryopse des arbres Xen'oran se sont toutes stabilisées pour la plupart après une série d'évolutions topologique liée a l'environnement de Tantales V. La seule espèce qui n'as quasiment pas évoluée est l'espèce humanoide née des fruits de l'arbre central, cependant l'etude du Sujet Lore nous fait dire que c'etait inutile: ils sont nés évolués contrairement aux autres éspèces qui sont nées primitives avant d'évoluer vers des formes avançées. Alors que les autres arbres ont visiblement donnés naissances a des especes végétales et animales distincte qui ont évoluée selon la topologie et ont favorisés l'environnement pour leurs devellopement, les humanoides nés des arbres xen'oran sont restés reliés aux pédoncules de l'arbre central. Par l'etude, nous avons pus determiner qu'ils sont interconnectés a l'environnement autour d'eux de cette manière, cependant contrairement aux autres especes qui se sont dissociées des arbres et mènent une vie normale pour des formes de vies autonomes, il n'en est pas de même pour eux: ils sont toujours en une sorte de coma. Seul Le fruit né de Lore et un autre individu né de l'arbre-mère semble devenu autonome. Nous tentons pour le moment, de rammener l'individu femelle vers le centre de recherche, mais pour cela nous devons retrouver la zone de l'arbre-mère Xen'oran, hors nos tricordeurs sont mis a mal par les effluves florales de la foret. Heureusement, nous avons mis "Lore", C'est par ce nom que nous continuons à nommer l'individu mâle, dans une chambre sterile. Nous étudions en ce moment même leurs interactions. nous savons que ce qui est né de l'arbre Xen'oran a été prévu par Le Lore du 44ème siecles, comme étant une arme contre les enfants de Soong, de quelle façon? aucune idée !...Cependant la Date de révision du procès, nous a étée communiquée, il ne nous reste que 48h avant le départ du Daedalus et du Titan. Et un dernier point ennuyeux: il est nous est possible après essais d'utiliser les unités mobiles terrestres pour voyager dans la jungle Ginko, ainsi nommée en raison de la coloration et la forme des feuilles, ce qui va nous permettre d'aller chercher le spécimen repérés par les sondes mais également de retrouver notre petit groupe de prisonniers évadés. Commander Vers Terminé.

- L'individu est mâle selon des standard humains, cependant, étant en phase juvénile, il est plus que probable qu'on ne saura réellement ce qu'il en est qu'a l'age adulte. Quoi qu'il en soit, expliqua le médecin-chef, il reagit comme un enfant normal de 10 ou 12 ans. Il n'avait aucun souvenirs de sa vie "antérieure", sauf le nom Lore. Tout le reste est passé a la trappe. Il a un caractère affirmé et savait parler, ce qui indique que certaines informations comme la coordination cérebrale et corporelle, le langage et certains savoirs usuel sont transmis de l'individu antérieur a sa nouvelle forme ressurgéscente.

- Donc on peu soupsonner que parmis la trentaine d'individus nés de l'Arbre-mère Xen'oran, Xen sera peut etre vivante?, Demanda Riker dont le visage s'affichait a l'ecran.

- C'est fort probable, mais Lore n'était pas reliés a l'étendue Bio-synaptique qui lie les Arbres Xen'oran, donc on ne peut savoir si l'humanoide individuel repéré est bien Xen, nous savons par les balises de detection que c'est une forme humanoide femelle, mais dans le groupe repéré, ils sont 2 tiers de femelles pour un tier mâle, et nous avons repérés de nouvelles Caryopses en formation, ce qui nous fait soupsonner qu'ils vont bientot sortir du Coma dans lequel ils sont plongés.

- Je vois, d'autres informations sur les espèces qui sont apparues?

- Oui, nombreuses a vrai dire, En premier lieux: les espèces végétales: nous avons comptés près de 236 espèces végétales différentes de base et plus d'un milliers en sous-groupes différentiels, qui se sont développées a partir des spores primitives qui sont nées après la vague protéiforme née du cadavre de Xen. Certaines sont empoisonnées, d'autres sont carnivores, mais une majorité sont persistante, ne perdant feuillages qu'a une seule période d'un cycle de 480 jours, soit une année cyclique de la planète. Elle ne sont pas dangereuse pour la plupart sauf une dizaine d'espèces qui elles, sont extrêmement virulente envers les races biologiques, la majorité l'étant envers les éléments artificiels reliés a une source d'énergie. Les espèces animales étaient au nombres d'une centaine a la base, et se sont développées en une multitude, tout comme les espèces végétales: de quelques individus, ils se sont différenciés et multipliés: la majorité sont des espèces arthropodes insectoïdes, pour beaucoup de types herbivores, une petite partie sont insectivores voire des carnassiers charognards. Les plus grands détectés font près de deux mètres de longs pour soixante de large, heureusement non dangereux mais possédant une armure naturelle très résistante d'origine bio minérale. les autres sont des mammaliens réptiliens, comparable a ce que l'on retrouvait sur terre durant l'ère du Permien et du Trias: La majorité des creatures sont plutot grandes, entres un mètre septante au garrot pour celles de tailles moyennes et deux mètres cinquante pour les plus grandes, les plus petites sont de deux éspèces que nous avons nommées Leet et Yubo, ils ont la taille allant de celles d'un rat jusqu'a celles d'un chien ou d'un chat, et nous avons remarqués un comportement intelligent mais limités ainsi qu'une forte empathie envers les humanoides et même envers les autres animeaux, ils recherchent d'eux même la compagnie des autres, même si ils ne sont pas de son espèce, ils sont également capable de communiquer mais impossible de comprendre leurs langages, c'est extrêmement proche d'un chant de baleines, c'est une language chantant non articulés accompagnés d'un language corporel très développés. En termes de longueur, les plus grandes spécimens d'animaux mesures alentour de trois à quatre mètres. Aucune ne comporte de plumes et seule un petit nombres ont de la fourrure. Des quelques spécimens capturés dans l'enceinte du domaine carcéral: le nombres de doigts varies entres trois et huits selon les spécimens, nous avons detectés des formes marines dans l'ocean sous continental, et trois formes volantes différentes de la taille d'une navette sauf une qui semble deux fois plus grandes et carnivores, contrairement aux deux autres qui n'ont été détectées que dans les arbres de type Ginko, qui formes la majorité des arbres de la forêt, les seconds étant les arbres Xen'oran: ce qui indiquerais qu'ils sont frugivores comparativement a certaines especes de chiroptères. Beaucoups d'espèces se déplacent en troupeau, certaines formes de petits groupes et seules quelques unes sont fortement individualistes, cependant toutes ont un comportement comparable vis a vis de l'Arbre-mère Xen'oran: ils évitent cet endroit, et font des autres arbres, des lieux de vies rencontres, mais nous n'avons toujours pas determinés les raisons de ces rituels.

- Qu'en est il des humanoides? demanda le Capitaine Riker.

- Si on se fie au physique de Lore, ils possèdent a l'évidence une peau allant d'une blancheur nacre a une peau d'un brun halé ocre, il semble que la peau s'obscurcit avec l'âge: plus ils sont jeunes plus la peau est pâle, nacrée, puis elle semble brunir avec un leger eclat doré, les yeux sont tous identique: la cornée est d'une couleur gris noir tandis que l'iris prend une coloration bleu argentée ou ambrée légèrement luminescente, ce qui est le cas de Lore également: son iris est ambré, ce qui indique une différenciation sexuées. Les pupilles sont lucideum, ils ont une vision de 130° plus efficace dans ma pénombre mais identique aux humains de jours. L'autre éléments récurrents est une différenciation sexuée des marquages corporelles: Chez les mâles, nous avons remarqué des dessins ou des marques de naissances qui grandissaient en meme temps que l'enfant: très stylisés et ayant souvent une forme vaguement végétale comme une corole florale, c'est le cas de Lore, ils forment un ensemble simple a la base qui se complexifie avec le temps, partant du centre du front, s'etendant jusqu'au tempe puis qui descende vers les yeux pour s'arreter vers le haut des pommettes. la coloration peut etre noire, rouge ou vert, en vieillissant la coloration change pour s'eclaircir vers une coloration blanchatre nacée sur une peau qui s'embrunit, mais toujours foncées, chez Lore, ses marques sont noire avec le point central écarlate. Chez les femelles, les marques sont non pas descendante mais ascendante: Elles partent soit des maxillaires pour rejoindre l'arête nasale, soit elle parte de la base de la nuque, recouvrant les cotés de la gorge pour remonter vers l'arête nasale également, recouvrant une partie de la joue et de la pommette. Le motif est toujours floral mais de type liane ou feuillage. l'autre éléments important est l'ouie, en testant Lore, nous avons découvert qu'ils pouvaient entendre des sons et infrasons jusqu'a 60 000 Hz, leurs pavillons auriculaires sont plus long, fin et large que chez les humains ou les vulcains, et sont indépendant, ce qui leurs permets de mieux capter les sons, ce qui est compréhensible. Après quelques tests, nous avons découvert que la forêt Ginko etouffait les bruits et les sons, ce qui explique cette morphologie auditive spécifique. il en est également de leurs autres sens: leurs odorat est légèrement plus efficace que celui des humains mais rien d'exceptionnel, leurs gouts est plus sensible que celui des humains, mais il semble avoir un rejet de certaines saveurs comme l'amer ou le sucré qu'ils semblent ressentir comme le premier, ils ont une préférence pour les acides et les glutamates: en clair: ce qui est riches en protéines, ce qui indique un type de régime omnivore avec une préférence vers le frugivore si on se fie a la dentition. Leurs véritables spécificité est surtout le toucher: ils n'ont pas besoin qu'on les touchent pour ressentir qu'une personne est là, en fait après quelques tests, nous avons découvert qu'ils sont capables de ressentir la bio-energie des êtres vivants et donc leurs influx nerveux qui est une source bioelectrique naturelle dans les corps. Ils la ressentent fortement ce qui semble leurs permettent de déterminer les mouvements de leurs adversaires. Et un dernier point: la luminescence des marques corporelles et des yeux est due a une production de luciferine dans les canaux lacrymaux et le derme. Je pense que c'est tout ce que nous avons pus déterminer jusqu'a maintenant concernant leurs physiques, concernant la psychologie, elles est comparable a tout humanoide: ils sont sociables mais extrêmement intelligent et ont une capacité d'apprentissage très rapide mais fortement axées sur la vue plus que sur l'ouie, tout du moins en phase juvénile, possible que cela change avec le temps. ils ont également deux éléments très spécifique: ils sont très agile et très fort, même en âge juvénile, les corps sont élancés, mince, musclés mais nerveux, la structure interne est renforcée comme cela etait chez l'individu Xen en ce point, ils sont comparables car leurs os sont un alliage de Duranium et de Titanium VI. Les membres sont long et fins, ce qui leurs permet des mouvements très précis.

- Psychologiquement stable?

- Aucune idée pour le groupe de l'Arbre-mère, cependant pour Lore, comme je l'ai dit, il se comporte comme un enfant humain normal. Il est turbulent, curieux mais il souffre de solitude du a l'enfermement dans la chambre de confinement psychiatrique.

- Je vois, nous partons sous peu, nous vous laissons a l'étude des Xen'oran, vous connaissez les procédures données par l'Amiral, nous prendrons actes concernant Lore et les autres éléments du groupe humanoides d'ici quelques semaines, Riker Terminé.

l'Ecran s'éteignit puis s'enfonça dans la table de reunion, et le médecin-chef se tourna vers le Commander Vers

- Et que fait on pour les prisonniers évadés?

- Actuellement notre ingénieur met en place les Divers, techniquement nous pourrons commencer les recherches d'ici quelques heures, les téléporteurs sont inutilisables pour le moment, tant qu'on a pas trouvé comment regler le problème liés aux bandes mémorielles vis a vis des ondes synaptiques qui influes sur les fréquences de teleportation. Nous recevons toujours les informations des puces internes, nous savons vers où ils se dirigent mais on ne peu savoir leurs états physiques surtout si ils se sont nourrit dans cet environnement inconnu.

- Beaucoups de plantes sont comestibles, que ce soit les fruits, les racines ou les graines, je n'en dirait pas tant de la viande des animaux nés des caryopses, il est probable que cela soit nourrissant pour les Xen'oran mais toxique pour d'autres races.

- J'en ai conscience, mais la destruction d'une partie des infrastuctures et de l'un des ordinateurs centrals nous a fortement retardés. Mettez en executions les plans de sécurité interne et prévoyez l'infirmerie, on ne sais jamais.

- Bien, monsieur...

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

- Alors, comment il se porte? demanda le Cardassien.

- Plutot mal, repondit la romulienne, cela a commencé dès qu'on est entré dans la masse.

- On aura pas le temps, on doit le laisser sinon on ne rejoindra jamais la zone 6. repliqua le Cardassien.

- Tu crois que je ne le sais pas?, cracha la romulienne. On a un marché, cela ne me gênerais pas de le laisser a pourrir là, mais on a besoin de lui pour quitter cette fichue planète.

Des bruissements de feuilles se firent entendrent et ils se relevèrent tout les deux aux aguets.

- T'as entendu?

- Oui, ça venait de par là, fit la romulienne qui pointait un massif végétal.

Ramassant le baton dont il se servait depuis quelques jours de marche a travers la jungle, il avança devant lui d'un pas assurés et frappa le massif afin de faire fuir les quelques bestioles que cela pouvait contenir.

- Y a rien du tout...je pense plutot qu'il a eu peur de nous.

- Parle pour toi, depuis que cela s'est modifiés, l'air c'est certes allégés mais j'ai toujours cette impression qu'on me surveille, je deteste cela.

- Bon, ramasse notre paquet et on avançe, il nous reste du chemin a faire pour rejoindre ce foutu hangar a navettes, lacha t'il tandis que la romulienne relevait l'humain. Ce fut a ce moment que le bruissement se fit de nouveau entendre...plus haut. Relevant la tête, ce fut pour voir un enfant d'une race qu'il n'avait encore jamais rencontré. Prudement, il regarda sa comparse avec un regard interrogateur.

- Jamais vu, chuchota t'elle. Tantales V est habitée?

- Non, pas selon les rapports, dit le Cardassien. La planète etait considerée de classe M mais inhabitée et stérile en dehors d'un ocean intérieur contenant des éléments micro-organique.

- Alors c'est quoi ce truc?, fit elle, on dirait un enfant. Puis plus haut elle fit: Hey Gamine, qu'est ce que tu fais là?

La jeune adolescente se rassit sur la branche et regarda le trio:

- Vous n'avez rien a faire ici, dit elle, les cheveux blancs en bataille, le corps couvert d'habits brut faites de peaux tannées grossièrement, une sorte de tatouage circulaire au niveau de la machoire de couleurs brun rouge, l'enfant n'avait rien de civilisés mais pourtant son language etait clair et compréhensible, bien loin des proto-civilisation primitives. Et vous devriez le deposer...

- Tu sais on arriverait mieux a parler si tu n'etais pas perchée.

- Je n'ai pas envie de descendre, je sais ce que vous êtes et qui vous êtes...tout comme lui, retorqua t'elle. Vous êtes des prisonniers du centre de Starfleet de Tantales V, je présume que vous en avez profité pour vous echapper...cependant qu'il soit là signifie qu'ils savent...

- Qu'est ce qu'elle raconte? demanda le Cardassien.

- Aucune idée mais visiblement elle a deja vu notre commanditaire, repondit elle, puis elle cria vers l'enfant: Très bien, t'as l'air de savoir qui il est...qui est ce type?

- Le Conseiller Raisjkah...troisième officier de l'Enterprise...enfin, c'est ce qu'il prétendait, on dirait que l'air ne lui reussit pas vraiment, dit l'enfant parlant d'un timbre de voix trop sur et trop adulte pour son âge. Il va changer bientot, vous devriez le deposer a terre.

- Pas de problème, fit la romulienne en lachant avec dégout l'humain sur le sol, non sans fronçer les sourcils. Hey, D'vemrin regarde un peu...ses cheveux et sa peau...

Le Cardassien se tourna et remarqua Raisjkah qui avait commençé a changer: Ses cheveux etaient devenus blancs comme neige, tandis que sa peau semblait bouger a certains endroits, comme si son être entier se restructurait. Sa peau devenait plus pâle puis s'assombrissait, des rides apparaissant en pattes d'oies sur le coin des yeux. Au bout d'un moment, il se mit a vasciller et les deux fugitifs reculèrent quand ils le virent se mettre a se changer, s'affaissant sur lui même et disparaissant dans la pénombre comme une ombre.

- imirrhlhhse, cracha la Romulienne. Si on reste ici, on va crever, il faut bouger.

- Je vous le déconseille, a moins que vous ne le vouliez vraiment...Mourir...la direction que vous prenez est le territoire des Varynx et des Ocyx, a vous de voir mais je vous conseillerait plutot d'attendre, ils sont en route vers votre position.

- Qui? demanda le Cardassien.

- La Fédération...mais peu importe, c'est votre choix après tout...je vous aurait prévenu.

- Donc c'etait bien un test? cracha la romulienne qui releva la tête après avoir regardé derrière elle, vers la position que pointait l'enfant, mais celle- ci n'était déjà plus là.