Le tribunal de Vulcain etait un batiment a l'allure tant ancienne aux structures qui aurait ravis un archeologue qu'un lieux a la pointe de la technologie. Divers acteurs de la Fédération, de la cybernetique et de la loi etaient présents. Picard avait croisé nombres de ses collègues ou amis qui semblaient présent. La plupart parlait d'un moment historique tandis que T-Par se montrait fortement protectrice tant envers Picard qu'envers l'Ambassadeur Horelan.

Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'ils s'ingéniaient a savoir ceux qui etaient pour et ceux qui etaient contre la loi qui allait être votée. Picard savait qu'il parlait en terrain conquis pour certains tandis que pour d'autres, une méfiance voire parfois un mépris profond émanait de certains membres de la Fédération. On ne pouvait pas leurs en vouloir, cette dernière avait subit de plein fouet des pertes énormes dans les dernières guerres, notement contre le Dominion qui etait parvenu a atteindre l'espace de la Fedération en profondeur.

Dès lors imaginer une protection efficace qui permettrait de ne plus perdre de vie, Picard pouvait comprendre, mais il comprenait également le danger et surtout l'interêt que cela pouvait offrir a la Fédération, mais c'etait se reposer sur un esclavage qu'il avait autrefois dénoncé plusieurs dizaines d'années auparavant. Regardant alentour, il ne vit pas Maddox, hors ce dernier aurait du se trouver ici.

"T-Par, auriez vous vu Maddox" demanda l'Amiral

"Non monsieur et après vérification, j'ai vu qu'il ne serait pas a cette conférence"

"Impossible, il n'aurait jamais manque cela "

"Je sais, je n'ai pas voulu dire que c'etait un choix, monsieur, cependant j'ai entendu qu'il avait disparu..."

"Et qui porte son projet?"

"Le Docteur Helena Damian...c'etait son assistante"

Picard sembla reflechir et demanda: "Sait elle ou il a pus aller ou comment il a disparu?"

"Selon ce que j'ai pus savoir d'elle, en lui posant des questions, c'est qu'elle a retrouvé une partie du laboratoire dévasté, elle a directement vérifié l'androide sur lequel ils travaillaient, elle l'as trouvé en partie saboté mais a pus rectifier le tir...elle pense qu'il n'as pas pus supporter la perte d'un modèle précedent...selon elle, il etait obsédé par des faits qu'il n'arrivait pas a comprendre..."

"As t'elle été soupsonnée?"

"Non, il y a eu enquête sur elle, ils n'ont rien trouvés"

"Je vois...où est elle actuellement?"

"Selon l'Amiral Sueden, elle est actuellement dans les coulisses préparant la préparation, c'est elle qui va présenter le dernier modèle"

"Rien ne vous interpelle?"

"Damian?"

"Oui"

"J'y ai pensé, cependant il se peut que cela soit une coincidence"

"L'experience m'as appris qu'il n'y jamais de coincidences...allons donc parler au docteur"

"Bien monsieur"

Picard pris congé de ses connaissances et suivi T-Par qui l'emmena dans les couloirs du tribunal. Ouvrant un turbolift, il s'y engoufrèrent et T-Par activa le système pour se rendre vers le centre cybernetique crée spécialement pour cette journée. Lorsqu'ils y arrivèrent, Picard remarqua qu'il n'y avait pas âme qui vive et que le nouvel androide se trouvait là, debout, inanimé. Sa forme physique etait comparable a un humain, si on exceptait des yeux d'une couleur cyan comme ceux de Xen avant sa métamorphose. Allant vers la console pour vérifier, Picard fut surpris par les relevés...ce modèle, il le connaisait...c'etait le même modèle que Xen, cependant il y avait eu de profonde modification.

"Seigneur, je viens de comprendre que..." murmura Picard tandis que T-Par regarda l'androide. Du moins c'est ce qu'il sembla a l'Amiral car bientot un bras lui releva violement la tete. levant son regard, ce fut pour voir les yeux froid de T-Par. "Qu'est ce que?"

"Il fait ce pour quoi il a été programmé" lacha une voix féminine.

Tournant la tête comme T-par lui permettait, Picard put voir une femme séduisante mais a l'évidence venimeuse.

"Docteur Damian, je présume?"

"Vous présumez bien...mais c'est de la simple réthorique"

"Votre androide n'est pas une nouveauté"

"Certes...mais il sera efficace"

"Pas autant que Xen "

"Xen?...ainsi donc ce serait le nom de notre petit problème?...Kerra lache le"

Picard compris que T-Par n'avait jamais été, et il sentis la pression se relâcher.

"Vous n'avez pas peur que je fasse appel a la sécurité?"

"Certes mais dès lors vous condamnerez ce monde"

"Il est deja condamné si j'en crois Lore"

"Le Premier né...Père Data semble fort attaché au passé, trop...mais si vous avez vu cette technologie, cela signifie qu'il s'est servit du prototype des modèles X graçe auquel nous avions prévu de lancer l'offensive contre les races energetiques...interressant, mais nous avons prévu de faire les choses plus rapidement"

"Et après? quand tout sera detruit, que ferez vous?"

"la Galaxie est vaste, Amiral...nous avons pacifié cet univers mais bien d'autres nous attendent..."

"C'etait donc cela le projet?" fit une voix que Damia reconnu, elle l'avait deja entendue.

Damia releva la tête tandis que Jaris se raidit, relachant Picard qui s'ecarta vivement. La femme fronça les sourcils et remarqua alors dans la pénombre une arme qu'elle connaissait: une lame-phase que seul les derniers modèles possedaient.

"Xen je suppose, bonsoir"

La jeunfe femme recula et retira la lame du crane de Jaris qui tomba sur le sol inanimé. Le crane renforçé n'avait offert que peu de resistance, ce qui etait normal et Damia le savait. Xen s'avança sur le devant

"Bonsoir, et enchantée de vous connaitre, on m'as beaucoups parlé de vous...cependant, je n'aime pas qu'on fasse du mal aux amis de mon père et de mon petit frère"

"Comprehensible...mais cela n'as aucune importance"

"Est ce Brynn?"

"Non...mais il le deviendra"

Retractant la lame eletro-magnetique, Xen croisa les bras

"Vous croyez sincèrement qu'ils vont accepter cela?"

"Pourquoi ne le ferait ils pas...nous leurs offrons un avenir sans morts, sans danger"

"sauf vous"

"Ils n'ont pas obéit"

"Les esclaves devenant les bourreaux...pas très flatteurs"

"Tu en es une toi même"

"c'est ce que j'ai cru comprendre, enfin a la base"

"je vois...père as donc transformé notre modèle en notre problème actuel dont nous avons perçus les éléments"

"Jaris...Kerra...vous n'avez jamiais cessé de surveiller les évènements n'est ce pas?"

"Certes mais cela n'as aucune importance...les choses sont déja en place...vous n'avez plus aucun pouvoirs"

"Je ne suis pas là pour vous empêcher de quoi que ce soit" fit Xen...

"Pas vraiment...nous sommes bien ici pour te stopper mais nous ne le ferons pas par la violence et en risquant la destruction de Vulcain" la voix masculine et s'avança de l'ombre un homme a la peau mate et aux cheveux blanc argent comparable a ceux de Xen, les yeux ambres.

"Me serait je trompée?"

"Non...mais ma dénomination auprès des tiens fut Père Data...mais pas de ton espace temps"

"je vois...ainsi tout concorde...c'est que nous sommes dans la bonne direction..."

"Il n'y a pas de bonne direction, Damia, uniquement des choix et des possibilités...je suis une possibilité dans un de ces avenirs, tu en est une autre"

"Quelle ironie...vous avez toujours été une anomalie et quand je vous ai tendu la main afin que vous preniez votre place, vous nous avez rejeté comme des moins que rien...mais vos autres enfants, cela etait différents...ils etaient proches de vous car très humain"

"Tu te trompes"

"Vraiment, Père, pourtant les faits ne parlent pas en votre faveur..."

"Crois ce que tu veux...mais ce n'est pas la première fois que votre jugement sera érronés...votre manque de compréhension de la pensée humaine fait que vous etes incapable d'évoluer, c'est la raison de votre stagnation"

"Et Elle?"

"une arme pour contrer vos ennemis a la base, que j'ai modifiée...rien de plus, rien de moins...elle m'as servit, cela est fini"

"J'en suis desolée...mais cette discution tourne en rond...il n'y a jamais eu moyen de discuter avec vous Père...mais nous refusons de mourrir" fit elle tout en activant le sas de présentation qui remonta vers la scène.

"Je le sais et j'en suis désolé " Fit Data tristement.

Xen laissa Damian activer une commande et le sas remonta vers la scène de présentation tandis que Data aidait Picard a se relever.

"Est ce trop tard" demanda Picard qui avait remarqué que ni lui ni Xen n'avait fait quoi que ce soit pour empêcher la fin.

"Non" fit Data

Xen se mit a Sourire et fit Signe a Picard de remonter: "Je vous conseille de remonter vers le dessus et d'aller voir la conférence"

Tout ce petit monde remonta et prirent place, tandis que le professeur Damian commença ses explications devant un public présent. Picard regarda Xen et Data qui ne faisait rien, laissant faire l'enfant de Soong. Picard etait sur qu'un élément manquant expliquait les raisons pour lesquelles ni l'un ni l'autre la stoppait.

Il ne compris la vérité qu'au moment ou Damia activa l'Androide. Celui ci ouvrit les yeux et marcha quelques pas, ses yeux scrutant le public avant que d'un geste, il ne "tue" Damia...ce simple fait fit que l'Androide fut pointé par le service de sécurité qui tira sur lui au moment ou il se retournait contre le public. Un brouhaha s'en suivit tandis que tous voyait que le docteur Damian n'etait nullement humaine mais cybernetique.

"Oui" murmura xen avec un sourire

"Comment?...ne vont ils pas attaquer?"

"Non...ils sont coincés...quand a comment: Simple...le travail d'equipe" fit Data avec un sourire en coin...pendant que Xen et moi faisions diversions, j'ai demandé a deux personnes de confiance de faire ce que j'ai ordonné. J'ai désactivé les sous programmes éthiques de base, sans choix possibles, il allait agir selon sa programmation. Je me rend compte que finalement, j'avais crée un monstre...je voulait laisser le choix...j'ai commis la meme erreur que Père"

"Non...cependant que vas t'il se passer maintenant" demanda Xen.

"Regardez" fit Picard tandis qu'il montrait la Scene qui ondulait.

Puis Tout autour de Xen commença a vaciller...elle se demanda si elle disparaissait...tout comme les autres. Quelle importance...qu'elle existe ou non, n'avait aucune incidence...elle avait fait ce qu'il y avait a faire, le continuum reprenait sa place ainsi que les autres. Poutant une pensée l'obsedait: "Je ne veux pas mourir...je ne veux pas disparaitre...pas maintenant"

Fermant les yeux, elle eu l'impression d'etre dans un endroit sombre, les rouvrant se fut pour voir une une piece blanche. Se retournant de part et d'autres, elle entendit alors une voix: "Comment trouvez vous ce lieu?"

Se retournant encore, elle fit face a un homme aux cheveux brun, l'air débonnaire et plutot joyeux, les yeux rieurs: "Plutot agreable...mais un peu trop sombre peut etre"

"Un effet de style...savez vous qui je suis?"

"Non, je le crains...suis je morte?"

"Le paradis n'existe pas...encore moins Dieux"

"Ah je ne pensais pas a cela, plutot a une possibilité tout autre"

"l'Evolution?...la conscience?...Oui, c'est une chose, cependant vous êtes actuellement ailleurs...dans l'espace entre les espaces...un Continuum différent du votre..."

"Le continuum Q?" demanda t'elle surprise

"Exact...j'avoue que vous nous avez donné du fil a retordre"

"Attendez qu'est ce que je fait ici?"

Dès Lors Q claqua des doigts et Xen vit alors une scène dont elle n'avait aucun souvenirs: Elle se voyait avancer a travers un navire dont elle ne savait rien, entrant dans un ruban energetique. Puis tout changea pour devenir un lieu determiné...devant elle se trouvait Guinan, vieillie, les cheveux blanc, une vieille femme.

"Qu'est ce que?" fit Xen avant qu'elle ne crie en se voyant elle même tuer Guinant d'un coups de lame phase.

Q se porta auprès d'elle et expliqua: "Les El-auriens ont évolués pour devenir proches de ce que nous sommes...mais nous ne sommes jamais réellement appreciés...cependant quand les androides de type soong ont commencés la destruction de la Galaxie, nous vous avons pris de haut, pour nous, vous etiez des formes de vies matérielles, et pourtant...ils vinrent a vous creer, une arme qui pouvaient exterminer et trouver les formes de vies comme les notres"

"Donc vous m'avez retournée contre mes createurs" fit Xen qui commençait a comprendre

"Vous ne nous avez pas laissé le choix...la majorité des races ont une influence sur la matière, mais nous sommes la seule a pouvoir agir sur la realité, les continuums, l'espace et le temps"

"Très bien, mais les elements se produiront a un moment ou un autre, non?"

"Non...pas dans les continuums ou nous existons..."

"C'est vous qui avez fait converger les continuums en un seul point, c'est la raison pour laquelle autant d'elements illogique apparaissait...c'etait une question que je m'etais posée: pourquoi si les Enfants de Soong etaient en guerre contre vous, aucun n'avait jamais...mais vous avez agit, j'etais juste le pion..non pas uniquement moi..."

Q fit signe des epaules qu'il n'en pouvait rien et fit apparaitre devant lui, une succession de portes: "si vous voulez voir les resultats"

"non merci" fit xen tandis que d'un claquement il les fit disparaitre

"aussi rabat-joie que Picard..."

"Je ne suis pas rabat-joie...je me demande juste ce que je fais encore ici...les Enfants de Soong disparus, je n'ai plus lieux d'exister"

"Si vous voulez mourir, je peu le faire"

"non..."tout en levant les mains.."je ne veux pas mourir, enfin...si je dois mourir d'accord, mais j'aurais voulu qu'on se souvienne de moi"

Q sourit légèrement: "vous savez pourquoi je n'ai pas eu envie de vous faire disparaitre comme tout le reste?"

"Non"

Il pointa une porte qui etait restée et il lui pris la main:" je vais vous montrer" et il ouvrit la porte. Xen revit la meme scene qu'avec Guinan et cette fois elle entendit perceptiblement les voix. On lui ordonnait de tuer...et elle etait restée plantée là a regarder Guinan, hesitante...se demandant pourquoi elle devait la tuer, pourquoi elle devait obeir. Puis elle remarqua qu'elle fermait les yeux et Xen tua Guinan. Quand Xen regarda son alter-ego ce fut pour voir des larmes

Se tournant vers Q, la jeune femme demandit: "Qu'est ce que cela veux dire?"

"Data etait unique...unique parce qu'il etait une machine qui aspirait a devenir humaine, imparfait, faible...en 3000 ans, aucun androides qui naquit des travaux du Docteur Soong, que ce soit Lore ou les autres, aucun ne chercha a devenir humain...a devenir imparfait...sauf vous. Il a fallut 3000 ans et diverses évolutions pour qu'enfin ils évoluent...malheureusement, durant ce laps de temps, ils exterminèrent la galaxie" expliqua Q en croisant les bras.

"Vous m'avez gardée parce que j'etait capable d'emotions?"

"Pas uniquement...je vous fait une proposition..."

"Laquelle?" suspicieuse, se souvenant de ce qu'elle savait des Q de part certaines histoires entendues

"Recommencer depuis le début...exister malgré que vous ne devriez pas..."

"Sous quelle forme?"

"l'ancienne...enfin presque"

"Presque? ce qui veux dire?"

Il claqua des doigts et ouvrant les yeux, ce fut pour se sentir a la fois lourde et légère. sa main se posa contre une vitre. Elle etait le liquide amniotique de synthèse dans lequel, l'Equipage de l'Ekhidna l'avait trouvée. Pourtant a mesure qu'une partie de sa mémoire disparaissait, ne gardant que quelque bribes, la Voix de Q se fit entendre avant de disparaitre: "Il n'y a pas que les humains qui sont interressant...Data et vous êtes aussi dans mon viseur...et je suis curieux de voir comment vous allez évoluer...Bonne chance pour votre seconde vie"

Des eclats de voix se firent entendre et elle regarda, sans bouger concrètement...mais elle ne parvint pas a parler, son esprit etait engourdit...pourtant elle entendit distinctement : "Commander O'neilly, nous venons de trouver quelque chose...cela ressemble a un caisson de gestation, il y a quelqu'un a l"intérieur"

Une voix dans le comlink se fit entendre: "Je fais téléporter une équipe, est ce vivant?"

"Oui...j'ouvre" fit la voix de la bajorane

Glissant sur le sol en meme temps que le liquide, Xen se sentit en partie soulevez, sa vue brouillée par le liquide vit alors le visage du Chef de Sécurité Kho qui lui demandit: "Est ce que cela va?"

Xen ne parvint pas a dire quoi que ce soit, elle ouvrit la bouche et la referma, se sentant comme fébrile Puis le major demanda: "Avez vous un nom?"

La jeune femme ne reussit alors qu'a dire qu'un seul mot: "Xen..."