Association Pour la Défense d'Erwin Smith
[Fermé] L'APDES lutte avec honneur et bravoure pour rétablir la vérité sur cet homme merveilleux qu'est Erwin Smith. Entrez, on ne mord pas...
New Follow Forum Follow Topic
« Prev Page 1 2
Griseldis

Les fautes, tout le monde en fait, c'est pas la peine d'en faire un plat. Pas plus tard qu'avant-hier, j'ai publié un texte qui en était truffé (mais alors mieux qu'une dinde à Noël), et en plus je changeais de temps de récit en plein milieu, passant du présent au passé. Heureusement, la fonction edit est là, et ni vu, ni connu ;)

- L'état de Levi : Je suppose que tu vas lui coller une dépression. Jusqu'à récemment, ce n'était pas reconnu comme une maladie en tant que telle donc je ne sais pas comment réagiront les membres des Bataillons (même si ça ne doit pas être la première) mais il existe de nombreux articles sur le Net qui t'en diront plus. Cela dit, il ne faut pas confondre un coup de déprime et une dépression. Une dépression met beaucoup de temps à s'installer et il faut parfois des années pour s'en rendre compte et pour en guérir.

- Les styles : Peut-être devrais-tu prendre un(e) bêta ? FFnet propose un système pas mal du tout ! Tu vas dans Betas, tu choisis ton fandom et ta langue et tu consultes les profils pour voir s'il y en a un qui te tente !

- La ponctuation : C'est le mal. Vraiment. Moi j'ai eu des cours dessus et franchement, je n'ai rien retenu, mais à part pour un effet de style, les phrases finissent toujours par un point (normal, d'exclamation, etc.) Pour les interruptions, ce sont "..." même si je reconnais que le système anglais du "-" est sans doute meilleur. Malgré tout, FFnet reste un site de fans alors fais selon ta fantaisie !

- Les yeux bleu nuit : Comme je t'ai dit, c'est un ressenti et c'est arbitraire. Tu n'as pas à essayer de te justifier, la première personne à qui l'histoire doit plaire, c'est à toi. Cela dit, bon, dans le manga, Levi a les yeux plutôt gris que bleu mais certaines nuances de bleu nuit sont plus grisées que bleues.

- Infimement : Je crois que tu voulais dire : "à peine, doucement, imperceptiblement, insensiblement, légèrement, peu, peu à peu, subtilement" (on remercie le dico des synonymes de l'université de Caen, en ligne et gratuit pour cette liste. Voici l'adresse pour si ça intéresse quelqu'un :

- Le scénario, Erwin, comme je te dis, c'est à toi de voir parce que c'est TON histoire. Tu es ta première lectrice et ta première fanne ! C'est ton bébé, même si ce sont les personnages d'SnK. Ta vision des persos ne correspond pas à la mienne, et alors ? Peut-être que j'ai une meilleure vue d'ensemble, parce que j'ai lu le manga, mais chacun voit et réinterprète les persos à sa manière et le seul qui peut trancher c'est un monsieur japonais qui ne risque pas de venir ici nous donner son opinion. Je le répète, nous sommes tous des amateurs et en plus nous écrivons sur une oeuvre qui ne nous appartient pas. Il ne faut pas perdre ça de vue ! Aucune raison de déprimer donc ! En dehors des fautes, tout ce que j'ai dit était entièrement subjectif et c'est bien pour ça que j'ai dit que je ne laisserais jamais une review pareille car c'est totalement partial.

Très bonne chance pour la suite, et compte sur l'APDES pour t'encourager !

5/28/2015 #31
Hikari Yumeko

Nataku (puis-je t'appeler ainsi?), avec un peu de retards, voici mes impressions - assez brèves- sur ton texte.

Tu as décidé de montrer un Levi humain, qui craque devant toutes ces morts, et n'en peut plus. L'idée n'est pas mal en soi, parce que cela montre son côté vulnérable ainsi que son attachement profond à ses hommes et à la vie humaine, qu'il doit réprimer en public. Mais plusieurs choses m'ennuient. Son éclat de colère devant Erwin, je le comprends, mais pour Eren, j'ai plus de mal. Je l'aurais plutôt vu avoir une expression désabusée et lasse, davantage qu'une fois encore, de la colère.

Le voir tomber endormi comme ça, tout d'un coup, était aussi un peu bizarre, surtout lorsqu'on se souvient qu'il dort peu. Idem pour le porter de princesse, que je ne parviens vraiment pas à imaginer. Qu'il le traîne jusque son lit, ok, mais le porter ainsi sans même qu'il se réveille, ça ne tenait pas trop la route.

Pour tout ce qui serait côté OOC des personnages, je laisse les autres juger. Je ne maîtrise pas encore assez bien l'univers et certains personnages (dont Erwin) que pour me permettre d'émettre un jugement.

Pour le style, ça va, même si comme le dit Grise ça oscille parfois un peu (mais ayant le même problème, je sais que ce n'est pas évident à maîtriser), mais fais attention à la ponctuation ainsi qu'aux répétitions, ça plombe facilement un texte. Pour l'orthographe, Grise étant déjà passée par là et ayant relevé l'essentiel, je n'ai rien à dire.

Pour t'aider, je te mets ici le lien d'un petit guide bien sympa, qui traite notamment de la ponctuation:

Il ne faut surtout pas te laisser aller à la déprime! Les textes, même des meilleurs fanficeurs, ne sont jamais parfait, il y a toujours quelque choseà corriger. Comme je te l'ai dit, l'idée est sympa et a du potentiel, même si c'est un peu à retravaillé. Je te conseille peut être de chercher une bêta-lectrice ou une personne de ton entourage qui possède un bon niveau de français, qui connaîtrait également l'univers de SNK (pas obligatoire, mais ce serait le mieux) et accepeterait de te relire.

Bon courage! :)

oOoOoOoOo

Cette petite correction faite, j'en profite également pour solliciter votre aide sur un petit soucis. Je travaille actuellement sur ma troisième parodie de song-fic, qui est censé être un cadeau d'anniversaire pour ma petite soeur vu que c'est sur sa chanson Disney préférée (Comme un homme, Mulan. Aka l'une de celles juste faite pour SNK). Et, après avoir remis à ma sauce toute lachanson... Je me trouve avec un seul petit, malheureux alexandrin (soit une phrase de 12 pieds, si les cours de poésies sont loin pour vous) que je ne sais pas du tout comment remplacer malgré que j'aie tout le reste. La parodie est censée être sur les premiers jours d'entraînement de la 104e brigade d'entrainement et la scène initiale de la chanson (où se trouve le vers problématique) montre les recrues passer le test d'équilibre. Je vous met donc uniquement le texte de la chanson transformée (sinon ce serait trop long), avec la version originale du vers en gras.

Keith Shadis (oui, malgré mon envie de donner à la base le rôle de Shang à Livaï - surtout que c'est le personnage préféré de ma soeur -, le remplacer par Shadis était nettement plus logique): Attaquons l'entrainement,

Pour tuer les titans !

Même si on m'a envoyé

Un groupe d'éclopés !

Vous n'êtes qu'une bande de mauviettes,

Mais jusqu'au bout, et coup par coup,

Je saurais faire de vrais soldats de vous,

(Comme la flèche qui vibre, et frappe en plein cœur)

En gardant l'équilibre, vous serez vainqueurs !

Vous n'êtes qu'une bande de loosers,

Mais envers et contre tout,

Je saurais faire de vrais soldats de vous !

J'ai beau me retourner la cervelle, impossible de trouver quelque chose, je n'ai vraiment pas d'idée. Ma gratitude éternelle à toute personne qui pourrait me souffler une piste ou une idée.

Sinon, on ne sait jamais, connaitriez-vous quelqu'un susceptible de bêta-lecter (aucune idée de si ça dit) une fic riren?

5/29/2015 . Edited 5/29/2015 #32
Griseldis

"Que retombe la lame et que le titan meurt" ? (cela dit il me semble que dans la chanson c'est pas vraiment un alexandrin mais plutôt 6/5 pour les pieds) J'ai hâte de voir le résultat final en tout cas !

Je dois filer, je devrais déjà être partie en fait, mais j'aurai sans doute beaucoup plus d'idées au retour. Par contre, pour les bêtas Riren, je te recommande bien sûr le service de FFnet !

https://www.fanfiction.net/betareaders/anime/Shingeki-no-Kyojin-%E9%80%B2%E6%92%83%E3%81%AE%E5%B7%A8%E4%BA%BA/?genreid=0&languageid=3&rating=0&field=&ppage=1

En espérant que tu trouves ton bonheur ! Cela dit, si tu veux discuter de certains points de l'intrigue par rapport à la version papier, pas de problème pour que tu utilises ce topic !

5/29/2015 . Edited 5/29/2015 #33
Hikari Yumeko

Merci! Je vais déjà réfléchir là-dessus, c'est pas mal, mais si tu as d'autres idées n'héiste pas!

J'avais oublié que ffnet avait un service de bêta. Je vais jeter un coup d'oeil aux différents profils :)

Merci! Comme c'était une fic avec avant tout du rirenl, je pensais que je ne pourrais pas le faire vu les règles du topic, ou alors juste pour les couples secondaires.

5/29/2015 #34
Griseldis

En voilà toujours quelques autres. J'ai l'air con à fredonner cette chanson en public pour vérifier que ça va pour les paroles :

"Quand retombe la lame

Que le titan meurt"

"Quelque soit l'adversaire

Combattez la peur/Retenez vos pleurs"

"Pour sauver les civils/ Pour la gloire des trois murs

Offrez votre cœur"

"Il faut savoir lutter/Apprenez à lutter

Contre le malheur/Pour votre bonheur"

"Tout vous attend ici

Sauf le bonheur" (qui inclut que tu colles un e muet à Sauf)

Je tiens à dire que ce sont toujours des 6/5 et pas des 6/6 et que c'est pour ça que ça s'adapte mieux à la chanson.

S'il y a un truc qui t'inspire...

.

Mon dieu, ça veut dire qu'on se tape la rédaction des règles et que quelqu'un les lit vraiment ? NEECHU ! NEECHU ! TU AS "ENTENDU" ÇA ?

*Grise part sangloter de bonheur dans un coin*

Ici on ne relit pas vraiment mais pour ce qui est de débattre de l'intrigue et de te souligner certains points du manga que tu ne connais pas forcément, pas de problème. Après bien sûr, ma vision sera biaisée parce que je n'aime pas le EreRi tout comme elle serait biaisée dans une fic Jean/Marco parce que je n'aime pas ce couple non plus mais bon on est pas tellement nombreuses non plus. Si c'est un AU moderne par contre, et à moins que tu reprennes une ambiance de guerre et de combat, je ne pourrais pas t'aider.

Cela dit, Neechu pourrait te raconter l'histoire de comment elle m'a montré un jour un truc pour un AU tout court qui se passait tout bêtement dans une entreprise avec un entretien d'embauche et comment elle a fini par faire des recherches sur les tueuses en série les plus prolifiques de l'histoire et les plats à base d'insectes...

5/29/2015 #35
Hikari Yumeko

J'adore la deuxième "Quel que soit l'adversaire, Retenez vos pleurs", donc je pense que je vais opter pour celle-là. Un grand merci! :)

C'est un peu normal de les lire non? XD Mais c'est vrai, ça devient tellement rare sur les forums les gens qui lisent les règles...

Justement, ce sera un UA moderne avec ambiance gakuen. Je ne sais même pas ce qui m'a pris de vouloir partir là-dedans vu qu'en général je préfère les univers fantastiques ou de l'historique... Donc loin des trucs de guerre/de combat (même si c'est quelque chose que j'aimerais un jour écrire pour SNK).

Faudra qu'elle me le raconte, je ne vois même pas comment elle aurait bien pu arriver à rechercher des infos là-dessus. A moins que l'entretien d'embauche soit celui d'Hansi, auquel cas ça pourrait encore se comprendre...

Je vais quand même mettre la suite - juste les paroles de la parodie, pour avoir un petit avis dessus. Ca vient directement après les deux couplets d'avant.

Mina Carolina: J'aurais mieux fait de m'en aller,

Eren: J'en ai assez de mordre la poussière,

Jean: Tu vas d'voir t'y faire, t'es tellement pas doué!

Connie: Ce gars est un vrai sadique!

Armin: Je n'en peux plus de courir,

Sasha: Je vais m'écrouler si j'ai pas mon déjeuner !

Je serai soldat !

Jean/Marco: Je servirai dans les brigades spéciales !

Je serai soldat !

Gros des troupes: Pour nous ce sera la garnison !

Je serai soldat !

Eren: Un jour j'intégrerai les bataillons,

Détruire les Titans est mon ambition !

5/29/2015 . Edited 5/29/2015 #36
Neechu

OMFG QUELQU'UN QUI LIT LES RÈGLES ! Au nom de la serpillière de Saint Marc Lessive ! (Pour toua, Levi !)


Ambiance gakuen ?! o_O kézako ?

Les UA historiques c'est casse-gueule (oui, je suis une fille vulgaire oulala) parce que ça demande énormément de documentation pour le coup, si on veut faire les choses bien on ne peut pas se permettre de modeler l'Histoire à notre guise. Enfin, on peut techniquement, mais je trouve que cela perd de son intérêt... Soit on fait les choses à fond, soit on ne les fait pas. Mais quelque soit l'UA, faut pas oublier d'implanter correctement le décor et les personnages dans celui-ci...


Ooooh tu fais "Comme un homme" finalement ! (c'est même pas ma review sous acides qui t'a inspirée ? :O)

Pour les song-fic, heu, je ne pense pas être d'une grande aide. Et Mr Loulou (on va l'appeler comme ça mon ancien prof de Litté du XVème) n'a pas réussi à me faire aimer la poésie non plus... (mais j'aimais quand il nous récitait aussi épiquement L'illusion comique de Corneille, mais je m'égare...) Tout ça pour dire que je suis une brêle, j'arrive même plus à séparer les syllabes bref, bonne à jeter.

Par contre, ton nouvel extrait, j'ai eu du mal à le situer dans la chanson... (oui, j'ai été la réécouter huhu) Et ça me désole d'être capable de juste te faire ce genre de remarques ._. (la fille absolument inefficace, je devrais avoir honte)

D'ailleurs, dans les CGU d'FFnet, il est dit que la mise en page style théâtre n'est pas autorisée. Au cas où, je te le signale (Elles sont tellement courtes que oui, je les ai lues xD)


Ho mais ça parle de moua :O Et bien... Mon truc tout petit qui aurait du faire une dizaine de chapitres à tout péter, tout léger, terriblement OOC (et qui n'aurait sûrement jamais vu le jour vu que je ne me serais jamais vu entamer une nouvelle fic à chapitres à ce moment-là) s'est transformé en Survey Corporation, Inc., tout simplement /o/ Qui devrait faire genre quarante douze chapitres. AU MOINS. (Grise, je peux te faire ma déclaration d'amour, là, ti suite, pour ça ?) Ce n'était même pas les femmes tueuses les plus prolifiques à la base, c'était les cannibales ! XD (Avant-hier j'ai passé deux heures à faire des recherches sur les armes à feu au lieu de pioncer, d'ailleurs. Survey aura ma mort.)

5/29/2015 #37
Griseldis

Très juste, cannibales... Et il y en a nettement moins que chez les messieurs ! (Ou quand la page Wiki vous donne des cauchemars) parce qu'apparemment c'est un comportement plusse sexuel. Cela dit, tu as fini par trouver quelques jolis spécimens

Et non, c'était l'entretien d'embauche de Levi.

Alors si c'est au lycée, je crois que ce ne sera pas très utile. Par contre, si tu as un doute par rapport à la cohérence des événements du manga si tu veux les transposer dans la réalité, ce sera avec plaisir tout de même !

5/30/2015 #38
Hikari Yumeko

Le texte est un peu long, mais j'aimerais avoir votre avis sur ceci, l'un de mes trois textes pour le journal d'Ilse. Histoire de voir ce qui au niveau du scénario pourrait entrer en conflit avec l'oeuvre originale, si c'est plausible et pouvoir adapter en conséquent. Et de manière pouvoir voir tout ce qui pourrait être amélioré.

Texte supprimé car publié.

6/24/2015 . Edited 7/4/2015 #39
ShinyZancrow
Du coup voilà mon petit compte rendu : Honnêtement j'ai trouvé ton texte franchement sympa, je l'ai beaucoup aimé, mais je dois avouer que je ne vois pas le rapport avec les carnets d'Ilse ( sûrement parce que je suis nouveau ) et comme j'ai regardé l'épisode ce matin et que je l'ai fraîchement en mémoire ( il est tellement cool )... Ensuite rassure toi, le tout est franchement très plausible : les seuls problèmes éventuels qu'il pourrait y avoir sont le fait que livai utilise des mots comme mièvreries ( qui ne collent pas trop au personnage selon moi, mais tu lui as donné un côté vulgaire irréprochable donc c'est pas grave ), le fait que, du peu que j'ai vu, Mike était pas tellement bavard et que du coup je le vois mal réconforter moblit, et ensuite que dans la vraie vie une embrouille ça se résout pas comme ça ( mais dans la fiction oui, donc on oublie ! ) Bien entendu tout ça ne reflète que mon avis et pas des vérités absolues, je peux très bien me tromper... sinon petite curiosité : tu le situes quand ton récit a peu près ?
6/24/2015 #40
Neechu

Dès que j'ai un peu plus de temps, je jette un coup d'œil à ton écrit !

Zancrow : Le Journal d'Isle est un topic du forum ;-) Je te laisse aller y jeter un coup d'œil, mais en somme il s'agit d'un défi d'écriture, où l'on choisit un personnage oublié et 3 thèmes.

(Mike ne parle jamais, la seule fois où j'ai le souvenir de l'avoir vu parler c'était à Erwin et ce n'était que quelques mots. À vérifier.)

D'ailleurs, Hikari, tu n'as as précisé le thème ?

6/24/2015 . Edited 6/24/2015 #41
Hikari Yumeko

Merci Zancrow pour ton avis! Pour Mike, je l'avais mis parce qu'en vérifiant deux-trois trucs sur lui, j'avais vu que s'il est assez taciturne, il s'exprime davantage quand surviennent des choses plus graves et que je le voyais mieux que Levi (vu que Moblit reste quelqu'un d'assez calme aussi). Mais c'est vrai que dans l'anime, il s'exprimait assez peu (mais j'avais plus mis ça sur le fait qu'on le voyait assez peu). Donc du coup, il vaudrait mieux que je change et que je le remplace par quelqu'un d'autre?

Le récit survient très tôt, plusieurs années avant les événements de l'Attaque des titans, puisque le titan qui meurt au début est le premier qu'à capturé Hansi (elle en a eu 5, mais seuls les noms des 4 plus récents nous sont parvenus. Sur le premier sur lequel elle a mené des expériences, on ne sait rien du tout, on n'a même pas de trace d'un nom et c'est de celui-là dont je parle) et que Moblit, qui est un membre déjà expérimenté du bataillon en 850, est là une jeune recrue.

Et pour le journal d'Ilse, comme Neechu l'a expliqué, c'est le nom du défi dans lequel le texte s'inscrit :)

Edit: Neechu, pour le thème, j'ai oublié de le préciser, mais j'ai pris Ma faute à moi (liste 1). D'où le titre Mea culpa :)

6/24/2015 . Edited 6/24/2015 #42
ShinyZancrow
Merci Je pense pas qu'il faille le supprimer, parce que en l'occurrence il a toutes les raisons d'être là... a ta place je le mettrais plus taciturne, ou alors lui ferais écrire une lettre...
6/24/2015 #43
Baka-Shiro

Yoo' tout le monde ! Ca va bien ? Moi oui x3 Bon, alors, j'en avait déjà parlé à Neechu, mais j'ai bien envie de vous faire partager les débuts de mon One sot sur Annie ! Attention, c'est un UA ! D'ailleurs, je ne sais pas si c'est réussi mais une petite histoire, par rapport au lieu où se déroulera cet Os.

Je me suis lancé dans un monde qui me touche énormément -d'ailleurs, j'aime les histoires dans ce genre, même si c'est à glacer le sang.. donc voilà ! Je sais pas si c'est une histoire crédible et que mes personnages ne sont pas OOC !

Je m'excuse d'avance pour les possibles fautes d'orthographe, j'ai tout tapé sur mon bloc-note de téléphone..

Merci et bonne lecture ! ~


Il y avait ce couloir, sombre, toujours plongé dans l'obscurité d'Utopia. Les seuls sont qui y parvenaient étaient le semblant de vie des personnes vivants entre trois murs. Des barreaux les privaient de liberté et les cachets de leur conscience. Quand les gardiens du couloir le traversaient, ils devaient franchir trois portes : Maria, Rose et Sina.

Paraît-il que Sina était une des patiente de ce couloir. Et qu'elle s'était donnée la mort en se pendant dans sa cellule. Elle était atteinte d'une très forte dépression et avait mit fin à ses jours en constatant qu'aucune personne de son entourage ne venait lui rendre visite. Il donnait donc ce nom à cette porte et ce premier secteur (où elle résidait). Le plus faible.

Paraît-il que Rose était une des surveillantes et assistantes sanitaires du second secteur. Dans un élan de colère contre son amant, elle s'était mise à asphyxier, droguer et laisser mourir de soif des patients de la gente masculine. Gentille, attentionnée et incroyablement belle, tous eu du mal à croire que tout ces meurtres était l'œuvre de Rose. Les preuves accusaient sa collègue, Tania qui fut emprisonnée.

Plus par besoin de pouvoir que de vengeance, elle continua sa série de meurtre massive tout en y ajoutant un petit côté artistique à ses meurtres : nettoyage du corps, maquillage et vêtements élégants. C'était ainsi jusqu'à ce qu'elle perde le contrôle de la situation : tombée amoureuse du chef cuisinier qui était déjà marié, elle voulut se l'accaparer. Néanmoins en remarquant l'attitude négative de l'homme envers ses avances, elle décida, pour ultime œuvre artistique de mourir en compagnie de l'homme qu'elle aime. Elle s'était mise sur son trente-et-un et était allé le voir, pendant son service. Personne n'avait su ce qu'il s'était passé, mais ils retrouvèrent Rose et Joshua (le chef cuisinier) baignant dans une marre de sang. A son enterrement, personne ne s'était présenté en tant que proche de Rose.

Ils donnèrent à la porte menant au secteur deux, ce nom là. Le deuxième plus faible et plus fort.

Paraît-il que Maria était un médecin du troisième secteur. Elle était connue pour ses nombreuses aventures avec ses patients, mais cela ne l'empêchait pas d'être un bon médecin. Le troisième secteur, celui des patients les plus atteints, avait l'effectif le plus élevé de guérison et de bonne réadaptation dans la société. Elle était très réputée pour son assiduité et le respect des règles. Elle trouva la pratique de certains médecins douteuses..

Un jour, elle ne s'était pas présenté à son travail. Trouvant cela bizarre, ils appelaient donc chez elle. Le combiné sonnait, aucune réponse ne s'en suivait. Des collègues pensaient qu'elle était malade et qu'elle avait seulement oublié de prévenir.

Ce n'est que trois jours après qu'ils se rendirent à son appartement, et qu'il n'y avait personne. Ils appelèrent donc la police et entamèrent des recherches approfondies. Jusqu'au soir où un surveillant faisait sa ronde, il sentit une odeur nauséabonde semblant venir de la cellule 850. Il y retrouvait le corps en décomposition. Par cette tragédie, il nommèrent la porte menant à ce secteur Maria. Le troisième plus faible, mais le secteur plus dangereux des trois.

Toutes ces tragédies se déroulèrent durant la même période, un jour d'écart avant chacun de ces incidents. Ces évenements marquants donnait lieu à un nom à chacune de ces portes, mais une chose les liait, omettant le fait qu'elle était amie dans le passé : elles furent les oubliées de ce monde, les oubliées de leurs proches.

Suite à cette histoire, le directeur de l'asile, d'Utopia, trouva drôle de donner un nom à ce couloir, où trônait Maria, Rose et Sina : The Forgotten Unforgettable, soit l'Oublié Inoubliable.


Cela fait maintenant deux ans. Deux ans qu'elle se trouve dans le coma. Personne ne venait la voir. Elle était la patiente oubliée de ses proches, la patiente oubliée des patients.

D'ailleurs, possédait-elle des proches ? Il était impossibles aux médecins et infirmières de le savoir. Elle a été victime d'une chute alors qu'elle tentait d'escalader à mains nues les hauts murs d'un manoir.

Pourquoi escaladait-elle ce mur ? Personne ne le savait. Même les propriétaires semblaient confus. Ils comprenaient pas pourquoi la jeune fille escaladait leur mur.

La première hypothèse fut qu'elle voulait y entrer par effraction. Néanmoins, elle fut vite écartée : de plein jour, sachant qu'il y avait une route très fréquentée par les piétons et automobilistes.

La deuxième était qu'elle avait dû faire tomber un objet lui appartenant. La fouille du jardin n'a donné aucun résultat.

Et enfin, qu'elle tentait d'échapper à quelqu'un, quelque chose. Car tout les témoins qui étaient présents lors de l'accident affirmaient la même chose : elle était sortie de nulle part, courant comme si elle avait la mort à ses trousses. Et pourtant, elle n'avait pas l'air d'avoir peur. Non, de la détermination se reflétait dans ses yeux. C'était l'impression qu'elle donnait, comme une volonté d'atteindre un but précis.

Les policiers travaillants sur cette affaire étaient répartis voir les propriétaires du manoir et les ont interrogés ; la photo de la jeune fille posée sur la table, les réponses étaient les mêmes : Ils ne la connaissait pas, et ne l'avait jamais vu.

Peut-être qu'elle cherchait seulement de l'aide. D'ailleurs, la seule chose qu'on savait d'elle était son nom. Mais personne ne savait d'où elle venait, ni quelle âge elle avait, mais semblait avoir dans la vingtaine.

Le bip des machines rompait le silence de la chambre blanche. La peau de la jeune fille était aussi pâle que les murs qui l'encerclaient. Ses cheveux, dorés, tombaient sur l'oreiller, chatouillaient ses joues. Malgré son teint blafard, elle restait tout de même jolie.

- Comment s'appelle cette patiente ?, demanda d'un ton sec une jeune femme, face au corps inanimé de la jeune femme blonde.

- Laissez moi voir ça..

Le regard noir de la femme examina le dossier que l'infirmière tenait en main puis le corps allongé.

- Annie Leonhardt. Personne n'est venu la voir depuis sa fameuse chute. Vous êtes la première personne à lui rendre-

- Peu importe. Pourriez vous me laisser seule s'il-vous-plaît.

La demande sonnait comme un ordre. L'infirmière ne se faisait pas prier pour sortir de la chambre.

Voilà. Maintenant elle était seule avec elle. Les billes noires de la femme observaient avec horreur la fade couleur de la pièce.

Tout était en blanc ; le lit, la chemise que portait Annie, ses draps, sa couverture, les rideaux, les murs, les machines...Que du blanc. Elle avait l'impression de faire tâche, avec ses cheveux d'une profonde obscurité.

Sans plus attendre, elle prit une chaise et s'asseyait à côté du lit.

- Pour le coup, tu es vraiment une oubliée.

La jeune femme eut un petit rire sarcastique.

- Armin voulait venir, lui aussi mais je l'ai empêché de t'importuner. Puis, je devais te parler.

Les yeux en amandes de la brune se plissèrent après sa phrase. Comme si elle s'attendait à une quelconque attaque de la part du corps inanimé.

- "TFU" a fermé. Pour de bon. C'est pour cela que je suis là. C'est la fin. À vrai dire, c'est en partie grâce à toi que nous sommes en liberté. Je veux dire par là que ton accident nous a été bénéfique. Néanmoins..

Elle se pencha vers le visage apaisé d'Annie, son nez pointu touchant le nez aquilin de l'autre.

- Tu restes tout de même une pétasse qui a attenté à la vie d'Eren. Nous sortons de la même asile, mais nous n'appartenons pas à la même catégorie. Tu ne resteras pas longtemps ainsi, tu paieras pour tes crimes et crois moi sur parole : je vais être celle qui t'ôtera la vie. Qui te regardera agoniser comme une chienne. Ce que faisait "TFU" sera une douce séance de caresses comparé à ce que je compte te faire subir...D'ici là..

Elle se leva puis rangea la chaise à sa place.

- ..porte toi bien.

La jeune femme sortit alors sans adresser un regard de plus à Annie.

- Eh toi.

Elle croisa une paire d'yeux noirs en amandes qui la scrutait de haut en bas. Que faisait une gamine par ici ? Qui plus est dans ce secteur ? Elle se redressa seulement tout en regardant froidement la nouvelle arrivante qui ne se ravisa pas.

- Je t'ai vu parler à Eren, dixit la nouvelle arrivante en lui jetant un regard noir.

Eren..Eren..ce jeune homme impertinent qui délirait à chaque fois qu'il lui adressait la parole ?

- Ah, le parano. Et ?

- Que lui voulais-tu ?

Cette question l'embêtait bien plus qu'elle ne l'étonnait.

- C'est lui qui est venu, pas moi.

Annie jeta un œil derrière la jeune fille avant de soupirer.

- Fiche le camps. Ce n'est pas ton secteur. Si on te voit ici tu risques de manger bien plus tôt que prévu.

- Peu importe. Qu'est-ce qu'il voulait ?

Était-elle têtue au point de ne pas comprendre que sa vie était en jeu ? Annie se leva de son lit et se mit face à la suicidaire, tenant les barreaux de sa cellule.

- T'es butée ma parole..dégage de là.

La jeune fille aux yeux noirs fronçait ses sourcils.

- Je vais répéter une dernière fois : Qu'est-ce qu'il voulait ?, cracha la fille aux yeux en amandes s'agrippant violemment aux barreaux.

Les pupilles d'Annie se dilataient, signe qu'elle commençait à perdre patience. Elle voulu dire ce qu'elle en pensait, au fond mais une voix grave l'interrompit :

- C'n'est pas un lieu pour les gamines ici. Décampe petite, ou tu ne sauras plus capable de marcher correctement.

Ladite petite se tourna alors vers le propriétaire de la voix. Une femme assise en tailleur sur son lit qui soufflait sur ses ongles. Petite, elle disait, mais n'avait-elle pas le même âge qu'elle ? Elle avait la peau basanée et le peu de lumière que fournissait le couloir ne l'aida pas à en savoir plus.

- Arrête de lui faire peur, Ymir.

- Je ne lui fait pas peur, je lui sauve les fesses, nuance.

La jeune femme au regard noir tourna celui-ci vers Annie.

- Crois-moi, je n'en resterai pas à là, murmura la petite asiatique en ne la lâchant pas des yeux.

Elle ne comprenait pas pourquoi elle était venu jusque dans le couloir des oubliés juste pour lui demander pourquoi le petit paranoïaque lui avait adressé la parole. Était-ce son petit ami, pour qu'elle agisse ainsi ou bien juste de l'obsession de sa part ?

Annie ne s'en formalisa pas plus et repartit s'allonger sur son lit. Elle ne ferma pas les yeux cette nuit. Comme toutes les nuits d'ailleurs et ce, depuis qu'elle avait atterrie dans cet établissement cauchemardesque.

Au début, elle n'était pas la femme docile qui obéissait sans dire un mot. Elle arrivait toujours à se retrouver au fond d'un problème sans issus. Pour la calmer, il l'avait envoyé de courtes décharges électriques non mortelles. Cela n'étant pas suffisant, il lui faisait avaler ce qu'il avait appelé le "cocktail exotique" ; un mélange de plusieurs médicaments et la seringue était lorsqu'elle refusait de prendre ses "médicaments".

Elle secoua sa tête avant de fermer les yeux. Cette gamine lui avait offert un mal de crâne en guise de rencontre..

L'heure de déjeuner arriva bien trop vite au goût de la blonde. Prendre tout ces cachets avait le don de la mettre de mauvaise humeur.

Ymir, une patiente qui était arrivée bien avant elle dans l'établissement lui avait fait comprendre qu'il fallait utiliser sa tête et non ses poings. Elle arrivait à duper les surveillants et ne prenait pas ses cachets. C'était inutile, selon elle.

D'ailleurs, elle s'était assise face à une fenêtre et paraissait absente. En la voyant ainsi, un gardien interpella un médecin qui passait dans le coin.

- Qu'est-ce qu'il lui prend encore à l'autre folle ?, demanda un gardien en montrant Ymir d'un mouvement de la tête.

- Oh, tu vois au fond de la cours, là ? Il paraitrait que sa « bien aimée » se serait suicidé là bas, lui répondit de manière désintéressé son collègue « médecin ».

- Oh putain ! Elle est lesbienne..!.. Et tu n'as pas pu voir la scène ?

- Ah non, je suis là que depuis deux ans, cet incident se serait passé il y a cinq ans.

- Bah merde alors. Et elle était comment sa bien aimée ?

- Mignonne, mais c'était une maniaco-dépressive..je te montrerai son dossier.

Annie passait prendre son plateau et s'installa seule dans un coin. Elle qui voulait s'isoler du monde, le faire de cet asile était sa plus grosse erreur. De plus que les gardiens et "médecins" de celui-ci sont vraiment débiles.

Un peu plus loin, il y avait un grand homme blond qui alla s'installer aux côtés d'Ymir. Il lui tapota l'épaule et lui parla. D'où elle était, elle ne pouvait pas entendre ce qu'il lui disait, mais connaissant Reiner, il était en train de la consoler. De toutes les façons, avec Reiner, soit c'était ça, soit il devenait violent et perdait toute humanité qui l'habitait.

Puis, il y avait Berthold. Grand, brun mince, toujours en compagnie de Reiner. Cet homme ne parlait pas, mais regardait le monde avec un œil triste. Annie avait l'impression qu'il supportait les fardeaux du monde entier sur son dos. D'après un des gardiens, il souffrait de mégalomanie. Tout comme cette fille qui était venue la voir, dans le couloir, cette brune insolente.

Ymir, quand elle n'était pas dans sa phase "mauvaise humeur" elle était une vraie fouineuse. Juste pour le plaisir de "faire chier" les autres patients. D'ailleurs, elle arrivait par on ne sait quelle manière à faire copain-copain avec les médecins et pourtant, elle ne s'échappait pas de cet enfer. Comme si quelque chose la retenait de trou perdu.

Annie dévia son regard sur le plateau qui lui faisait face et les cachet au coin de celui-ci. Comme si des cachets pouvaient soigner. C'est vain, naïf et stupide. Cela ne faisait qu'empirer la situation du patient. Pour certains, ça avait des vertus apaisantes, seulement. Elle soupira avant d'avaler les pilules.

Depuis le temps qu'elle a passé ici et le nombre de fois où elle fut mise en isolement, elle était immunisée contre les effets de celles-ci.

- Je peux ?

Annie leva ses yeux bleus vers un jeune homme brun qui la toisait de ses grands yeux verts.

- Dégage.

C'était sec et direct. Toutefois, le jeune homme ne se démonta pas pour autant. Il s'asseyait en face de la blonde en tailleur. Dans la cours, rares sont les personnes qui osaient l'approcher. Tous les dits malades se regroupaient dans cette fameuse cours pour prendre l'air. Seuls ceux qui son déclarés dans l'incapacité de raisonner de façon à peu près "normale" restait enfermé. Il lui ouvrait seulement la fenêtre, histoire qu'un petit courant d'air passe. Il n'y avait plus cette histoire de secteur Maria, Rose ou Sina.

- Je suis sûr que tu connais un moyen de s'échapper d'ici.

- On a rien à se dire.

- Au contraire, je sais que tu sais quelque chose ! Cet établissement n'est pas net, les gardiens sont pas net et les médecins je t'en parle même pas ! Ils me fixent, comme si je venais d'un autre monde..Je suis sûr qu'ils conspirent contre nous ! Que nous sommes des élus !

Et voilà, il repartait dans son délire de complot contre son père et que, comme ils n'ont pas réussi à avoir le père ils auront le fils..Lui, c'était Eren Jäger. Déclaré paranoïaque et interné il y a quelques mois déjà. Annie ne voulait rien savoir de lui, ni de personne d'autre d'ailleurs. Elle était bien mieux seule.

7/14/2015 . Edited 7/14/2015 #44
ShinyZancrow
Je finis mon tricot et je te donne mon avis !
7/14/2015 #45
Baka-Shiro

D'accord ! Bon tricot ! (Tu fais passer le temps en faisant du tricot.. C'est trop mignon..! x3)

7/14/2015 #46
ShinyZancrow
Alors, je sais pas si c'est parce qu'il est une heure du matin ou parce qu'il y a pas mal de maladresses dans ton texte, mais franchement j'ai pas tout compris... déjà qu'est-ce que tu entends par un " secteur faible " ? Ensuite, pour le personnage de sina, je doute qu'on puisse forniquer avec des patients et a côté respecter toutes les règles... qui plus est, le coup du forgotten unforgettable, il a pas vraiment d'intérêt... on dirait que tu veux exprès mettre une expression qui claque, mais sans que ça arrive a coller... je trouve sinon que tes passages manquent d'une description plus soutenue pour mieux visualiser la scène, comme dans la dernière partie de ton texte ... ensuite l'autre problème c'est que dans ton premier paragraphe, tu abordes un point de vue omniscient, alors que dans la suite, ça devient progressivement et assez maladroitement un point de vue presque interne... sinon le principe de l'asile est franchement cool, mais je doute qu'on aille dans un asile pour de la mégalomanie ou de la dépression... ( bon après il est 1h du mat, je suis ni objectif ni constructif et je peux me tromper dans ce que je dis, libre a toi de prendre compte de ce que je dis et désolé si je parais rude, c'est vraiment pas voulu )
7/14/2015 #47
Baka-Shiro
Non non ! T'inquiète pas ! C'est une bonne chose d'être direct ! Pour le principe de l'asile, je te laisse dans le doute, j'ai déjà la fin ou même l'histoire en tête, donc. Le "secteur faible" est le secteur où le niveau de dangerosité est faible, mais j'aurai dû le préciser ! Oups, t'as bien fait de le remarquer, c'est une énorme bêtise ! Pour la petite histoire Maria-Rose-Sina, c'est en rapport avec ce que je compte écrire ensuite (le brouillon est posé sur ma table et n'attends que moi..) il est un peu normal que tu n'y vois aucun rapport. Pour la description, je vais essayer d'y remédier ! (J'suis pas très douée pour ça mais ça se travaille !) ah mince..eh bien, merci pour ton avis ! Il m'a fait voir des facette que je ne voyais pas du tout de mon texte ! J'essayerai de faire un peu plus attention et quand tout sera fini je le posterai ! Encore merci ! X3
7/14/2015 #48
ShinyZancrow
De rien ! Content d'avoir pu être utile '
7/15/2015 #49
ShinyZancrow

Bien Bien ! Aujourd'hui, je voudrais parler de la fiction de Titania, le titan et le tribut, mais plus précisément de la review de Neechu qui soulève un point : "je l'aurais imaginé plus forte et je la vois assez mal garder toutes les proies pour elle... On sait que Sasha est une vraie vorace, mais elle n'a jamais été égoïste vis-à-vis de la nourriture : elle partage sa patate douce avec Keith, vole le morceau de viande dans les réserves des officiers pour qu'ils puissent tous se faire des sandwichs avant la bataille de Trost... "

Et j'aimerais en parler, parce que je suis pas d'accord : il y a deux chapitres, on voit sacha quasiment en train de convulser face aux steaks qui sont donnés aux bataillons. Donc je pense que l'on peut dire que la faim rend Sasha égoiste, mais la gourmandise la rend altruiste. Et comme dans les Hunger Games ( je m'appuie sur le film qui n'est pas très interessant ) le 12e district est pauvre, je doute qu'elle ne soit pas affamée...

10/10/2015 #50
Griseldis

Ok, ceci n'a STRICTEMENT rien à faire là. Je ne vais pas supprimer ce post mais je ne souhaite pas que cette discussion continue si ce n'est à la rigueur en PM entre toi, Neechu et Titania si l'une d'entre elle le souhaite.

Au passage, je te signalerais juste que tout le monde ne lit pas les scans.

10/10/2015 . Edited 10/10/2015 #51
« Prev Page 1 2
Forum Moderators: Neechu Le Fossoyeur, Griseldis
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member