Association Pour la Défense d'Erwin Smith
[Fermé] L'APDES lutte avec honneur et bravoure pour rétablir la vérité sur cet homme merveilleux qu'est Erwin Smith. Entrez, on ne mord pas...
New Follow Forum Follow Topic
Page 1 2 Next »
Neechu

Bonsoir en cette glorieuse soirée du 31 juillet 2015 !

Nous avons le plaisir de célébrer la première soirée endrabblée !!

Bienvenue et merci de nous accompagner !

x


Je vous explique le principe c'est tout con. Le Fossoyeur, qui va servir gracieusement de modérateur pour ce topic afin que nous puissions participer tranquillou filou, postera le thème et le pairing/personnage. À la suite, vous postez un post que vous pouvez éditer plus tard si vous décidez de faire le drabble.

Lorsque le Fossoyeur postera le post suivant de thème et pairing/personnage, tous les drabbles postés après sur un thème précédent ne seront pas pris en compte. Faites donc attention au temps ! ('fin ils existeront mais nous on fera comme si...)

Vous avez quinze minutes pour vos drabbles et cinq minutes encore pour poster, donc il y aura un post du Fossoyeur toutes les vingt minutes.

x


Donneuse de thème : Grise

Donneuse de personnage ou de paring : Neechu

LES PAIRINGS N'ONT PAS À ÊTRE TRAITÉ EN COUPLE. C'EST SELON VOTRE FANTAISIE.

x

Bonne chance à toutes et à Shiny et que les Muses vous accompagnent !

7/31/2015 . Edited 7/31/2015 #1
Le Fossoyeur

Pourquoi moi...

Je ne devrais pas être ici. Qu'est-ce... ?

x

Drabble #1

  • Thème (Nataku) : Épilation
  • Pairing (Mamsayi) : Sasha/Connie
  • Nombre de drabbles : 5 (Shiny, Neechu, Grise, Shiro, Nataku)

x

zancrow99

C'était ce que Sacha haïssait le plus dans sa féminité.

Les règles ? C'était douloureux, mais ça passait. Les hormones ? Elle s'y était habituée.

Mais ça, elle ne pouvait pas le supporter.

Elle grimaça et retint les larmes qui perlaient sur ses cils.

La cire solidifiée collait à ses doigts. Les poils fraîchement arrachés s'y emmêlaient, formant une boule de nœuds informe.

Pourtant, c'était un rituel obligé. Au diable l'esthétisme et la beauté, pensa-t-elle, pleurant abondamment.

Elle maudissait et enviait à la fois le corps glabre de Connie. Il ne se rendait pas compte de la chance qu'il avait.

x

Neechu

-Qu'est-ce que c'est que ça ? Tu fais encore à bouffer, on sort de table !

Sasha soupira en continuant de remuer la pâte brune étrange qui fondait dans une casserole au dessus d'un réchaud.

- Je ne fais pas que manger.

Connie ne dit rien mais son regard parlait pour lui.

- C'est quoi alors, ton truc ? On irait un vieux caramel dégueulasse.

- Tend ton bras.

Connie s'exécuta alors que Sasha trempa une spatule en bois dans la pâte et lui appliqua sur le bras.

Après un cri et des larmes, Connie promit à Sasha de ne plus jamais la traiter de chochotte.

x

Griseldis

"Alors nous sommes d'accord ?" demanda Sasha en souriant tranquillement, "tu te fiches que j'ai du poil aux jambes ou ailleurs ?"

Connie hocha vigoureusement la tête, les jambes légèrement écartés (toute son entrejambe brûlait, c'était une horreur) et les bras écartés du corps (ses aisselles avaient besoin d'air).

Sasha avait toujours cru que l'acte était plus clair qu'une explication. Alors quand Connie lui avait demandé pourquoi elle ne s'épilait pas intégralement…

"Et donc ?" insista sa petite amie avec un sourire beaucoup trop doux et patient.

Connie regarda les bandes de cire qu'elle tenait encore.

"Et donc, je t'aime comme tu es."

x

Baka-Shiro

Connie regardait Sasha avec de grands yeux.

- Bah oui, j'ai entendu Christa en parler et ça à l'air chouette !

A un moment libre de leur lourde journée de soldat, Sasha, en grande voleuse professionnelle avait piqué la cire à épilé de Christa. Le soir même, elle s'était introduit dans un chambre lambda et appliqua soigneusement la cire sur le corps endormi. Connie se contenta d'observer en pouffant de temps en temps, en entendant un "scratch".

Le lendemain, un cri retentissait : c'était Reiner. Qui avait perdu ses magnifique sourcils. Sasha et Connie déglutirent. Avoir le sommeil lourd avait du mauvais.

x

Nataku Makuraka

La vie de fille devait vraiment être difficile. C'est ce que Connie était capable de penser à cet instant là. Sasha, elle, était plutôt détendue, était-ce le repas gratuit qu'on lui avait promis ? Qui sait.

Comment en étaient-t-ils arrivés là ? Devant une Christa armée d'un pot de cire chaude ? L'effet domino : un bout de bain volé, une dispute, et enfin un défi débile de qui mangera le plus de pain. Si Sasha n'avait pas avalé de travers, Connie n'aurait jamais été à la hauteur.

Le résultat : égalité. Ils se retrouvaient tous deux à devoir s'épiler.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #2
Le Fossoyeur

Drabble #2

  • Thème (Neechu) : Promesse muette
  • Pairing (Shiny) : Eren/Hannes
  • Nombre de drabbles : 8 (Shiny, Nataku, Shiro, Neechu, Nyaa, Shim, Grise, Hikari)

x

zancrow99

Le blond tira une chaise et s'assit.

Sur la table en bois, les stries de l'écorce creusaient des rainures qui lui démangeaient ses coudes. Il réajusta sa position et se redressa, bousculant dans le même élan le meuble sur lequel il se reposait.

Devant lui, une corbeille à fruits abritait quelques produits, dont certains commençaient à moisir. Il prit une nectarine, dont il coupa le morceau qui n'était pas comestible.

L'opinel étincela.

Il lui rappela cette lame qu'il n'avait pas su abattre. Il versa quelques larmes chaudes.

Il jura à un Eren qui n'était pas là de venger sa mère.

x

Nataku Makuraka

C'était une promesse qu'aucun des deux n'avait prononcé. Ce n'était pas la peine. Un seul regard leur avait suffi pour comprendre.

La promesse de ne pas abandonner. La promesse de toujours lutter, de faire toujours de leur mieux. La promesse de tous les éradiquer.

La promesse de venger Carla.

Eren s'en souvenait encore, du titan qui avait tué sa mère, de sa faiblesse l'ayant empêché de la sauver. Hannes s'en souvenait encore aussi, de comment il avait manqué de courage et n'avait pas pu la sauver.

Alors ils se sont fait cette promesse. Celle de ne plus jamais être faibles.

x

Baka-Shiro

De sa petite taille, il toisait comme s'il était plus grand que lui. Plus digne.

De sa grande taille, il se sentait minuscule, devant le courage du plus petit. Devant sa détermination.

Il les leva et regarda la réplique masculine de Carla.

Il avait été lâche, il n'avait pas eu le courage de vaincre ce titan. Il aurait pu la sauver, et les petits aussi. La sortir de..

Non, il ne devait pas regretter. Pas maintenant, il devait le sauver. L'emmener loin d'ici

Il devait aller de l'avant. Pour Eren. Pour Carla.

Il veillera sur ce petit jusqu'à la mort.

x

Neechu

Ils s'étaient quittés sans un mot.

Mais chaque fois qu'il se retrouvait seul, Hannes ne pensait pas au sang, aux cris, à ces êtres immenses aux visages ahuris qui mangeaient les hommes, femmes et enfants avec une indifférence terrifiante.

Il repensait à ces yeux, bleus et verts à la fois. À cet enfant dont il s'était moqué, et qui était désormais orphelin à cause de son manque de courage.

Contrairement à ce qu'il pensait, il n'avait jamais été préparé à affronter ces titans. Mais il se promit de l'être la prochaine fois.

Il se promit qu'Eren ne perdrait plus personne.

x

Mlle Nyaa

« Je n'étais pas assez courageux. »

Les yeux d'Eren s'écarquillèrent davantage pendant que la voix râpeuse d'Hannes mourrait dans sa gorge.

« Et tu n'étais pas assez fort. »

Mais cela, Hannes ne le prononça qu'à demi dans son esprit. Parce que si c'était vrai maintenant, si Eren était encore un enfant, Hannessavait qu'un jour, cette phrase sonnerait faux.

Et Hannes se sentit terriblement impuissant. Parce que celui qui avait échoué, c'était lui.

Alors, pendant qu'Eren sanglotait doucement, il attrapa son regard vert, et, dans une promesse muette, il lui fit le serment qu'à leur prochaine rencontre, il serait à la hauteur.

x

Shimdrael

Du sang, des larmes, un cri.

Carla, ton sang, tes larmes, ton cri.

Et puis la chair de ta chair, que je tiens dans mes bras. Eren, et Mikasa, que tu as prit sous ton toit. Tu sais, j'entends plus rien. J'y arrive tout simplement pas Carla, le seul son qui me parvient c'est le bruit sec de l'émail claquant contre l'émail. Ce titan a pas eu à forcer pour te couper en deux.

Et moi, je cours. Je cours plus vite que j'ai jamais couru. Mes poumons me brûlent. Je te promets Carla. Il vivra. Ton Eren, il vivra.

x

Griseldis

Hannes regarda la bouteille.

Est-ce qu'il aurait pu la sauver ? S'il avait été courageux ? S'il n'avait pas été amolli par la boisson ?

Carla Jäger vivrait-elle si…

Il s'était renseigné sur Eren. Engagé dans l'armée, suivant sans doute son rêve de voir le monde au-delà. C'était normal, le monde intérieur était si laid.

Dans ce monde-là, un soldat était incapable de sauver une civile qui se faisait dévorer sous les yeux de son fils.

La bouteille brillait, tentatrice, promettant l'oubli.

Mais les souvenirs reviendraient, ils revenaient toujours.

Hannes se leva et vida la bouteille dans l'évier.

"Plus jamais", se promit-il silencieusement.

x

Hikari Yumeko

Pendant des années, Hannes s'était voilé la face. Comme tant d'autre, il n'en était plus venu à considérer les titans que comme une lointaine menace.

Mais tout vola en éclat en même temps que le mur.

Ce jour-là, des dizaines, des centaines, des milliers de personnes moururent.

Parmi elle Carla Jaeger qu'il avait abandonnée à son triste sort.

Même s'il savait que c'était le seul choix à faire, il s'en voulut de ne pas pouvoir rembourser sa dette.

Et tandis qu'il courait, les deux enfants dans ses bras, il fit la promesse muette à Carla qu'il veillerait sur son fils.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #3
Le Fossoyeur

Drabble #3

  • Thème (Shim) : Berserk
  • Pairing (Jyan) : Kenny/Uri
  • Nombre de drabbles : 3 (Grise, Jyan, Neechu)

x

Griseldis

Kenny était un chien enragé et sauvage qui n'avait jamais eu de scrupules, jamais connu les remords.

Tuer les hommes… Il aimait ça. C'était excitant et évidemment c'était encore mieux si c'était un Reiss.

Kenny était en colère depuis si longtemps contre le monde en général et contre cette famille en particulier qu'il n'avait pas compris le sentiment qui l'avait saisi quand l'homme qui aurait pu le tuer était tombé à genoux et lui avait demandé pardon.

Mais quelque part en lui, quelque chose avait vibré. Kenny était et resterait un chien enragé mais il venait de trouver son maître.

x

Jyanadavega

Kenny n'était pas homme à se mettre en colère facilement. Il avait trop vu, trop vécu, pour être véritablement touché par quoi que soit.

Certes il était violent. Néanmoins sa violence était une violence contrôlée, ses coups étaient précis. Il frappait pour tuer pas pour faire souffrir.

Et puis son chemin croisa celui d'Uri Reiss et sa vision du monde changea.

À chaque blessure, chaque douleur d'Uri, le guerrier Ackerman se transformait en fou furieux. Il se déchaînait totalement, prenant même du plaisir à la douleur d'autrui.

Rien ne devait obscurcir le regard de celui que son cœur avait choisi.

x

Neechu

C'était dans les gênes, qu'on lui avait dit un jour.

Certes, il était bien né Ackerman et il savait parfaitement ce que cela impliquait. Et même s'il était familier avec cette soudaine puissance qui l'envahissait souvent, il lui arrivait de se sentir submergé.

Lui qui avait toujours vécu pour lui, pour sauver sa peau et laver l'honneur des Ackerman, il se retrouvait à protéger cet homme qu'il avait chassé pendant des années.

Et c'était quand Uri se retrouvait en danger que Kenny sentait monter en lui une puissance aussi nouvelle qu'étrange, et qui n'avait rien à voir avec son sang.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #4
Le Fossoyeur

Drabble #4

  • Thème (Hikari) : Nain
  • Personnage (Atsuka) : Sasha
  • Nombre de drabbles : 9 (Neechu, Nataku, Jyan, Grise, Atsuka, Shim, Shiro, Nyaa, Hikari)

x

Neechu

On lui avait demandé de s'occuper de la bouffe ce soir-là. Et c'était plus fort qu'elle, c'était tout ce que son père lui avait appris à faire depuis qu'elle était capable de tendre la corde de son arc. Le ragoût dégageait une fumée délicieuse, et elle avait vraiment hâte de le goûter. Mais à la place elle maudissait les abrutis qui avaient pouffé lorsqu'elle avait annoncé ce qu'elle avait cuisiné. Et encore plus ceux qui s'étaient tournés vers le Caporal-chef.

Ce n'était pas de sa faute si cela s'appelait un lapin nain, et encore moins si son supérieur était petit !

x

Nataku Makuraka

Sasha n'avait toujours pensé qu'à la nourriture, quasiment, grosso-modo quoi, c'était son intérêt dans la vie. Levi lui, il faisait son boulot, il éradiquait les titans, et vivait comme il le pouvait sa nainitude.

Pour tout dire, Levi n'avait jamais particulièrement aimé Sasha, il la trouvait idiote, mais elle se démerdait pas mal et ils avaient besoin de main d'œuvre. Sasha elle, ne se rendait même pas compte de l'existence du nain. Parce qu'il était petit ? Noooon, plutôt parce qu'elle préférait manger.

Ces deux-là se sont toujours ignorés, sauf quand Sasha envisagea le goût d'une patate avec du thé.

x

Jyanadavega

Avec désespoir Sasha fouillait le potager du regard. Mais il n'avait rien. Absolument rien.

Par dépit, elle tomba par terre, maculant un peu plus son pantalon de boue. Quelques larmes vinrent ensuite brouiller sa vue pour parfaire un peu plus ce misérable tableau.

Puis soudain une lumière apparu et Sasha posa les yeux sur une toute petite pomme de terre, pas plus grosse que son petit doigt.

Délicatement elle s'empara de sa proie et commença à la manger avec une grande lenteur, pour bien profiter de chaque bouchée.

La petite fille était contente. Elle ne mourrait pas de faim aujourd'hui.

x

Griseldis

Levi regarda l'assiette que Brauss avait posée devant lui. Il ne savait pas pourquoi mais quand c'était elle qui servait les repas, il se retrouvait toujours avec une assiette plus que garnie.

Était-ce de la lèche parce qu'il était son supérieur ?

Était-ce une tentative maladroite de séduction ?

(La vie de Brauss tournait autour de son estomac et pour une raison qui lui échappait, chaque année, une ou deux recrues s'entichait de lui.)

"Brauss, demanda-t-il, pourquoi tu me colles tant de bouffe ?"

La jeune fille lui jeta un regard étonné.

"Bah parce que pour grandir, il faut bien manger."

x

Atsuka-chan

Tout le monde savait que Sasha avait une passion dévorante pour la nourriture, et celui qui se mettrait entre elle et son repas n'était pas encore né. Elle aimait tout particulièrement la viande, et ayant l'habitude de chasser, elle n'avait jamais éprouvé de difficulté à tuer le moindre animal. Elle savait qu'il ne servait à rien de s'apitoyer sur le sort de ces animaux. Manger ou être mangé, Sasha connaissait trop bien le refrain.

-Tu... tu vas vraiment le tuer ?

Pourtant, quand Connie lui posa cette question, son couteau trembla un instant avant de s'abattre sur le lapin nain.

x

Shimdrael

Thème: NAIN Personnage: SASHA

-OI, TOI LA

Merde ! Merde merde et re triple merde !

-OI GAMINE

Courir. Courir, sans se retourner ! Au détour du couloir, une porte ! Enfin ! Faut pas qu'il me voit !

-EH OH REVIENS, ECOUTE MOI QUAND JE TE PARLE BORDEL

Merde il m'a entendue ! Ouf, la porte est ouverte. Placard a balais ! Cours Sasha cours ! Un autre porte ! Oui ! La sortie !

-JE VAIS T'ECHARPER


« Tu sais qu'apparemment une gosse de la 104è à traité Levi de nain et s'est barré avec son déjeuner ? »

« Suicidaire »

« M'en parles pas »

x

Baka-Shiro

Pour lui faire peur quand Sasha faisait une bêtise -ou mentait- son père lui racontait la fameuse histoire du nain qui coupait la langue aux méchante petite fille. Ce nain avait une machette et était aussi sympathique qu'un boucher coupant sa viande.

De son regard sombre, il pétrifiait ses victimes avant de couper leur langue.

Désormais jeune recrue du bataillon d'exploration, elle aperçut un petit homme au regard aussi sombre que sa chevelure avancer à toute allure. Elle se raidit avant de cacher sa bouche avec ses mains.

Son pire cauchemar était là. Le nain coupeur de langue était là.

x

Mlle Nyaa

« Qu'elle est petite ! »

Sasha ferma les yeux un bref instant, un peu comme pour chasser une image, ou peut-être pour la raviver. Mais ce fut juste cette intonation féminine et étonnée qui lui revint en tête.

« Mange t-elle assez ?! »

La question la fit sourire. Enfin, une espèce de rictus qui tordit sa bouche.

Elle ne se souvenait plus exactement de se qu'avait répondu son père, mais elle se l'imaginait, de sa voix grave, presque honteuse et effrayé.

Ricanement presque amer.

Et cette question qui revenait sans cesse, elle lui répondait désormais, impertinente, alors qu'elle engloutissait le dessert de Christa.

« Oui. »

x

Hikari Yumeko

S'il y avait une chose que Sasha et Connie avaient rapidement compris en intégrant le bataillon, c'était qu'il ne fallait jamais, au grand jamais, faire allusion de quelque manière que ce fut à la taille du caporal Levi, celle-ci constituant un sujet hautement sensible.

Nain, petit, minuscule,… même lorsqu'il ne le concernait pas, toutes ces allusions à une petite taille ne manquaient jamais de lui faire jeter un regard torve à l'impudent qui avait osé les employé.

Ils savaient qu'ils jouaient avec le feu, mais rien n'était plus amusant que de voir leur supérieur grincer des dents à chaque fois.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #5
Le Fossoyeur

Drabble #5

  • Thème (Nyaa) : "Soyez vous même, les autres sont déjà pris." Oscar Wilde
  • Pairing (Hikari) : Hanji/Titan
  • Nombre de drabbles : 9 (Atsuka, Jyan, Shim, Grise, Neechu, Shiny, Nataku, Hikari, Nyaa)

x

Atsuka-chan

-Bon. Première règle : je suis là pour faire des expériences sur toi, mais sache que je ne te veux aucun mal. Si quelque chose te fait mal, tu me le dis d'accord ? Deuxièmement : tu n'as pas le droit de me manger moi, ou les autres qui te surveillent. Même si c'est tentant.

Hanji prit soudain conscience des murmures autour d'elle, et s'approcha tout près de l'oreille du titan, de manière tout à fait imprudente et sous les regards moqueurs de ses subordonnés.

-Et troisièmement : n'écoute pas leurs méchants commentaires. Tu es parfait comme tu es, Bean.

x

Jyanadavega

Hanji n'était pas comme Erwin, une stratège capable de sacrifier son âme pour l'humanité.

La scientifique n'avait pas non plus le talent de Levi et plus d'une fois elle avait failli perdre la vie de manière plutôt idiote.

Et parfois elle regrettait le flair de Mike qui permettait de savoir bien des chose sans rien demander.

Néanmoins elle savait qu'elle avait ses propres atouts dans cette lutte. De tous le bataillon elle était celle qui avait passé le plus de temps à leur côtés, à les observer, à tenter de comprendre leur comportement. Entre elle et eux, c'était presque intime.

x

Shimdrael

Hanji Zoe a toujours été la source et la cible de moqueries. En effet, son physique ambigu, ses quat'zyeux et son caractère explosif lui avaient valu de nombreux quolibets.

Et puis, cet habitude qu'elle avait de parler aux murs, cette fascination pour toutes sortes de choses impliquant de la moisissure et ses puissantes diarhées verbales n'avaient pas arrangé son cas.

Mais peu d'âmes avaient remarqué l'éclat d'ivresse, de joie et d'adrénaline quand elle s'occupait d'un titan. Cette douceur, presque maternelle. Peu connaissaient le challenge dans son regard à double foyer. Peu de gens avaient vraiment vu ce qu'est Hanji Zoe.

x

Griseldis

Ce fut un jour triste parce que les expéditions étaient toujours des jours tristes.

Tout le monde se connaissait dans les Bataillons et un soldat qui tombait, c'était un ami, parfois même un frère, lié non par le sang partagé mais par le sang versé.

Pourtant, cette expédition marqua les esprits parce qu'un des soldats qui mourut ce jour-là avait survécu si longtemps malgré une apparente insouciance que personne ne pouvait y croire.

C'est en sauvant quatre soldats qu'Hange mourut, dévorée par un titan.

Parce qu'Hange aimait les titans et sa propre vie mais elle aimait encore plus ses compagnons.

x

Neechu

- Je m'en tape, avait froidement répondu Hanji au nez des membres de la garnison qui les aidaient à déplacer le titan fraîchement capturé et qui regardait le Capitaine avec de grands yeux ahuris. Vous pouvez bien penser ce que vous voulez. Ce n'est pas vous qui allez vous occuper de ce titan. Et de toute façon, si je ne fais pas ces expériences, qui les fera ? Toi ? Ou peut-être l'autre derrière ? … Non, personne.

Sa main se posa affectueusement sur le front de cet être si grand et si léger.

- Ne t'inquiète pas, Albert, ils ne te feront aucun mal. Promis.

x

zancrow99

Elle n'en pouvait plus.

Tous ces regards désobligeants, ces paroles à demi-mot, ces dialogues dans son dos... Tant de spéculation l'ennuyait très profondément.

À part Erwin et ses camardes caporaux des bataillons d'exploration, la société entière ne voyait en elle qu'un énigme profonde.

Pourquoi ne la laissaient-ils pas être elle-même ? Qu'avait-elle fait pour mériter ces quolibets, pour qu'on lui refuse de lui offrir son dû ?

" Je peux bien te le dire, à toi : Je t'aime. Comme personne ne t'aimera jamais. "

Les grands yeux bleus du géant immobilisé reflétaient ce qu'elle décida d'interpréter comme de l'amour.

x

Nataku Makuraka

Droite comme un I, les mains dans le dos, Hanji fixait avec détermination le titan de huit mètres qu'ils avaient réussi à capturer il y a peu. Le colosse ne bougeait pas, elle non plus. Les deux individus étaient partis pour un duel visuel des plus ardus, sous le regard dépité des autres membres du Bataillon.

Les sourcils froncés, Zoe n'était pas contente, mais alors là pas du tout. Elle qui avait une certaine estime des titans. Elle s'écria alors.

« Mokhiael ! Je peux savoir pourquoi tu as imité ce titan ? Ne peux-tu donc pas être toi-même ? »

x

Hikari Yumeko

- Sawney, Bean, que vous êtes beaux !

Hansi regarda pleine d'adoration les deux titans enchaînés devant elle. De magnifiques spécimens, parfaits à tout point de vue.

Presque instantanément, des murmures s'élevèrent derrière elle.

Sans les voir, elle devina les insultes et le mépris suintants de chacune de leurs paroles, leurs regards assassins.

Mais elle s'en fichait.

Au fil des ans, elle avait appris à n'en jamais tenir compte.

Peu importe où elle irait, peu importe ce qu'elle ferait, il y aurait toujours des gens pour critiquer.

Hansi était ce qu'elle avait choisi d'être et c'était tout ce qui importait.

x

Mlle Nyaa

Alors qu'elle hurlait quelque chose, Hanjie se rendit compte à quel point sa voix était aigue et avait un gout acidulé.

C'était presque étrange. Elle fronça les sourcils en se demandant si cela lui plaisait véritablement.

Elle l'aurait aimé plus douce – elle détestait se l'avouer.

Le rôle de celle qui souriait souvent, riait toujours, sautait dans les flaques d'eau, c'était un peu surfait.

Hanjie détestait se cantonner à un rôle.

Et alors que Albert, son nouveau titan, réclama de l'attention, elle courut vers lui, légère.

« Suis là !»

Aimer les titans, c'était probablement la seule chose qui faisait d'elle quelqu'un d'unique.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #6
Le Fossoyeur

Drabble #6

  • Thème (Nataku) : Attraction
  • Personnage (Nataku) : Carla
  • Nombre de drabbles : 6 (Shim, Atsuka, Jyan, Shiny, Hikari, Nyaa)

x

Shimdrael

Je n'avais jamais autant ressenti l'attraction terrestre que quand le toit s'est écrasé sur mon corps.

C'est vrai que j'y avais jamais réfléchi auparavant. Après tout, face à la mort, qu'est l'attraction terrestre ? C'est juste un paramètre futile. Comme de me dire que j'ai une jambe écrasée. Je peux sentir l'os et la chair se mélanger, et se désolidariser de mon corps.

D'une certaine manière, c'est répugnant. Mais que sont des taches de sang face à la mort ? Juste un fait futile.

Futile, comme mon corps tranché. Pas nettement coupé. Lentement, progressivement. Des machoires mues par l'attraction terrestre.

x

Atsuka-chan

Carla ne bougeait pas. Elle ne pouvait pas, coincée comme elle était sous les décombres. Son cœur se serra, et elle tenta de calmer sa respiration. Elle devait être forte, ne rien laisser paraître. Devant elle, Hannes emmenait Eren et Mikasa. Sa vision était troublée par les larmes, mais elle voyait Eren qui se débattait, hurlant à Hannes de venir la sauver. Le titan s'approchait d'elle d'un pas lourd et régulier.

Dans un mouvement de panique, elle tendit la main vers la silhouette d'Hannes, attirée par cette forme mouvante qui aurait pu la sauver. Mais il était déjà trop tard.

x

Jyanadavega

Le patron du Soirée magique avait immédiatement vu le potentiel de Carla. Avec son joli sourire et son corps parfait, elle était un véritable aimant.

D'ailleurs depuis qu'elle travaillait, sa clientèle augmentait sans cesse. Certains hommes et même certaines femmes traversaient toute la ville pour pouvoir recevoir, juste quelques secondes, l' attention de la serveuse.

Parmi eux, quelques-uns avait déjà tenté de la demander en mariage mais elle les avait tous repoussé, avec douceur et fermeté pour qu'ils ne viennent plus l'importuner.

Ils avaient quand même continuer à venir, mais n'avaient pas retenter leur chance.

Carla était vraiment une perle.

x

zancrow99

Elle s'empara du plateau et y disposa en équilibre instable quelques choppes de bière entre deux trois plâtrées de plats généreusement remplis.

Le chef lui répéta une dernière fois à qui étaient destinées les assiettes, et elle s'aventura dans la taverne.

Elle oscillait gracieusement entre les tables et les chaises, évitant les têtes des clients et déposant devant eux leurs commandes.

Le brouhaha ambiant emplissait tout son esprit. Elle était incapable de faire le vide et de mettre à part les rires qui bourdonnaient dans ses oreilles.

Mais tout s'arrêta devant sa silhouette.

Son cœur battait fort. Beaucoup trop fort.

x

Hikari Yumeko

C'était la fin.

Les jambes coincées sous les ruines de ce qui fut autrefois son chez-elle, Carla l'avait compris.

Peu importe ce qu'il ferait, jamais Eren, ni même Hannes, ne pourrait la dégager.

Pour elle, il était trop tard.

Mais, en voyant son fils s'escrimer sur les débris, elle ne put s'empêcher de ressentir une puissante vague d'amour pour lui.

Alors, même si elle savait que c'était vain, que même si cette main qui l'attirait vers ce gouffre béant la relâchait, elle ne pourrait pas s'enfuir, Carla lutta.

Pour Eren, pour Mikasa, pour tous ceux qui la retenaient à la vie.

x

Mlle Nyaa

Elle papillonnait, un plateau couvert de boissons dans les mains, légère et douce. Sa peau flattée par le soleil, deux lacs colorés en guise d'yeux, Carla était tournesol parmi les coquelicots d'un rouge haïs.

Et au fond de la taverne, les regards de deux hommes se posèrent sur elle.

Il y avait Keith Shadis qui l'admirait un peu à reculons, parce qu'il n'y croyait pas vraiment, à cette femme un peu trop joyeuse pour être consciente.

Et il y avait Grisha Jaeger qui la regardait avec curiosité, mais surtout intérêt, parce qu'elle était vraiment jolie, cette vivante parmi les morts.



Précision : Dans "Carla était tournesol" est volontaire, je trouvais ça plus elégant. "Un", ce n'est pas joli.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/2/2015 #7
Le Fossoyeur

Drabble #7

  • Thème (Nataku) : Musique
  • Personnage (Hikari) : Berthold
  • Nombre de drabbles : 5 (Shiny, Jyan', Grise, Hikari, Nyaa)

x

zancrow99

Bertholdt ne savait plus quoi faire.

Il avait tout tenté. Les fleurs, les sorties... Jamais il n'avait été autant rejeté. Il lui avait même offert un chat : mais elle s'en était admirablement débarassé en le refourguant à Armin.

Alors il prenait des leçons de piano.

Il était sûr qu'Annie était une fervente mélomane. Alors il pratiquait sans relâche. Reiner prenait les cours avec lui aussi ; cependant, il ne lui avait pas expliqué pourquoi. Peut-être pour Christa.

Mais Bertholdt le faisait surtout pour une raison toute particulière. Une raison qui lui tenait à coeur.

Il voulait améliorer son doigté.

x

Jyanadavega

Son père était musicien.

Du moins c'était que sa mère lui avait raconté pour lui expliquer l'absence de son géniteur. Il était musicien et parcourait le monde pour divertir les gens.

Le petit garçon avait souri en apprenant cela et il s'était empressé de demander à sa mère de lui apprendre à jouer.

Il n'était pas aller plus loin que quelques notes sur un vieux piano. Quelques jours plus tard, sa mère était envoyée pour une attaque suicidaire et lui se retrouvait chez les Braun. Il tenta d'oublier la musique.

Lorsque Sasha leur joua de l'harmonica un soir, il pleura.

x

Griseldis

C'était comme une partition bien réglée.

Ça commençait par Kirschtein qui insultait Jäger, ou l'inverse, et tout à coup ce dernier se levait et peu importait le sujet de base, ça dérivait sur le fait qu'il allait purger le monde des titans.

Toutes posées plus de cent fois déjà, les questions fusaient alors en direction du trio de Shiganshina. À quoi ressemblait le Titan Colossal, et le Cuirassé, et tous les autres…?

Berthold voyait Reiner se tendre, lui qui s'était mis à aimer les humain, et le brun tentait de croiser son regard, priant pour que cette comédie s'achève bientôt.

x

Hikari Yumeko

Le bruit des murs s'effondrant en même temps que sonnait le temps de la fin du déni pour l'humanité.

Les hurlements de terreurs de ceux dont la vie s'était brusquement terminée dans la gueule béante d'un titan.

Les cris éplorés des autres, ceux qui avaient perdus un ami, un frère.

Les pleurs, les gémissements de ceux qui avaient tout perdu ce jour-là.

A jamais cette musique macabre reviendrait le hanter. Telle une horrible petite ritournelle aigrelette, elle le poursuivrait inlassablement chaque nuit dans ses rêves.

Mais Bertholt savait qu'il n'avait pas le droit de s'effondrer.

Pour Reiner, il lui fallait rester fort.

x

Mlle Nyaa

On murmurait souvent - les voix malicieuses se voyaient accompagnées d'un sourire moqueur – que Berthold dormait dans des positions invraisemblables.

Et, presque immédiatement, les membres de la brigade 104 se demandaient comment parvenait-il à se reposer ainsi.

Suivait des hypothèses, des sourires, des ricanements, des œillades dédaigneuses aussi.

Mais Berthold se taisait, et une fois dans l'ombre, souriait doucement.

Ils ne savaient pas. Ils ne savaient rien.

Sombres imbéciles, vous qui dormez si bien.

Il pouvait parfois trouver un sommeil paisible.

Mais sans sa berceuse sanglante, des cris de désespoirs et des os brisés, Berthold ne dormait que d'un œil.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/9/2015 #8
Le Fossoyeur

Drabble #8

  • Thème (Neechu) : À contre-courant
  • Personnage (Henri) : Mikasa
  • Nombre de drabbles : 9 (Nataku, Atsuka, Jyan', Shim, Mamsayi, Grise, Nyaa, Hikari, Neechu)

x

Nataku Makuraka

Mikasa ne s'était jamais à proprement parlé sentie normale. Même si au début elle avait une famille normale, une vie normale, elle savait au fond d'elle qu'elle ne l'était pas.

Puis il y a eu ce drame, la poussant à tuer un homme. Et à cet instant là, lorsque son pied défonça le parquet et qu'elle courut pour planter le couteau pile dans le cœur de l'homme, elle comprit vraiment qu'elle n'était pas normale.

Elle avançait à contre-courant, envers et contre tout, dans le sens inverse, mais elle avançait.

Elle devait avancer pour protéger ce qu'il lui restait de famille.

x

Atsuka-chan

Mikasa voyait les gens fuir, hurlant et pleurant. Au loin, on entendait les bruits de pas des titans. Sa main se crispa sur son équipement de manœuvre tridimensionnelle et elle s'élança. Quand un déviant fit son apparition, elle était prête et l'acheva d'un coup précis et net. Il s'effondra sous les regards paralysés des civils. Pour l'instant, tout allait bien.

Mais elle continuait de sentir les titans là-bas, en première ligne. Des hommes mouraient par centaines à cet endroit. Alors elle n'écouta que son instinct et s'élança, à contre-courant de la vague humaine gémissante. Eren. Il fallait qu'elle trouve Eren.

x

Jyanadavega

Quand Eren n'était pas là, Mikasa dormait mal.

Dans ses cas-là, elle faisait toujours le même rêve. Des hommes venaient la chercher pour la vendre au marché. Puis, elle se réveillait en sursaut.

La première fois que ça lui arriva, elle s'approcha d'un miroir, enleva son T-Shirt et pris un couteau. C'était sa beauté qui les intéressait. Uniquement sa beauté…

Et un jour, Christa entra dans la mauvaise douche et fit face à un corps mutilé de toute part. Le dos autrefois si parfait de la belle asiatique était maculé de cicatrices. Les cuisses aussi.

Mikasa avait souvent été seule.

x

Shimdrael

A contre-courant, c'est un mot qui pourrait qualifier beaucoup de façons d'être.

Il peut vouloir dire de faire tout contre attentes. Comme Hansi. On ne sait jamais où elle peut se trouver. On sait jamais ce qu'elle va faire. Mais c'est quand même de certaine manière prévisible.

Il peut vouloir dire agir de manière opposée à tout le monde. A rebrousse-poil. Comme Levi, qui est dégouté de devoir bien se comporter et ça se voit.

Ou agir contre sa propre santé, pour celle des autres. Comme Mikasa, qui vit corps et âme pour Eren. Oui, on peut dire a contre-courant.

x

Mamsayi

Pendant que tous fuyaient, Mikasa courait, ignorant leurs cris, n'ayant cure de leurs supplications. Elle ne voyait ni les corps démembrés, ni le sang qui en coulait. Elle ne voyait plus rien, n'entendait plus rien, ne sentait plus rien. Son esprit visualisait une seule et unique personne qu'il fallait sauver, coûte que coûte, au péril de sa propre vie.

Eren.

Ils avaient dit qu'il était mort, avalé par un titan, elle ne les avait pas crus. Il fallait qu'elle le voit de ses propres yeux, qu'elle en soit certaine… et qu'elle le sort de ce ventre poisseux.

Eren.

Il était sa famille. Il était tout ce qui lui restait dans ce monde. Il était son monde.

Il ne pouvait pas être mort.

« EREN ! »

Elle allait le sauver, quitte à aller à contre courant.

x

Griseldis

Les gens vivent, et puis meurent et c'est la fin.

Il n'y a que dans les histoires que ça se passe autrement, et la vie n'était pas une histoire.

Quand Mikasa vit tomber son père, puis sa mère, elle sut que c'était pour toujours, et elle comprit que même si elle respirait toujours, même si son cœur battait, elle était morte elle aussi.

Et puis ce garçon qu'elle n'avait jamais vu était arrivé, et il avait tué ceux qui avaient tué et son cri avait percé les ténèbres de sa mort.

"Vis."

Et comme dans les histoires, Mikasa avait ressuscité.

x

Mlle Nyaa

Il y a les cris. Il y a la peur et la couleur pourpre du ciel.

Et tous ses vivants qui échappent à la mort en sacrifiant leurs maisons, leurs souvenirs, leurs sourires.

Et il y a cette petite fille qui court en sens inverse.

Parce que Mikasa a trop perdu, trop crié pour perdre son nouveau soleil.

Alors, tandis que la foule humaine se dirige vers la porte, la bousculant parfois, trop occupé à fuir leurs vies passées pour survivre, Mikasa se dirige à contre courant vers Eren.

Et Mikasa sait qu'elle ne mourra pas, tant qu'il est là.

x

Hikari Yumeko

Lorsqu'elle était enfant, Mikasa ne s'était jamais rendue compte à quel point elle avait eu une vie heureuse. Choyée, chérie, tendrement aimée par ses parents, elle ne s'était pas aperçue de l'ilot de bonheur dans lequel elle vivait, coupée de la misère et des horreurs des hommes.

Mais ce jour-là, tandis ce jeune garçon inconnu lui criait de se battre, elle réalisa que tout ce temps, elle n'avait fait que se laisser porter par l'existence. Qu'elle avait soigneusement occultée la noirceur du monde qui l'entourait.

La vie, comprit-elle, c'était avancer à contre-sens, en se battant pour protéger ce qui devait l'être.

x

Neechu

Elle le sentait, elle le savait. Les vents ne lui étaient pas favorables, et elle utilisait davantage de gaz pour avancer mais elle n'y fit pas attention et continua de se battre malgré tout.

Ce n'était pas important.

Plus rien n'avait d'importance de toute façon.

Parce qu'Eren n'était plus.

Eren était mort.

Mais malgré sa résignation, son cerveau refusa d'accepter la mort qui s'offrait à elle lorsque ses bonbonnes furent finalement vides.

Elle devait vivre pour que tout le monde se rappelle de Eren. Pour qu'elle se rappelle de lui, de tout ce qu'ils avaient fait malgré l'avis des autres.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/9/2015 #9
Le Fossoyeur

Drabble #9

  • Thème (Shiro) : Différent
  • Pairing (Nataku) : Mina Carolina
  • Nombre de drabbles : 7 (Atsuka, Mamsayi, Grise, Neechu, Hikari, Nataku, Shiro)

x

Atsuka-chan

C'était dur, d'exister parmi tous ces personnages caractériels qu'étaient les membres du 104e bataillon d'entraînement. Il y avait ceux qu'on remarquait tout de suite, comme Eren et Jean, à cause de leurs disputes fréquentes, et ceux qui se distinguaient par leurs compétences exceptionnelles, comme Mikasa. Mina savait que par rapport à eux, elle se fondait dans la masse. Ses camarades étaient tous si différents qu'elle se sentait parfois minuscule à côté. Mais elle espérait, un jour, pouvoir elle aussi briller.

Quand elle se sentit soulevée de terre, elle comprit pourtant que même sa mort ne la distinguerait pas des autres.

x

Mamsayi

Alors, c'était ça la mort ? Était-ce comme cela qu'elle allait mourir ? Empoignée par des mains calleuses et d'un titan assoiffé de chair et de sang ? Exposée à une bouche qui déchiquetait à chaque heure, chaque minute, chaque seconde, mais qui quémandait toujours plus et encore ? Entourée de ses coéquipiers, mais seule en même temps ?

Eh bien voilà une mort dégoûtante, se dit Mina, alors qu'elle s'approchait à une vitesse vertigineuse de la gueule du loup, ou du titan plutôt. Dire que quelques heures plus tôt, elle s'était imaginée mariée et mère d'enfants… Quel triste sort.

x

Griseldis

Mina s'était toujours sentie différente.

Fille d'un petit noble de Sina et sa vie aurait dû être celle de ses sœurs, concrètement épouser un mari riche qui se contenterait d'une dot médiocre en échange de la citoyenneté puis vivre une vie riche et oisive.

L'idée lui faisait horreur. Durant une visite à une de ses tantes, vivant à Rose, elle s'était purement et simplement enfuie pour entrer dans l'armée. Elle voulait voir ce qu'il y avait au-delà. Au-delà de Sina, de Rose et aussi de Maria.

Le monde était grand et Mina rêvait d'un destin différent. Les rêves se paient.

x

Neechu

Elle savait à quoi elle s'engageait lorsqu'elle était entrée dans l'armée. Elle avait supporté tous les entraînements, elle avait tenu jusqu'au bout. Elle avait même décidé de rejoindre les bataillons, de se battre pour l'humanité.

Et pourtant.

Pourtant, malgré ces trois années de sueur, de douleur, et de larmes, se retrouver devant un titan, un vrai, c'était différent.

Rien ne l'avait préparé au bruit des os de ses camarades se brisant entre les dents de ces titans, aux cris de ses amis. A la mort.

Non, vraiment, rien n'aurait pu la préparer à ça.

Pas même à sa propre mort.

x

Hikari Yumeko

Parmi les membres de la cent-quatrième brigade d'entraînement, il y avait ceux qu'on surnommait les extra. Toutes ces recrues qui se démarquaient par un trait particulier. Mikasa était la plus forte, Eren le plus déterminé, Armin le plus intelligent, Connie le plus inconscient,…

Et puis, à côté, il y avait les autres. Ceux qui se fondaient dans la masse et ne se démarquaient pas vraiment par un talent, mais qui avaient eux aussi jurés de défendre l'humanité.

Mina Carolina était de ceux-là.

Et c'était pour cela qu'Eren jugeait qu'on devait se souvenir de sa mort au même titre que les leurs.

x

Nataku Makuraka

Mina avait cru être différente. Différente de ses amies d'enfance qui avaient peur des titans. Elle pensait ne pas avoir peur, elle. C'était bien pour ça qu'elle s'était engagée dans l'armée.

Elle avait travaillé dur, très dur à son entrainement. Si bien qu'elle avait pu arriver dans les dix premiers. Elle aurait pu aller dans les brigades spéciales, comme tout le monde, mais à nouveau, elle pensa être différente des autres. Elle choisit le Bataillon d'Exploration, prête à risquer sa vie en dehors des murs.

Mais ce jour-là, elle comprit qu'elle n'était pas si différente, pour ne pas pouvoir survivre.

x

Baka-Shiro

Il y avait quelque chose qui clochait.

Elle était pleine de vie, jeune, attentionnée... Une bonne camarade. Elle prenait soin des personnes qu'elle aimait et était patiente. Elle allait être une belle jeune femme.

Alors qu'est-ce qui clochait ?

Le monde dans lequel Mina avait atterri. L'époque, le lieu, sa profession.

Ce lieu infâme n'était pas fait pour elle. Dans un autre monde, Mina aurait pu être une jeune étudiante aimée de tous. Pas soldat.

Et surtout, elle n'aurait pas perdu la vie aussi prématurément.

Elle aurait dû naitre dans une époque différente et mourir naturellement.

Elle aurait dû, oui.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/9/2015 #10
Le Fossoyeur

Drabble #10

  • Thème (Henri) : "Mais où est le lapin ?"
  • Pairing (Anonyme) : Jean/Armin
  • Nombre de drabbles : 6 (Nataku, Shim, Atsuka, Grise, Neechu, Hikari)

x

Nataku Makuraka

Il était maudit.

Pile le jour où Eren était parti en patrouille (ou il ne savait quoi) et que Mikasa était "libre", il avait fallu qu'il soit de corvée de cuisine. Quelle plaie !

Il était de corvée avec Armin, et on leur avait demandé de cuisiner du lapin. Lapin toujours vivant à ce moment-là et que Jean avait poursuivi pendant une bonne demi-heure avant de l'achever sans scrupule d'un coup de lame

Mais alors qu'il découpait avec rage la garniture, une phrase fusa.

« Mais où est le lapin ? » Il sentit le sang monter.

« SASHAAAAAAAAAAAAAAA »

x

Shimdrael

Vous savez, la sexualité d'Armin Arlert à toujours été très… extrème. Au-delà des penchants les plus sanglants, il en avait un qui impliquait des déguisements. C'était de loin son préféré.

Lui et Jean l'appelait le jeu du « cache le lapin ».

En effet, Armin, depuis qu'ils s'étaient rencontrés faisait penser Jean à un lapin tout blanc : un peu craintif, tout mignon, des poils partout…

Ils se cachaient, se couraient après, Armin dans un déguisement de lapin et Jean de renard. Le jeu se finissait toujours avec un sensuel, ironique « mais où est caché le lapin ? »

x

Shimdrael

Vous savez, la sexualité d'Armin Arlert à toujours été très… extrème. Au-delà des penchants les plus sanglants, il en avait un qui impliquait des déguisements. C'était de loin son préféré.

Lui et Jean l'appelait le jeu du « cache le lapin ».

En effet, Armin, depuis qu'ils s'étaient rencontrés faisait penser Jean à un lapin tout blanc : un peu craintif, tout mignon, des poils partout…

Ils se cachaient, se couraient après, Armin dans un déguisement de lapin et Jean de renard. Le jeu se finissait toujours avec un sensuel, ironique « mais où est caché le lapin ? »

x

Atsuka-chan

-Mais où est le lapin, bordel de merde ?!

Armin pouvait difficilement contenir son rire. Voir Jean s'énerver comme ça n'était pas un spectacle courant. Enfin, il s'énervait souvent, là n'était pas le problème. Mais il était actuellement à la recherche d'un des lapins nain censé faire partie du menu. (Armin soupçonnait sincèrement Connie d'avoir relâché l'innocente bestiole.)

-Armin ! Aide-moi un peu !

Jean gémit avant de se remettre à la poursuite du lapin, désespéré à l'idée que les rations soient réduites. Armin s'en fichait lui. La vision de Jean à quatre pattes devant lui était plus que satisfaisante.


Dédicacé à Grise avec amour.

x

Griseldis

Eren sanglotait doucement, lui qui ne pleurait jamais. Il sentait des larmes chaudes couler le long de ses joues, se perdant sur sa bouche ou finissant sur son oreiller.

Il lui semblait qu'il aurait dû se lever et tuer quelqu'un, au hasard Jean Kirschtein, mais il n'en avait même pas la force.

De tous les hommes de la terre, il avait fallu qu'Armin choisisse Face-de-Cheval. Et de toutes les vidéos de l'ordinateur de son meilleur ami et colocataire, il avait fallu qu'il clique sur celle-là.

Sur un porno amateur de Jean et Armin jouant à "Mais où est le lapin ?"

x

Neechu

-Mais où est le lapin ?

Jean et Armin se regardèrent un instant.

-J'avais fermé la cage, certifia Jean.

Oui, il s'en rappelait parfaitement. Il avait été de garde autour de la maison pour s'assurer qu'aucun membre des Brigades Spéciales ne viendraient rôder dans le coin. Puis, il avait ouvert la cage pour filer une carotte à la bestiole. Puis...

-Jean ? demanda calmement Armin, légèrement inquiet en voyant le jeune homme rougir jusqu'à la racine des cheveux.

Le concerné observa les brindilles de foin coincées entre ses mèches blondes et rougit de plus belle.

Puis Armin était arrivé.

-Bordel de merde !

x

Hikari Yumeko

Les membres du bataillon d'exploration étaient des hommes comme les autres.

Ce qui signifiait qu'ils étaient soumis aux mêmes besoins et désirs que tout le monde et ressentaient eux aussi le besoin de soulager la pression qui s'accumulait.

Mais, comme le caporal Levi voyait d'un mauvais œil ses hommes s'esquiver pour aller batifoler, ils employaient tous des noms de code.

Ainsi, certains jouaient à « Où est caché la saucisse ? ». Jean et Armin, eux, avaient choisis d'appeler ça « Mais où est passé le lapin ? ». Parce que Jean était clairement un chaud lapin sous les draps.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #11
Le Fossoyeur

Drabble #11

  • Thème (Nyaa) : Nuage
  • Personnage (Shim) : Pixis
  • Nombre de drabbles : 5 (Shim, Nataku, Shiny, Grise, Hikari)

x

Shimdrael

Il était comme sur un petit nuage. Entouré de bouteilles de whisky pur malt, et son cerveau cotonneux en train d'imaginer des merveilles

Il flottait sur une mer de nuages ; qui roulaient et se mouvaient paresseusement, glissant comme des serpents les uns sur les autres, sur lui…

Ces langues de fumée prenaient forme humaine à sa guise, et il les transformait sous ses touches, et riait.

Il voyait tour à tour toutes les demoiselles alléchantes des bataillons d'explorations : les meilleurs. Elles avaient des petits muscles, de la force, et de magnifiques et ronds petits culs. Qu'il les aimait!

x

Nataku Makuraka

Pixis avait toujours été un rêveur, la tête dans les nuages, parfois à s'imaginer être bouffé par un beau titan.

Bon ok, c'était certainement aussi à cause de tout l'alcool qu'il pouvait s'enfiler par jour.

Mais cela n'empêchait pas, il se plaisait bien, parfois, à observer les nuages flottant mollement dans le ciel bleu, signe le plus pur de la liberté.

Encore plus quand il avait une bonne bouteille de rouge à côté de lui, alors là, là il pouvait se sentir comme sur ces mêmes nuages, à chevaucher le vent, et parcourir les cieux peuplés d'anges des plus canons.

Reply x

zancrow99

Le commandant Pixis leva les yeux au ciel en même temps que sa bouteille.

Le liquide épais lui descendit dans la gorge, imprégnant ses papilles d'un goût délicat aussitôt perturbé par le feu qui se déclenchait dans sa gorge. Bientôt, il ne le sentit plus, son palais y étant habitué, et put jouir pleinement du goût de l'alcool.

En haut, les nuages étaient aussi duveteux qu'un lit douillet.

Il sentait déjà ses pieds plus légers.

Contemplant l'un après l'autre les masses cotonneuses, il modifiait leurs formes au rythme de son imagination.

C'est fou ce que l'alcool peut vous faire faire.

x

Griseldis

Pour beaucoup de gens, des gens idiots d'ailleurs mais beaucoup de gens sont idiots, Pixis n'est rien de plus qu'un ivrogne, arrivé là par les hasards des promotions.

Pixis cultive soigneusement cette image de vieil homme pervers, autant attiré par l'alcool que par ses jolies subordonnées.

Et les gens s'y trompent, tombent dans le panneau et baissent leur garde devant ce vieil excentrique presque sénile.

Mais lorsque cela devient nécessaire, Pixis n'hésite jamais et dissipe l'écran de fumée, abattant ses cartes, impitoyable.

Parce qu'il sait faire semblant de perdre lorsqu'il le faut, Dot Pixis gagne toujours quand il le doit.

x

Hikari Yumeko

Une bouteille de wisky pur malt à la main, Dot Pixis avait l'impression de planer.

Le cerveau rendu cotonneux par l'alcool, il se sentait léger comme l'air, capable de parcourir les cieux et de pouvoir toucher les nuages duveteux qui s'étendaient au-dessus de lui.

Soldats, gros bourgeois nantis,… Ils pouvaient le critiquer, le blâmer, le traiter d'alcoolique ou de vieil ivrogne. Aucun d'entre eux ne pouvait comprendre.

Cette petite flaque d'alcool constituait sa seule bouée de sauvetage. Son dernier rempart lorsque l'ampleur de sa tâche et de ses responsabilités en tant que commandant de la garnison menaçaient de le submerger.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #12
Le Fossoyeur

Drabble #12

  • Thème (Nataku) : Super-héros
  • Pairing (Nyaa) : Marlow/Hitch
  • Nombre de drabbles : 4 (Shim, Nataku, Atsuka, Neechu)

x

Shimdrael

« Arrête de faire le con, t'es pas un putain de super héros, alors avale tout ça et arrête de te plaindre ! »

Hitch avait OSE le provoquer. Elle verrait.

Le lendemain, c'est des hurlements de rire qui soulevèrent le dortoir des recrues de la Police Militaire.

En effet, devant eux se tenait un Marlowe déterminé, le regard fixé devant lui, les poings sur les hanches. Il portait une tenue rose profond, comme sur l'écusson de son régiment, un slip jaune par-dessus et une cape tie and dye bleue et verte.

« J't'en foutrait du super héros ! »

x

Nataku Makuraka

Ce qu'on pouvait entendre dire sur les Brigades Spéciales était souvent la même chose : compétents, forts, professionnels…

Mais ce qu'on ne savait pas, c'est qu'en vrai, c'était une petite bande de glandeurs qui n'avaient rien à faire.

Et qui dit rien à faire, dit belles conneries en perspective !

C'est ainsi que Hitch, la cinglée des nouveaux de la Brigade, et Marlow, de la même promotion, s'étaient retrouvés à jouer à un des jeux les plus cons du monde : le Rodeo.

Surtout si le brun sert de monture et que la blonde joue les supers-héros avec sa cape.

x

Atsuka-chan

Hitch pensait sincèrement que Marlow était un imbécile. Il tenait des discours affligeants de bonne volonté souvent, et semblait croire à un avenir heureux. Elle trouvait ça stupide. Ceux qui rejoignaient les brigades spéciales le faisait pour se la couler douce.

Marlow lui lançait des regards outrés dès qu'elle disait ça, mais Hitch continuait. S'il voulait à ce point être un héros, il aurait dû rejoindre les bataillons et se faire bouffer par un titan.

Pourtant, elle finit par arrêter de le taquiner à propos de ses rêves. Il n'était peut-être pas un héros, mais il était devenu le sien.

x

Neechu

Parfois, Hitch se demandait vraiment pour qui Marlow se prenait. Il sortait vraiment du lot avec ses projets idéalistes. Parfois, elle pensait même qu'il s'était complètement planté de corps d'armée. Elle l'aurait plus vu dans la Garnison, ou peut-être même dans les Bataillons d'Exploration, crétin comme il était.

Combattre la corruption, se retourner contre ses supérieurs. Quel débile !

Et pourtant.

Pourtant, elle s'était retrouvée à le défendre et lui sauver la peau près du port en voyant des supérieurs revendre en douce des caisses remplies d'équipements ou d'autres trucs.

Vraiment, c'était stupide. Les super-héros, ça ne pouvait pas exister.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #13
Le Fossoyeur

Drabble #13

  • Thème (Mamsayi) : La fête
  • Pairing (Shiny, c'est con hein, pour entamer la journée du yaoi...) : Ymir/Christa
  • Nombre de drabbles : 4 (Nataku, Atsuka, Shiny, Hikari)

x

Nataku Makuraka

C'était le premier Août, et pour une fois, c'était la fête chez le Bataillon d'Exploration. Je vous passe les raisons d'un tel engouement, mais Ymir, elle comptait bien en profiter.

D'ordinaire elle n'aimait pas ça, les fêtes, mais là, c'était différent.

Il y avait Christa.

La brune était bien déterminée à s'occuper de concrétiser son affaire avec la jolie blonde, mais quelqu'un avait décidé de s'y opposer.

De sa grande carrure, Reiner se tenait devant la mouchetée, faisant bien sentir qu'il ne la laisserait pas faire.

Christa, de son côté, semblait bien s'amuser avec Sasha et Armin, sans rien savoir...

x

Atsuka-chan

Ymir ne se souvenait plus de la date de son anniversaire. Ce n'était pas grave selon elle. Une fête d'anniversaire de toute façon, c'était bien trop humain pour elle. Elle avait vu trop de gens mourir, souvent de ses propres mains, pour avoir droit à une fête.

Mais après une baffe bien placée de la normalement si douce Christa, Ymir consentit à changer d'avis pour une journée. Le temps que Christa lui organise une fête, une seule. La blonde n'avait pas eu le temps de préparer de cadeau, mais le baiser qu'elle donna à Ymir en tint lieu à merveille.

x

zancrow99

Christa entendit de l'autre côté du dortoir une voix rauque, mais qui semblait pourtant heureuse.

Son visage tout entier devint sourire et joie lorsqu'elle reconnut la voix d'Ymir.

Déjà un jour qu'elles étaient officiellement ensemble. Un jour d'extravagance et de transports, de battements de cœur et de baisers passionnés.

Précipitant légèrement le pas, elle la rejoint devant l'entrée du dortoir des hommes. Il lui sembla voir une ombre sanglotante s'esquiver derrière, mais elle ne reconnut pas cette silhouette.

" Pourquoi tant de joie ?"

" Un concurrent en moins. Fêtons-ça " lui dit-elle tendrement.

***

De son côté, Reiner pleurait, brisé.

x

Hikari Yumeko

De l'avis de l'ensemble des membres de la cent-quatrième, Christa était un ange. Douce, calme et gentille, elle semblait rayonner et apporter la joie partout où elle passait. Dévouée et toujours prête à rendre service, elle s'était immédiatement attirée l'affection de leurs compagnons.

A leurs yeux, Christa Lenz était une véritable déesse et chaque jour passé en sa compagnie était une fête.

Une seule n'était pas dupe et avait vu au travers de cette façade de faux-semblants que la jeune fille avait bâti peu à peu.

- Qui penses-tu pouvoir leurrer ainsi ? lui glissa un jour Ymir à l'oreille.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #14
Le Fossoyeur

Drabble #14

  • Thème (Neechu) : La dernière goutte
  • Pairing (Nyaa) : Carla/Kuchel
  • Nombre de drabbles : 2 (Shiny, Grise)

x

zancrow99

Elle se souvint son adolescence en tant que prostituée des bas fonds de Shiganshina. Il faut dire qu'elle avait de sérieux attributs entre ses aisselles : une poitrine qui lui valait les faveurs de tous les plus riches du district et qu'Eren réclamait en ce moment même.

Elle se rappela de ce jour où un certain Popov avait eu recours à ses services ainsi qu'à ceux d'une autre, une certaine Kuchel.

Elle se rappela son regard vide, résigné.

Si un jour elle avait un fils, il serait terrifiant.

Eren avait pressé son sein jusqu'à la dernière goutte et roupillait allègrement.

x

Griseldis

Kuchel fut une mauvaise mère. Si elle ne maltraita jamais Levi, elle n'eut jamais pour lui un geste de tendresse.

Carla fut une excellente mère. Eren fut aimé, et plus tard, Mikasa aussi, avec tendresse et dévotion.

Pourtant, malgré tous ses défauts, la dernière pensée de Kuchel fut pour cet enfant qu'elle abandonnait, voué à la mort ou à un destin pire encore.

Pourtant, malgré toutes ses qualités, la dernière pensée de Carla fut remplie d'égoïsme, souhaitant mourir avec et auprès de ses enfants.

C'est ce qu'elles furent toutes deux. Mère et humaine jusqu'à la dernière goutte de sang versé.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #15
Le Fossoyeur

Drabble #15

  • Thème (Grise) : 7x4 = 34
  • Pairing (Shim) : Reiner/Reiner
  • Nombre de drabbles : 3 (Shim, Grise, Shiny)

x

Shimdrael

Reiner était penché sur un miroir, sans ses habits, en train de… eh ben…. Il appelait ça « réviser l'anatomie ».

Pendant que sa tête était rejetée en arrière et qu'il… révisait comment passer le balai vigoureusement, il se livrait à un plaisir immense : se complimenter. Il se complimentait sur son intelligence ici.

Il avait toujours été nul en maths. Et quand il voulait répondre à l'attrait de sa chère brillante, il prétextait donc aller faire des équations. Cependant quand Jean lui demandait 7 x 4 et qu'il répondait 34 il soulevait des suspicions. Mais finalement, c'était si bon.

x

Griseldis

Tu les comptes et les recomptes, comme si cela changeait quelque chose.

C'est facile de jouer avec les chiffres. On leur fait tout dire, et puis une erreur se glisse si facilement, et tout à coup, le négatif est positif et inversement.

Un truc de politique.

Tu serais pas bon en politique, Soldat. T'as le cœur trop tendre.

Et puis là le chiffre est trop grand pour qu'on puisse tricher tout à fait. C'est pas une multiplication d'enfant. C'est presque un tiers d'un million, ceux qui sont morts avec la chute du Mur Maria.

Ceux que nous avons tués, Soldat.


Je rappelle que Soldat et Combattant sont les deux personnalités de Reiner !

x

zancrow99

Le soleil s'enterrait sous l'horizon à mesure que les funérailles militaires avaient lieu.

La nuit tombait. Et avec elle, le masque de Reiner aussi.

Il tentait de se souvenir à combien d'enterrements il avait assisté aujourd'hui. Il était pratiquement certain d'avoir participé à Trente quatre d'entre eux. Mais pourtant, par superstition, certains avaient été enterrés par groupes de sept, le chiffre de la fortune, dans quatre tombes impressionnantes.

En s'égarant dans ses calculs, le colosse tentait d'oublier.

Qu'il s'en était fallu de peu pour que ces cadavres soient beaucoup plus nombreux.

Il voulait rentrer chez lui. Se retrouver lui-même. S'oublier.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #16
Le Fossoyeur

Drabble #16

  • Thème (Shiro) : Encastrer
  • Pairing (Grise) : Jean/Armin
  • Nombre de drabbles : 6 (Shim, Atsuka, Nataku, Grise, Neechu, Hikari)

x

Shimdrael

Oui, le jeu de « cache la lapin » avait ses avantages. Mais…. Déjà entendu parler du jeu « encastre le lapin » ?

La même chose. Sauf que cette fois, c'est beaucoup plus violent. Et ça implique aussi l'équipement de manœuvre tridimensionnelle et un mur.

Cependant, à leur guise, Jean et Armin incluent parfois des difficultés : menottes, entraves, baillons…

Et finalement, assez souvent, le lapin est encastré.

Le plus profond il est encastré, le plus dur il est à retirer pour nos deux soldats.

Et même que parfois, ils invitent leur grand ami Reiner au jeu.

A méditer.

x

Atsuka-chan

Armin semblait heureux. C'était même la première fois depuis longtemps (depuis la disparition d'Annie en fait) qu'il souriait aussi sincèrement. Il semblait parfaitement heureux -non, il était heureux. Et Eren en aurait pleuré. Armin était son plus fidèle ami, et il méritait sincèrement tout le bonheur du monde. Qu'il avait apparemment trouvé : il venait d'annoncer à Eren et Mikasa qu'il sortait avec quelqu'un.

-Et qui est l'heureux élu ?

-Jean.

Eren pâlit.

Non.

C'était impossible.

Tout sauf ça.

Armin était heureux, mais Eren se promit néanmoins qu'il allait encastrer cette tête de cheval dans le mur le plus proche.

x

Nataku Makuraka

Comment, mais bon Murs comment en étaient-ils arrivés là ?

Levi se massait nerveusement l'arrête du nez, tentant de se calmer avant de commettre un meurtre. Et encore, c'était seulement pour ne pas se taper un savon d'Erwin.

Arlelt et Kirschtein avaient (encore) fait des leurs, à se demander s'ils avaient des gosses ensemble à quoi ils pourraient bien ressembler.

Dans le mur de la chambre du Caporal-chef, Jean était presque étonnamment bien encastré, tandis qu'Armin s'excusait d'avoir essayé une nouvelle invention d'Hanji (certainement contre son gré), tandis qu'on pouvait apercevoir en arrière-plan un Eren se foutant ouvertement du cheval.

x

Griseldis

"Les mains de Jean glissèrent sous la chemise d'Armin, arrachant au petit blond qui haletait de désir des frissons de plaisir.

Il gémissait doucement, sentant la pression du sexe durci de celui qui serait bientôt son amant.

- Je te désire tellement, Armin, chuchota Jean, dévorant de baisers la chair pâle du cou du blond qui s'abandonnait contre lui.

- Je te veux en moi, gémit-il, prends-moi, Jean. Fais de moi le fourreau de ta virilité."

« D'accord, hurla Atsuka, putain, t'as gagné, c'est moi qui fait la vaisselle. Je hais ce couple. »

Grise sourit et retourna à la lecture de son Jearmin.

x

Neechu

Pour une fois, Jean aurait voulu mourir tant la honte qui l'envahissait était immense.

S'il n'avait jamais apprécié Eren, il le détestait à présent. Ce con avait rien trouvé de mieux que de venir à ce moment précis ou le fait que celui-ci ignora complètement ce qu'il était en train de faire pour rentrer dans une rage folle qui ameuta le reste de l'escouade.

-Tête-de-cheval, espèce de connard! Viens-là que je t'encastre! Bordel, Armin, tu vas bien?

Ce dernier, dont le visage s'était réfugié sous son oreiller parce que oui, il allait même très bien, lui hurla de sortir immédiatement.

x

Hikari Yumeko

Eren était assis sur son lit, les yeux plongés dans le vague, encore incapable de réaliser ce qu'il venait de voir. Ou plutôt, il ne le voulait pas.

Il aurait préféré n'importe quoi à ça. Etre envoyé combattre les titans sans équipements tridimensionnel, récurer le laboratoire du chef d'escouade Hansi à la brosse à dent ou subir les foudres de celui qui était son modèle.

Même se verser du jus de citron dans les yeux lui aurait semblé plus doux que de tomber sur son meilleur ami et de son rival nus, allongés sur un lit et encastrés l'un dans l'autre.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #17
Le Fossoyeur

Drabble #17

  • Thème (Shiny) : Bûcheron
  • Personnage (Hikari) : Connie
  • Nombre de drabbles : 7 (Shim, Atsuka, Shiny, Nataku, Grise, Neechu, Hikari)

x

Shimdrael

Il était une fois, une belle princesse rencontra un beau bûcheron.

La princesse était chauve, avec une moustache, et un amour particulier pour l'alcool. Le bûcheron avait des cheveux gris coupés courts et des grands yeux innocents.

La belle princesse avait un lapin blanc, qu'elle appelait Atsukarmin, un prénom étrange et exotique. Il avait de grands yeux bleus.

Le bûcheron et son princesse se baladaient un jour dans les bois alors qu'Atsukarmin, perché sur la tête de la princesse, broutait le peu de cheveux restant, et dans cet instant privilégié le bûcheron lui montra sa grosse et dégoulinante bûche.

Fin.

x

Atsuka-chan

Il y avait plusieurs bûcherons dans le village de Connie. Il les admirait depuis tout petit, et adorer jouer avec les autres enfants parmi les arbres couchés. On pouvait construire des cabanes avec eux, où se fabriquer des épées. Les bûcherons leur laissaient toujours les chutes de bois pour qu'ils s'amusent.

Mais maintenant, Connie contemplait le village vide de vie sans un mot. Les haches des bûcherons gisaient sur le sol, inutiles. Car les titans ne se servaient pas de haches et ne coupaient pas de bois. Les titans étaient des bûcherons déments arrachant têtes et membres, sans jamais s'arrêter.

x

zancrow99

Sasha gémissait.

Connie était derrière elle. Il l'avait rejoint furtivement, s'échappant par les carreaux du dortoir des hommes, et se réfugiant sous ses draps chauds. Il n'y étaient pas restés longtemps. Heureusement pour eux, Ymir et Christa étaient elles aussi inspirées par la nuit, ils avaient donc pu hériter d'un box vide rien que pour eux.

" Vas y ! Prends-moi ! Fends moi en deux ! Oh oui ! J'aime ta bûche ! "

Connie était étrangement surpris par le fantasme de Sacha sur les bûcherons. Il ne s'en préoccupa plus et ôta sa chemise à carreaux, approchant l'extase.

x

Nataku Makuraka

Jean se promenait tranquillement pendant l'heure de la pause, histoire de prendre l'air, il pouvait voir au loin les autres membres de 104e Brigade d'Entrainement discuter entre eux, parfois même se bagarrant, mais une personne manquant à l'appel l'interpella.

Tiens, mais où était Connie ?

Continuant sa promenade, il se retourna à un moment et vit le dit Connie, caché dans la réserve de bois, avec semblait-il quelque chose entra les mains. Le plus petit lorsqu'il le vit, devint rouge pivoine et lâcha ce qui était en fait un magazine…Porno ?

Quand Jean pensait que Connie disait avoir l'âme bucheronne…

x

Griseldis

La hache résonne dans la forêt.

Un coup, encore un, puis un autre.

Connie se fiche de l'arbre, il se fiche du bruit qui pourrait attirer l'intention des indésirables alors qu'ils se terrent dans une cabane avec Eren et Historia, apparemment l'authentique reine de ce pays qu'il hait.

Il a juste besoin de frapper quelque chose, d'échapper à l'ambiance de cette maison où des adolescents font semblant de vivre une vie normale alors que rien n'est normal, alors que sa mère est morte, transformée en titan.

Alors, il tape contre le tronc, et si l'arbre lui tombe dessus… tant mieux.

x

Neechu

Il était pas le plus futé ni le plus fort, mais cela ne devait quand même pas être bien difficile. Il avait vu son père ou d'autres hommes du village le faire plusieurs fois. Puis, zut, il était un fichu membre des Bataillons d'Exploration!

Ce n'était pas son métier, mais s'il arrivait à trancher des nuques de Titans hauts de quinze mètres il arriverait bien à couper un arbre.

Mais franchement, des fois, il se demandait si ses amis avaient un tant soit peu confiance en lui ou s'ils le taquinaient juste.

Surtout Jean:

-Coupe bien la bonne bûche, hein!

x

Hikari Yumeko

Ce n'était qu'en intégrant les brigades d'entraînement que Connie s'était réellement rendu compte à quel point la vie qu'il avait mené jusque ici était simple.

Se lever aux aurores. Suivre son père en forêt où ils devaient débiter le bois nécessaire au chauffage de la maison. Puis, après un petit-déjeuner rapide, passer le reste de la journée aux champs à semer, désherber ou récolter.

Depuis, il avait rencontré des enfants des villes, qui n'avaient jamais réellement connu la faim. Il n'aurait cependant pris leur place pour rien au monde.

Son existence avait peut être été simple, mais elle avait été heureuse.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #18
Le Fossoyeur

Drabble #18

  • Thème (Neechu) : Chatouilles
  • Pairing (Atsuka) : Annie/Armin
  • Nombre de drabbles : 6 (Nataku, Shim, Neechu, Atsuka, Grise, Hikari)

x

Nataku Makuraka

C'était un jeu tout con, une partie de chatouilles. Un truc qu'on fait quand on est gosse, avec les amis dans les dortoirs (ou les douches, mais là c'est autre chose…). Mais Annie n'aurait jamais cru cela aussi agréable.

Cela avait commencé aux écuries, alors qu'elle et Armin s'occupaient des chevaux. Un brin de foin s'était calé dans ses cheveux, le blond avait voulu l'enlever…

Mais la blonde n'aurait jamais cru que sa technique de self-défense était efficace dans le jeu des chatouilles, à en voir la tête toute rouge d'Arlelt et de son sourire, un peu crispé peut-être ?

x

Shimdrael

« Annie. C'était son nom. Pendant des semaines, des mois, des années, il l'avait vue évoluer, sans même prêter plus d'attention que ça à elle. Cependant, quand on est jeune, on fait des bêtises.

Et quand on est jeune, plusieurs hommes, et en pleine crise d'hormones on fait BEAUCOUP de bêtises.

En effet, cette nuit là, un petit jeu tint place dans les dortoirs masculins. Un jeu dans lequel à son tour, Armin dut aller toquer à la porte des demoiselles, se glisser dans le lit d'une certaine blonde, puis avec un doigt lui chatouiller le- «

-KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

-Atsuka, respire, putain !

x

Neechu

C'était plus fort que lui, ses yeux analysaient tout ce qui se trouvait autour de lui, en particulier ses camarades. Leurs forces, leurs faiblesses, il les avait tellement observé qu'il les connaissait presque par cœur désormais. Certains étaient plus dur que d'autres à comprendre.

Annie avait été un véritable mystère à percer à elle tout seule.

Il ne comptait pas les heures qu'il avait passé à l'observer, autant qu'il pouvait.

Et finalement, c'était aussi surprenant qu'incroyable.

C'était un jour avec une petite brise fraîche, où ses cheveux détachés pour une fois, venaient effleurer sa nuque et la faisait discrètement grimacer.

x

Atsuka-chan

Le regard du titan était bleu. D'un bleu intense et triste. C'est étrange, songe Armin, un titan qui est presque expressif. Mais il y a autre chose derrière l'éclat des yeux bleus du titan. Un secret, qu'Armin connait trop bien.

Parce que lorsqu'il voit Annie, si belle et si fragile dans son cristal, Armin repense à cette journée, où elle l'a épargné. Il se rappelle les yeux bleus et le vent qui faisait bouger ses cheveux, chatouillant son visage. C'est une sensation légère, aussi légère et réelle que la question qu'il se pose.

"Et si, ce jour-là, j'avais trahi ?"

x

Griseldis

Le t-shirt d'Annie se soulève légèrement et expose un bout de la peau pâle de la hanche.

Presque malgré lui, effrayé par son geste, Armin tend la main et frôle la peau de la blonde.

En sentant cette semi-caresse du bout des doigts, Annie qui faisait des étirements se retourne, furieuse.

"Mais ça va pas? crie-t-elle.

- Excuse-m…oi, bégaye-t-il, pathétique car en face d'elle son cerveau, son seul atout, se fait la malle. C'est juste…

"Une caresse. Un besoin de te toucher."

- Des chatouilles, pour te faire rire.

Annie hausse les épaules mais elle se laisse aller à sourire.

x

Hikari Yumeko

C'était ainsi, mais Armin n'avait jamais pu s'empêcher de décortiquer ses compagnons, d'essayer de discerner leurs forces comme leurs faiblesses.

Une seule personne était resté pour lui une énigme.

Annie.

Il avait passé des heures à guetter le moindre de ses faits et gestes, ce qui lui avait évidemment attiré les regards suspicieux de la jeune femme. Il avait tenté différentes approches, toutes basées sur ses observations.

Sans succès.

A court d'idée, dans un geste presque désespéré, il avait même essayé les chatouilles.

Sans mieux réussir.

Il n'aurait cependant jamais crû que la plus grande faiblesse d'Annie, ce soit lui.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #19
Le Fossoyeur

Drabble #19

  • Thème (Atsuka) : Réapprendre
  • Pairing (Nataku) : Connie/Armin
  • Nombre de drabbles : 6 (Grise, Nataku, Neechu, Atsuka, Shiny, Hikari)

x

Griseldis

Connie n'était pas enchanté à l'idée que son meilleur ami soit pédé.

Pas qu'il ait spécialement quelque chose contre, ou qu'il craigne que Jean le mate sous la douche, simplement, la vie était bien assez compliquée pour ne pas se mettre la société à dos en aimant les garçons.

La mort de Marco avait été un coup terrible qui avait provoqué un changement radical dans sa personnalité.

Il était devenu plus mature, plus sérieux. Moins Jean, quoi.

Alors c'était pas super que Jean aime les gars. Mais auprès d'Armin, il réapprenait à sourire, donc c'était pas si mal non plus.

x

Nataku Makuraka

Connie et Armin s'entendaient plutôt bien, dans le sens où rien ne l'empêchait. Cependant, ils n'étaient pas très très proches, comme le blond l'était avec Eren et le tondu avec Sasha et Jean. Mais ils s'entendaient bien tout de même.

Cependant, lorsque le plus petit avait vu Armin dans un tel état après la capture d'Annie, il n'avait pu s'empêcher de chercher à l'aider. Il ne pouvait pas faire grand-chose, il le savait, mais il se devait au moins d'essayer. C'était ce qu'on lui avait apprit quand il était plus jeune.

Aussi, peut-être devait-il commencer par lui réapprendre à sourire ?

x

Neechu

Il y avait cru. Il y avait vraiment cru au calme. À un Jean parfaitement silencieux la nuit.

Il s'y était même habitué.

Mais pour une sombre raison, qui lui donnait vraiment envie d'aller dormir dehors ou n'importe où tant que ce serait silencieux. Mais il avait bien trop peur du Caporal-chef pour tenter ce genre d'aventure.

Alors il devait s'y faire à nouveau. Réapprendre à dormir son oreiller greffé sur la tête.

Au moins, il avait de la chance, Armin avait bien plus de savoir vivre (ou avait vraiment peur de la réaction d'Eren) parce qu'il ne l'entendait jamais.

x

Atsuka-chan

Armin avait perdu Annie. Connie avait perdu sa mère. Et ils avaient tout deux perdu un peu de cette joie enfantine qui subsistait encore en eux. Ils étaient des Soldats maintenant, prêts à tout sacrifice -même celui des êtres chers. Ils s'étaient salis les mains, avaient obéi aux ordres. Maintenant il fallait survivre, se battre, avancer,gagner. Un poids qui pesait un peu plus lourd à chaque nouvelle mort.

Et à chaque fois mourait un peu de leur confiance en l'avenir.

Mais ils se soutenaient l'un l'autre, comme ils pouvaient. Il réapprenaient, ensemble. Réapprendre à vivre. Réapprendre à aimer, peut-être.

x

zancrow99

D'un côté, Sasha l'avait quitté pour un steak "plus juteux que lui".

De l'autre, Annie s'était enfuie loin, très loin, hors de portée de son corps.

Connie ne savait plus où donner de la tête et avait perdu sa seule véritable amie.

Armin était perdu et effondré, loin de tous repères.

Alors un jour, cette idée folle germa dans l'esprit naïf du jeune chauve. Cette idée qui lui donnait chaud au cœur, qui lui donnai le courage de se relever.

Ainsi, un après-midi, dans une grange, loin des regards, il le prit dans ses bras.

"Réapprenons à aimer ensemble", dit-il.

x

Hikari Yumeko

La vie en dortoir, ça craignait vraiment. Et pas parce que vous deviez vivre en permanence avec cinq autres gars et partager votre espace vital avec eux.

Non, c'était simplement parce que lorsque Jean se glissait dans le lit d'Armin, que Reiner s'invitait dans celui de Bertolt ou qu'Eren décidait de se soulager en pensant à son caporal bien-aimé, ils étaient bruyants. Mais vraiment bruyants.

Connie aurait aimé pouvoir réapprendre à dormir dans n'importe quelles circonstances, comme lorsqu'il était petit.

Mais, comme cela ne marchait pas, la seule solution s'offrant à lui était de prendre son oreiller et d'aller dormir dehors.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #20
Le Fossoyeur

Drabble #20

  • Thème (Shiny) : Confettis
  • Personnage (Shim) : La patate de Sasha
  • Nombre de drabbles : 5 (Nataku, Shim, Atsuka, Shiny, Hikari)

x

Nataku Makuraka

Elle était là, posée tranquillement sur la table, tandis que les cuisiniers s'affairaient de part et d'autres de la pièce. Elle était encore chaude, elle avait simplement glissé d'une casserolle et reposait à présent seule, sur cette table.

Mais Sasha était passée par là, elle ne l'avait pas abandonnée, elle, elle l'avait prise avec elle, et lui fit voir alors la lueur du soleil, comme le jour où on l'avait enfin sortie de terre.

Mais cet homme était arrivé et avait fait de l'ombre, avant de prendre sa moitié et de manquer de l'exploser en jolis petits confettis…

x

Shimdrael

Aujourd'hui, c'est son anniversaire. Un anniversaire, dans une vie, c'est important. Ca implique beaucoup. Et pour elle, ça voulait dire, le passage à l'âge adulte. Elle murissait enfin et devenait une femme.

Elle serait allée aux bouts de ses rêves. Elle en aurait vu du pays. Des gens, elle aurait senti des odeur, entendu des dialectes et des musiques de par son monde. Elle aurait vraiment, vraiment vécu.

Merci d'être ici, merci à vous de fêter avec moi son premier anniversaire.

Sasha s'éloigna du micro alors que des confettis jaillissaient sur sa patate.

Tous en cœur ! Happy birthday, to…

x

Atsuka-chan

C'était une patate. Une simple patate bouillie. Mais elle faisait bien des envieux pour sûr ! Une fille la regardait d'ailleurs avec envie, l'écume aux lèvres. Elle regarda autour d'elle, et s'en saisit avec rapidité.

C'était une délicieuse patate bouillie. De celle que l'on dégustait avec lenteur, pour mieux savourer l'océan de saveurs qui s'offrait à nous. Ce que faisait merveilleusement bien la jeune fille. Croquer fermement mais avec une certaine tendresse, et mâcher avec plaisir...

Mais l'instructeur en fit tomber à terre la moitié, et c'est en pleurs que la jeune fille revint le soir, l'enterrer sous des confettis.

x

zancrow99

Pourquoi n'avait-elle jamais de crédit? C'était grâce à elle que Sasha s'était fait un nom dans ce régiment d'idiots, nom d'une patate !

Purée !

Elle rêvait d'avoir la reconnaissance. Qu'un jour on lui fête son anniversaire. Qu'elle se roule dans les confettis. Qu'elle soit heureuse.

Mais à la place, elle voyait tous ses camarades se faire dévorer par ces monstres aux grandes dents.

La terre trembla.

***

Christa secouait vigoureusement le corps de Sasha.

"Laisse-la, elle doit rêver de bouffe. Regarde, elle salive" dit Ymir.

La goinfre, qui ouvrait péniblement les yeux, pleura à la pensée émouvante de sa patate.

x

Hikari Yumeko

Le jour où survint la tragédie, Armin et Sasha étaient affectés aux cuisines. Ce soir, le bataillon d'exploration aurait droit à de fines tranches de viande accompagné de purée et, tandis que Sasha avait été affecté à la plonge, Armin devait préparer la purée.

Apercevant une patate posée au coin de la table, Armin l'avait prise et découpée.

- Monstre, assassin, hurla soudain Sasha.

Ce n'est qu'en voyant les yeux de la jeune fille se remplir de larmes qu'Armin s'aperçut de son erreur.

Il avait réduit en confettis tout ce qui restait de la patate adorée et chérie de Sasha.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #21
Le Fossoyeur

Drabble #21

  • Thème (Shiro) : Bâtard
  • Pairing (Jyan) : Kenny/Levi
  • Nombre de drabbles : 2 (Grise, Neechu)

x

Griseldis

Il avait les yeux de sa mère.

Ces yeux d'acier qui, lorsqu'ils étaient enfants, rendaient Kenny doux comme un agneau, lui qui était plutôt genre méchant loup.

Un petit bâtard, pris d'un client quelconque et au nom inconnu, mais il avait fallu qu'il lui prenne ses yeux.

Et puis il y avait quelque chose aussi parfois, l'accentuation de la voix, certains gestes… Il reconnaissait la morte dans son rejeton.

Kenny s'était mis à l'aimer malgré lui ce petit bout de môme qui aurait crevé de faim sans lui. Tenace, habile, dangereux. Comme s'il avait été son fils à lui aussi.

x

Neechu

C'était un bon petit gosse qui n'avait tout simplement pas eu de chance. Être né dans un endroit pareil c'était déjà pas facile en soi, mais être un Ackerman, de surcroît, cela devait être encore pire. Même si ce pauvre gosse n'en avait même pas conscience.

«Levi. Juste Levi», qu'il lui avait dit de cette voix si faible qu'il l'entendait à peine. Kuchel avait peut-être raison, au final, de lui cacher son nom de famille et de l'élever comme un bâtard.

Après tout, qu'aurait-il gagné avec un tel nom quand il devait déjà se battre chaque jour juste pour survivre ?

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #22
Le Fossoyeur

Drabble #22

  • Thème (Mamsayi) : La pluie
  • Pairing : Mike/Nanaba
  • Nombre de drabbles : 7 (Shim, Neechu, Atsuka, Grise, Nataku, Shiro, Hikari)

x

Shimdrael

Hanji avait encore fait des siennes et Nanaba était sur le point d'aller lui adresser le fond de sa pensée. Mais Mike était allé la rattraper et l'avait trouvée, assise, derrière les écuries.

En levant les yeux, Nanaba lâcha un soupir. « Qu'est ce que tu fous là ? »

Mike lui répondit avec un sourcil haussé, « Venu vérifier si tout allait bien, ça sentait pas bon . »

La femme eut un reniflement d'ironie. « Eh ben tu peux te le f- MERDE ET VOILA QUE CA TOMBE. »

« Ca pourrait être pire, il pourrait pleuvoir. »

x

Neechu

Ploc. Ploc. Ploc.

C'était régulier, calme et reposant.

Mais seulement quand ils étaient à l'intérieur des murs, au chaud dans ce lit trop petit pour deux mais même pour lui tout seul. Mais au fil du temps, ils avaient appris à se glisser parfaitement l'un contre l'autre pour que les pieds de Mike ne dépassent plus du lit. Puis, Nanaba n'était pas tellement grande non plus.

Elle ne savait pas ce qu'il y avait de plus réconfortant. Le bruit de la pluie dehors qu'elle entendait parfaitement parce que Mike ne fermait jamais la fenêtre, ou se réfugier dans ses bras.

x

Atsuka-chan

Mike et Nanaba n'étaient pas exactement bavards. Ils appréciaient la présence de l'autre, énormément, mais se parlaient rarement. Certains trouvaient ça étrange. Ils s'entendaient plus que bien, tout le monde pouvait confirmer, mais entre eux, les paroles semblaient proscrites.

Certains mettaient ça sur des disputes, mais ceux qui savaient se contentaient de lever les yeux au ciel. Parce que Mike et Nanaba s'adoraient. On le voyait dans leurs regards, dans la manière dont ils se souriaient, dans chacun de leurs gestes...

Et puis, sincèrement, s'ils ne s'aimaient pas, pourquoi seraient-ils restés mains jointes, sous la pluie, silencieux et heureux ?

x

Griseldis

Le truc, se dit Levi avec rage, c'est qu'il ne pleut pas.

Parce que c'est le début de l'été, et que même s'il devrait pleuvoir tout particulièrement aujourd'hui, il fait beau.

Un cimetière sous le soleil a quelque chose de pimpant et de guilleret presque indécent, surtout celui-ci, avec ses tombes toutes semblables et alignées dans une parfaite symétrie. Il y avait des oiseaux. Des arbres au loin.

Une belle journée. C'était absurde.

Beaucoup de morts enterrés aujourd'hui, dont Mike et Nana, et un foutu soleil.

Puisque le ciel ne pleurait pas, Levi s'en foutait, il pleurerait à sa place.

x

Nataku Makuraka

Il leur arrivait de regarder la pluie tomber, ensemble. Il leur arrivait de chevaucher sous la pluie ensemble. Il leur arrivait même de s'embrasser sous la pluie ensemble...

La pluie n'était pas vraiment synonyme de tristesse pour eux, non. Elle lavait leur vêtements du sang des titans, elle assurait leurs réserves en eau lors de leurs expéditions, elle les rafraichissaient de la chaleur corporelle due aux grand efforts physiques causés par la manoeuvre tridimensionnelle...

Mais jamais, oh non jamais, elle parviendrait ne serait-ce qu'ébranler d'un iota la flamme brûlant dans leurs coeurs, et qui les consume d'amour l'un pour l'autre.

x

Baka-Shiro

Une fois, il lui avait demandé ce qui lui ferait le plus plaisir. Elle n'avait rien dit, puisqu'elle trouvait cette envie totalement ridicule.

Mais lorsque Mike s'était mit à froncer les sourcils en regardant le ciel, elle l'avait obligé à rester dehors.

Une goutte tombait sur le sommet du crâne du géant, et une déferlante de goutes tombèrent.

Nanaba donna un coup de poing sur le ventre de Mike qui se pencha légèrement -elle avait de la force dans ses petites mains..- et captura ses lèvres.

Un simple baiser sous la pluie. C'était ce qu'elle voulait. Rien de plus ridicule.

x

Hikari Yumeko

Aimer dans le bataillon d'exploration était toujours une chose dangereuse.

Leurs amours finissaient rarement heureux et souvent prématurément, dans le ventre d'un titan.

Pour cela, Mike n'avait jamais voulu s'attacher.

Pourtant, dès qu'il l'avait vue, il n'avait que pu se sentir attiré. Nanaba était un vrai rayon de soleil illuminant par sa simple présence chacune de ses journées.

Il avait tenté de résister, mais n'avait pu que céder.

Alors chaque jour, il priait. Pour qu'elle ne lui soit pas subitement retirée et qu'il ne se retrouve pas un jour devant sa tombe, sous des torrents de pluie et de larmes.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #23
Le Fossoyeur

Drabble #23

  • Thème (Shim) : BDSM
  • Personnage (Hikari) : Moblit
  • Nombre de drabbles : 5 (Shim, Neechu, Grise, Hikari, Nataku)

x

Shimdrael

Dans la pièce, était une silhouette pendue au plafond dans une position étrange : pas par le cou. Des cordes ceignaient cette forme vaguement masculine. Les bras de l'individu étaient fermement retins dans son dos par la même corde qui tenait ses pieds attachés.

Un autre serpent de tissu maintenait l'intéressé ,recroquevillé en arrière, par les aisselles et était accroché au plafond.

Dans sa bouche, une boule rouge. Sur ses yeux, un bandeau. Sur sa peau, du latex. Des cheveux bruns dépassaient. Oui, c'était bien Moblit.

Tout ça, dans le bureau d'un Erwin peu réveillé et horrifié.

« -HANJIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII »

x

Neechu

Hanji avait toujours eu l'esprit tordu et ce n'était vraiment plus un secret pour personne. Et derrière son air constamment nerveux, jamais elle n'aurait pu imaginer voir ce lueur dans le regard de son petit assistant parfait.

Elle n'avait pas fait exprès, ses nerfs étaient toujours à fleur de peau quand elle passait plusieurs nuits de suite à faire ses recherches et s'il n'avait pas insisté elle n'aurait pas manqué de l'étrangler.

Il était difficile de surprendre Hanji, et le fait qu'il lui pardonne n'était pas étonnant. Ce qui était presque choquant, c'était qu'il lui demandât, avec sérieux, de recommencer.

x

Griseldis

Hange comprenait que, parfois, Moblit avait besoin d'avoir le contrôle parce qu'au quotidien, il ne l'avait jamais.

Elle était sa supérieure et en plus de son insouciance et de son caractère obstiné, malgré leur amour, ils n'étaient pas égaux.

Donc, il fallait un contrepoids dans cette relation et Hange avait sacrifié Moblit à tant de choses qu'elle avait volontiers accepté de se retrouver attachée, parfois nue, toujours soumise.

Pour certains c'était une perversion, pour d'autres un jeu, mais pour eux c'était, au-delà du plaisir, un moyen de rétablir l'équilibre dans leur amour étrange, malsain, mais qui avait une nuance d'absolu.

x

Hikari Yumeko

A plusieurs reprises cette semaine-là, Moblit avait vu passer en direction des cachots le caporal Levi avec des monceaux de cordes et des menottes.

Intrigué, il décida un jour de s'en ouvrir à sa supérieure.

Une lueur de malice dans les yeux, Hansi lui répondit que c'était les joujoux de Levi, qui était un fervent adepte du sado-masochisme et avait trouvé en Eren un partenaire consentant.

La scientifique ne put que rire devant sa tête atterrée. Elle savait que Moblit lui vouait une immense adoration, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il gobe un bobard aussi énorme sans hésiter.

x

Nataku Makuraka

Moblit avait peur, très peur. De quoi ? De ce qu'il avait peur qu'il lui arrive et de la personne qui pourrait le lui infliger.

En fait, il avait peur de subir toutes ces étranges tortures : se retrouver solidement attaché à une table, se faire fouetter pour il ne savait quelle raison, ou encore se prendre un batôn....

En réalité, il avait vu tout ça dans la chambre du Commençant, qui était accompagné du Caporal. Et il se doutait bien que ce devait être la Chef d'escouade Hanji qui leur avait donné ces idées...

Ainsi que tout cet équipement...

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #24
Le Fossoyeur

Drabble #24

  • Thème (Henri) : Point de lumière dans ta force, jeune padawan
  • Personnage (Grise) : Mike
  • Nombre de drabbles : 3 (Shim, Grise, Neechu)

x

Shimdrael

Ziiiiiiiiiiioum. Ziiiiiiiiiiiiiiiiioum. « Tu ne m'auras pas, vil Dark Mike ! »

Dziiiiiiiiiiioum

« Merde, j'ai été touchée ! »

« Nanaba ! Non ! Tu vas le payer, Evil Erwin »

Viiiiiiiiiiiiiioum, dzioum zioum.

« N'y penses même pas, Dark Mike, j'ai Levi Jedi pour m'aider ! Hahaha ! Tu ne t'y attendais pas à celle-là, hein ? Point de lumière dans ta force, jeune padawan !»

« Oh, le fumier ! »

« Levi Jedi, attaque gros mots ! » Dziouuum

« Salope ! Pute ! Bordel de merde d'enculé de sa race de son chien la moisissure de fromage de bite ! »

x

Griseldis

Il était petit.

Il était teigneux.

Il était dangereux.

Et accessoirement, il voulait tuer Erwin, qui semblait tout à fait au courant et curieusement indifférent à l'idée.

Mike ne pouvait pas supporter Levi même s'il reconnaissait sa force. Cela dit, elle était faite d'obscurité, celle de la cité souterraine, de la haine, du vol et des meurtres plutôt que de la lumière du soleil et de l'au-delà des Murs, de la volonté de tout sacrifier pour le salut de l'Humanité.

Mais puisque Erwin était plus têtu qu'une foutue mule et qu'il était entiché du gnome, il fallait bien s'y résoudre…

x

Neechu

-Point de lumière dans ta force, jeune padawan.

C'était la seule fois où Mike avait essayé de faire de l'humour. Et il avait fallu qu'il tombe sur quelqu'un qui n'avait jamais vu Star Wars. Mais, bien entendu, cela n'avait pas échappé à Hanji qui était arrivée au même moment avec Erwin et qui, en riant à gorge déployée, avait déclaré:

-Allez, en route Chewbacca, et montre nous de quoi tu es capable.

C'était la seule fois où il avait essayait de faire de l'humour parce que Nanaba l'avait écrasé à plate couture au stand de tir et était silencieusement repartie.


Ouais, un Modern UA finalement xD

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #25
Le Fossoyeur

Drabble #25

  • Thème (Nataku) : Pancarte
  • Personnage (Mamsayi) : Levi
  • Nombre de drabbles : 6 (Shim, Grise, Neechu, Nataku, Shiro, Henri)

x

Shimdrael

Oh bordel qu'est-ce qu'il détESTAIT ce job.

Bon, d'accord, il l'avait mérité. Oui, il avait trainé la tête de chibre qu'était Hanji dans une flaque au milieu du camp pour la récurer avec le bouchon de son cheval mais elle l'avait mérité.

Elle sentait tellement mauvais que même Moblit faisait la grimace. Et Mike. Il vomissait comme une putain de femme enceinte, ç'con.

Raah. Et puis Erwin, ce salaud. Ce putain de blondinet choupinet qui pouvait pas entendre une insulte sans se flétrir comme un bite, lui avait peint sur la tronche. Levi passion écriteau. Par là la cantine !

x

Griseldis

Levi se plaça légèrement en hauteur, concrètement sur les épaules d'Erd à qui il avait ordonné de l'accompagner et contempla l'horizon.

Partout, des ennemis mouvants dans un foisonnement de couleurs vives et le labyrinthe des rayons.

Levi plissa les yeux, regrettant qu'Erwin ne l'ait pas autorisé à prendre son équipement tridimensionnel sous prétexte que ce n'était pas une mission.

Mais ce n'était pas grave, il était agile, il savait sauter et courir et Erd n'osait pas se plaindre.

Quand la promotion annoncée par la pancarte de "produits ménagers à -20%" commencerait, Levi serait le premier à passer à la caisse.

x

Neechu

-Levi, qu'est-ce que c'est que ça?

-Quoi? Ça ne se voit pas?

Erwin soupire en observant la porte de son bureau.

-Tu ne peux pas interdire les gens d'entrer dans mon bureau.

-Je ne les interdis pas.

-Tu leur demandes de se laver à la javel et de rentrer sans chaussures. C'est la même chose. Qui se lave à la javel?

-On sait pas où ils ont traîné.

-Retire-moi cette pancarte, c'est ridicule. Je ferais venir quelqu'un pour nettoyer mon bureau dans ce cas.

-Non.

-Pourquoi?

-Parce que, ta gueule. Je péterai les doigts de la première personne qui entrera.

x

Nataku Makuraka

Levi était quelqu'un de nerveux, de teigneux et d'agressif. Ça, tout le monde le savait. Il était fort, certainement le plus fort d'entre eux. Ça aussi tout le monde le savait. Et pourtant...

Pourtant ce que personne ne savait, c'est que le petit brun était loin d'avoir rêvé de cette vie, vraiment. Tout ce qu'il voulait au départ, c'était pouvoir boire du bon thé noir, et faire de sa passion son gagne pain. Oui, c'était ouvrir un salon de thé.

Mais pour ceux qui connaissaient le Caporal-chef, imaginer une pancarte avec écrit dessus "Welcome to Levi Tea Shop", ça paraissait quelque peu...Inimaginable...

x

Baka-Shiro

Quand on lui avait demandé de passer dans une pub pour lessive, il n'avait pas hésité deux secondes.

On ne lui avait pas dit quel sera le slogan de cette pub, mais il a tenu à y participer. Le reste lui importait peu, parce que la lessive c'est propre et puis..il aimait ça.

Donc il fit le tournage.

Deux semaines plus tard, alors qu'il sortait de son chez lui, il leva le regard vers une pancarte qu'un animateur de vente exposait en pleine rue : c'était Levi qui tenait "Skip" et il y était écrit :

"Plus petit, plus puissant."

x

Slavy

Levi ne savait pas beaucoup lire mais il se foutait pas mal de cela. Il attendit que sa mère s'endorme pour sortir de la maison puis il marcha en direction de son lieu de travail. Il scruta avec attention toutes les pancartes puis quand il reconnût le nom du bordel, il décida d'y entrer.

« Fous-moi le camp le mioche !

- C'est toi le porc qui a fait du mal à ma mère ?

- Et c'est qui ta mère ?

- Kuchel.

- Oh cette salope ! Oui. »

Sans réfléchir, Levi poignarda l'homme dans le coeur. Ce fût son premier meurtre.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #26
Le Fossoyeur

Drabble #26

  • Thème (Hikari) : Complot
  • Personnage (Atsuka) : Hanji
  • Nombre de drabbles : 5 (Shim, Nataku, Henri, Grise, Neechu)

x

Shimdrael

Elle en était sure.

Elle les entendait tous glousser derrière son dos. Elle les voyait tous, tout le temps, après elle.

C'est sûr, ils le savaient ! Ils savaient qu'elle avait malencontreusement trouvé et recelé le foulard de Levi !

Ils se retournaient tous sur son passage, elle entendait bien leurs messes basses, c'en était fini d'elle !

Raaah ! Le meilleur était de fuir ! Fuir vers son labo !


« Whoa, t'as vu le poisson d'avril massif qu'elle a sur le dos, quat'zyeux ? »

« Enoooorme »

« Pire que ça, mec, il est juste magistral. »

x

Nataku Makuraka

Hanji était ben connue pour attirer les emmerdes, et pour n'avoir que rarement l'approbation de ses supérieurs (Erwin) pour mener ses expériences, ce qu'elle faisait donc souvent en "cachette". Mais pour le coup, ce n'était pas elle qui était en cause. Elle était même la victime du complot.

Quand Levi décide de définitivement clouer le bec à quat'zyeux, avec la complicité forcée de Moblit, avec en tête l'idée saugrenue mais néanmoins efficace de faire bouffer au Chef d'Escouade sa magnifique et si précieuse collection d'objets biologiques (et dégueulasses) ayant appartenu à Eren, cela risquait fortement de tourner au film gore...

x

Slavy

Hanji avait une idée mais il lui fallait un homme pour ça.

« Levi, je ..

- Non.

- Mais ! Je n'ai encore rien dit.

- Je m'en fous ! »

Bon, il ne fallait donc pas compter sur Levi. Hanji allait donc trouver un autre cobaye.

« Erwiiiiin !

- Je travaille, Hanji !

- Ah mais .. »

De ce côté-là non plus, ce n'était pas possible.

« Mobliiiit ! Pour ce qu-

- Sûrement pas ! »

Hanji cria au complot. Ce n'était pas encore aujourd'hui que son brillant cerveau découvrirait les secrets de l'asphyxie sexuelle.

x

Griseldis

Il y avait, littéralement, dans l'air une odeur de complot.

Et si Hange n'avait pas été si profondément absorbé par ses recherches, elle l'aurait sûrement remarqué.

Mais quoique ayant un cerveau extrêmement brillant, lorsque quelque chose la passionnait, elle perdait la notion du reste de l'univers.

Elle ne s'aperçut pas que ses assistants chuchotaient, que Moblit avait discuté deux fois ce matin avec Levi, à voix basse, Levi insultait toujours les gens à voix haute, ou que Gunther et Auruo avaient transporté plusieurs seaux d'eau chaude dans les couloirs.

Hange ne le savait pas encore mais c'était l'heure du bain.

x

Neechu

Cela lui crevait le cœur. C'était son supérieur, certes. Mais c'était avant tout son ami.

Voir Erwin se faire embarquer par ces salauds des Brigades Spéciales, lui qui avait donné plus que quiconque pour l'humanité et qui servait de bouc-émissaire pour permettre à ce gouvernement pourri jusqu'à la moelle de prospérer, c'était répugnant.

Mais Hanji ne se laisserait pas faire. Les Bataillons d'Exploration étaient les victimes de ce misérable complot mais ils étaient plus fort que tout ça, ils étaient plus que des camarades, c'était une grande famille qui ferait tout pour sauver leur Commandant.

Hanji sauverait Erwin, son ami.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #27
Le Fossoyeur

Drabble #27

  • Thème (Jyan) : Dernière volonté
  • Pairing (Nataku) : Pixis/Dita Ness
  • Nombre de drabbles : 3 (Shim, Neechu, Grise)

x

Shimdrael

Dot Pixis se souviendra toujours de cette recrue, joyeuse et pleine d'entrain, qu'était Dita Ness. Un bon combattant, rien de trop extravagant bien sûr, mais surtout un instructeur. La vitesse à laquelle il avalait des informations et la compétence avec laquelle il les retransmettait était inouïe.

Dita s'occupait toujours de son bataillon et de ses recrues. Il était très apprécié, se disait le vétéran et descendant une gorgée de rouge.

Oui, il était très apprécié. Et parmi tous ceux dont il avait appris la mort, Pixis était fermement et intimement convaincu qu'il était le seul à mériter une dernière volonté.

x

Neechu

Les deux vivaient au jour le jour, en profitant de chacun d'entre eux comme s'il pouvait s'agit du dernier.

L'un trouvait du réconfort dans une cave à vins.

L'autre se réfugiait dans les écuries auprès de ses chevaux.

Dot Pixis s'en foutait bien de la façon dont sa vie pouvait terminer. Mais quitte à finir dans la gueule d'un titan, autant se faire bouffer par une beauté.

Dita Ness savait parfaitement qu'il mourrait en dehors des murs et avait renoncé à ses dernières volontés lorsqu'il s'était engagé dans les Bataillons d'Exploration.

L'un était encore en vie.

Et l'autre était mort.

x

Griseldis

Peu de gens savaient que Dita Ness était le fils de la troisième femme de Dott Pixis.

Le premier n'avait jamais voulu utiliser l'influence de son éphémère beau-père et ce dernier ne lui était tout simplement pas assez attaché, l'ayant connu déjà adulte, pour forcer une amitié que l'autre ne semblait pas vouloir.

Néanmoins, sa mère étant morte, ce fut lui qui, considéré son parent le plus proche, hérita donc de ses biens. Deux chevaux et quelques bricoles sans valeur.

Et Dott Pixis qui avait vu tant de soldats et amis mourir sous ses ordres, pour la première fois, pleura.

7/31/2015 . Edited by Griseldis, 8/10/2015 #28
Griseldis

BILAN

x

Alors, le bilan de cette première soirée endrabblée ? Et bien, elle le fut, endrabblée et endiablée, c'est le moins qu'on puisse dire ! Elle a commencé à 20h et fini à 5h05 pour 27 propositions, qui ne donnèrent pas moins de 146 drabbles.

Félicitations aux douze participants : Shiny, Grise, Neechu, Shiro, Nataku, Nyaa, Shim, Hikari, Jyan, Atsuka, Mamsayi et Henri !!

x

Je vous rappelle au passage les cinq thèmes du brunch, donnés le jour suivant :

Uri (Jyan) et Karma (Atsuka)

Annie (Atsuka) et Livre (Hikari)

Hange (Neechu) et une citation d'Oscar Wilde (proposée par Nya) : "C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même. Donnez-lui un masque, il vous dira la vérité."

Reiner/Reiner (Shiny) et Aspirateur (Shiny aussi)

Kenny (Grise) et Karaté (Nataku)

x

Bon alors, la prochaine, on se la fait quand ? (Je rappelle que pour proposer vos dates, après le 20 août, c'est ici)

8/10/2015 . Edited 8/10/2015 #29
Griseldis

Bonsoir en cette glorieuse soirée du 28 août 2015 !

Nous avons le plaisir de célébrer la seconde édition de la soirée endrabblée !!

Bienvenue et merci de nous accompagner !

x


Je vous explique le principe c'est tout con. Le Fossoyeur, qui va servir gracieusement de modérateur pour ce topic afin que nous puissions participer tranquillou filou, postera le thème et le pairing/personnage. À la suite, vous postez un post que vous pouvez éditer plus tard si vous décidez de faire le drabble.

Lorsque le Fossoyeur postera le post suivant de thème et pairing/personnage, tous les drabbles postés après sur un thème précédent ne seront pas pris en compte. Faites donc attention au temps ! ('fin ils existeront mais nous on fera comme si...)

Vous avez dix minutes pour vos drabbles et cinq minutes encore pour poster, donc il y aura un post du Fossoyeur toutes les quinze minutes sauf pendant la première heure où ce sera toutes les vingt minutes histoire de se réhabituer doucement au rythme.

x


Donneuse de thème : Neechu

Donneuse de pairing : Grise

LES PAIRINGS N'ONT PAS À ÊTRE TRAITÉ EN COUPLE. C'EST SELON VOTRE FANTAISIE.

x

Bonne chance à toutes et à Shiny, si Shiny vient illuminer nos ténèbres, et que les Muses vous accompagnent !

8/28/2015 #30
Page 1 2 Next »
Forum Moderators: Neechu Le Fossoyeur, Griseldis
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member