FIC
Forum francophone - Front d'incitation aux commentaires : vous trouvez que les lecteurs ne laissent pas assez de commentaires ? Vous voulez vous engager officiellement à en laisser davantage ? Rejoignez-nous, les commentaires vaincront !
New Follow Forum Follow Topic
Allison Mentalist

Bonsoir,

Comme l'indique le titre donc, avez-vous déjà osé dire à un lecteur ce que vous pensiez de son commentaire (1)sans trop prendre de gant mais sans se montrer grossier(ère)) simplement quand celui-ci est purement négatif, désagréable et pas du tout constuctif? Que ce lecteur soit anonyme en rajoutant un mot à son attention après un chapitre ou un qui a un compte ici. Comme il arrive qu'il y ait des méchancetés dans les reviews, à force d'avoir affaire à des personnes déplaisantes et que ce genre de commentaire puisse taper sur le système, peut-être que parmi vous, il y en a qui en ont eu marre de trop se montrer diplomate et (2)ont envoyé carrément balader au plus extrême. Avez-vous osé un jour ou l'autre dans le cas numéro un ou numéro deux? J'ai mis des chiffres pour faire la différence.

Moi pour l'instant aucun des deux mais peut-être que je serais capable en optant pour le numéro 1, si je recevais une review très négative, très désagréable et non constructive. Et aussi le 2 si vraiment ça insisterait sans me montrer quand même grossière.

7/28/2017 #1
A Smiling Cat

Je ne crois pas avoir déjà reçu un commentaire qui aurait mérité une réponse de ce genre... Sauf quelques uns sur une fic que j'ai abandonnée, où j'ai eu droit à quelques remarques que j'ai trouvées déplacées, mais je n'ai pas repris les anonymes, et j'ai répondu (peut-être plus sèchement que ce que j'aurais dû) en MP aux autres (aussi, en relisant mes reviews, je me demande si je ne me suis pas laissé une review en anonyme pour mettre en public que j'avais le droit d'arrêter ma fic... c'est pas un pseudo que je me rappelle avoir utilisé mais c'est une review que j'aurais pu écrire, du coup je ne suis pas sûre)

Après, la première review que j'ai reçue (sur ma première fic, logiquement...) était assez critique, et à la relecture elle avait totalement raison, mais je ne me rappelle pas si j'avais répondu, puisque j'avais été un peu vexée.

J'ai plus tendance à ignorer (pour les anonymes, c'est sûr que je ne réagis pas, parce que je ne veux pas polluer mes chapitres, et que je pense que la meilleure revanche c'est de les imaginer chercher ma réponse dans le chapitre suivant, qui n'existe pas) et après quelques années de fanfiction, j'ai pris l'habitude d'attendre quelques jours avant de répondre à une review qui m'avait déplu/vexée/énervée...

De l'autre côté, j'ai parfois envoyé des reviews un peu trop critiques pour certains auteurs, mais je ne me suis jamais fait envoyer balader... J'ai été ignorée, mais difficile de savoir si l'auteur répond d'habitude, et j'ai eu des auteurs qui m'ont répondu qu'ils n'avaient pas la même vision des choses, mais je n'ai jamais reçu de réponse sèche d'auteur déçue par une de mes reviews

7/28/2017 #2
Allison Mentalist

Merci Smiling Cat pour ton témoignage. :)

8/1/2017 #3
Nelja

En général, j'ignore ce genre de commentaires. Si la personne est un troll, le fait qu'on réagisse les amuse, et si c'est juste quelqu'un qui a des goûts très différents de nous et envie de le dire... je ne sais pas comment rendre la communication possible. Donc j'ignore les "c'est la pire fic que j'ai jamais lue" et assimilés.

8/18/2017 #4
Allison Mentalist

Oui. C'est sûr que ce genre de commentaire est à ignorer car il est quelque part un peu inutile du moment que c'est de nature légèrement méchante et moyennement constructive, je crois aussi que de dialoguer serait sans doute ardu. Merci Nelja.

8/18/2017 #5
un peu de magie

Oui, j'ai reçu une review des plus impolis, vraiment méchante et en plus anonyme, donc je me suis quelque peu énervée, et je lui ai répondu, néanmoins, je suis restée polie, du moins plus que cette personne et donc j'ai employé le cas 1. Pour dire vraie, ça m'a vraiment énervé, parce que j'ai douté de moi, en me disant que mon histoire était nulle et tout ça.

Le pire je pense, avec les reviews de ce type, c'est que quand elles sont anonymes, on ne sait pas si la personne a déjà écrit une fanfiction, et donc connaît le travail qu'il y a derrière, si la personne écrit des fanfictions vraiment bien, et que son commentaire aussi méchant sois-t-il est légèrement constructif, non, on ne sait rien.

8/30/2017 #6
Allison Mentalist

Bonjour un petit peu de magie,

Suite à ce témoignage, j'ai été voir sur la dernière histoire de Harry Potter, en ayant déduit que le commentaire venait sûrement de là. Pas très sympa comme intervenant! En effet la personne aurait pu apporter ses critiques d'une manière courtoise. On a l'impression qu'elle a pris essentiellement un malin plaisir pour critiquer en longueur, n'attendant que ça. Le faire poliment n'aurait pas été du luxe. De mon point de vue, c'est plus une attaque, le plaisir donc de juger plutôt que d'avoir apporter une opinion personnelle constructive et pas vraiment mature en plus. En anonyme, finalement, suivant la nature du commentaire, on peut comprendre que c'est quand même dans le but de se défouler et lâchement. Si ces personnes ont un compte ici, il faudrait qu'elles assument. Mais comme leur intention semble ne pas vouloir faire preuve de diplomatie mais plutôt de se montrer désagréable, ces gens anonymes n'auront pas le courage d'exprimer ce qu'ils en pensent de crainte sans doute de recevoir un retour sur un ton similaire. Ils ont raison. ;)

Bien sûr qu'une histoire peut être critiquée mais au moins le faire avec tact. Là, je trouve que c'est méprisant, dédaigneux.

J'ai été voir la réponse apportée à ce lecteur et je trouve que c'est bien répondu, comme il le faut malgré l'énervement ressenti. Pour ce O.S, j'ai survolé et je n'ai pas trouvé que c'était nul. Pour moi, c'est essentiellement une attaque gratuite car il y a beaucoup plus de positif que de négatif à mon goût même si il y a quelques fautes. Si ça ne lui a pas plu, ça en donne l'impression, pourquoi avoir commenté uniquement pour pointer du doigt? Ce que je veux dire, si quelqu'un lit jusqu'au bout c'est que ce n'est pas un supplice. Donc, dans l'ensemble, le lecteur n'a apparemment pas trouvé le texte insupportable à suivre? Alors pourquoi ne pas pointer ce qu'il a trouvé de bien??? Si on apprécie modérément, on décroche et on s'en va car dans les deux cas, médiocre ou pas, si on éprouve aucun plaisir à lire une histoire, critiquer juste pour critiquer, ça aura une valeur nulle autant pour l'auteur que pour le lecteur. On critique justement parce que l'histoire peut avoir du potentiel, souligner gentiment les défauts, ce qui ne va pas et non pour se montrer seulement désagréable. Alors pourquoi prendre la peine de commenter lorsque ce n'est pas intégralement pour le bien de l'auteur? Seulement pour ce malin plaisir de ne pas prendre de gant et quoi de mieux en anonyme! Alors pourquoi les auteurs devraient se laisser marcher sur les pieds quand le comportement d'un lecteur mérite qu'on lui réponde sincèrement également (sans faire preuve de grossièreté bien sûr)? Après tout, en effet, donnant-donnant quand la situation l'exige.

A bon entendeur, salut! Comme Neron a dit.

Il faudrait adressé un message aux lecteurs anonymes de ce type sur le profil des auteurs, aimablement pour donner l'exemple; Hahah! et dire que si ils possèdent un compte sur le site, de poster leur avis en tant que personne connectée au lieu de le faire anonymement et avoir le courage de leurs opinions. Bon! Je ne pense pas que ça y changerait quoi que ce soit sauf pour les auteurs d'exposer, contrairement à eux, ce qu'ils en pensent. Ou alors si, mais les avis de ce genre de lecteur seraient émis d'une manière moins agressive.

8/30/2017 . Edited 9/20/2017 #7
un peu de magie

Bonjour Allison Mentalist,

Effectivement, c'est l'impression que j'ai eu, j'ai vraiment eu l'impression qu'elle a épluché mon histoire mot par mot pour y trouver tous les défauts possibles. Cela me rassure de voir qu'une autre personne partage un peu de mon point de vue, parce que j'ai tendance à être un peu susceptible, et à un moment je me suis dit, que si ça se trouve, ce commentaire n'était absolument pas méchant et que je l'interprétais mal. Personnellement je n'ai rien contre les critiques, du moment qu'elles sont pointés du doigt poliment et qu'elles sont constructives. J'avoue avoir été très frustrée quand j'ai vu que la personne était anonyme, parce que si elle avait un compte sur ce site, j'aurais pu m'exprimer en message calmement avec elle. Mais il est bien plus facile de critiquer dans l'anonymat, ça évite les représailles, si je puis dire, mais c'est aussi totalement humain de se "cacher" c'est pour ça que je comprends le fait qu'elle soit en anonyme.

Pour dire vraie, j'ai beaucoup hésité dans mes mots, je ne voulais pas être des plus polies, mais je ne voulais pas non plus me montrer aussi impolie qu'elle. J'avoue que certains des passages de ma réponse sont enfantins, mais j'aime bien ma réponse. Je sais très bien que mon OS n'est pas parfaite, et qu'elle contient beaucoup d'erreurs, mais j'aurais vraiment apprécié que s'ait été dit plus gentiment. Je ne crois pas pouvoir apporter de réponses à tes questions malheureusement. Je pense que c'est tout simplement de la méchanceté gratuite.

Je pense que si certains auteurs prennent des pincettes pour répondre à des reviews de ce style, c'est parce que les autres lecteurs ne doivent pas apprécier qu'un auteur répondent mal à une de ses reviews, et si le lecteur ne prend pas la peine de voir ce qu'était la review à laquelle l'auteur répond, il se peut qu'il ne mette plus de review (s'il en mettait) en se disant qu'il ne veut pas qu'on lui réponde comme cela. Le donnant-donnant ne marche pas vraiment malheureusement quand c'est d'anonyme à lecteur, du moins selon moi.

Effectivement, ce serait une bonne idée, même si, comme tu l'as dit, ça ne changerait pas grand chose, en tout cas je te remercie pour cette réponse bien complète ! Et je suis désolée pour le tutoiement, c'est une habitude, j'espère que ça ne t'as pas choqué.

Bonne journée. :)

8/30/2017 #8
Nelja

J'ai regardé aussi, et le point principal que le reviewer reproche est déjà donné dans le résumé. Donc il savait que ça n'allait pas lui plaire, et il est venu lire juste pour en dire du mal. Je veux dire, je comprends totalement qu'on commente négativement quand on est déçu par une fic prometteuse, mais lire et commenter en sachant qu'on ne va pas aimer, c'est juste être vicieux.

8/30/2017 #9
Allison Mentalist
Effectivement, c'est l'impression que j'ai eu, j'ai vraiment eu l'impression qu'elle a épluché mon histoire mot par mot pour y trouver tous les défauts possibles. Cela me rassure de voir qu'une autre personne partage un peu de mon point de vue, parce que j'ai tendance à être un peu susceptible, et à un moment je me suis dit, que si ça se trouve, ce commentaire n'était absolument pas méchant et que je l'interprétais mal.

Non, non. Pas du tout. Tu l'as bien interprété. Et comme a dit Nelja, commenter en sachant qu'on ne va pas aimer, je suis tout à fait d'accord, c'est vicieux. Il y a un mois, le premier commentaire que j'ai reçu pour ma nouvelle fanfiction, j'en ai même parlé avec un auteur, était déplaisant et dû par le ton employé, sec. Cette personne est venue commenter juste pour dire principalement que l'idée de romance entre un prof et une élève était malaisant par rapport au contexte familial du personnage féminin et qu'elle qualifiait ça de viol vis-à-vis de l'âge de l'élève. Bref! Moi aussi, je n'ai pas vraiment su de quelle manière l'interpréter au début. Suite à ça, j'ai posté un message à son intention puis une autre quand la personne est revenue pour me dire que je n'avais pas à supprimer l'histoire et pour en rajouter une petite couche. Je résume brièvement. Un exemple de lecteur qui va commenter alors que le genre de l'histoire lui déplaisait. Comme a dit également Nelja, on peut donner un avis négatif car la fic déçoit et comme tu l'as dit, que ce soit pointé poliment. Mais commenter alors que ce n'est pas la tasse de thé du lecteur dès le départ c'est presque être maso en plus de ça.

Mais il est bien plus facile de critiquer dans l'anonymat, ça évite les représailles, si je puis dire, mais c'est aussi totalement humain de se "cacher" c'est pour ça que je comprends le fait qu'elle soit en anonyme.

Exact! Ils n'ont pas envie qu'on les attaque alors que eux le font. Sur le principe de se cacher à cause de représailles, je ne suis pas compréhensive à ce propos par contre. Vu le type de l'individu, ça mériterait d'encaisser à son tour, toujours sans se montrer agressif.

Pour dire vraie, j'ai beaucoup hésité dans mes mots, je ne voulais pas être des plus polies, mais je ne voulais pas non plus me montrer aussi impolie qu'elle. J'avoue que certains des passages de ma réponse sont enfantins, mais j'aime bien ma réponse. Je sais très bien que mon OS n'est pas parfaite, et qu'elle contient beaucoup d'erreurs, mais j'aurais vraiment apprécié que s'ait été dit plus gentiment.

Dans ces cas là, on hésite, je te rassure, d'autant plus si l'humeur n'est pas au rendez-vous pour composer. Mais tu as suivi l'attitude la plus appropriée et je ne trouve pas que ça soit vraiment enfantin. Tu t'es clairement fait comprendre. La personne, elle l'a été. Si ça se trouve, ce n'est pas quelqu'un qui commente gentiment, recherchant peut-être davantage à se montrer très vexante, blessante envers l'auteur. Après c'est une supposition mais vu la façon d'agir, ce n'est de toute façon pas une personne bienveillante à mon avis.

Je pense que si certains auteurs prennent des pincettes pour répondre à des reviews de ce style, c'est parce que les autres lecteurs ne doivent pas apprécier qu'un auteur répondent mal à une de ses reviews, et si le lecteur ne prend pas la peine de voir ce qu'était la review à laquelle l'auteur répond, il se peut qu'il ne mette plus de review (s'il en mettait) en se disant qu'il ne veut pas qu'on lui réponde comme cela.

C'est très bien pensé car c'est ce que n'importe quel lecteur se dirait dans ce cas de figure. Il faut reconnaître que la prudence ne peut pas être écartée et mieux vaut faire preuve de diplomatie. Ou alors expliqué pourquoi on répond de cette façon. Mais si on perd son sang-froid ça peut faire fuir quand même les lecteurs.

C'est avec plaisir d'avoir pris mon temps pour échanger sur ce point et je ne suis pas du tout choquée par le tutoiement. C'est vrai que parfois on ne sait pas si l'on doit ou pas alors je reste neutre quand j'écris. Bon! Ce n'est pas une excuse mais sur les forums beaucoup tutoient. :-p

8/30/2017 . Edited 8/30/2017 #10
un peu de magie

Bonsoir, je répondrais dans un prochains messages à vos réponses, me revoilà, parce que cette même personne m'a répondu. Cette fois, il m'a répondu avec son compte, voici donc, son message :

A tes deux autres reviweurs aussi tu leur as dit que la moindre des politesses, c'était de dire bonjour ou tu me réserves un traitement spécial, sombre hypocrite ? Et bien, figure toi que non, je ne pensais pas repasser quand par hasard, une amie me l'a redonné sans savoir que je l'avais déjà lu. Et pour la blague, voici comment notre échange s'est déroulé : "- Plus ça va, plus ça devient n'imp' ffnet. Tiens, je viens de trouver une fic où Ginny écrit un journal intime, tu y crois ? - Ouais, j'en ai lu une y'a pas longtemps... ah ben celle-là même en fait." Du coup j'ai pu constater deux choses : tu m'as répondu et tu as réécris ta fic. Une réponse donc. Allez, c'est un exercice de style que j'aime bien ça !

Alors primo, j'ai un compte depuis peu, si peu que je n'ai pas forcément pensé à l'utiliser pour mes reviews. Mais rassure toi, me voilà, en chair et en compte. Et puis quelle différence ? Je pige pas. Pour revenir sur ton explication foireuse du pourquoi du comment Ginny tient un journal... Tu n'avais pas plus ridicule non ? "Une peur des journaux intimes"... Mais relis toi par Merlin, prend du recul et réfléchis deux secondes à ce que tu écris. Le ridicule ne tue pas mais je suis toujours admiratif des gens ayant assez de cran pour nager la brasse coulée dedans. Sinon, le "peut-être" et le "on va dire" disent bien que tu n'es toi même convaincu de ce que tu dis, donc assume : si, c'est complètement con. Tant qu'à faire, ton explication, aussi nullissime est-elle, peut-être que tu aurais du la mettre dans ton premier post avant de te rendre compte de ta bourde sans assumer derrière.

Tu t'es inspirée d'un texte... et tu t'es assurée que c'était permis... ? Tu plaisantes là, n'est-ce pas ? Quoi, tu es allée directement voir l'auteur de ce texte pour lui demander la permission ? Sérieusement... si tu n'as rien à dire, ne dis rien. Surtout... ne dis rien. Et là, ce n'est pas de l'inspiration, c'est clairement du plagiat. Au moins, est la décence de poser un disclaimer quelque part pour préciser que ce n'est pas de toi, ça aussi c'est de la POLITESSE. Pour me plaire, elle me plaît ! Elle nous plaît pour être plus exact, puisqu'elle est devenue malgré nous une référence, voire une échelle de comparaison lorsqu'on cite une aberration fanfictionnienne. Félicitation, tu n'auras pas réussit à écrire quoi que ce soit de cohérent et IC, mais tu nous auras bien fait rire.

Quant à me lire, je ne poste pas sur ffnet, faut pas déconner. Quand je vois le niveau des fanfics qu'on y poste, ou pire, de ceux qui aiment, je préfère les choses plus sérieuses. Je ne ressens déjà pas le besoin d'être apprécié, alors par ça, non merci. Bon, plus sérieusement : quel argument ! Tu es allée le chercher très loin lui ! Très chère, j'écris. Et surtout, je bêta, je suis très bien placé pour savoir le travail que ça représente. Du vrai travail, parce que je te trouve bien prétentieuse de qualifier ton OS de "travail" étant donné le résultat. Oh, et juste, pas besoin d'écrire pour avoir deux neurones qui se connectent et reconnaître ce qui est bon de ce qui ne va pas ou est de la gnognote. Qu'est-ce que tu me racontes "déso de pas être une auteur renommée" ? De quoi tu parles là ? Qu'est-ce que ça vient faire là ça ? Tu t'es perdue toute seule là. Des fautes tout le monde en fait. Ce n'est pas le problème. Je soulève un problème et tu me réponds par du hors sujet. Il est 'permis' de faire des fautes (être humain, il paraît que ça s'appelle ce concept), ce n'est pas le sujet non plus. Je les soulève, prend le juste pour t'améliorer plutôt que de te cacher derrière ce genre de phrases stupides.

J'en ai rien à faire de ton opinion sur ma manière de présenter les choses ma jolie. Pas de soucie, je ne suis ni sociable ni sympathique. "La politesse est l'hypocrisie de la bienveillance", à méditer. Enfin, tu dois avoir quatorze piges à tout caser. C'est bon, c'est encore rattrapable. Lis beaucoup et réfléchit à ce que tu lis. Et lis de vrais livres, pas que de la fanfic moisi, de vrais romans, de vrais bons auteurs (c'est à dire ni Shephanie Machin, ni EL James). Un personnage, ce n'est pas juste une excuse pour un scénar, c'est un être à par entière, ça se pense, ça se réfléchie, ça se développe. Ginny qui écrit un journal intime, entre la forme et le fond, ce n'est pas bon du tout. C'est pas grave, ça arrive. Dans quelques années quand tu te relieras, tu auras honte mais ça fera partie de ton parcours et ce qui t'auras permis de t'améliorer. Mais pour ça, le premier pas est encore de le vouloir. Comme tu le sens.


Je me suis donc dit, que j'allais lui répondre, et en voici ma réponse. Je lui ai répondu pour cette fois en MP, ne souhaitant pas gâcher mon OS une seconde fois.


Bonsoir, je viens de lire ta review, et donc, tu me demandais ce que ça change le fait que tu te connectes à ton compte ou non, et bien, voilà ce que ça change, je peux t'envoyer un message, m'expliquer calmement, et ne pas gâcher mon OS pour autant. Tu sais, je ne vais pas te mentir, j'ai eu envie de te répondre sarcastiquement, mais figure toi, que la fin de ta review m'a fait réfléchir. Donc, je me suis dit que j'allais te répondre avec politesse, du moins pour commencer, parce qu'après tout, je ne suis pas quelqu'un de méchante. J'espère que tu as du temps devant toi, parce que mon message promet d'être long. Je précise qu'il est fortement possible, que tu sentes sur mes mots un ressentiment, mais je n'y peux rien. Pour mieux te répondre, je vais citer tes propres mots (t'as vu je m'améliore déjà, je précise que tes mots ne sont pas les miens, c'est fou comme je progresse vite).

"A tes deux autres reviweurs aussi tu leur as dit que la moindre des politesses, c'était de dire bonjour ou tu me réserves un traitement spécial, sombre hypocrite ?" Traitement spécial, tu devrais te sentir flatté, je ne fais pas ça pour tout le monde, néanmoins t'as raison, c'est un peu de l'hypocrisie de ma part. "Et bien, figure toi que non, je ne pensais pas repasser quand par hasard, une amie me l'a redonné sans savoir que je l'avais déjà lu. Et pour la blague, voici comment notre échange s'est déroulé : "- Plus ça va, plus ça devient n'imp' ffnet. Tiens, je viens de trouver une fic où Ginny écrit un journal intime, tu y crois ? - Ouais, j'en ai lu une y'a pas longtemps... ah ben celle-là même en fait." Du coup j'ai pu constater deux choses : tu m'as répondu et tu as réécris ta fic. " Je n'ai jamais particulièrement rêvé d'être connue, mais j'avoue être flattée, de voir que ma fic t'es remonté une seconde fois aux oreilles, et qu'en plus tu en parles avec une copine à toi. Je suis navrée que ce soit cet OS raté (selon ton avis) qui ressorte de ce que j'ai écrit. Comme toi un peu plus bas, je vais t'écrire une phrase que nous devrions tous méditer tant elle est vraie, malheureusement je ne la connais pas mot pour mot, je vais donc te la reformuler à ma manière. « Tu pourras faire dix bonnes actions, et une mauvaise, ce sera toujours la mauvaise dont les personnes se souviendront. » Comme je te l'ai dit, je l'ai un peu reformulé, mais c'était en bref ce qu'elle voulait dire. Tu vois, tu as lu cette fic, et tu es resté sur une mauvaise idée de moi, mais as-tu pris le temps de lire mes autres fics ? Je ne sais pas, et en tout cas si tu l'as fait et que tu as aimé, tu n'as pas trouvé bon de me le dire, alors que celle-là tu l'as tout simplement détesté et tu as trouvé judicieux de m'expliquer par AB pourquoi cette fic était de la pure merde. Je suis désolée de ma grossièreté, mais même si tu ne l'as pas écrit mot pour mot, c'est exactement ce que tu fais ressentir à travers tes mots. Bien, et maintenant si tu n'as pas lu les autres, c'est tout simplement parce que sois un tu t'en fous et donc ton avis sur moi est infondé, parce qu'on ne se fonde pas un avis sur une personne, à partir d'un écrit, sois tu t'es dit que de toute façon j'écrivais trop mal pour que tes pauvres yeux puissent lire ceci, mais imagine que tu aimes les autres, eh bien tu resteras obligatoirement sur un mauvais avis de moi par rapport à cette OS, j'en suis profondément désolée pour toi.

" Une réponse donc. Allez, c'est un exercice de style que j'aime bien ça ! " Un plaisir alors ! " Alors primo, j'ai un compte depuis peu, si peu que je n'ai pas forcément pensé à l'utiliser pour mes reviews. Mais rassure toi, me voilà, en chair et en compte. Et puis quelle différence ? Je pige pas. " Comme je te l'ai expliqué plus tôt, je préfère quand les reviews qui m'importunent soit postés avec un vrai compte, parce que primo je peux voir si la personne sait de quoi elle parle et secondo on peut parler en message privé, et donc ne pas importuner mon histoire. " Pour revenir sur ton explication foireuse du pourquoi du comment Ginny tient un journal... Tu n'avais pas plus ridicule non ? "Une peur des journaux intimes"... Mais relis toi par Merlin, prend du recul et réfléchis deux secondes à ce que tu écris. Le ridicule ne tue pas mais je suis toujours admiratif des gens ayant assez de cran pour nager la brasse coulée dedans. Sinon, le "peut-être" et le "on va dire" disent bien que tu n'es toi même convaincu de ce que tu dis, donc assume : si, c'est complètement con. Tant qu'à faire, ton explication, aussi nullissime est-elle, peut-être que tu aurais du la mettre dans ton premier post avant de te rendre compte de ta bourde sans assumer derrière. " Effectivement, mon explication n'est pas super travaillée, mais en écrivant mon OS, comme tu as pu le constater, je n'ai pas fait le lien avec le deuxième Harry Potter ou encore avec le passage dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, où elle dit à Harry de se méfier du livre du Prince, et elle se réfère à ce qui lui ai arrivé en deuxième année. Sache juste, que quand j'écris, je ne pense pas à Harry Potter, j'écris avec ses personnages dans leur monde mais au final c'est mon histoire qui en ressort, et cette explication aussi bête te paraît-elle explique pourquoi je n'ai pas fait le lien. Là, tu vas me dire, que ce que j'écris doit avoir tout de même un sens avec Harry Potter, et je le sais, mais je n'ai pas capté sur le moment. Bref, je me suis égarée, si mon explication est totalement nulle, c'est tout simplement parce que j'étais beaucoup trop pressée de te répondre pour y faire attention, et je compte d'ailleurs modifier ce début, parce que tu n'as pas tort, il est vraiment nul. Par ailleurs, pourrais-tu m'expliquer la dernière phrase ? Je ne l'ai pas comprise. "Tu t'es inspirée d'un texte... et tu t'es assurée que c'était permis... ? Tu plaisantes là, n'est-ce pas ? Quoi, tu es allée directement voir l'auteur de ce texte pour lui demander la permission ? Sérieusement... si tu n'as rien à dire, ne dis rien. Surtout... ne dis rien. Et là, ce n'est pas de l'inspiration, c'est clairement du plagiat. Au moins, est la décence de poser un disclaimer quelque part pour préciser que ce n'est pas de toi, ça aussi c'est de la POLITESSE. " /repertoiredefanfics/photos/a.1695183117380609.1073741976.1445481139017476/1713739295524991/?type=3&theater Regarde la description de la deuxième photo, celle où il y a marqué headcanon et après regarde le headcanon numéro soixante-trois. Je n'ai rien d'autres à ajouter sur ça, et j'assume totalement mon plagiat. "Pour me plaire, elle me plaît ! Elle nous plaît pour être plus exact, puisqu'elle est devenue malgré nous une référence, voire une échelle de comparaison lorsqu'on cite une aberration fanfictionnienne. Félicitation, tu n'auras pas réussit à écrire quoi que ce soit de cohérent et IC, mais tu nous auras bien fait rire. " Comme tu l'as dit si tu n'as rien à dire, ne dis rien. Surtout.. ne dis rien. Ce que tu me dis là est totalement con et gratuit.

"Quant à me lire, je ne poste pas sur ffnet, faut pas déconner. Quand je vois le niveau des fanfics qu'on y poste, ou pire, de ceux qui aiment, je préfère les choses plus sérieuses. Je ne ressens déjà pas le besoin d'être apprécié, alors par ça, non merci Bon, plus sérieusement : quel argument ! Tu es allée le chercher très loin lui ! Très chère, j'écris. Et surtout, je bêta, je suis très bien placé pour savoir le travail que ça représente. Du vrai travail, parce que je te trouve bien prétentieuse de qualifier ton OS de "travail" étant donné le résultat. Oh, et juste, pas besoin d'écrire pour avoir deux neurones qui se connectent et reconnaître ce qui est bon de ce qui ne va pas ou est de la gnognote." Par ailleurs, je te propose un défi. Tu m'as fait part du fait que tu écrivais, tu te sens trop doué pour poster sur ffnet ? Je comprends, nous devons paraître si faible fasse à quelqu'un dont nous ne pouvons même pas nous comparer étant donné que cette personne ne poste pas. J'aimerai pourtant voir tes écrits, ça m'intéresse, mon défi, donc c'est que tu postes une de tes histoires sur ffnet, une seule. Si elle est vraiment bien, je prendrais tes « conseils » si je puis dire au sérieux, si ce que tu écris n'a ni queue ni tête, je saurais que tes mots n'ont aucune valeur. Sache juste que si tu acceptes, je compte vraiment te donner mon avis, et pas te dire c'est nul parce que tu m'as dit que mon histoire est nulle. Après, je comprends que tu ne relèves pas ce défi, tu dois te sentir tellement supérieur. Si au moins, tu ne relèves pas ce défi, j'accepterai avec plaisir, que tu me donnes le nom d'une fic' où tu es bêta. Que mon travail ne te plaise pas je le conçois vois-tu, mais dire que mon travail n'es pas un travail je ne l'accepte clairement pas. T'es bêta ? Quel travail ! On t'envoie le texte t'as une semaine pour le lire, dire si t'aimes ou pas et corriger deux trois fautes, c'est sûr que ça doit prendre beaucoup plus de temps que d'écrire l'histoire en entier, après tu oses me dire que tu sais mieux que moi le travail que ça représente ? Mais, n'oublie pas que tu écris seulement pour toi, quand l'envie te vient, tu ne te donnes pas de date pour finir telle ou telle chose, tu ne te demandes pas si oui ou non ça va plaire quand tu postes. Tu me dis prétentieuse, mais la prétention, c'est de se sentir supérieure aux gens, sans jamais avoir fait ce qu'ils ont fait eux-mêmes. Désolée, tu viens de devenir aussi prétentieux que je le suis. J'ai minimisé ton travail de bêta, tout comme tu as minimisé mon travail.

"Qu'est-ce que tu me racontes "déso de pas être une auteur renommée" ? De quoi tu parles là ? Qu'est-ce que ça vient faire là ça ? Tu t'es perdue toute seule là. " Absolument pas, ça me paraît totalement claire, tu me reproches toutes mes fautes (sans pointer le bien, on sait tous que les critiques non-constructive sont tellement plus facile), comme si sur ffnet il ne devait y avoir que des auteurs renommés, qui n'ont pas le droit à l'erreur. Sache, que ffnet est un site pour petit auteur, on fait tous des fautes dans nos textes, dès fois ce qu'on écrit ne plaît pas, d'autres fois ça plaît. Mon histoire ne t'a pas plu, c'est dommage moi elle me plaît, et c'est tout ce qui compte, ce site est un site de partage, et c'est avec des critiques aussi peu constructive que la tienne que ffnet descend aussi bas. Tu vois tu es désespéré par ce que ffnet est en train de devenir, je suis désespérée par les gens comme toi, tout ce que tu m'as dit pour le moment n'as absolument rien de constructif, c'est de la méchanceté gratuite, et ça fais pitié.

"Des fautes tout le monde en fait. Ce n'est pas le problème. Je soulève un problème et tu me réponds par du hors sujet. Il est 'permis' de faire des fautes (être humain, il paraît que ça s'appelle ce concept), ce n'est pas le sujet non plus. Je les soulève, prend le juste pour t'améliorer plutôt que de te cacher derrière ce genre de phrases stupides." Non, tu ne me soulèves pas un problème, tu descends mon histoire, sans me donner aucun conseil. "J'en ai rien à faire de ton opinion sur ma manière de présenter les choses ma jolie. Pas de soucie, je ne suis ni sociable ni sympathique. "La politesse est l'hypocrisie de la bienveillance", à méditer. " Comme tu as pu le voir, j'ai médité, et j'ai donc arrêté ma politesse au fur et à mesure de mes réponses. ))) Par ailleurs, je te demande d'arrêter de m'appeler "ma jolie".

" Enfin, tu dois avoir quatorze piges à tout caser. C'est bon, c'est encore rattrapable. Lis beaucoup et réfléchit à ce que tu lis. Et lis de vrais livres, pas que de la fanfic moisi, de vrais romans, de vrais bons auteurs (c'est à dire ni Shephanie Machin, ni EL James). Un personnage, ce n'est pas juste une excuse pour un scénar, c'est un être à par entière, ça se pense, ça se réfléchie, ça se développe. Ginny qui écrit un journal intime, entre la forme et le fond, ce n'est pas bon du tout. C'est pas grave, ça arrive. Dans quelques années quand tu te relieras, tu auras honte mais ça fera partie de ton parcours et ce qui t'auras permis de t'améliorer. Mais pour ça, le premier pas est encore de le vouloir. " Oui, j'ai quatorze ans, et de ce fait je te trouve encore plus pitoyable. Tu penses t'adresser à une fille de quatorze ans, et tu as vu les mots que tu emplois ? Tu sais, que tu ne souhaites pas être poli, je m'en fous royalement, mais au bout d'un moment il faut avoir de l'éducation. Il y a certains mots qu'on emploie pas, quand on pense s'adresser à une ado de quatorze ans. Après, je comprends qu'il y ait besoin de tout dans ton genre, y compris des gens comme toi, mais je me dis que tu dois vraiment te faire chier dans ta vie pour t'amuser à descendre les gens, qui plus est des ados, donc des futurs adultes en pleine construction. Le seul bon conseil que tu m'as donné il est dans ton dernier paragraphe, le reste c'est que de la haine gratuite. C'est simple, relis-toi, et dis-moi quel conseil tu m'as donné avant ce dernier paragraphe ? Si tu n'en trouves pas, c'est normal, c'est parce que tu ne m'en as pas donné, tu m'as tout simplement expliqué par AB que mon histoire était nulle à chier, que tu étais supérieur à moi et à tout ffnet, que mon écriture n'était absolument pas du travail, que tu étais supérieur, que mon histoire était nulle et enfin, que même avec les mots que tu as employés, tu savais que tu t'adressais à une gamine de quatorze ans. Bonne soirée.


Ai-je bien fait ?

Edit/Cat : pour un peu plus de lisibilité

9/16/2017 . Edited by A Smiling Cat, 9/19/2017 #11
un peu de magie

J'avoue ne pas comprendre, ça s'envoie sous forme de pavé pourtant, j'avais sauté beaucoup de lignes pour que ce sois visible.

9/16/2017 #12
un peu de magie

Tu as tout dit.

9/16/2017 #13
A Smiling Cat

Alors, Un petit peu de magie, je ne sais pas si tu as "bien fait" de lui répondre... Si ça t'a soulagée, c'est toujours ça de pris. Sinon, c'est un peu dommage. Comme Allison et Nelja l'ont dit, cette personne est clairement venue commenter pour critiquer, puisque le point le plus décrié de ta fanfic était apparemment dans le résumé (contrairement aux filles, je ne suis pas allée voir ton profil/ta fic/la review). Du coup, que dire de plus ? As-tu réellement envie de discuter avec cette personne ?

Je comprends que tu aies envie de répondre aux critiques, c'est tout à fait humain. Mais ça ne t'apportera quelque chose que si la personne en face possède un minimum de bienveillance. Nous sommes plusieurs à avoir dit que nous ignorons les trolls et autres méchants, et c'est non seulement pour ne pas leur donner plus d'importance que ce qu'ils méritent, mais aussi parce que nous savons que nous ne retirerons rien de cet échange.

Cette personne lit apparemment sur ffnet mais trouve que le niveau est abyssal ? Ça me parait idiot, mais ce n'est pas notre problème. Qu'il lise pour critiquer ? C'est sans doute désagréable pour les auteures qui en font les frais, mais c'est lui qui a un problème, pas toi. Laisse-le (faire) croire qu'il est supérieur et un critique littéraire d'exception... Les quelques extraits que j'ai lus montrent que ce n'est pas le cas, mais pas besoin de lui faire remarquer.

Drape-toi dans l'assurance que tu as écrit quelque chose que tu aimes, et que son avis est insignifiant.

Tu aurais pu juste décrire sa review dans le topic "la méchanceté gratuite dans les reviews", tu aurais vu plusieurs témoignages ressemblant à ton cas. Ce genre de personne existe, mais la seule chose à faire est de limiter leur influence. Ne te laisse pas abattre, continue à écrire, discute avec les gens sympa qui lisent tes fics... Vis ta vie !

Sur un autre sujet : ton message était très très long, et très condensé... Et si tu as répondu en citant tout son message, il aurait été plus judicieux de nous copier cela : en citation ce qu'il a dit, en normal ta réponse. Ça aurait été bien plus lisible et moins redondant.

9/19/2017 #14
Oceanna

Bonjour un petit peu de magie.

Déjà, bravo pour avoir su lui répondre et ne pas t'être laissée abattre. J'ai eu le même genre de type vicieux à 17 ans et non seulement j'ai mis du temps à m'en remettre mais en plus, il ne m'a pas fait le bien à ma qualité d'écriture qu'il prétendait me faire.

Ensuite... Sur le avoir bien fait ou pas, je crois que la question est plus tôt : que veux-tu faire maintenant ? S'il te répond, il y a toutes les chances que votre débat s'enlise dans des argument littéraires généraux et qui ont tous un contre-argument possible et en piques personnelles teintées de mépris. Ce qui sera très bien pour entretenir ta colère ou te défouler (cela dit, je ne suis pas certaine que ce genre de personnage serve à quelque chose de plus).

Je sais que j'aurais eu tendance à plutôt répondre que de toute évidence (en vu de son mépris et de ses arguments d'autorité), il veut avoir raison et que par conséquent, son avis n'a une valeur que pour son ego et une minime pour mon écriture. Merci d'avoir parlé dans le vent, au-revoir.

Enfin. Comme l'a dit Nelja, ce type est vicieux au vu de ses reproches et dans la manière dont il choisit de revenir et en rajouter une couche. Il veut seulement t'humilier. Est-ce que quelqu'un a un petit nom pour ce genre de personne ? J'ai tendance à les appeler les chevaliers blancs du fandom, mais c'est un délire perso à base de métaphore sur le lien entre les dégâts personnels qu'ils veulent faire et le Mal incarné qu'ils pensent combattre au nom de la Grande Littérature...

9/19/2017 #15
Allison Mentalist

Pour commencer il doit encore avoir un problème avec les notifications car je n'en n'ai pas reçu pour le sujet. C'est en passant ici que j'ai vu de nouvelles réponses. Passons! :-p

As-tu bien fait? Je vais rejoindre Oceanna et Smiling Cat, 1) je ne sais pas si là c'était une bonne idée (pourquoi après) et qu'il y a des chances que le débat s'enlise.

Déjà je trouve que tu es mature pour une jeune fille de 14 ans dans la façon dont tu as répondu correspond tout à fait au sujet et tu l'as fait en soulevant intelligemment les défauts du critiqueur aigu par rapport à ce qu'il ou elle peut-être, a pointé du doigt. Après, je comprends également ton exaspération et tu devais sûrement être dans un état d'esprit où tu n'as pas voulu laisser passer ça. Comme je l'ai dit, on réagit suivant son humeur au moment où l'on reçoit ce genre de message et je pense que la tienne était disposée à répondre de cette façon. Suivant la mienne, si j'avais été quelque peu détachée, j'aurais certainement répondu mais brièvement, du style comme je l'ai fait la seconde fois pour l'invité dont j'ai parlé précédemment, au début juste; [Vous avez votre opinion, j'ai la mienne, on ne va pas se lancer dans un débat] d'autant plus que je ressens cette seconde venue même pour répondre et la première, plus comme une attaque gratuite, méchante que comme une action constructive ( comme tu l'as tapé) bienveillante qui m'apporterait des conseils et pourrait me servir. Je ne sais pas vraiment à quoi ça sert de se montrer désagréable mais moi à rien. L'échange est inutile dans ce genre d'état d'esprit. Des critiques oui mais il y a la manière de bien les exprimer. Au revoir.

A titre d'exemple pour la suite si vraiment on veut y répondre. Et sinon, le mieux si on s'en fiche à cet instant, c'est de suivre son intuition. Si elle dit; Ne réponds pas, je crois qu'il faut l'écouter. Juste un conseil, si cette personne te répond, ne réponds surtout pas. Elle cherchera seulement à nouveau, davantage à envenimer la situation. Ça doit attiser le plaisir sans doute de se montrer méchant. Et même en voulant faire de l'humour ce qui en ressort est du mépris, du dédain une fois encore. Il ou elle doit être maso pour insister sur ce ton, non? Lorsque j'ai lu ce que cette personne t'avait envoyé un autre de son cru, je me suis dit que j'aurais reporter son commentaire en abus rien qu'à son contenu. Mais c'est que si on est énervé, que ça tape sur le système, on se dit; Pourquoi je me laisserais faire? Je suis d'accord. Cependant, si ça risque de devenir sans fin quand l'individu revient à la charge, il faut laisser. Ça va au début comme là, c'est la deuxième explication mais si une troisième se présente, venant de la part de cette personne, mieux vaudra faire la muette. Et si au pire, je ne le souhaite pas, il ou elle harcèlerait car tu ne réponds pas, reporte-le. :)

9/20/2017 . Edited 9/20/2017 #16
Cihanethyste

Oh mais le mec (si c'est bien un mec). Ouah, il est gratiné, celui-là ! Je comprends ton envie de lui avoir répondu. Je comprends aussi le conseil du "ne pas répondre". Personnellement, étant de nature impulsive malgré mon ancienneté, je pense que si j'avais reçu un commentaire de cet acabit, j'aurais répondu uniquement : je suis ouverte aux critiques constructives, mais ton commentaire n'en fait pas partie et tu ne sembles pas disposé au dialogue sans rabaisser la personne. Sur ce, bonne continuation [et arrête de venir sur ff.net si tu trouves le niveau d'une nullité abyssale]. Après, ce qui m'a aussi choquée, c'est ses critiques envers ton travail de bêta. J'en ai eu les poils hérissés. Je suis bêta-lectrice moi-même, et je sens que je l'aurais asthmaté uniquement sur cet aspect. Bon après, j'ai de la bouteille à ce niveau-là... Enfin, comme tu le dis si bien, tu as 14 ans. C'est minable d'attaquer une personne sur son âge, y compris au niveau de sa "maturité" côté écriture. Honnêtement, tu fais preuve de beaucoup de maturité, il devrait en prendre de la graine :).

9/29/2017 . Edited 9/29/2017 #17
Forum Moderators: Forum francophone Lenoska la Fantasque, A Smiling Cat, Alixe
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member