Se présenter et papoter
Forum francophone - Venez ici pour vous présenter ! Juste en dessous, vous pourrez papoter en toute liberté.
New Follow Forum Follow Topic
« Prev Page 1 2 3 Next »
Poll
Quel âge avez-vous ?
1 1 - Vous avez moins de 18 ans
2 2 - Vous avez entre 18 et 25 ans
3 3 - Vous avez entre 26 et 35 ans
4 4 - Vous avez entre 36 ans et 50
5 5 - Vous avez plus de 50 ans
View Poll Result. Please vote for one of the choices.
Forum francophone

Whyle : le débat peut éventuellement être lancé dans un nouveau sujet : "Comment avez-vous vécu ou vivez-vous votre adolescence". N'hésite pas à le faire, même si tu es nouvelle ici, je pense que cela peut donner des témoignages intéressants.

=============

Je mets le résultat réactualisé du sondage :

Quel âge avez-vous ? (votants : 67)

1 - Vous avez moins de 18 ans : 16 » 23%

2 - Vous avez entre 18 et 25 ans : 39 » 58%

3 - Vous avez entre 26 et 35 ans : 7 » 10%

4 - Vous avez entre 36 ans et 50 : 4 » 5%

5 - Vous avez plus de 50 ans : 1 » 1%

(Alixe)

9/27/2010 . Edited 9/27/2010 #31
Maeglin Surion

Konnichiwa.

Vi j'ai environ 20 ans. Et je suis convaincu que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits. Et généralement, plus l'auteur est mature, plus la fic peut (je dis bien PEUT) être intéressante, naturellement ce n'est pas systématique. En ce qui me concerne, je pense que je suis relativement mature, et en relisant mes fics de 2004, c'est à dire mes premières, et celles de maintenant, c'est le jour et la nuit, on pourrait croire deux personnes différentes.

Pour ce qui est de l'âge... Je dirais que tout dépend. Ça dépend de la personne et de sa maturité, on peut avoir 12 ans et être plus mature que quelqu'un de 20 et inversement. Donc répondre précisément à cette question m'a l'air un peu difficile... ^_^;

Oui oui y en a des messieurs, I'm a boy 8D

9/30/2010 #32
Miliampere

Coucou !!

Alors moi j'ai 19 ans depuis... 1 mois? A quelques jours près. Et je suis en deuxième année de fac, voilà !

Je pense que l'âge peut avoir une importance sur la façon d'écrire. La grammaire et le vocabulaire sera surement plus correct j'ai une personne de 17 ans, qu'une de 12 ans. De même pour l'orthographe.

Je pense aussi que la maturité peut avoir un impact sur lécriture, mais à mon avis, âge et maturité sont deux choses distinctes à ne pas mettre dans le même sac. Quelqu'un de 15 ans peut-être plus mature que moi sur certains sujets, et beaucoup moins sur d'autres.

Bref, voilà!!!

10/6/2010 #33
Coatlicue

En ce qui me concerne, j'ai 18 ans et je suis actuellement en deuxième année de droit !

Je pense également que notre façon d'écrire dépend avec l'âge. Je ne vais pas épiloguer dessus, les autres membres ont assez disserté sur la question. ^^ Par contre, il me semble intéressant de préciser que notre style d'écriture peut aussi varier en fonction de notre cursus scolaire ou de nos études. Je n'ai pas vraiment de preuve formelle, c'est plutôt du ressenti.

Par exemple, une amie en prépa littéraire a un style d'écriture très recherché et détaillé (à la limite du pompeux). Ceux qui font un cursus scientifique ont plus tendance à aller droit au but, avec un style simple, clair, net et précis sans fioritures. (Et personnellement, plus le temps passe et plus j'ai l'impression d'écrire de manière très "formelle" à la façon d'une dissertation de droit ou d'un commentaire d'arrêt.)

Evidemment, ceci n'est pas une généralité (après tout un scientifique qui écrit a tout de même un fond littéraire) mais je trouve ça amusant de confronter différents styles en connaissant le profil des auteurs. ^^

10/7/2010 #34
SpringClouds

Faîtes-vous encore des études ou vous êtes-vous déjà lancé dans la vie active? Avez-vous entre dix-huit et vingt ans?

Pour ma part, j'ai 19 ans depuis le printemps dernier, habite à Toulouse et suis actuellement en... Euh, en rien. Théoriquement, je devrais encore être en terminale S après avoir essuyé un premier redoublement pour raisons médicales (médicos, médicosettes, (et je sais qu'il y en a parmi vous, dans l'ombre, dissimulés dans le tas) c'était une osteïte du pied droit, pour être exact, causée par un entraînement trop intensif (à la Rock Lee, -presque- pour de vrai) et des traumatismes à répétition contre toutes sortes de surfaces, parfois humaines) impliquant hospitalisations, mise quasi-constante sous antibiotiques à oversized-spectre + morphine (j'adorais la notice du produit d'ailleurs, "ne pas administrer aux personnes cardiaques ou trop âgées, Hahaaha... ha. Oh, un saumon qui vole."), suspension d'une année dans le sport que je pratiquais et environ huit mois d'arrêt de lycée. Sorti de tout ça, et après un excellent parcours jusqu'en terminale, on m'annonce vers le troisième quart de l'année dernière que mon inscription aux épreuves du bac n'a pas été prise en compte, par opération du Saint Esprit (ou par magie, pour les non-sectaires). Je suis donc obligé d'attendre les prochaines épreuves, celles de cette année, pour les passer en tant que candidat libre. En attendant, bein je relis quelques cours de term/m'impatiente/prends mon mal en patience/dois déménager en Californie/lis des fics/m'avance sur le programme de médecine. Du coup vous savez tout, ou presque. #jesuisunjunky #jeracontemalife #plaignezmoileretour

L'écriture est-il juste un moyen de tuer votre ennui?

Chose à part, je me suis inscris sur ff.net depuis un peu plus d'une semaine, il me semble. J'ai beaucoup lu à une époque, entamant toutes sortes de grands classiques, et ne terminant que ceux qui me plaisaient vraiment. Durant cette période, je suis totalement devenu fan du désormais cultissime Dracula de Bram Stoker (vous savez le type qui a vraiment inventé les vampires? Nan, nan, pas ceux qui sont gentils, adolescents et qui affectionnent les bonnes grosses galoches des familles. Pardon si j'en froisse quelques un(e)s, mais certaines fois j'ai peur pour le pauvre homme qui ne doit plus compter les tours dans sa tombe). J'ai donc commencé à écrire de la fic, il de ça quatre ans, sans trop savoir quoi dire, ayant juste cette envie indéfectible de poursuivre l'aventure des héros du roman. Malheureusement, je ne savais pas encore qu'il existait des endroits ou l'on pouvait se publier et partager, comme ici. Pour répondre, je dirai que non, pour moi c'est plutôt un moyen de m'amuser, de continuer cette expérience que m'apportent les mangas, les RPGs, la télé, les romans et etc. Il arrive que même lorsque je ne m'ennuies pas, je souhaite m'atteler à une nouvelle fic, autant dans la lecture que l'écriture.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits?

Certainement. Tout peut être influence, d'une certaine manière. Et la maturité fait partie de ce Tout. Dixit plus haut sur les autres commentaire, l'âge, l'expérience, le vécu sont aussi des facteurs importants.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction?

Forcément. Je ne vois pas quoi rajouter d'autre? C'est une question un peu bête. Un jeune d'une douzaine d'année aura toujours un regard différent qu'une mère de famille, posée, qui mène sa barque. La seule chose qui peut évidemment différer est la vitesse à laquelle on évolue psychiquement, psychologiquement. Deux enfants du même âge ne seront jamais vraiment identiques. C'est également la résultante de nombreux facteurs, qui, à l'échelle humaine, ne sont pas dénombrables.

10/7/2010 . Edited 10/7/2010 #35
stah

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 20 ans et je suis en plein dans les études (troisième année de licence de lettres modernes), donc j'ai du temps mais pas trop non plus... Cela n'affecte pas tellement l'écriture cette année, seulement la lecture, en revanche, quand j'étais en prépa, je n'ai rien écrit en fic.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui, bien sûr.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Hmmm... Non, la maturité oui, mais mas l'âge.

Réponses concises pour moi, j'ai pas le coeur à l'argumentation ^^

10/8/2010 #36
Mlle Violine

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 21 ans et je suis également en plein dans les études...Ou au début, je ne sais pas, tout va dépendre de ce que je vais décider de faire de ma vie...Question épineuse entre toutes, haha ! *rire jaune*

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui, bien sûr. J'ai commencé à écrire très tôt, dès l'âge de 8 ans. Je remplissais des cahiers d'histoires sans queue ni tête, des histoire de reines, de princesses, de couleurs, de tout ce qui me passionnait à l'époque, et peu après j'ai découvert HP...Donc j'ai commencé à écrire des fanfics un peu après. Vers quinze ans, je crois, après avoir commencé à lire les livres parus, j'ai découvert par hasard ff.net...Et là, ça a été la révélation. Mes premières fic étaient affreusement mauvaises - je ne dis pas que ce que je fais maintenant est génial, au contraire ! - mais c'est déjà un peu mieux, quoi...

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Oui, peut-être...Ou peut-être pas. J'ai beau avoir dépassé la vingtaine, avoir de vraies notions du "monde réel" comme dirait ma mère, très moralisatrice sur le sujet; ça n'empêche pas que j'ai absolument besoin de continuer à en lire et en écrire. J'adore jeter des idées sur le papier ou sur Word, juste pour le plaisir de savoir ce que je vais en faire après !

10/11/2010 . Edited 10/11/2010 #37
Arlia Eien

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 20 ans, et je suis en 3e année d'informatique, j'espère d'ailleurs en avoir définitivement fini avec les études dans les deux/trois ans grand maximum. Vu l'investissement, le temps et l'amas de boulot que demande mon année (et je n'en dirais pas plus sinon ca fera plusieurs pages ;p), j'ose espérer que la vie active sera moins pire au sens où les choses seront à peu près posées et une organisation personnelle possible (parce que les facs et l'organisation...)

Je ne suis pas une boulimique de l'écriture, je n'ai pas besoin de dose journalière etc. Mon seul vrai besoin est sur mon "gros projet" sur lequel je me "force" (ca reste un plaisir !) à travailler une fois par semaine (le samedi ou le dimanche de 0h à 2h du matin généralement), un horaire de croisière que je peux conserver en toute circonstance.

L'écriture n'est pas un moyen de tuer l'ennui au sens où quand je m'ennuie je ne sais pas écrire (il me faut l'inspiration pour ça). C'est plus un moyen de créer quelque chose, de se faire plaisir, de canaliser des idées voire des amas d'idées en quelque chose de concret. A me poser des petits défis également, voir ce dont je suis capable, ce que je vaux. Mais aussi de ne pas perdre ma passion pour la lecture et la littérature (je suis la seule de la promo à me balader avec un bouquin XD).

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

J'en suis persuadée, mais maturité n'est pas directement transposable avec l'âge. La maturité, dépend de ce qu'on a vécu, des épreuves traversées, de nos occupations et intérêts. Après pour la plupart des gens, plus le temps passe plus ils ont traversé d'épreuves, connus de personnes, pris de recul par rapport à certaines choses (ou pas, ca dépend des personnalités).

La maturité en écriture dépend aussi de notre ancienneté en écriture, en lecture. Celle qui écrit depuis sa plus tendre enfance aura plus de facilité au même âge (si elle a continué) que celle qui commence à 15, 20, 40 ans. Comme écriture ne va pas sans lecture, il est aussi évident que ceux qui ont beaucoup lu (quand ils étaient jeunes, mais qui ont aussi entretenu) sont plus à l'aise avec les mots voire la gestion d'un scénario.

Après la confrontation au lecteur compte aussi. Si des différences fulgurantes sont peu visibles chez celles qui sont sur ff.net ou tout autre site, il est courant qu'il y ait des évolutions très importantes chez ceux qui pratiquent en public depuis 3/4ans voire plus !

Quand on est ado (voire après), on a aussi parfois tendance à plus vouloir s'amuser avec l'écriture, écrire des délires, des parodies venues de délires entre copines pas toujours très compréhensibles ou drôles pour le lecteur lambda. Il est clair que l'âge et le contexte (collège/lycée) a un impact direct ici.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Non, je pense plus que c'est ce que l'on vit qui change notre perception. Notre univers évolue, nous aussi, donc notre regard peut changer. Mais c'est loin d'être une obligation ! Il y a aussi l'effet de lassitude qui peut jouer au rôle au bout de quelques temps.

10/28/2010 . Edited 10/28/2010 #38
tronchederoswell

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femme au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 27 ans, je travaille à temps partiel et j'ai deux enfants de 19 mois (ce qui finit de combler mes journées-où-je-n'ai-rien-à-faire). J'ai somme toute peu de temps à consacrer à l'écriture, mais c'est justement ce qui fait que l'action d'écrire a beaucoup de valeur à mes yeux. C'est mon moment à moi, celui où j'ai le droit de créer et d'inventer, en me faisant plaisir... en rêvant, tout simplement! J'ai besoin de cette bouffée d'oxygène dans ma vie de tous les jours pour ne pas me sentir une machine à torcher les gosses et à faire le ménage. Ceci dit, j'adore mes filles! Mais je trouve juste qu'il y a quand même beaucoup de tâches ingrates et répétitives...

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

La maturité des auteurs influencerait plutôt le contenu, mais si ce contenu n'est pas accompagné d'une longue maîtrise de la lecture et de l'écriture, alors le style va desservir le fond. Le cas contraire est possible également: quelqu'un de très jeune peut avoir un style magnifique pour raconter un contenu peut-être un peu niais, du moins pas accessible à un lecteur lambda. A mon sens, il faut pouvoir mixer les deux pour avoir une superbe histoire avec un style fluide et entraînant!

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Je pense qu'il y a de sgens qui n'accrocheront jamais à la fanfiction et d'autres qui seront toujours accro, à divers degrés et selon leur évolution. Pour ma part, lire les écrits des autres me permet de rêver, de me poser des questions que je ne me suis jamais posé jusque-là, notamment au travers des thèmes ou des personnages choisis. Après, je ne suis malheureusement pas très indulgente avec certaines fics, mais pour le moment, je n'ai heureusement jamais eu le sentiment de perdre mon temps (ce qui n'est pas le cas avec certains livres), donc l'expérience est positive!

10/29/2010 #39
Alixe

Je remonte cette discussion pour permettre aux nouveaux de se présenter en tant qu'auteurs !

1/4/2011 #40
Xunaly

(Merci Alixe d'avoir remonté cette discussion. J'ai aimé connaître les divers points de vue.)

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femme au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

Je suis le nez dans les études (lycée) et j'espère pouvoir me dégoter un boulot qui me permettra de continuer à écrire. Il y a des choses desquelles on parvient à se décrocher. L'écriture, je ne sais pas pourquoi, mais je persévère et je renouvèle le contrat à chaque fois. J'ai besoin de coucher quelque chose par écrit et je ne m'imagine pas abandonner cette passion. Même pour le boulot le mieux payé qui existe, si je n'ai pas de temps à consacrer pour ça, je n'en voudrai pas. (Ça désole un peu ma mère je crois. Ou ça l'impressionne. Je ne sais pas trop.)

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Je pense en effet que la maturité joue un grand rôle dans l'écriture. Il suffit de quelques mois pour changer de vision sur ce qui nous entoure, alors les années font parfois des ravages. J'ai gardé mes premiers écrits, tous. Je les relis souvent. Autant certaines choses me déstabilisent parfois du genre "J'ai vraiment écrit ça ?", autant je manque de mourir de rire devant mon esprit pseudo-adolescente-rebelle-qui-croit-tout-connaître-de-la-vie. Même maintenant, je sais que ce je fais me tirera quelques sourires plus tard. La maturité apporte oui, l'expérience de la vie. Mais aussi l'expérience de l'écriture. La première fiction reste un beau souvenir qui, lorsque l'on persévère, ne vaut plus nos écrits actuels. Plus l'on pratique, l'on cherche à s'améliorer et plus cela se voit, logique. Notre style varie aussi, notre attention se porte sur d'autres détails, le but n'est plus le même. Alors oui, la maturité de l'auteur donne la couleur de ses écrits. Après, je parle de maturité et non d'âge. Certaines personnes jeunes me paraissent parfois plus sages que leurs aînés. Cela dépend vraiment de la personne et de son expérience. Mais l'âge n'est définitivement pas une donnée que je prends en compte.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

La fanfiction a son confort : reprendre l'univers d'une œuvre sans avoir à tout créer soi-même. Je pense que certaines personnes n'accrocheront jamais et que d'autres continueront à venir. La preuve en est à l'âge des lecteurs qui, bien que concentré vers les 18~25 ans, s'étend largement sur bien des catégories. Après, peut-être certains considéreront la fanfiction comme un simple amusement de jeunesse qu'ils quitteront plus tard sans regret. Personnellement, je trouve que, vu la qualité de production de certains de nos auteurs amateurs, cela est bien dommage. Lire certains écrits nous fait parfois grandir plus vite que de vouloir abandonner une distraction considérée comme "immature". Surtout que des œuvres, il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

1/22/2011 #41
Cass Shelly

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femme au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai vingt quatre ans ( tout juste ^^ ) et je taf comme toiletteuse canin depuis mes quinze ans et demi. J'ai commencé par la voie de l'apprentissage. Quant à écrire, j'ai commencé à neuf ans, en posant sur papier des petits bouts d'histoires qui aujourd'hui me font assez marrer, j'avoue. Du genre: La vache, ça se voit que j'étais gamine quand j'ai écris ce truc! ^^ Mais mon boulot ne m'empêche en rien d'écrire, je dirais que c'est plus le manque d'inspi. Après, comme beaucoup d'entre vous je suppose, l'écriture est et a toujours été pour moi un moyen d'extérioriser mes démons. Je pense qu'ensuite, ma plume a simplement grandi avec moi ^^

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui, qu'on écrive une fic, une chanson ou un poème, notre vécu et la manière dont on le perçoit comptent beaucoup dans l'aboutissement du résultat final. Ca n'est pas seulement au niveau vocabulaire ou syntaxe, c'est la manière dont on voit les choses, et ce, quelqu'en puisse être le sujet. ( Je ne sais pas si je suis bien claire pour le coup O.o' )

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Euh, là aussi, j'ai envie de dire oui parce que je pense que l'ont soit lecteur ou auteur, on voit forcément les choses différemment suivant notre âge. On peut commencer à y entrer à, par exemple douze ans, et en sortir quelques années plus tard parce qu'en grandissant, l'intérêt du départ - qui est propre à chacun - n'y est plus. Ou inversement.

2/3/2011 #42
Forum francophone

Cela faisait longtemps que je n'avais pas indiqué où on en était :

Nombre de participants : 120 personnes

1 - Vous avez moins de 18 ans : 33 » 27%

2 - Vous avez entre 18 et 25 ans 68 » 56%

3 - Vous avez entre 26 et 35 ans : 15 » 12%

4 - Vous avez entre 36 ans et 50 : 4 » 3%

5 - Vous avez plus de 50 ans : 1 » 0%

2/26/2011 #43
Miliampere

VIVE LES 18-25 ANS !!

We are the best !!

Bravo pour les sondages !

2/27/2011 #44
JYudith

Vous êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femme au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

Moi ? Dix-neuf ans et quatre mois environs, étudiante en première année. Ca doit faire deux ans que j'écris, trois que je lis des fanfics. En écrivant, je prolonge mes rêves, mes envies. Ca me permet de me "détacher" du monde réel.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui, évidement. Il suffit que je relise la première fanfic que j'ai publié pour m'en apercevoir, si je devais la réécrire, elle serait bien différente ! ^^ Et pourtant, je l'ai écrite en juillet 2009 donc moins de deux ans. Entre temps, je me suis rendue que je m'en étais pris plein la figure en seconde, que mes années de lycée furent très mitigées, et surtout j'ai appris à être moi-même. J'ai évolué, rien qu'en voyant mes photos je me rend compte que je ne suis pas la même qu'il y a deux ans. Mon année de fac m'a également servie, plus de relativité, de recul, d'ouverture. Je me rends compte que ma première fanfic est assez fidèle à l'image de moi-même à l'époque c'est-à-dire encore naïve ou gamine, tandis que -j'espère- mes fics écrites récemment sont plus adultes, mûres. J'ai changé, ma vision des choses également, il est logique que mon écriture est aussi évoluée.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Comme dit, nous pensons différemment selon notre âge. La raison pour laquelle nous lisons des fanfictions évolue en même temps ( à mon avis ).

5/17/2011 #45
Kiiwii-XyAo

age :17.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui je pense...On doit plus avoir la même façon de voir les choses qund on grandit et surtout j'imagine que le style d'écriture s'améliore. (après ça dépend hein xD)

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Ah ouais carrément! Plus on avance plus on lit des fanfics, plus les gooûts sont ciblés. Moi je me rappelle avant, j'étais trop fan des fics toutes mignones et tout xD Mais avec le temps (genre j'ai trop veiillit quoi! :p) ben c'est clair que je recherche de la nouveauté et je pourrai pas relire les fanfics que je lisais avant xD Je les trouverai trop...cucu ^.^

7/30/2011 #46
Akajo

Mais comment j'ai fait pour rater cette discussion? :O

Beaucoup d'avis, tous intéressants à lire!

Profil: 19 ans, étudiante en philologie romane

Je n'ai commencé à écrire de la fanfiction (parce que j'écrivais de l'original avant :P j'ai redécouvert récemment un cahier de textes écrits selon la morale de la Comtesse de Ségur *choc*) que très tard, à... 12 ans. Heureusement j'avais trois sous de jugeote à cet âge, je n'ai jamais publié mes premiers textes et je n'ai osé faire le premier vers le lecteur que deux ans plus tard (un peu avant mes 14 ans). Alors oui, mes fics étaient bourrées d'OC, Mary-Sue et OOC. Mais bon, j'assume. Aujourd'hui je regrette néanmoins quelques-unes de mes qualités de l'époque: mes chapitres étaient plus longs et je traitais beaucoup plus (trop?) facilement de sujets sombres: évoquer la maltraitance, le viol, la torture, la corruption, les abus, le meurtre et autres ne m'a jamais posé de problème, avec l'âge j'ai acquis une certaine sensibilité qui fait que j'ai désormais une certaine pudeur (plutôt une prévenance envers autrui) à évoquer ces sujets.

Cependant je remarque que certains de mes critères en tant qu'auteur n'ont pas changé (et se reflètent dans le choix de mes lectures): attention à l'orthographe (même si on pardonne les quelques fautes), mise en forme des dialogues (pas de didascalies si tout le texte n'est pas sous forme de script théâtral), paragraphes pas trop longs...

Tout ça pour dire que oui, je pense que l'âge et la maturité influent sur un texte.

L'écriture ne me sert pas à soigner mon ennui. C'est une envie, un besoin de s'exprimer que j'assouvis aussi au travers du sport, de la musique, de la peinture et du RPG (j'allais pas continuer dans le poétique plus longtemps...). Au début je me servais de l'écriture pour gérer mes émotions parce que j'étais incapable de le faire par oral, au fil du temps c'est vraiment devenu un plaisir à part entière (par ailleurs, insomniaque par période, penser à ce que je pourrais écrire le lendemain m'aidait à m'endormir...m'aide toujours d'ailleurs). Pourquoi de la fanfiction? Premièrement j'ai commencé par de l'original et je n'ai jamais abandonné l'original. Ensuite la fanfiction avait deux points positifs: le premier était qu'il y avait déjà une base (a priori universelle, puisque tous ceux qui lisent sur un fandom en principe le connaissent) et le second que ça me permettait d'allier plusieurs plaisirs (un univers que j'adore + que les persos fassent ce que je veux).

Enfin j'ai une certaine peur de devoir abandonner la fanfiction par manque de temps ou que ça "passe de mode". Pour exemple, à la sortie d'HP7, je crevais de trouille que ce dernier tome sonne le glas du fandom. Pour l'instant, ça ne s'est pas encore vérifié et j'espère que ce fandom va perdurer encore longtemps! (remarque c'est une peur en tant que lecteur et non en temps qu'auteur, sachant que j'écris sur des fandoms qui sont tombés en désuétude)

10/18/2011 #47
Yume ka Mage

Mon profil ? J'ai 30 ans et je bosse dans une administration. J'ai commencé à écrire au collège et j'ai fait une longue pause (environ 5 ans) avec mon précédent boulot. J'ai repassé un BTS il y a 2 ans (mieux vaut tard que jamais..), j'ai trouvé ce nouveau poste et j'ai retrouvé l'envie d'écrire. Je crois que je me suis sentie plus installée dans ma vie et le côté libérateur et un peu fou de la créativité me manquait. J'ai réussi à trouver l'équilibre entre ma passion et mes obligations.

La maturité influence certainement les écrits. J'ai relu quelques textes de mon adolescence ou même de ma période à la fac et c'est totalement différent. Mon style se reconnaît mais le fond change. Je projettais beaucoup d'idéaux dans mes écrits. Maintenant, c'est beaucoup plus nuancé, plus en accord avec la réalité. J'écrivais principalement du fantastique sans attacher énormément d'importance aux sentiments de mes personnages. C'est plutôt le contraire à présent, si je veux faire du fantastique, je vais m'accrocher à la part d'humanité et à des détails très banals pour renforcer mon texte. Et j'assume d'avoir des idées négatives, je n'ai plus peur de faire un texte sombre, je ne me force pas au happy end.

Pour la fanfiction, je ne sais pas, j'ai découvert il y a peu de temps. Pour moi, c'est intéressant, il y a un défi. Dans une fic originale, on est un peu Dieu, on crée, on joue... Dans la fanfiction (en tout cas, en ce qui me concerne), on essaie de coller aux personnages qu'on n'a pas créés. En les mettant dans des situations différentes, je m'efforce que mes lecteurs puissent retrouver les caractères qu'ils connaissent. Maintenant, je pense qu'avec tous les fandoms existants (ou pas encore), on peut tenir sur la durée. Même si on évolue et qu'on n'a plus les mêmes goûts qu'à 20 ans, on s'intéresse toujours à quelque chose de nouveau (je l'espère, sincèrement !) donc la fanfiction a de beaux jours devant elle.

10/19/2011 #48
Rose d'Epine

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

Je suis une étudiante de 20 ans. J'écris depuis que j'ai l'âge de 11 ans mais j'ai seulement commencé à écrire des fanfics vers 18 ans sans oser les publier. J'écris parce que souvent je me fait des films dans ma têtes, disons que je suis quelqu'un de très rêveur qui a besoin d'extérioriser ses idées.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Sur le style d'écriture, je dirais que non, je pense qu'il faut avoir un peu d'expérience en écriture. Par contre sur le fond de l'histoire, oui. j'ai lu de nombreuses fanfics ou des personnages paraissaient beaucoup trop mature par rapport à leur âges dit dans les fanfic. Et je ne parle pas au niveau des épreuves qu'ils ont pu vivre, juste de leurs vision de la vie.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Je ne saurais pas trop répondre, je dirais que ça dépend des gens.

12/27/2011 . Edited 12/27/2011 #49
Carolune

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 17 ans bientôt et demi, je suis au lycée. J'ai commencé à écrire sur Le Seigneur Des Anneaux à 12 ans, d'une calligraphie maladroite, et puis cela m'a plu, alors, j'ai continué. Et puis c'est devenu un passe-temps, et puis plus, une fidélité, envers l'univers et les personnages. Il y aura toujours du temps pour écrire, parce que c'est un besoin, c'est u moment où on a le droit d'être ému, du sentiment que l'on veut, autant que l'on veut. J'écris en me mettant dans la peau des personnages, c'est un instant intense.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oh oui! Le premier tome de ma fanfic est d'une naïveté et d'une simplicité à refermer le livre (et pourtant, il plaît... mais après, c'est mon avis personnel, je le trouve trop banal). Mais le deuxième, commencé vers 14 ans, subi des scènes de violences et de tendresses intenses (j'ai parfois du mal à relire les premières), et même le style d'écriture est plus riche, enfin, je trouve. Le troisième tome, commencé un an et demi plus tard, donc à 15 ans et demi environ, voit les relations entre les personnages se complexifier surtout vers la fin de l'histoire, je ne sais pas, j'ai eu envie de donner une dimension encore plus grande à la sentimentalité. Mais après, je vous laisse découvrir...

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Alors ça, je ne sais pas. A constater que l'on trouve tous les âges sur les sites et forums réservés aux fanfictions, je dirais que non.^^ Ensuite, il faut savoir les avis de chacun.

Il y en a pour qui lire des fanfictions suffit, pour se plonger davantage dans l'univers qu'ils aiment. Pour d'autres c'est lecture et écriture, l'une pouvant entraîner l'autre. Et enfin il y a les auteurs trop occupés pour lire et écrire en même temps, alors ils ne font qu'écrire. Encore une fois, ça dépend des gens.

Je pense que la fanfiction c'est bien pour commencer dans l'écriture, car cela nous permet de prendre la lumière d'un univers déjà créé, de sentir les personnages, leur caractère, apprendre à construire à partir d'un base donnée que l'on affectionne. Et une fois qu'on est tombé dans l'écriture, à nous de nous faire notre propre monde. ;)

1/1/2012 #50
L.S. McBeat

• Je ne dirais pas mon âge car je suis une dame, voyez-vous et puis, après tout, le petit sondage là-haut est fait pour. Bref. Je suis actuellement étudiante en première année de Lettres Modernes. J'ai longtemps pensé à me chercher un job étudiant mais, étant donné que j'ai énormément de mal à gérer mon temps entre mes cours et mes devoirs, j'ai pris la décision de ne pas le faire au risque de perdre une nouvelle année (car j'ai malheureusement loupé mon baccalauréat de sept points, ce qui fait que je suis retournée en terminale jusqu'à, finalement, l'obtenir et que je me suis lancée pour une année de licence de LLCE - Anglais et que j'ai totalement détesté l'ambiance, le comportement des élèves, celui des professeurs et les cours). Fort heureusement, je suis boursière et, comme je vis toujours chez ma mère, je m'en sors plutôt bien - financièrement, en tout cas.

• Étant donné que j'écris depuis l'âge de six ans, je pense que je suis plutôt bien placée pour dire que, oui, la maturité des auteurs influence lourdement celle de leurs écrits, ne serait-ce en ce qui concerne les thèmes choisis.

• Je pense que l'âge modifie grandement la perception du monde de la fanfiction. J'ai d'ailleurs souvent l'impression que les adolescents (han, je parle comme une veille!) s'identifient énormément au personnage, d'avantage que les plus âgés, en tout cas.

5/3/2012 #51
Miss De Lune

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

Je vais bientôt avoir 19 ans, je vais entamer à la rentrée ma troisième année d'études après le bac. J'ai découvert la fanfiction il y a seulement quelques mois et étant en pseudo-vacances depuis quelques semaines, je passe mon temps à lire et à écrire. Je suppose que j'en suis encore au stade où l'on est émerveillé de voir tout ce que ce site propose, tout ce qui a pu être écrit, et dans quelques semaines, à la rentrée, j'aurais à nouveau moins de temps. Pourtant, ce qui était au départ un moyen de me détendre en lisant des choses intéressantes et assez courtes pendant ma pause déjeuner (assiette de pâtes sur les genoux devant le PC bien sûr !) est devenu une véritable passion. Et même un besoin. Je ne peux plus me passer de lire et encore moins d'écrire...

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Bien sûr que oui ! Certains lemons concernant des pluies d'étoiles me font assez rire, surtout quand j'imagine les filles avec les cheveux crammés... Bref. Oui, je crois que l'on peut remarquer parfois quand les histoires sont écrites par des personnes jeunes, je sais que quand je relis ce que j'avais pu griffonner sur un cahier pendant ma jeunesse, ça ne ressemble plus à ce que je fais aujourd'hui, et bien heureusement d'ailleurs. On est tous influencés par notre vie, par nos démons intérieurs, par ce que l'on a vécu et ce qu'il nous reste à découvrir. Il est un âge pendant lequel on a envie d'histoires qui se finissent toujours bien et après, ça passe un peu. Même si je crois certains auteurs bien plus matures que leur âge ne le laisserait penser.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Je ne sais pas. J'attends d'être plus ancienne pour pouvoir le dire !

7/11/2012 #52
Maitresse Des Cartes

Bon, je me lance !

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 17 ans, et j'ai commencé à écrire à 13 ans, donc cela fait maintenant 4 ans et quelques environ que je suis ici. J'ai l'impression que ça fait plus longtemps. J'ai commencé à écrire pour contenter mon âme de fan, et je me suis prise au jeu de ce monde incroyable. A presque 18 ans, le bac qui approche dans l'année qui va suivre, et puis après la fac, mon débit d'activité en tant qu'auteur va considérablement décroitre. Déjà que depuis presque 2 ans, mon activité s'est restreinte à la simple lecture tant les études m'accaparent, j'ai un peu d'appréhension par rapport à ce qui va suivre, mon temps accordé à la fanfiction, etc. C'est déjà une belle aventure, que je continuerai que ce soit en simple lectrice à cause de manque de temps, ou doublée d'auteur. J'espère être là encore longtemps.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Oui, absolument. C'est notre vécu qui nous forge: nos tristesses, nos pertes, nos joies, c'est grâce à ça que l'on grandit et devient mature. Alors il en est de même pour nos écrits, car on met toujours une [grande] partie de soi dedans. Quand on début jeune, on est dans l'optique "tout beau, tout rose". Plus tard, quand on a déjà vécu plus de choses (ou ayant surmonté des obstacles plus durs qu'on vécu certains), on s'aventure dans des sujets, des thèmes plus adultes, qui nous ressemblent à ce moment-là de notre vie. On vit tous des choses différentes, c'est ce qui nous caractérise.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Je pense que oui. Cela dépend tant de l'âge que de l'expérience sur la fanfiction. Quand j'ai débuté, je cherchais le plus souvent des histoires en un beau happy-end, tout plein de sucres. Aujourd'hui, je recherche quelque chose de plus profond et torturé, ce qui s'accorde avec mon vécu. Par rapport au monde de la fanfic en lui-même, plus on est immergé dedans, plus on devient exigent, on sait ce que l'on veut. A 13 ans (ou quand on débute ici), on est émerveillé de découvrir un petit monde scintillant, regorgeant d'écrits qui exaucent nos rêves. Quand on devient "vétéran" ou habitué, bien qu'on perde un peu de cet émerveillement, on reste toujours dans ce petit monde, même si nos exigences ont changé. Donc oui, dans un seul, l'âge change notre vision de la fanfiction.

(mais peut-être aussi n'ai-je pas bien compris la question, me suis-je mal exprimée...)

7/11/2012 #53
Picotti

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

29 ans (et quelques jours), je termine des études de médecine. J'écris depuis... un gros 23 ans. J'ai toujours écrit de l'original en fait et puis il y a quelques années je suis tombé un peu par hasard sur une fiction Harry Potter et ça m'a tellement plu que je m'y suis jeté. Ecrire avec le boulot que je fais c'est pas évident mais je n'ai pas voulu sacrifier ma passion. J'avoue que j'ai souvent du mal de ne pas prendre de retard dans mes fics mais j'aime trop écrire pour les laisser en plan. L'écriture chez moi ce n'est pas pour tuer un ennui mais plutôt un besoin pour me retrouver, pour faire le point et pour purger un peu mes colères, mes frustrations et mes déceptions et ordonner mes joies et bonheurs.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Indubitablement oui j'y crois. Le style mûrit avec l'auteur. Ses centres d'intérêts se déplacent et donc son écriture se forge. Je prends ça comme un arbre qui pousse. Plus le temps passe et plus ses branches se dessinent, se tendent vers le ciel et forment sa ramure.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Chez certains peut-être mais pas dans mon cas. Ce que j'aime dans la fanfiction c'est la possibilité de rêver sur des textes que j'ai aimé. Agé ou non, je rêve toujours.

9/27/2012 #54
Yami-No-Tsubasa

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

23 ans pour moi, mais j'ai commencé à écrire durant la fin de ma scolarité, il me fallait une activité plus sociable que « le jeu de rôles en cave avec un maitre de jeu, des bougies, etc. » Ensuite j'ai lâché les études pour devenir développeur web. Je recommence le boulot dans quelques jours après trois-quatre mois de chaumage où je n'ai rien écrit en dehors de mes jeux de rôles. Pour ce qui est du temps je suis assez chanceux dans mon métier on peut toujours en trouvé pour nos projets personnels, donc je n'ai pas stoppé l'écriture même si je n'ai plus aujourd'hui l'ambition d'écrire pour autre chose que jeux de rôles. Donc je ne vois rien à regretter, j'écris un peu moins qu'avant, mais mes textes sont aussi plus riches et intéressants. Après pour la dernière question je ne suis pas une femme donc... Mais en oubliant ce détail, je répondrais que j'ai peu de choses à faire à la maison hormis garder ma chambre en ordre ce qui n'est pas très dur.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Hum... elle influence certainement, mais je ne pense pas qu'elle puisse changer le style en tout cas, que ce soit aujourd'hui où y'a dix ans j'ai toujours eu le même style de lecture et d'écriture. Par contre ce qui à changé est qu'aujourd'hui je lis beaucoup moins, j'écris moins, mais des textes plus longs et que je trouve plus riche. Après aujourd'hui j'estime avoir du mal à retourner dans le contexte de la « fanfiction », car je crains trop de me retrouver en OOC ou avec des Mary Sue dans mes histoires... Et puis en tant que perfectionniste j'ai le besoin de toujours tout savoir d'un univers avant d'écrire dessus, ce qui limite très vite les domaines où je peux le faire. J'entends par là que mes dessins animés et mes séries TV ne sont jamais vraiment assez développées que pour que je puisse en comprendre toutes les ficelles. Si je devais résumé ce qui m'influence je dirais : « mon humeur, ma fatigue, ce que j'ai lu/regardé la veille. »

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Hum, bonne question. Pour ma part avec l'âgé j'ai laissé tombé les fanfictions mal écrite, trop simple où avec trop de fautes. Et quand je vois un scénario cliché, je ferme mon onglet... À partir du moment où je peux prévoir à l'avance la suite du texte j'estime que c'est trop banal, mais il s'agit plus d'expérience acquise avec l'âge en fait. Mon âge n'a pas changé beaucoup de choses dans ma sélection initiale de fanfiction. Pire je dirais qu'avec l'âge j'ai fermé des portes, par exemple je ne me prends plus à lire une fanfiction sur un sujet que je ne connais pas ne serais-ce qu'un peu et ce même si c'est un domaine connu (ex : Naruto). Après pour la « perception » en tant que telle je dirais qu'avant la fanfic était pour moi une alternative à ce qui ne me plaisait pas dans une série, aujourd'hui c'est pour moi une vision différente d'une même série.

Comme on ne demande jamais l'âge d'une dame, un petit sondage discret est assorti à cette discussion. N'hésitez pas à y répondre. Les messieurs, s'il y en a, peuvent répondre aussi ! Ne vous gênez pas !

Je crois que c'est fait ! ;-)

9/27/2012 #55
Elphe

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

Je suis tout simplement étudiante. Donc du haut de mes 19 ans, je sors tout juste de deux années de prépa scientifique qui m'ont beaucoup épuisées. A présent je suis dans une grande école de la région parisienne. J'ai toujours écrit, depuis ma plus tendre enfance. J'aimais les rédactions de primaire/collège et les sujets d'invention au lycée. Donc malgré le fait que je ne me sois lancée que très récemment dans des écrits publiques, je prends énormément de plaisir à faire chacun de mes chapitres

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Sans aucun doute. Pour preuve, je compare mes vieux écrits (qui date d'il y a presque 8 ans) et mon « nouveau » style et indéniablement il y a un changement. J'ai terriblement honte des histoires merveilleuses et guimauveuses que je pondais. Donc je pense que la maturité d'un écrit s'acquière en même temps que la maturité tout court. Quelqu'un qui a douze ans vous écrira un récit truffé d'incohérence, de clichés, etc… Et je parle en pleine connaissance de cause ! Le style est quelque chose qui se travaille, qui s'améliore et on s'enrichit au fil du temps. Vocabulaire, syntaxe, concordance des temps, tout vient tout doucement. Alors quand je vois des romances avec une petite intrigue toute chou, ça me rappelle à quel point on peut être naïf parfois.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

Oh que oui. Encore une fois comparaison toute bête : plus jeune je détestais les drame. Maintenant j'adore ça. J'ai aussi développé la technique de l'analyse rapide. Quand je vois des onomatopées partout, des fautes à la louche et une mise en page kikoololesque, je passe automatiquement mon chemin. Parce que je sais que cet écrit est fait par une personne qui n'a pas la maturité suffisante pour publier quelque chose de construit. Avant, je ne jugeai pas aussi durement, et je lisais tout et n'importe quoi en laissant des reviews peu constructives d'ailleurs… D'ailleurs rien que l'importance d'une fanfic varie en fonction de l'âge je trouve. Petite, je me disais que c'était pour combler la fin ou l'attente entre deux tomes. Maintenant c'est plus pour laisser ma marque, donner ma vision des choses et exploiter l'univers que l'auteur original nous a offert.

Il y a des choses qui ne changent pas par contre. Chez moi c'est l'envie d'être transporté dans un autre monde pendant quelques lignes. C'est agréable et ça ne changera jamais je pense.

9/30/2012 #56
skelta

Faîtes-vous encore des études ou vous êtes-vous déjà lancé dans la vie active? Avez-vous entre dix-huit et vingt ans?

Je suis encore dans les études mais j'ai 14 ans ( visé la gamine ) l'écriture est pour moi comme un besoin un moyen de libération et j'ai toujours voulu être écrivain la découverte de la fanfiction a été pour moi un moyen de me tester ;)

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits?

J'en suis même certaine j'ai d'ailleurs comme la plupart des auteurs très honte de mes jolie petite histoire que j'écrivais avant. Je pense que l'expérience et la connaissance y joue aussi un rôle: a force de lire des histoire guimauve a souhait ou parfaite sur tout les bord on a pas envie d'en écrire.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction?

Je ne pense pas non car on peut avoir vécu beaucoup de chose sans être forcément très âgé et l'inverse bien sur

12/22/2012 . Edited 12/22/2012 #57
SPX

Bonjour à tous.

Vos êtes encore aux études et vous avez environ dix-huit ou vingt ans ? Vous vous lancez dans la vie active et pensez que vous aurez moins de temps à consacrer à l'écriture et vous le regrettez ? Vous êtes femmes au foyer et l'écriture est juste un moyen de tuer votre ennui...

J'ai 32 ans, j'habite près de Paris, et je cherche un emploi stable, intéressant et pas trop mal payé, malheureusement c'est très difficile, compte tenu de la conjoncture actuelle et de la voie que j'ai choisie (la culture). Il va sans doute falloir que je me reconvertisse... L'écriture est ce que je sais faire de mieux. En fait, j'ai toujours aimé lire des histoires et les raconter. J'ai plusieurs projets de roman, un essai publié officiellement, et trois fanfics que je juge plus importantes. Deux de ces fanfics sont terminées, la troisième est en cours.

Croyez-vous que la maturité des auteurs influence celle de leurs écrits ?

Au moins un peu. Quand je relis ma première fanfiction écrite il y a dix ans, elle ne fait que 250 pages, et je pense que si je la reprenais du début, elle serait plus conséquente car plus détaillée, je rajouterais peut-être un chapitre ou deux... Ma dernière fanfiction, que je situe dans un degré plus "adulte", me paraît parfois un peu décousue par rapport à ce qu'elle devrait être - en même temps, un artiste est souvent mauvais juge de son oeuvre.

Pensez-vous que l'âge modifie la perception du monde de la fanfiction ?

J'ai du mal avec cette question, car le monde de la fanfiction m'est complètement inconnu à l'heure qu'il est, c'est à peine si j'en ai lu une ou deux, et c'était il n'y a pas très longtemps. Je devrais pouvoir y réfléchir, tout de même, mais bon.

1/10/2013 #58
MarieLaTerrible

Bonzour !

Question n1 : Je suis nouvelle dans la vie professionnelle (bon ça fait 3 ans quand même mais mon contrat arrive à échéance, bouh :( ). J'habite un peu partout en fonction des impératifs de ma profession. J'ai toujours écrit, c'est un hobbie comme un autre. J'aimerais bien avoir plus de temps, comme quand j'étais étudiante, avec les vacances. J'ai plein de projets, j'essaye de ne pas tout commencer en même temps histoire d'arriver à en finir au moins un de temps en temps, mais c'est dur de ne pas se laisser emporter par son enthousiasme !

Question n2 et 3 : La maturité influence ainsi que ce qu'on lit, et ce qu'on vit. Certes c'est plus ou moins corrélé à l'âge, quand on observe en moyennant sur la totalité de la population, mais à l'échelle de l'individu, c'est beaucoup plus disparate. Donc en d'autres termes, c'est une équation à plusieurs facteurs, dont l'âge n'en est qu'un parmi d'autres, et pas le plus important, même si d'autres facteurs dépendent partiellement de l'âge. Euh, je sais pas si j'ai été claire...

3/22/2013 #59
Jyanadavega

Hello

Euh j'espère que je ne serais pas trop à côté de la plaque car c'est la première fois que je poste dans un forum.

Question 1: Je suis encore dans mes études et je n'ai pas près d'avoir fini. Sinon j'écris depuis que je suis petite et je rêve de devenir écrivain mais on m'a dit qu'il fallait mieux le faire comme activité à côté. Sinon j'ai toujours trop d'idée et j'ai commencé plein d'histoire...

Question 2 et 3 : Je pense qu'on écrit pas la même chose suivant nos différent âges. On évolue forcément et l'expérience peut changer notre manière de penser donc forcément notre manière d'écrire. De plus je pense qu'un adolescent aura plus de facilité à comprendre et écrire les réactions d'un adolescent que celle d'un adulte et vice-versa. Même si je pense que la première est plus vrai car un adolescent n'a jamais été un adulte alors qu'un adulte a été un adolescent. Enfin je pense que l'âge n'est pas le seul facteur a prendre en compte, chacun est unique et aura donc sa propre évolution.

Voila

4/8/2013 #60
« Prev Page 1 2 3 Next »
Forum Moderators: Forum francophone SpringClouds, Wizzette, A Smiling Cat, Fof Culture, Wynhilde, Alixe
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member