Se présenter et papoter
Forum francophone - Venez ici pour vous présenter ! Juste en dessous, vous pourrez papoter en toute liberté.
New Follow Forum Follow Topic
Alixe

Ici on publiera les textes qui ont été composés sur le le FoF

SOMMAIRE :

11/26/2010 #1
Alixe

==============================

La légende du FIC ou la naissance du FoF

==============================

Selon la légende

A l'origine, Pau Eihm, secondée de la fidèle Verowyn, a décidé de créer un forum au nom imprononçable en vue de s'attaquer au monstre du Silence. Ainsi est né...

L'APAGCPMDEO

Selon la plume de sa fondatrice cette incongruité sonore a un sens bien précis : Association Pour Aider les Gens qui Croient qu'ils n'ont Pas de Mains à Découvrir qu'ils En Ont

(autrement dit, les radins en reviews qui n'en laissent pas, et qui font ainsi que pauvres auteures comme nous (les hommes ne sont pas exclus de la APAGCPMDEO, mais vu qu'il y a une majorité de femmes, on met tout au féminin!) de tristes personnes regardant leurs stats et comparant leur nombre de lectures (énorme) et leur nombre de reviews (inexistant ou presque)).

Et bien, croyez-moi ou non, ça a marché !

Timidement pour commencer, puis en un flot de plus en plus enthousiaste, des jeunes recrues sont venues et se sont rassemblées autour de leur figure tutélaire. Et émerveillées, elles ont découvert la Parole (et leurs mains) :

Les membres de l'APAGCPMDEO sont des gens qui laissent des reviews autant que possible... On ne vous a pas fait signer de contrat, et personne ne sera sur votre dos pour vous surveiller, mais disons que c'est un engagement moral.

Si vous vous inscrivez, vous essaierez de laisser au moins une review par fic que vous lisez, ne serait-ce que quelques mots, pour féliciter l'auteure, pour la conseiller pour un truc ou un autre... Vous pouvez aussi lui laisser une review incendiaire, mais le principe de l'asso c'est plutôt "je laisse des reviews car je me mets à la place de l'auteure, et j'adôôôre les reviews"...

"Oh, Très Sainte Auteure, ont crié les Adeptes, montre nous le chemin ! Indique nous la voie !"

Et Pau Eihm, secondée de sa fidèle Verowyn, a Parlé :

Si vous souhaitez devenir un membre actif de l'APAGCPMDEO, rien de plus simple !

1) Laissez une réponse sur ce topic dans laquelle vous vous présenterez vous brièvement

2) Laissez des reviews ! (Oui, il ne faut pas oublier que les membres de l'APAGCPMDEO montrent l'exemple aux méchants SansMains qui ne laissent pas de review. Pas besoin d'en écrire 10000 caractères, une gentille phrase suffit !)

Les membres de l'APAGCPMDEO sont connus pour leurs reviews gentilles et généreuses (c'est à dire qu'on en laisse le plus possible, pas besoin non plus de commenter ce qu'on lit pas) et elles évitent de laisser de méchantes review, le mieux si on aime pas, c'est s'arrêter vite, soit de laisser une review constructive, mettez vous à la place de l'auteure qui recevra votre review...

Les membres de l'APAGCPMDEO ne sont pas uniquement féminins, mais je l'ai déjà expliqué, c'est juste une vengeance à la grammaire, ici, même si les garçons sont en majorité (hum, ce qui n'est pas le cas semble-t-il) on met tout au féminin ! OUI, le mot auteure existe, et que celui qui conteste ça s'en aille !

Les jours et les mois ont passé et Pau a disparu aux yeux des Femmes (avec une majuscule, ça comprend aussi les hommes, bien entendu).

Mais la Parole est restée

.

(Originellement publié dans La légende du FIC - 09 juillet 2010)

11/26/2010 #2
Alixe

L'ère du Rassemblement

Malgré l'absence de Pau, sous la bienveillante attention de la fidèle Verowyn, les Initiées ont continué leur patient labeur et les adeptes de l'APAGCPMDEO sont devenus de plus en plus nombreuses. Elles ont consolé leurs sœurs qui se désolaient de ne pas avoir de commentaires, elles se sont mutuellement encouragées et n'ont pas ménagé leur peine pour répandre leur croyance. Elles ont Commenté, tant et plus...

Mais les adeptes ne se sont pas limitées à propager leur foi. Se trouvant si bien dans le Temple de la Parole, elles sont restées à discuter, jacter, babiller, converser, dialoguer, jacasser, discourir... épuisant la fidèle Verowyn qui ne savait plus où donner de l'oreille.

C'est alors que Vince n'a écouté que son courage et a entendu où était son devoir (vu la cacophonie ambiante, ce n'était pas facile). Il a mis un genou en terre, a frappé sa mâle poitrine de son poing fermé et a déclamé d'un souffle :

"Fidèle Verowyn, Ô vierge guerrière au rouge manteau vivant dans un pays de glace et de cendres, ne ploie plus sous la terrible tâche ! Laisse-moi porter une partie de ton lourd fardeau !"

Alors la fidèle Verowyn a fermé les yeux et dans le secret de son cœur a interrogé Pau qui ne l'avait jamais vraiment quittée. Quand elle a relevé les paupières, elle a posé les mains sur les épaules de son preux chevalier et a Parlé :

"Par les mânes de Lancelot et d'Arthur, désormais tu es tout comme moi les Oreilles et la Voix de Pau. Relève-toi et rejoins-moi. Ô Sœurs, écoutez-moi ! A partir de maintenant et à jamais, les Modératrices sont des Modérateurs. Ainsi soit-il !

En entendant ces paroles, un profond silence tomba sur l'assemblé (mais il se releva très vite).

.

Note : La rédactrice de ce passage rappelle que nul n'a eu accès aux MP échangés entre Pau, Verowyn et Vince et qu'il est possible que quelques petites erreurs historiques se soient glissées dans ce récit.

.

(Originellement publié dans La légende du FIC - 09 juillet 2010)

11/26/2010 . Edited 12/23/2011 #3
Alixe

Le temps des Croisades

Alors que le mouvement enflait, des voix se sont élevées pour suggérer de répandre la bonne parole au delà du temple du Verbe. C'est alors qu'Alixe a entendu une Voix (pas celle de ses sœurs, une autre) et que de sa bouche a coulé une nouvelle Parole :

"Ô mes Sœurs (les frères sont compris dans le terme), il ne nous suffit plus de commenter. Nous montrons l'exemple, c'est bien, mais trop restent encore sourd à notre Parole. Trop restent hors de portée de nos plaintes et nos supplications. Nous devons parler à leur cœur, les instruire de notre cause, les ouvrir à l'émerveillement de la Parole Partagée. Auteures, Lectrices, dressons nos bannières, levons nos étendards, propageons la Voix de Pau !"

Mais avant tout, il fallut trouver une appellation, un label, un mot pour canaliser cette formidable énergie et se faire connaitre à l'international (APAGCPMDEO en Lapon, c'est pas terrible). C'est ainsi que par un jour glorieux qui ne s'effacera jamais de la mémoire des Fidèles...

... le FIC (Front d'Incitation au Commentaire) est né.

La première campagne :

Enivrées par cette syllabe prometteuse, les adeptes rivalisèrent d'inventivité pour trouver des messages, des slogans, des suppliques, des pamphlets, des diatribes à diffuser dans le monde extérieur."Amis lecteurs, VOS commentaires peuvent faire la différence", "Pour participer, oubliez votre timidité",diffusez cet appel auprès de vos lecteurs ou des auteurs que vous commentez,exhortait les Sœurs, de plus en plus échauffées.

Rien n'aurait pu dès alors arrêter la déferlante qui s'abattit sur la partie francophone de fanfiction.net. Comme portée par le vent, propulsée sur les fils de la Toile, amplifiée par une gorge à mille voix, passant des chapitres aux profils, des profils aux commentaires, des commentaires aux RàR, la Parole de Pau fut partout.

Et trois lettres furent bientôt sur toutes les bouches, sur toutes les pages : FIC, FIC, FIC...

Émerveillées, les adeptes virent le fruit de leurs efforts germer, croitre, fleurir. Elles ouvrirent alors leurs bras pour accueillir les nouvelles sœurs, les nouveaux frères qui venaient à elles. Ce fut alors un temps de liesses, de rondes et de chants.

La seconde campagne :

Mais Alixe ne resta pas longtemps à se réjouir. La Voix ne la laissait pas en paix car sa Quête n'était pas complètement terminée. N'y tenant plus, elle haussa le ton pour se faire entendre dans le tumulte et Dit :

"Sœurs qui avez déjà combattues, nouvelles recrues qui nous découvrez, il n'est pas temps de s'abandonner au repos. Nous avons convaincus, les lecteurs de commenter. Maintenant, pour l'harmonie puisse être trouvée, il faut convaincre les auteurs de répondre."

Tous interrogèrent le secret de leur cœur et convinrent que la Justice et l'Équilibre étaient indispensables pour que le FIC atteigne sa plénitude. Alors une fois de plus, bannières et étendards furent dressés, les chants guerriers résonnèrent.

Et c'est ainsi que les Auteurs reçurent la Parole.

.

(Originellement publié dans La légende du FIC - 09 juillet 2010)

11/26/2010 . Edited 12/23/2011 #4
Alixe

Le Songe

Les adeptes étaient fières d'avoir fait leur devoir et se félicitaient des arrivées constante dans le Temple de la Parole qui ne désemplissait pas.

Cependant, au dehors, le monde cruel se rappela à leur mémoire. Le temps des Épreuves était venu et beaucoup durent abandonner les Histoires et les Commentaires pour ployer sous le joug des ingrates Révisions. Mais leurs actions passées portaient en elles leur propre récompense : grâce à leur zèle prosélyte, elles n'étaient pas seules pour subir ces souffrances. D'autres peinaient comme elles et de doux messages d'encouragement embellissaient l'écho du temple de la Parole.

Enfin, les Épreuves ne furent plus qu'un souvenir. Longue fut la période d'Attente, qui se soldat par son inévitable lot de Joies mais aussi de Peines. Néanmoins, aucune fidèle désolée ne fut laissée à elle-même car toutes se réjouissaient d'un même cœur et partageaient les mêmes larmes.

A peine s'apaisaient les émois causées par les Épreuves que Vince fut à son tour empli par la Parole :

"Sœurs, cria-t-il. En un Rêve, j'ai vu la cohorte des Adeptes sortir du temple et s'aventurer dans le vaste monde. Tout en haut d'une colline, se trouvait un Temple mille fois plus grand que le nôtre, brillant de mille joyaux. En un instant, nous nous somme retrouvés à la porte de cette splendeur. A peine y étions nous installé, qu'on frappait à la porte. Sur le seuil, se tenaient des hommes et des femmes vêtus de tenues étranges et qui parlaient un sabir inconnu. Leur gestes cependant étaient clairs : ils nous demandaient l'hospitalité. Nous les avons alors laissé entré et nous leur avons offert un festin. Allons à leur rencontre, mes Sœurs, et bâtissons un nouveau temple que nous partagerons avec ceux qui vivent dans les contrées lointaine.

Ainsi parla Vince.

S'éleva alors un débat sur la manière d'interpréter le Songe.

Devait-on se perdre dans l'immensité du monde et rebâtir un temple mille fois plus beau mais sur une terre inconnue et Impie ? N'y seraient-on pas perdues, arrachées des terres qui avaient vu Pau et naitre la Parole ?

Ou n'était-ce qu'une image pour que les Adeptes se préparent à embellir leur maison pour y faire venir d'autres personnes, même non touchées par la Parole ? Leur Temple serait ainsi magnifié par l'Amour et la Tolérance qu'il abriterait. Il était vrai que le Temple était trop petit et malcommode, mais on pouvait construire autour du Temple des dépendances, certes spartiates, mais où chacun partagerait l'eau et le pain.

A moins que ce soit un rêve de Grandeur qu'il fallait ignorer. Les Adeptes avaient-elles besoin du vaste monde ? Devait-on faire disparaitre la Parole dans la cacophonie des langues étrangères pour un hypothétique palais de rêve ?

Le débat dura 17 jours et 17 nuits.

.

(Originellement publié dans La légende du FIC - 09 juillet 2010)

11/26/2010 . Edited 11/26/2010 #5
Alixe

Le nouveau Temple

.

(En espérant retrouver l'inspiration pour écrire la suite)

.

Pour voir la vrai histoire, c'est là : http://forum.fanfiction.net/forum/APAGCPMDEO/56737/

11/26/2010 . Edited 11/26/2010 #6
Miliampere

Euh... tu as dis que je postais mes Parodies ici?

Alors c'est parti !

oOo

Mes chères fofiennes, mes chers fofiens, et chers visiteurs parfois éphémères, offrez-moi le privilège de vous présenter un écrit de ma collection :

.

Le temps des grands forums.

.

C'est une histoire qui a pour lieu

FF.net, appelé feufeu

Mille quatre-cents-quatre-vingt-deux

Histoire d'amour et de délire.

.

Nous les artistes anonymes

De l'écriture et de la rime

Tenterons de vous divertir

Pour les siècles à venir.

.

Il est venu le temps des grands forums!

Le monde est entré

Dans un endroit déganté

L'homme a voulu trouver l'ultimatum

Ecrire, raconter

Sur papier ou sur clavier.

.

Pages après pages, nuits après nuits

De mot en mot, avec entrain

On a vu naître les écrits

Que l'on a écrit de nos mains.

.

Les poètes et tous les auteurs

Ont fait des fictions amateur

Qui promettaient à tous les lecteurs

Des moments de bonheur

.

Il est venu le temps des grands forums !

Le monde est entré

Dans un endroit déganté

L'homme a voulu trouver l'ultimatum

Ecrire, raconter

Sur papier ou sur clavier.

.

(bis)

.

Il est tordu le temps des grands forums !

La foule des Fofeurs

Est aux portes du Topic,

Laissons entrer les reviews les fandoms,

La fin du feufeu

Est prévu pour l'infini

Est prévu pour l'infini…

.

.

.

Alors impressions?

Qui aura reconnu la chanson original et la comédie musicale à laquelle elle appartient?

Vous le saurez dans le prochain épisode...

12/14/2010 #7
Alixe

Oui, c'est là !

J'adore celle-ci et moi je sais d'où ça vient !!!

12/14/2010 #8
Yebbeka

D'où ça vient ? c'est une question rhétorique n'est-ce pas ? XD Parce que bon c'est archi connu ... et en plus mis c'est la comédie des années 1990 qui a le plus carburé XD

En tout cas, tu l'as joliment remanié ^^

12/16/2010 #9
Miliampere

Bienvenue !!

.

Oui, c'est une question réthorique parce que oui, c'est facile à deviner !! ^^

Mais voici une nouvelle chanson avec une nouvelle version.

.

Fofienne

.

Fofienne

Nul ne sait le pays d'où l'on vient

Fofienne

Nous sommes filles qui rient pour rien.

Fofienne, Fofienne

Qui peut dire ce que nous f'rons demain.

Fofienne, Fofienne

Nos écrits sont crées de nos mains.

.

Les admis nous parlent des topics

Comme si c'était leurs enfants

Et les créateurs de fanfics.

Dans des écrits amusants

Revivent leurs rêves d'antan.

.

On n'a plus ni peur ni gêne

Dans le forum du feufeu

Car quand on vient, quand on traine

On part à plus de mille lieux

Loin des colères et des haines

.

Fofienne

Nul ne sait le pays d'où l'on vient.

Fofienne

Nous sommes filles qui rient pour rien.

Fofienne, Fofienne

Qui peut dire ce que nous f'rons demain.

Fofienne, Fofienne

Nos écrits sont crées de nos mains.

.

Nous passons toutes nos journées

Assis sur les ordis branchés

Pour les fofiens la nuit est longue

La nuit est longue

.

Je continuerai mon chemin

Sur les histoires des fofiens

Je les lirai jusqu'à la fin

Jusqu'à la fin.

.

Les topics du forum

Vivent en not' sein

Vivent dans nos mains

.

Les messages des topics

Valent bien la peine

Qu'on y revienne.

.

Fofienne

Nul ne sais le pays d'où l'on vient.

Fofienne

Nous sommes filles qui rient pour rien.

Fofienne, Fofienne

Qui peut dire ce que nous f'rons demain.

Fofienne, Fofienne

Nos écrits sont crées de nos mains.

.

.

.

Celle ci est sans doute plus dure à trouver...

Indice : c'est la même comédie musicale que la parodie précédente.

Personnellement, je l'aime un peu moins, et vous?

12/21/2010 . Edited 12/21/2010 #10
Yebbeka

Ouaaaa super bien faite celle là aussi ! J'ai reconnu de suite que c'était encore du notre dame de paris \o/

Je dois dire le titre ou bien je peux m'en repartir comme une simple Bohémienne ? =D

.

[Edit : y avait mes A qui c'étaient fait la poudre d'escampette y.y]

12/22/2010 . Edited 12/22/2010 #11
Miliampere

OOoooohhhh

Jolie tournure Yebb !! lol

Ouais tu as tout bon !

Evite de dire le titre, laisse un peu de suspens... mdr

12/22/2010 #12
Miliampere

Bien le bonjours chères amies du forum !!

Aujourd'hui, en ce magnifique... 30 décembre, nouvelle parodie.

Alors, vous l'aurez deviner, la dernière chanson était une parodie de... suspens intolérable... "Bohémienne".

Bravo à Yebb qui n'avais PAS DU TOUT deviné ^^ !!! Et à Alixe, qui est restée humble malgré son savoir absolu de la comédie musicale des Notre Dame de Paris !

Bref, tout ça pour dire que aujourd'hui, nous changeons de registre.

Nous voilà avec Roméo et sa Juliette, Juliette et son Roméo.

Laissez moi vous présenter, l'Hymne du FoF ! (la fille qui se la pête).

Tout ça parti d'un délire dans Papoteland (ne me demandez pas laquelle des 4), j'ai traduis un petit refrain, on m'a demandé la chanson entière et... la voici !!

A bons lecteurs, en route!

Hymne du FoF.

.

Vous qui croyez avoir tout vu

Vous qui avez voyagé qui avez lu

Vous que jamais plus rien n'étonne

Bienvenue sur le FoF.

.

Vous qui trouvez que l'homme est bon

Parce qu'il sait faire de belles fictions

Si vous en trouvez une de bonne

Bienvenue sur le FoF.

.

Bien sur ici, c'est mieux qu'ailleurs

Les femmes ici sont supérieures

Hé ! Vous qui venez parler ce soir

Par envie ou par hasard

.

C'est sur le FoF, l'incroyable FoF

L'endroit où tout le monde se déchaine

On veut partir mais on y traine

Ici c'est pas l'amour des rois

C'est les modos qui font la loi.

Pas besoin de choisir ton camp

Il y en a plus depuis longtemps

.

C'est sur le FoF, On parle sur le FoF

Ici la folie et la fête

Sont dans nos vies comme dans nos têtes

Bien sur nos profils sont remplis

Bien sur on est toutes belles et puis

C'est le seul paradis sur terre

Tous nos topics s'envoient en l'air

.

C'est sur le FoF

.

Vous qui le soir vous endormez

En sachant que d'autres sont restés

Ici on fait encore la « teuf »

Bienvenue sur le FoF

.

C'est vrai du monde nous sommes les maîtres

On ne meurt pas on s'voit renaître

Ici chacun a sa couronne

C'est comme ça sur l'forum.

.

Ici c'est mille fois mieux qu'ailleurs

Les femmes ici sont supérieures

Hey vous qui venez parler ce soir

Par envie ou par hasard

.

Refrain

.

Fin

Alors, qu'en pensez-vous? Reconnaissez vous cette chanson?

Vous le saurez dans le... prochain épisode!

Bye bye les gens!

12/30/2010 #13
Alixe

Je l'adore, celle là !

(mais comme j'y connais rien en comédie musicale, je passe mon tour).

12/30/2010 #14
Yebbeka

La belle Verone, on parle de Verone. ici le chemin de la haine coule dans nos vies comme dans nos veines ...

Bref j'ai Verone en tête ^^ Et je la trouve très bien menée également ^^

Tu m'épates vraiment Mili ^^

1/2/2011 #15
Caprice K

J'adore le remix de Vérone... Je l'utiliserai bien sur mon profil à l'occasion, on a le droit?

6/27/2011 #16
Elena Embradge

Waah Mili, j'ADOOORE !

6/27/2011 #17
VifyCriki

j'aime beaucoup :-) bravo à toi ! j'ai hâte de lire tes prochains écrits !

7/6/2013 #18
Forum Moderators: Forum francophone SpringClouds, Wizzette, A Smiling Cat, Fof Culture, Wynhilde, Alixe
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member