Livres
Retrouvons ensemble l'odeur surannée et particulière des livres pour parler de ceux que nous préférons
New Follow Forum Follow Topic
Page 1 .. Last Next »
Alixe

Oui, alors je viens de découvrir une nouvelle manière de lire, les liseuses électroniques, ses petits écrans sur lesquels on peut lire les livres électroniques.

Pour ma part je viens d'acquérir un Kindle, la liseuse d'Amazon. Pourquoi ?

. Parce que pour la taille d'un livre de poche, mais en plus léger et beaucoup moins épais, je peux avoir jusqu'à 1400 ouvrages dans mon sac à main, dans ma poche ou sur ma table de nuit

. Parce que je peux récupérer gratuitement beaucoup d'ouvrages qui sont désormais dans le domaine public

. Parce que je peux y envoyer également mes documents (.doc ou .pdf), ce qui signifie que je peux y télécharger des fanfictions

. Que je peux acquérir des livres même si je n'ai plus de place dans ma bibliothèque

. cela me permet de relire des livres que j'ai déjà, mais dans des éditions que j'ai pas envie d'emmener dans le métro (Cyrano, les 3 Mousquetaires, les Fables de le Fontaine)

.

Je pense cependant que cela ne remplace pas le livre papier car :

. même si l'écran est moins fatigant pour les yeux que celui d'un ordi (il n'est pas retro éclairé), c'est moins agréable que le toucher des feuilles et l'odeur du papier

. que c'est moins facile à feuilleter (pas impossible, c'est bien fait, mais moins facile)

. qu'on peut difficilement le prêter (là encore, c'est pas impossible, mais volontairement limité)

. que l'offre est encore limitée (mais la numérisation des livres prend de plus en plus d'ampleur)

.

Et vous, avez-vous découvert les liseuses ? Qu'en pensez-vous ?

Vous n'en avez pas mais êtes-vous curieux à ce sujet et voulez vous plus d'informations ?

10/16/2011 #1
Oceanna

Alors...

J'ai un avis très prudent sur les liseuses.

à la fois, je trouve que c'est une belle invention technologique, en terme de lecture pour les boulimiques de lecture. Surtout si le support informatique est utilisé au maximum (il y a je ne sais plus où une maison d'édition qui tente de faire des livres sans pages, où des bruitages voire des films pourraient se déclencher au fil de la lecture... Je trouve ça une très bonne idée et j'attends avec hâte de savoir si le projet pourra arriver à son terme).

Et je crois que tu as très bien défendu la praticité du produit.

Mais je n'en achèterai pas pour le moment. Pourquoi ?

Ben, parce que pour le moment, la kindle, comme les autres liseuses sont le monopole de quelques mastodontes de la grande distribution. Ce qui veut dire que tout ce qui n'est pas du domaine public est le fruit de contrat spécifique avec ces grands-là...

Ce n'est pas un problème tant qu'on reste dans le droit public. Mais bon, me lier dès le début avec un constructeur ou un distributeur en terme de catalogue sachant que pour ce qui est des classiques, je peux les trouver très facilement en bibliothèque ou à la foire au livre d'amnesty à un prix très raisonnable en poche... Ben je peux m'en passer pour le moment.

De plus, si je regarde ce que font ces "grands", à l'image d'amazon, qui est presque caricatural... C'est assez déprimant. Amazon a des conditions très dures envers les éditeurs : demande de remise (baisse des prix des livres acheté à l'éditeur) qui vont jusqu'à 50% (entre 10 et 15% de plus qu'ailleurs) ; volonté de prendre toutes la visibilité possible avec ses catalogues (évidement sans les mettre en valeur, uniquement pour arriver dans les premiers noms dans les recherches google et autres), ce qui oblige les petits éditeurs qui cherchent une visibilité d'accepter leurs conditions de vente qui les affaiblissent - alors que ces petits, vous vous en doutez ont de gros problèmes pour se faire remarquer, à la base, hein...

Au niveau des employés, je citerai simplement en bonne française que le PDG avait déclaré en 2000 que "chaque membre de l'entreprise en est aussi propriétaire. Amazon n'a donc pas besoin de syndicats".

Donc voilà où j'en suis. Oui, le livre numérique existe et oui il peut fonctionner... Mais je n'ai pas envie qu'il fonctionne seulement comme une bonne petite entreprise capitaliste avec tous les inconvénients que cela implique dans la production artistique u.u

11/3/2011 #2
Alixe

Oceanna : Je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Mais je pense que le problème principal de l'édition, est notre mode de vie matérialiste : tout devient un produit, y compris ce qui est culturel, ce qui ne va pas dans le sens de la culture et ne nous tire pas vers le haut.

Donc je suis d'accord avec toi, mais à part acheter régulièrement dans ma librairie de quartier, je ne vois pas trop ce que je peux faire pour changer ça. Et comme elle n'a pas forcément ce que j'apprécie le plus, à savoir manga et SF, je vais aussi à la FNAC ou sur Amazon... Mais j'y vais régulièrement (dans ma librairie) pour le conseil et pour commander des livres quand je ne suis pas trop pressée (faut juste être patient et accepter le fait que les petites librairies passent en dernier pour les commandes... bref).

J'ai découvert aujourd'hui dans le métro (en parlant avec mon voisin... enfin c'est lui qui m'a abordé en me voyant sortir Anatole - ma liseuse - de mon sac) que des auteurs se servent aussi de ces outils pour publier gratuitement leurs oeuvres (et ainsi se faire connaitre, je suppose).

Il m'a indiqué deux adresses où l'on peut télécharger des livres, dans le domaine public ou non, gratuitement ou non :

-

-

Pour ces deux sites, on peut télécharger en format spécial, mais aussi en pdf, donc c'est lisible avec n'importe quel PC / ipad, android...

.

D'autres sources de textes numériques :

(c'est un site d'actualité sur la lecture numérique)

11/3/2011 . Edited 11/3/2011 #3
Freia72

Je suis aussi mi figure-mi raisin pour ce développement. Evidemment, c'est maniable, cela évite avoir une épaule démanchée à force de trimbaler des livres dans un sac. Cela évite aussi de se retrouver avec des murs tapissés de bibliothèques chez soi (et d'avoir encore des livres casés derrière les vêtement dans les armoires). Le fait de pouvoir y placer d'autres docs que des livres "publiés" est aussi très interessant.

Malgré tout, je ressents la même chose qu'en bibliothèque : c'est super pratique, cela évite de manipuler trop des livres rares (en bibliothèque), ça a un côté gadget qui m'amuse, mais je préfère le vrai livre imprimé. On n'y a pas le même rapport physique avec la page, l'encre (et l'odeur du livre neuf !). Pour les livres numérisés, il se pose aussi la question de la qualité de la numérisation. cela m'arrive régulièrement en bibliothèque de demander quand même l'original. Même une bonne numérisation n'offre pas la même lisibilité que le livre original. Vient aussi la question de l'édition choisie pour le domaine public : les 3 mousquetaires sont dans le domaine public, mais certaines éditions sont fautives, d'autres peu soignées. Certains classiques font l'objet de rééditions avec apparat critique, vérification des sources et des manuscrits choisis (je pense au Rêve dans le pavillon rouge de la Pleiade : un roman extraordinaire, mais qu'il est difficile d'aborder pour un non sinologue sans notes et dans une édition conduite à l'arraché avec pour base des éditions fautives ou des traductions bas de gamme). Pour des ouvrages de référence ou scientifiques, ce problème est crucial : travailler sur une mauvaise édition peu invalider toute une recherche. Dans ces cas là, il faudra quand même acheter la "bonne" édition.

Bref : j'apprécie le gadget, mais je ne pense pas investir dedans.

11/6/2011 #4
Oceanna

Effectivement, il n'y pas énormément à faire. Cependant, les librairies se lancent aussi dans la vente en ligne (donc c'est une alternative à Amazon, que je sache)... Si tu veux chercher d'autre librairies, il y a toujours le label "libraires indépendant" qui peut te permettre d'en trouver d'autres par trop loin de chez toi. Quant à la SF et aux mangas, je ne comprends pas ce qui pose problème. Est-ce que c'est que tu manques de conseil dans ta librairie de quartier pour ces genres-là ? Est-ce que c'est que tu dois les commander si tu en demandes là-bas ?

11/7/2011 #5
Alixe

Oceanna : le problème, c'est qu'ils n'ont presque rien et n'offrent pas le plaisir d'acheter parce qu'on a été accrochés par la couverture et le résumé derrière. Je ne pense pas qu'ils puissent servir de conseil non plus dans ces domaines. Mais je ne leur en fait pas reproche, il y a des magasins spécialisés dans le manga pas loin (avant j'y allais) et ils ont choisi d'autres spécialités que la SF, il en faut pour tout le monde. Par contre, ils ont beaucoup de livres jeunesse et je vais les voir immanquablement quand j'ai un cadeau à faire à un moins de 16 ans.

Freia72 : je suis effectivement dans le cadre "j'ai trop de livres, je ne sais pas où les mettre" et la liseuse est un super complément. Un complément, pas un remplacement.

Je pense qu'on ne peut pas définir le rôle des liseuses seulement en opposition au livre. C'est un fait que les librairies et les bibliothèques sont désertées. Si la lecture revient d'une autre manière, c'est plutôt une bonne chose.

Il y a en outre une infinité de profils de lecteurs potentiellement intéressés :

- ceux qui adorent l'objet livre et y resteront fidèle mais qui apprécieront également les avantages de l'objet électronique dans certaines conditions

- les puristes qui continueront à vouloir des éditions précises pour les ouvrages qui en valent la peine mais liront les sorties contemporaines sous ce format plus maniable (certains policiers ou thrillers que je lis n'ont pas grand intérêt pour ma part à être acquis en papier vu mes problèmes de place). A propos des éditions précises, il y a pour des textes dans le domaine public des éditions différentes en numérique, certaines étant payantes (celles avec des notes ou des illustrations) et les autres gratuites. On retrouve donc la notion de choix et de qualité différente.

- ceux qui viendront à la lecture car ils seront attirés par l'écran (je pense aux plus jeunes)

- ceux qui n'ont pas de respect particulier pour le livre et qui trouveront ça plus pratique (ça ou du poche dont la couverture est sans intérêt, hein...)

- les personnes mal voyantes qui peuvent agrandir les lettres ou avoir une lecture automatique en audio

Il y a sans doute d'autres manières de trouver un intérêt à cet objet. Le seul moyen de faire perdurer le goût du livre (en chute libre pas à cause des liseuses mais de l'audio-visuel en général), c'est d'en faire manipuler aux jeunes pour montrer que les deux manières de lire ont leurs avantages et leurs inconvénients...

11/8/2011 #6
Alixe

Oh bonheur, il existe une application qu'on peut utiliser avec firefox, chrome et Android qui s'appelle kindle it.

En bref, une fois l'installation et le paramétrage faits, si tu es sur une page web que tu veux lire sur ta liseuse, il suffit de cliquer sur l'icône qui s'est installée sur ton navigateur, la page est envoyée sur ta bibliothèque virtuelle Amazon et dans les 5 minutes, si tu peux recevoir le Wifi, elle est sur ta liseuse, mise en page comme il faut.

Imaginez le bonheur que c'est quand un chapitre de fanfiction vient de paraitre. En trois clic, c'est sur Anatole et je peux le lire dans le métro le lendemain matin...

11/16/2011 #7
Oceanna

pour commander des livres quand je ne suis pas trop pressée (faut juste être patient et accepter le fait que les petites librairies passent en dernier pour les commandes... bref).

ALors juste pour répondre à cela... Tu es parisienne, Alixe, donc ça peut t'intéresser : l'association des librairies nommée "Librest"... Ils garantissent des délais de livraison de... 3h. Enfin plus ou moins. Mais bref, l'idée est de trouver un moyen pour compenser "l'immédiateté" de la vente en ligne. Du moins, l'impression d'immédiateté ; dans les faits, les délais de livraisons sont relativement égaux. C'est surtout que le "désir de livre" du lecteur moyen excède rarement une semaine...

12/2/2011 #8
Javier Made True

Tiens, je n'avais pas vu ce topic.

Je me suis acheté un Kindle, principalement pour lire de la fanfiction au lit. Il y a quelques petites choses que j'aurais bien aimé avoir (comme la possibilité de réduire un chouilla la taille des caractères), mais dans l'ensemble, c'est quand même sacrémentle pied !

Pour générer les ebooks à partir de fanfictions, je passe par www.flagfic.com qui le fait automatiquement. Il n'y a pas de choix de réglages, mais c'est ce que j'ai trouvé de plus rapide.

12/14/2011 #9
Alixe

Cela génère toute la fanfiction ou juste la page ? On le récupère comment sur le Kindle ?

Est-ce plus rapide que d'envoyer à kindle avec kindleIt (pas de paramétrage à partir de la seconde fois du même navigateur) et de récupérer par Wifi ?

12/14/2011 #10
Alixe

Réponse à Seam sur la papote :

Articles de presse :

un lien sur les liseuses :

La kobo de la Fnac :

Comparaison :

J'ajouterais par rapport à la comparaison :

- si pour les notes l'écran tactile kobo doit être mieux, contrairement à ce que dit le monsieur, les boutons pour passer les pages du Kindle sont très agréables (et à mon avis, tu tourne moins les pages sans faire exprès)

Acquisition des livres :

- le monsieur montre comment les acheter sur les sites respectifs des liseuses par l'intermédiaire de ces dernières. A mon avis, il vaut mieux passer par le sites sur internet, c'est plus confortable. Je trouve l'interface du site Amazon pas mal fait (je ne connais pas celui de la Fnac).

- Il ne faut pas oublier tous les sites où l'on peut acquérir des livres gratuits en format .mobi ou .html (Amazon ne lit pas le très courant format epub, mais le programme gratuit Calibre te fait les conversions

Site :

- sans compter la récupération des pages internet (pour lire des fanfictions c'est le pied)

12/14/2011 #11
Javier Made True

Ca génère toute la fanfiction, chapitrée, avec table des matières.

Il suffit d'entrer l'adresse de la fic ou bien simplement son ID, de choisir le format désiré (epub, kindle, PDF ou html) et de cliquer sur download. Il faut par contre connecter le kindle au PC pour pouvoir charger le fichier dessus après. (je n'ai jamais envoyé de fichier au kindle via wifi, mais je suppose que c'est possible... Il faudra que je me penche dessus)

12/14/2011 #12
Alixe

Javier : Ah , trop super, je mets le site en favori !

12/14/2011 #13
Seamrag

Je viens de parcourir le topic au complet (bon, il n'était pas très long, mais quand même), et j'ai aussi été voir les liens que tu as donnés Alixe. Je trouve ça intéressant de pouvoir comparer et voir les avis sur les différentes liseuses qui existent.

Du coup, je voulais partir sur le Kindle d'Amazon, mais depuis que j'ai vu la critique sur le Kobo de la Fnac j'hésite. Du côté pratique celle de la Fnac semble plus pratique, et un chouïa plus évoluée que celle d'Amazon. Mon seul soucis se situe au niveau des livres, et le fait qu'ils disent que le catalogue pour le Kobo est moins pratique et assez incohérent me fait un peu peur. De même que les ebooks gratuits, qui sont tombés dans le domaine public.

Je voulais savoir aussi : est-ce que les ebooks que l'on peut trouver sur d'autres sites (comme ceux du site peuvent être intégrés aux liseuses ou non ? Parce que du coup cela compenserait ceux qui sont difficile à trouver pour le Kobo..

Oh, et le fait de pouvoir lire des fanfictions sur sa liseuse est tout simplement génial !

Sinon, c'est vrai que les liseuses ne peuvent pas remplacer un livre. Un livre c'est du papier, de l'encre, il y a un tas de choses derrières. L'odeur des livres aussi, c'est bête, mais je trouve qu'elle est irremplaçable. Un livre neuf n'aura pas la même odeur qu'un livre ayant quelques années. De même que le toucher et la prise en main n'est pas la même. Ce qui fait que j'hésite fortement : si je prend une liseuse, je sais qu'il faudra que j'attende avant d'acheter de nouveaux de vrais livres, puisque le prix est quand même conséquent et qu'il faut acheter les livres pour la liseuse.

Quoi qu'il en soit, je suis contente qu'il y ait un topic, et de pouvoir en discuter un peu avant d'en demander une pour mon anniversaire.

12/15/2011 #14
Alixe

Les généralités

Le Kobo a plus de fonctionnalités :

- il est touch (mais moi, j'y tiens pas),

- il a une fonction audio (à la limite, cela m'aurait intéressé si on peut écouter ses livres, mais je ne sais pas si le logiciel qui rend ça possible est intégré),

- il a la possibilité d'ajout de mémoire avec une carte (mais 1400 livres, c'est déjà pas mal).

Par contre, j'ai lu que la mise à jour de la page est plus longue que sur Kindle.

L'interface clavier Kobo est bien meilleure, mais l'importance de ce point là dépend de ta pratique : si tu prend des notes sur les livres, le clavier kindle est vraiment galère, donc, il vaut mieux le Kobo. Par contre, si cela ne te sert qu'à créer tes catégories pour classer tes livres, tu t'embêtes une fois et puis après c'est terminé (je ne sais pas si on peut avoir des catégories avec le Kobo, en plus des trois prévues qui séparent html, livres téléchargés, livres en cours de lecture).

.

Nombre de livres accessibles

Si on regarde sur le site Fnac par catégorie, on ne trouve que 16 000 ebook en français (pas 200 000). Il parait qu'ils existent bien, mais ne sont pas classés. (

En tout étant de cause, pour ce qui est des livres qui sont dans le domaine public, ce ne sont ni Fnac ni Amazon qui les numérisent, même s'ils les mettent à disposition sur leurs sites. Il y a d'autres sites qui les proposent et d'un site à l'autre, ce sont toujours les mêmes. A dire vrai, on finit par faire le tour, mais on en est qu'au début, l'offre va nécessairement s'étoffer. En tout cas, la marque de la liseuse importe peu (sauf les epub qu'il faut convertir avec Calibre pour lire sur kindle)

.

La lecture

On dispose sur le site choisi (Amazon ou Fnac) d'une bibliothèque virtuelle à partir de laquelle on télécharge les textes.

On peut lire les textes sur toutes les liseuses déclarées sur ce compte (on peut avoir plusieurs liseuses dans une famille, connectées sur la même bibliothèque).

On peut aussi utiliser un PC, un iphone, une tablette pour lire sa bibliothèque, il suffit juste d'avoir le logiciel de lecture dessus et de déclarer l'appareil auprès d'Amazon ou Fnac

Si les appareils sont ouverts au Wifi, on peut les synchroniser pour que chaque livre s'ouvre sur la dernière page lue, même si on passe d'un support à l'autre

On peut retirer un livre d'une liseuse. Si il est dans notre bibliothèque virtuelle, on pourra toujours le récupérer ensuite (ce n'est pas le cas des documents qu'on télécharge d'ailleurs. Il faut en garder copie sur son PC).

La présence d'une table des matière et d'un chapitrage dépend de l'éditeur de l'ebook.

.

Chargements des textes

- par Wifi : les deux liseuses permettent de récupérer ce que tu as sur ta bibliothèque

- par USB : les deux liseuses sont livrées avec un cordon qui permet de faire passer directement des fichiers de ton PC à ta liseuse

- par mail : Amazon te permet d'envoyer des textes sur ta bibliothèque en pièce jointe, grâce à une adresse spéciale (). Ils sont convertis pour devenir lisibles et récupérables ensuite par Wifi

.

Les formats supportés

- chaque liseuse a son format personnel, bloqué avec une DRM ou non. Ces textes ne sont lisibles que sur la liseuse associée et sur les autres appareils avec le logiciel qui va bien.

- les deux liseuses supportent : .mobi, .pdf, .html, .rtf, .jpeg, gif, .png, .bpm

- EPub. Supporté nativement par Kobo . Pour Kindle, il faut utiliser un logiciel de conversion (cela se trouve gratuitement. Ex : Calibre)

- Kindle supporte en plus : doc, .htm., jpg

- Kobo supporte en plus : txt, rtf, tiff, cbz, cbr

Note : Pour doc, .jpg , html, .htm, .rtf, .jpeg, gif, .png, .bpm, il faut utiliser le service de mail Kindle, qui fait la conversion et permet la récupération par wifi.

.

Acquérir des textes

- Achat en ligne ou téléchargement gratuit sur les sites Amazon ou Fnac à partir de son ordinateur

- Achat en ligne ou téléchargement gratuit sur les sites Amazon ou Fnac à partir de la liseuse

- Achat en ligne ou téléchargement gratuit sur d'autres sites qu'Amazon et Fnac. les textes sont généralement en .mobi, pdf ou Epub

- Téléchargement de textes trouvés sur les pages internet :

* Kindle : si tu as le navigateur firefix ou chome, tu peux télécharger l'application Kindle It. cela envoie le texte de la page à ton adresse kindle. La première fois, tu paramètre ton adresse et tu déclare l'adresse de kindleIt sur amazon. Ensuite, il suffit de cliquer sur l'icône qui apparaît en haut à droite de ton écran, puis sur Send It. Tu attends 5 minutes et tu récupères par Wifi.

* kobo : pas vu d'équivalent. Je suppose que tu copie-colle sur document txt et tu transfères par USB

- les fanfictions en entier : www.flagfic.com te permet de télécharger sous format .mobi ou .html une fanfiction entière ffnet, avec table des matières. Il suffit d'entrer le lien vers le premier chapitre et choisir ton format). Soit tu télécharges, soit tu entres ton adresse mail pour le récupérer en pièce jointe. Ensuite, c'est transfert USB ou adresse kindle pour récupération par wifi.

.

Le prix

Amazon est moins cher (99 euros) contre FNAC 129 euros. Si on est adhérent FNAC, on te rend 30 euros en chèque FNAC mais ils ne peuvent ne marchent pas sur les livres, quelque soit leur format, donc n'espère pas acheter d'ebook avec.

Je n'ai pas acheté le chargeur qui est vendu en plus : je recharge sur mon PC avec le cable usb fourni.

Ni la pochette qui est à un prix prohibitif : j'ai une trousse de maquillage qui a juste la bonne taille et qui ne m'a rien couté.

J'ai volontairement choisi la liseuse la plus simple et la moins chère. C'est parfait pour attendre 2 ans que des fonctions que j'aimerais bien (lecteur audio pour entendre les livres dans la rue, par exemple) deviennent de série. J'en rachèterai alors une autre et je donnerai celle-ci à mes enfants.

Par ailleurs, si tu as un problème avec Amazon, tu renvoie l'appareil à leur frais, et ils t'en revoient un autre. J'ai de très mauvais retours du service après vente FNAC en général (mon frère, une copine, un collègue), donc c'est à mon sens moins sûr.

.

Pour info, j'ai sur ma liseuse

- mon CV (.doc, avec retraits et nuances de gris en fonction de ma mise en forme initiale)

- des livres achetés sur Amazon (2)

- des livres récupérés à droite à gauche (110 environ)

- des textes en .html que j'avais sur mon PC (chargés par USB)

- des chapitres de fanfics et des articles de journaux (récupérés avec Kindle It)

- des fics complètes récupérées grâce à flagfic (3)

.

D'autres liens

Des évaluations plus sérieuses que celles données précédemment :

Pa clubic :

.

Par ebouquin :

.

(film de 20 min + comparatif écrit)

.

Les fiches techniques :

12/15/2011 #15
Oceanna

- il a une fonction audio (à la limite, cela m'aurait intéressé si on peut écouter ses livres, mais je ne sais pas si le logiciel qui rend ça possible est intégré

Je crois - sans en être certaine - que c'est parce que nos chers éditeurs se lancent dans les livres numériques pour enfants et - croyez-le ou pas - ils ont décidé de les faire interactifs. Ouais, avec du son et de la vidéo, voire plus... Oui. Ils m'ont donné l'impression d'être beaucoup plus motivés - et prêts à dépenser entre 2000€ et 20000€ - pour faire ce genre de bouquins que de passer au livre numérique pour adultes... Je suis restée perplexe, je dois avouer.

12/15/2011 #16
Javier Made True

Ben, vu le nombre de livres/45-tours d'histoires racontées par Jean Rochefort ("Quand tu entendras la petite clochette, il sera temps de tourner la page") que j'ai pu ingurgiter étant jeune, je comprend ce point de vue...

12/15/2011 #17
flammeche

J'hésite également à faire l'acquisition d'une liseuse mais certains points me freinent encore.

- Les tablette ne seront-elles bientôt en mesure de donner le même confort de lecture qu'une liseuse avec une bien meilleurs interactivité et la la possibilité en plus d'avoir des BD (écran couleur) ?

- La taille des pages me semble vraiment petite. Je sais c'est débile, mais j'aime avoir une page qui contienne l'équivalent d'une page de livre de poche voir de livre broché et sur les liseuses j'ai l'impression qu'à taille de caractère équivalent il y a tout au plus une demi-page.

Cependant pour moi c'est un outil qui a un potentiel formidable, ne serait-ce que pour pouvoir lire des fanfictions de manière plus confortable avec la possibilité d'écrire des notes au fure et à mesure de sa lecture pour pouvoir ensuite envoyer le commentaire.

Aujourd'hui il m'arrive de lire des fanfictions sur mon smartphone et c'est vrai que je trouve ça pratique, mais sur une liseuse se serait tout de même mieux.

Toutefois, si l'outil est séduisant, les dérives que sa généralisation r*** d'engendrer sont à l'origine de la méfiance des maisons d'édition. Elles n'ont pas envie, et on les comprend, de subir les mêmes reverts que les maisons de disque ou de production cinématographique et télévisuelle. De plus les maisons d'édition sont plus fragiles que ne l'étaient leurs homologues musique et cinéma lorsqu'elles ont connu la révolution numérique. Leur frilosité à l'égard de la technologie se comprend parfaitement.

L'essort des liseuse viendra peut-être par un nouveau type de maisons d'édition qui n'éditeront que sur ce support séduite par le coup moins élevé. Sans doute beaucoup de SF et de Fantasy. Elle va aussi favoriser l'autopublication à des coup moindre voir quasi-nuls.

12/16/2011 #18
Javier Made True

En ce qui concerne la BD, j'avais lu il y a quelque temps un article sur une technologie d'encre électronique couleur qui avait l'air de pas mal fonctionner. Mais elle n'était encore qu'au stade de prototype. A mon avis, des liseuses couleurs seront probablement commercialisées d'ici 2 ou 3 ans.Reste à voir à quel prix...

En ce qui concerne le confort de lecture sur tablette, le problème majeur vient de l'éclairage : une liseuse est bien plus confortable car elle se lit avec une lumière extérieure. Le contraste n'a au final que peu d'influence (même une dalle OLED offrant un contraste de folie sera toujours plus fatigante pour l'oeil).

12/16/2011 #19
Alixe

Livres interractifs pour enfants : comme Océ, je suis partagée. Dans un sens, c'est bien d'avoir une histoire qui se lit toute seule (à la 20e fois les parents en ont marre). Par ailleurs, c'est mieux que la télé, car réellement interractif. Mais comme tous les outils, il ne faut pas que cela remplace les parents... ni la lecture d'une livre 'ordinaire' qui par son silence et son inertie permet à l'enfant de construire sa propre réflexion autour. Pédagogiquement parlant, c'est faux de dire que cela remplace un livre, à mon avis. C'est juste un média audio de plus.

Flamèche : il existe des liseuses format A4. Mon collègue en a une et lit des mangas dessus. Le format lui convient. Moi, c'est le format mini qui me convient car cela se glisse dans un sac, une grande poche et tient agréablement dans la main. C'est vrai que cela ne contient pas une page entière, mais avec le kindle, il suffit de serrer un peu la main qui tient la liseuse pour que la page se tourne, ce qui rend la lecture très fluide.

Pour la couleur, je pense que la kindle fire ( actuellement sortie uniquement aux Etats Unis est en couleur et prévue pour la BD couleur. Mais comme dit Javier, ce sont seulement les premiers modèles (alors que la kindle en noir et blanc actuelle est la version 4 et que ce genre existe en plusieurs marques depuis au moins deux ans).

Pour prendre des notes, la kindle n'est pas top. Mais d'une autre côté, elle offre plus de possibilité de récupérer facilement les chapitres de fanfic.

Il faut voir aussi avec la Bookeen Odyssey de Virgin ( qui est également tactile et un peu plus grande.

12/16/2011 #20
Oceanna

Toutefois, si l'outil est séduisant, les dérives que sa généralisation r*** d'engendrer sont à l'origine de la méfiance des maisons d'édition. Elles n'ont pas envie, et on les comprend, de subir les mêmes reverts que les maisons de disque ou de production cinématographique et télévisuelle. De plus les maisons d'édition sont plus fragiles que ne l'étaient leurs homologues musique et cinéma lorsqu'elles ont connu la révolution numérique. Leur frilosité à l'égard de la technologie se comprend parfaitement.

Au problème du piratage, s'ajoute un deuxième problème qui les préoccupent un peu plus, il me semble : celui de l'engorgement du marché. En gros, et en caricaturant, l'offre de livres (papier et plus encore l'édition numérique, puisque pour l'instant, seules de grandes maisons d'éditions peuvent proposer des e-book sans faire un trou béant dans leur budget) est à la fois super nombreuse et augmente d'année en année, et à la fois, de puis en plus normalisée (la recherche du best-seller, une certaine timidité des grandes maisons littéraires qui rejoint le classicisme des maisons commerciales).

Sachant qu'avec l'édition numérique, ceux qui vendent les supports pour les lire - pour le moment - ne sont pas des littéraires. Cela ne semble rien, mais joue beaucoup en terme de pensée - la Fnac, Amazon, pour ne citer que les plus important, ont des logiques de mastodontes qui écrasent tous les autres sur leur passage, sans mettre en valeur l'offre qu'ils récupèrent en échange.

Alors certes, pour des systèmes de mécénat et d'édition gratuite, l'édition numérique est un grand pas et j'ai hâte de voir comment vont évoluer des notions d'auteurs, de droit d'auteur, de libraires et ainsi de suite dans les années qui arrivent si cette tendance se confirme. Mais pour le moment, j'en vois beaucoup plus les risques et les limites...

12/16/2011 #21
Alixe

Je suis sous le choc !

J'ai acheté il y a six mois le dernier opus de la série Vorkosigan de Lois McMaster Bujold. J'avais vu qu'il y avait un CD avec, j'ai regardé vite fait, trop concentrée sur mon nouveau livre. Il m'était resté à l'esprit qu'il semblait que sur le CD il y avait tous les volumes de la série en plus d'interviews et d'illustration

J'ai eu envie d'en relire un, en anglais, qui n'a jamais été édité en français, une nouvelle parue dans une anthologie (introuvable chez nous, donc). Je lance mon CD en espérant qu'en bidouillant, je pourrais le mettre sur ma liseuse....

Tous les textes sont proposés dans plein de formats, y compris en .mobi, epub etc. J'ai juste à faire un glisser-déplacer. J'ai TOUTE LA SAGA SUR MA LISEUSE !

Et vous savez ce qu'il y a écrit ? Qu'ils n'ont pas mis de DRM car ils savent que ceux qui aiment la saga achèteront la suite quand elle paraitra.

Je les aime.

(et oui, j'achèterai la suite quand elle paraitra !)

PS : dois-je préciser que l'auteur est pro-fanfiction ?

12/17/2011 #22
Freia72

Passionnant ce sujet et plus ça va... plus je lorgne vers le kindle tout en me répétant "non, je ne succomberai pas, non...". J'ai une question bête et aussi très intéressée : est-ce que ce genre d'outil permet la recherche plein texte dans les livres commerciaux ?

12/17/2011 #23
Alixe

Si tu veux dire faire une recherche de mot dans le livre que tu lis, la réponse est oui...

12/18/2011 #24
Freia72

YES ! Merci !

12/18/2011 #25
Freia72

Je suis passée du côté obscur de la force, et j'avoue que je ne le regrette pas du tout !

Les avantages : encombrement minimum (j'ai une prédilection pour les poches de plus de 600p, quand ce n'ets pas le dernier tome relié d'une saga de sf pour laquelle je n'ai pas réussi à attendre la parution en poche), fin de la hantise de me retrouver sans rien à lire dans les transports parce que je suis à la fin de mon bouquin et qu'il ne me reste plus que 10 pages à lire, possibilité de changer de bouquin selon l'humeur, "contenance" assez impressionante, chargement hyper simple, possibilité de récupérer un grand nombre de livres (classiques) gratuitement, prix tout à fait acceptable des livres anglais et dans d'autres langues étrangères, chargement hyper simple aussi de fanfics (ça, ça a changé ma vie, plus besoin de culpabiliser quand j'allais lire un texte au lieu de bosser).

Les déceptions (provisoires, si la situation évolue) : la gestion du contenu (collections) est bien, mais pourrait être perfectionnée. Surtout, le Kindle n'a pour l'instant aucun intérêt pour la littérature contemporaine française pour laquelle les éditeurs fixent des prix complètements irréalistes (prix du broché pour un livre déjà paru en poche !). Donc, pour l'instant, je réserve le Kindle aux classiques, à la littérature étrangère et à la fanfic, mais c'est déjà beaucoup.

Bilan : Génial, ou presque.

12/25/2011 #26
Alixe

Idem que toi, Freia : je limite à littérature classique (mais c'est bon pour moi) et fanfiction.

Bilan : 250 euros dépensés en librairie de quartier ce mois-ci (pour moi et en cadeaux).

Sinon, j'ai reçu ça comme pub, aujourd'hui :

1/9/2012 . Edited 1/9/2012 #27
Freia72

Pour les sites intéressants, le Projet Gutenberg garantit dans l'ensemble des éditions correctes des classiques (c'est à dire avec un minimum de coquilles) et pas mal de références (classiques) anglo-saxonnes et dans d'autres langues. Sinon, je regarde tous les matins les offres du jour d'Amazon (e-books en anglais) : le livre est alors à même pas un euro. A ce prix là, on peut se laisser tenter, découvrir, ou alors se racheter un livre qu'on a beaucoup aimé et qu'on a déjà en bibliothèque papier (the Remains of the day que je relis avec délices). Bon c'est très variable, mais j'ai acheté un polar deux romans...

Avec le logiciel Calibre on peut transformer des pdf au format propriétaire d'Amazon : parfait pour ceux qui récupèrent des choses sur Gallica ou dans d'autres grandes bibliothèques ! Même topo avec vos docs : vous les passez en pdf, puis Calibre mouline et hop ! ça ressort sur le Kindle.

Accro ? Presque, j'attends juste ce dhjldskfhlkh d'étui que la Poste a perdu et qu'on va me renvoyer. Le Kindle dans l'enveloppe papier-bulle, c'est pas terrible dans le métro...

1/9/2012 #28
Alixe

Ah, javais pas pensé à Calibre pour les pdf qui passent mal !

J'ai pas voulu payer 30 euros pour un étui. Le tiers de la liseuse ! J'ai recyclé une trousse à maquillage qui a la bonne forme, c'est parfait (et plus discret quand je l'ai à la main dans les couloirs du métro)

1/9/2012 #29
Alixe

Alors, voilà. J'ai pas voulu débourser 30 euros pour un étui. Et j'en ai payé 15 pour un autocollant -_-'

J'ai un peu honte, mais mon kindle va être le plus beau :

Sinon, j'ai un peu fait mes courses sur Feedbooks. J'ai acquis des auteurs qui s'auto-publient : certains livres sont gratuits, d'autre payant (pas trop cher), d'autres gratuits pour le tome 1 et payant pour la suite.

Emportée par mon élan de ficoeuse, j'ai proposé à un auteur de lui envoyer une fiche critique...

2/17/2012 #30
Page 1 .. Last Next »
Forum Moderators: Fof Culture Leo Poldine, Elbereth des Neiges
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member