Bac à sable
Pour les activités et jeux du FoC.
New Follow Forum Follow Topic
Page 1 2 3 4 .. Last Next »
Elbereth des Neiges

Voilà un topic tout beau tout neuf, pour les productions poétiques des fofiennes et fofiens (:

J'espère qu'on aura vite un beau recueil made-in FoF ! Parce que We're the best, We're fofiens ♪

Pour une meilleure visibilité, différencier les poèmes des commentaires, je propose une mise en page commune :

Titre du poème

vers 1

vers 2

...

Auteur (bah voui, si jamais on a des poèmes sur la papote au lieu d'ici et que son auteur est d'accord, les modos pourront le mettre à sa place nan ? je sais pas si je suis claire^^')

.

Bref, ici vos rimes, vos chants et vos tentatives en tout genre *clin d'oeil à LP* !

12/15/2010 . Edited 12/15/2010 #1
Elbereth des Neiges

Je vais déjà recenser ceux qui ont été postés jusqu'à ce jour sur la Papote, si j'ai oublié un poème ou que vous ne voulez pas qu'il soit posté ici, n'hésitez pas à me le dire surtout (:

La brume déposée sur la ville endormie

Me poursuit où que j'aille, où que je puisse errer,

Attendant un signe du fin fond de la nuit

Attendant un passeur pour pouvoir traverser.

The Lord of Poets

.

La brume déposée sur la ville endormie

Me poursuit où que j'aille, où que je puisse errer,

Attendant un signe du fin fond de la nuit

Attendant un passeur pour pouvoir traverser.

Le pays des rêves de ma mie.

En ces parages je suis chevalier

Et fier, chevauche noble destrier

Pour elle, roi d'une contrée de fééries,

Je ne ploie genou qu'à son désir

Elle sait les plaisirs desquels je peux jouir,

Elle sait les sentiers de r***, d'aventures

Quand je vagabonde a travers ses beaux empires

D'Imagination - ceux qu'elle m'offre en pature -

A plein galop sans peur sans reproches, le sang chaud

Portant fier cœur et panache hauts

Je poursuis sans relâche ma douce quête

Sur les voies sensuelles de la volupté

Je l'emmène rougissante, avec anxiété,

Je hasarde mon audacieuse conquête

Vers ses fruits défendus que je me suis promis

L'entrainant dans une spirale mélodieuse

Spirale colorée du gout de l'infini

Où le printemps ne fâne, ô compagne amoureuse

The Lord of Poets & sangdelicorne

.

Tu dansais hier encore dans ces champs, ces prairies

Recouverts de rosée par un matin douceur.

Des lambeaux de nuage, mon ciel triste et gris,

Car tu as disparu et mon coeur seul demeure.

Elbereth des Neiges

.

Celui qui, souffle court, s'accrochera à la vie

Celui qui, quoi qu'on dise, ne changera pas d'avis

Celui qui, dans l'épreuve, continuera de rire

Celui qui, censurer, continuera d'écrire

Celui qui rit, celui qui pleure

Celui qui vit, celui qui meure

Celui qui qui te dira "continue" quand il ne pourra plus avancer

Celui qui te redressera, avant même que tu ne sois tombée

Celui qui peut voler, mais pour toi restera sur terre

Celui qui pourra t'aimer, même au milieu d'un désert

Celui qui court, celui qui chante

Celui qui prie, celui qui danse

Celui qui ne brule que pour éteindre ta flamme

Celui qui se bat pour supprimer les armes

Celui qui t'empêchera, d'abandonner tes rêves

Celui qui t'emmènera, voir la mer sur la grêve

Celui qui accomplira tous les jours ces exploits

Celui qui, malgré tout, pensera toujours à toi

Si cet homme existe, alors je t'oublierai

A cet homme uniquement, je te délaisserai

Miss Tako-chan

.

Vous tous qui m'avait accueillie,

Vous tous qui m'avez redonné l'envie

L'envie d'écrire l'envie d'aimer,

On se sent vivre, écrire, parler

Et quand vient le temps de se dire au revoir,

On ne veut partir de peur de quitter cet espoir,

Cet espoir de se sentir à nouveau

Se sentir vivre dans ce monde si beau,

Pour moi la vie commence maintenant,

Et l'ennui se fanera avant la fin des temps,

La Fin des Temps est le temps du commencement

Le temps du commencement tellement plus inspirant !

LadyGreySun

.

12/15/2010 #2
Elbereth des Neiges

Juste un ciel

Juste tes yeux

Quelque chose d'intemporel

Juste rien que nous deux

Et cette magie

Loin de ça, loin de tout

Qui prend vie

Quand j'embrasse ton cou

Et ton corps qui se tend

Et ta bouche qui soupire

Losque contre ton dos tu sens

L'étendue de mon désir

Et tes mains qui viennent défaire

Mes vêtements de cuir

Et mes ongles dans ta chair

Moi je ne sais que détruire

Et tu espères de la tendresse

Tu te fais des illusions

Au fond de toi ça te blesse

Que je me serve de toi sans permission

Et ton corps qui ne peut resister

A ce que ma main lui fait

Ton corps de femme, même si tu es un homme

Qui a un gout d'interdit, un gout de pomme

Tu te relaches, tu n'as pas duré longtemps

Tu avoues finalement m'aimer

Et comme pour retenir ce moment

Tu cherches à m'embrasser

Et je souris, fier de ma victoire

Encore une fois j'ai gagné

Et je te laisse, seul dans le noir

Mieux vaut ça que de rester

Mieux vaut ça que te montrer

A quel point je me dégoute

D'avoir sali ce corps immaculé

Et mes larmes coulent comme des gouttes

Il n'y a rien à faire

Je n'ai pas le droit de t'aimer

Alors il faut que tu vives un enfer

Le même enfer qui m'a condamné

Loin de toi, je te demande pardon

De me servir de tes sentiments

Pour enfin gagner, cette bataille d'antan

Et ton nom résonne, m'emprisonne comme un poison..

"Nate..."

Black666

.

S'il n'y a qu'une étoile, s'il n'y a qu'un voeu

Je serais le premier à grimper vers le ciel

S'il n'y a qu'une porte qui mène à ce lieu

Je forcerais le destin, pour aller vers elle.

The Lord of Poets

.

Parce que quand je vois la lune je comprends que j'en suis loin

Parce que face à l'immensité je me dis que je ne suis rien

Parce que quand je te vois je réalise que je suis bien

Miliampere

.

Memento mori

C'est tout une vie

Tu le sais pourtant

Tu en es l'enfant

N'oublie pas que tu es mortel

Seule la mort est éternelle...

Kami-sama Myu

Et pour vous mes amis,

Voici ces quelques mots,

Des rimes, des fruits,

Mais de sens, zéro.

Lapaumee

.

Et tes mots, tes mots si beaux

Tes "Je t'aime" qui m'effraient

Qui glissent sur moi comme de l'eau

Et se perdent dans le vent à jamais.

Black666

.

12/15/2010 #3
Miliampere

Trop beaux les poèmes !

On a vraiment du talent ! (auto-complimentage oblige) !

Quel plaisir de voir un nouveau Topic!

Je le baptise? Okay

Juste un instant dans l'écriture

Qui de près ou de loin

Efface mes blessures

Juste un instant dans une vie

Car quand viendra demain

Tout sera fini.

.

C'est pas grand chose, mais pourquoi pas? ^^

12/15/2010 #4
Elbereth des Neiges

J'ai eu une idée... je ne sais pas trop quoi en penser, c'est mauvais pour moi de penser :P

Une révélation brutale,

La jalousie qui s'ancre dans un coeur d'enfant,

Les remords après les actes,

Mais vite effacés par un tendre sourire.

Sourire qui ne verra jamais l'amour par mes yeux

Car jamais je n'oserai briser une amitié fragile.

Elby (nan sans blague :P)

*se pend, comme d'hab à chaque fois qu'elle tente de poémer*

12/15/2010 . Edited 12/15/2010 #5
Leo Poldine

Mais il est très bien ce petit poème, Elby !

12/15/2010 #6
kami-sama Myu

On me menace... je ne peux faire que ce que l'on me demande de faire.. soit... Alea jacta est... et le premier qui dis que c'est pas la bonne citation eh bien... il peu aller se pendre, parce que je ne le ferais pas pour lui...

bref voila...

Il fait nuit noir, contraste avec l'ivoire de la lune

Parmi les arbres, tout en haut de la dune

Il n'y a que la lueur des flammes

pour éclairer le visage des âmes

règne le silence

quelques notes résonnent

Débute sa danse

Alors que les autres s'étonnent

Elle rêve d'être libre

De pouvoir enfin vivre

Elle rêve d'être ailleurs

Dans un monde meilleur

Et enfin, lorsque la musique s'élève

Elle ne veut qu'être lui

Quand le fin arrive que le vent se lève

Elle ne rêve que de vie

Et elle s'écroule, un sourire sur son visage

Sa vie se déroule, alors qu'elle quitte le rivage

Qu'elle s'endort à jamais

Sans aucun regrets

12/15/2010 #7
sangdelicorne

Une prophétie Harry Potter... ^^

.

S'aimeront trois jeunes sorciers

Serpents et lionne mêlant ambre, ébène et acier,

Par l'Alliance liés, sans possible retour.

Puissants de leur fol amour,

Grandis de leur unique union,

Des mondes opposés, feront la réunion.

.

Lorsque s'éteindront les feux de Litha

Nourris de leurs peurs et de leurs folies

Des hommes se dresseront pour l'hégémonie

Brisant la nouvelle harmonie sous leurs pas

Se croyant les égaux des dieux anciens

Voudront briser le lien sacré du bien

Lors sur la pierre sacrificielle, un jour funeste se lèvera

Et le fracas des armes retentira

.

Magie blanche, magie noire mêlées,

Elle, déesse de Beltane devenue, sera,

Par Belenos dédoublé, enfin fécondée,

Ainsi des deux, roi naîtra.

Lorsque tout sera vécu fors le trépas.

Lorsque tout sera perdu fors l'inclination

De l'Elu, ils attendront l'Aura

Pour sauver le monde de sa perdition.

12/15/2010 . Edited 12/15/2010 #8
Elbereth des Neiges

Oh, très beaux poèmes ma chouquette et ma Lilicorne ! *-*

D'ailleurs Lili, question : la déesse de Beltane... j'avais entendu parlé des feux de Beltane dans des oeuvres sur le mythe d'Avalon et tout ça, tu parles de la même chose ?

.

Rires trop vite envolés

Jeux joyeux qui se perdent dans la nuit

Affection marquée par un sourire

Oubli.

12/15/2010 #9
sangdelicorne

Oui... :-)

Beltaine (Bealtaine, Beltane ou Beilteine) est la troisième des quatre grandes fêtes religieuses de l'année celtique protohistorique, fêtée le 1er mai. Elle vient après Samain et Imbolc et marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Elle est en rapport avec Belenos, Lug et Belisama. Le principal rituel de Beltaine consiste en des feux allumés par des druides où le bétail passait afin qu'il soit protégé des épidémies pour l'année à venir

12/15/2010 #10
Elbereth des Neiges

Oui merci, c'est bien ce que je pensais^^

Hermione, Drago et Harry ? (je gagne quoi si c'est la bonne réponse ? :P)

Au passage, avec cette fichue limite d'ordi, je pourrai pas créer le topic SDA aujourd'hui =/ et je suis trop désolée là... au pire crée le si tu veux... met le dans la catégorie "fantastique", et je te dirai si il faut éditer quelque chose, ok ? (comment ça je floode sur mes propres topics ? tu n'es pas sur msn :P)

12/15/2010 #11
sangdelicorne

Perdu !

Hermione, Draco, Sylas et Harry en sus puisqu'il est l'Elu... ^^

Pour le topic, je laisse l'ordi à Maelysse pour ses exams, ce sera pour après je me connecterai...

12/15/2010 #12
Elbereth des Neiges

... bon, je te demanderai qui est Sylas autre part, ce n'est pas le sujet^^ et je t'ai fait ton topic, comme ça tu auras juste à poster ton annonce, je terminerai ça demain^^

Bonneuuuh nuit (:

12/15/2010 #13
Lenoska la Fantasque

Myu, j'ai vu que tu avais fait un poème avec Memento Mori. J'en ai écris un aussi l'an dernier. Bon, je poste à mon tour un poème écrit il y a deux ans. :)*

5/L'écrit

La plume de l'écrivain

Court sur le papier

Aborde les thèmes de demain

Émotions entremêlés

Un coucher de soleil

Des yeux couleurs saphir

Une nuit sans sommeil

Tout l'inspire

Jamais au repos

L'écrivain bien qu'il soit tard

Ne compte que sur les mots

Pour mener à bien son art

Jeu de sensation

Jeu d'inspiration

Jeu d'émotion

Jeu d'exception

Telle est la devise de l'écrivain

Et lorsque arrive l'heure du jugement

Notre écrivain reste confiant

C'est la poésie qui fait un poète

Et non le poète qui fait la poésie

12/16/2010 . Edited 12/16/2010 #14
Xunaly

Hmmm... Un peu de poésie, quelle bonne idée ce topic. ^^ Tout le monde se défend très bien en plus...

J'ai farfouillé un peu de mon côté et j'ai trouvé celui-là. Il date un peu mais je trouvais qu'il était bien dans la lignée de celui de Lenoska dans sa rédaction. C'est juste un détail. Objet d'étudeL'Homme se pose continuellement des questions.Ce fait même est sa définition. Dans son monde, il observe avec attentionNe songeant qu'à tirer ses conclusions..Tous nous sommes ainsiA douter du sens de notre vieNous craignons la mort et l'aprèsPuisqu'il est impossible de le deviner..L'Homme redoute tout autant le jugement,Qu'il soit de lui ou d'autres gens.Il travaille son image sans cesse,Fuit les mots qui le blessent..L'Homme peut s'amuser d'un rien ou d'un tout.Mais puisque c'est un Homme, il est fou.Il ne voit que son reflet dans le miroirEt ne s'intéresse qu'à ses propres déboires..C'est un égoïste qui croit en l'amitié.Un mal-aimant mal-aiméQui n'apprend que de ses erreursEt ne doute jamais que de ses peurs..Un être au misérable instinct de survieQui méprise tout ce qu'il détruit.

(Xunaly qui profite de ses pré-vacances offertes par la neige.)

12/16/2010 #15
Miliampere

Lenoska, j'adooooore ton poème !!!

12/16/2010 #16
Elbereth des Neiges

Len, j'adore ton poème aussi, il me parle beaucoup...

D'ailleurs, en mangeant une papillote à midi j'ai lu ça :

Touché par l'amour, tout homme devient poète (PLATON)

*-*

Et Xuna, j'adore aussi, c'est tellement vrai !

En fait, on est tous trop beaux poètes xD

12/16/2010 #17
Xunaly

Contente qu'il t'ait plus Ebly. ^^

Il est vrai qu'au final nous sommes toutes de grandes poétesses !

J'ai toujours trouvé la poésie plus accessible que les textes. Après cela reste un avis personnel mais il est plus simple parfois de s'exprimer sur un sujet, un sentiment de manière courte plutôt que de suivre les péripéties d'un personnage, dressé un texte didactique ou toute autre travail plus fastidieux. Ça ne veut pas dire qu'il est simple d'être bon poète ! Juste que nous sommes beaucoup à pouvoir nous essayer à cela, davantage qu'à l'écriture de fiction notamment. Du moins, c'est ce que selon mes observations je comprends.

(Oh, y neige encore près de chez moi... XD)

12/16/2010 #18
Aria Lupin

La neige

Tombe

Plombe

Manège.

Oui, j'ai bien trop lu Beaudelaire ^^. Pour la peine, en voici un autre beaucoup moins... enfin plus.... disons explicite.

Mon bel amour s'en est allé

Trouver une autre demoiselle

Lui chanter une ritournelle

Face à ses grands yeux étoilés.

Il m'écrivait pourtant des lais,

Des histoires de tourterelles.

Mon bel amour s'en est allé

Trouver une autre demoiselle.

Le monde de peines dallé

Répondra à ma querelle,

Pourquoi diable écrire un rondel

Pour cette phrase compiler :

Mon bel amour s'en est allé.

12/16/2010 . Edited 12/16/2010 #19
Elbereth des Neiges

Oh, ça me rappelle, tu m'avais montré de super poèmes Ariachoupette ! *air angélique*

12/17/2010 #20
Aria Lupin

Ca veut dire que celui-ci sent le boudin, Elby? Je le prends super mal! *Aria part bouder*

Bah, je suis dans un période poésie. J'écris donc quelques petites choses que je partage avec les gens sur MSN.

12/17/2010 #21
Lenoska la Fantasque

A la demande de Seamy, voici le poème anti-neige

Pas de neige Pas de piéges Des trains qui circulent Des fumeurs qui bullent Pas de verglas Sinon patatraRien de très sophistiqué :)

12/17/2010 . Edited 12/17/2010 #22
Elbereth des Neiges

MDR Len !

Mais non Aria, c'était juste pour t'inciter à les partager ici :O

Celui là est très bien, aucune raison de bouder xD

12/18/2010 #23
Xunaly

Aria : Je partage l'avis d'Ebly sur ton poème. J'aime beaucoup son style et surtout le vocabulaire que tu utilises. ^^

Len : Ma prof d'allemand serait fanatique de ton poème. Elle qui déteste ça... (Je ne sais pas pourquoi mais j'aime beaucoup le mot "patatra"...)

12/18/2010 #24
The Lord of Poets

Bonjour !

Je suis très fan de Baudelaire et je le dis parceque cela doit se ressentir un peu dans ma poésie...

Bonne lecture !

J'ai perdu mon amour un triste soir d'automne

Elle a lancé ses lames lacérants mes ailes

S'est enfuie dans la pénombre d'une ruelle

Là où a mon secours il n'y avait personne...

Recroquevillé, j'ai attendu que résonne

Un glas de déchéance pour ma vie mortelle ;

l'Angélus m'a laissé un souvenir de celle

Qui gardera mon coeur... Pourtant je lui pardonne

Son amour est un puits dans lequel j'abandonne

Les chagrins et les peines tachant l'aquarelle

D'un bonheur qui fut notre, illusions trop réelles

Auxquelles je m'accroche, auxquelles je m'adonne

En me sachant mourir, en la sachant cruelle...

Des coulées de mon sang à la pierre se mêlent.

Voilà !

12/18/2010 #25
Aria Lupin

Un compliment de Xunaly sur le vocabulaire? Ca mérite un poème! Pour prouver aussi que la poésie ne doit pas être maudite pour être réellement poétique. Les bonnes choses ont aussi droit à leur poème.

Les mots se déchainent, courent sur le clavier.

Ils ont leur propre vie, qui parfois la mienne longe

Ils sont parfois tout noirs et les sangs ils me rongent

Quand ils sont blanc, la joie auprès d'eux est conviée.

Tout au long de l'année, de décembre à janvier

Personne ne connait le chemin de mes songes

Même pas ma tête - ce n'est pas un mensonge -

Qu'ils ont aménagée en étrange vivier.

Lorsque je les pose les uns après les autres

Ils deviennent mes maitres, je suis leur apôtre.

Quoiqu'il se passe, je ne peux les retenir.

Rois de mes mains, de mes doigts quand je poétise

Chantres de vérités ou bouffons de bêtises

Ils tiennent en leur pouvoir des textes l'avenir.

12/18/2010 . Edited 12/18/2010 #26
Miliampere

Blanche et laiteuse

Belle et duveteuse

Tu tombes sur nos toits

Tu restes sous mes pas.

.

Avec cet air poétique

Tu as quelque chose de magique

Alors même après tant d'années

Je vais toujours te regarder

.

Et jusqu'à la fin de ma vie

Je danserais sous ta magie

Car sans arrêt tu seras là

Neige éternelle de l'au-delà.

.

Voilà, j'ai passé une journée à Paris, sous la neige, alors j'en profite!

Je tiens aussi à dire que tous les poèmes ici sont super magnifiques !! Bravo !!

12/18/2010 #27
Xunaly

Aria : A nouveau j'aime beaucoup. Tu as décidément un style bien à toi et aisément reconnaissable. Surtout, pour l'instant, tu sais aborder des thèmes non-extrémistes et les rendre beau sans avoir recours à de grandes émotions. En tout cas c'est décidé je suis une amatrice de ta manière d'exprimer les choses. ^^

Miliam : C'est bien le genre de choses que je pense quand je rentre à pied de la neige jusqu'aux genoux. Et bon sang que j'aime ça ! ^^'

Attente Je les compte, et décompte. Encore, un peu plus, un peu trop. Dans ce couloir où ma tension monte,Je n'ose plus dire mots. . Les lettres se perdent et s'oublient,Égarées par l'anxiété de mon esprit. Je ne sais plus parler, je ne sais plus écrire.Je ne sais plus ce que je dois dire. . Je n'entends plus que mon pouls régulier,Qui cavale parmi d'autres contrées. Ce son inlassable qui minute ma vie,Qui tarit peu à peu toute envie... . La porte close est encore mon échappatoire. Mais je me dois de me plier à mon devoir.Je ne peux tourner le dos et m'enfuir,Profiter de ce répit pour partir. . Il y a des défis que l'on s'impose soi-même,Qui nous tue et blanchit nos nuits. Que l'on hait bien plus qu'on ne les aime,Mais qu'on relève toujours sans préavis.. Ce sont nos hontes et nos honneurs,Qui éveillent en nous la plus simple des peurs.Ce sont les souvenirs éternelsDe nos triomphes personnels. . Il n'y en a jamais de trop grands, Ni de trop petits.Il n'y en a jamais assezDans toute une vie. (Je me souviens que je l'avais écris après avoir passé mes devoirs communs l'année dernière. A la "veille" du bac blanc désormais il me semble d'actualité. ^^')

12/18/2010 #28
Elbereth des Neiges

Oh, j'aime beaucoup celui-là Xuna ! Bravo (:

Et Aria, je suis tout à fait d'accord avec Xuna sur ta façon d'exprimer les choses *air méditatif*

12/18/2010 #29
Miliampere

Xuna... ... ... ... Oo... ... ... oO

TROP BEAUUUUUU !!

J'adore ce poème ! Moi je fas me faire un recueil avec tous les poèmes du FoF à ce rythme !! ^^

Non mais sérieusement, ils sont tous super ! ! !

12/19/2010 #30
Page 1 2 3 4 .. Last Next »
Forum Moderators: Fof Culture Elbereth des Neiges, Almark, fjudy, Leo Poldine
Rules:
  • Forums are not to be used to post stories.
  • All forum posts must be suitable for teens.
  • The owner and moderators of this forum are solely responsible for the content posted within this area.
  • All forum abuse must be reported to the moderators.
Membership Length: 2+ years 1 year 6+ months 1 month 2+ weeks new member