Mademoiselle-35
hide bio
PM . Follow . Favorite
Joined 04-11-10, id: 2323647, Profile Updated: 07-28-17
Author has written 2 stories for Yami no Matsuei, and Tsubasa Chronicle.

Entamons cette partie consistant à livrer une partie de soi avec un brin de narcissisme tout en gardant une certaine pudeur. Citer uniquement ses défauts pour éloigner cette image de petite fille gauche et introvertie qui me colle à la peau et me donne envie de hurler façon "Hello Kiki" : "raz-le-cul, moi, d'avoir l'air mignonne !", c'était mon idée de départ. Rester évasive avec un portrait chinois ne ressemblant en rien à mes résultats de tests Buzzfeed était la seconde. Quelle est la troisième ? Faire une bio avec des caractères indéchiffrables façon blog de préado ? Sans façon. Coller des images de personnalités que j'adule avec des cœurs et des gifs de licornes à paillettes ? On évitera (à tout prix) !

Non je songeais plutôt à citer quelques faits intéressants ou non sur moi en tant qu'auteure de fanfic


1) Bien que j'aime écrire et m'attarde longuement sur l'orthographe, j'étais loin d'être excellente en cours de français. Il s'agissait même de ma bête noire durant certaines années scolaires (c'est la faute à Voltaire). Il n'y a qu'une enseignante qui a cru en mon potentiel arrivé en 1e : mais ce n'est pas en un an qu'on peut considérablement remonter le niveau (c'est la faute à Rousseau).

2) J'ai commencé à écrire sur ff.net à l'époque où je n'étais pas scolarisée en raison d'un trauma crânien suite à un accident d'équitation. Autant dire que je m'ennuyais comme un rat mort et que j'avais bon nombre de choses à extérioriser. Je me sentais comme Grace MacLean dans "l'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" avec deux jambes et une partie de la tête scalpée.

3) J'écris mieux avec un état d'esprit mélancolique. Pourquoi ? Je n'en sais rien.

4) Passionnée de piano, les playlists consacrées à cet instrument m'inspirent

5) Même si j'aime lire des fanfic romantiques consacrées à mes couples favoris, je ne me trouve pas assez spontanée pour en faire autant. Mes tentatives me semblent maladroites. Est-ce parce que je me protège trop sentimentalement parlant ou parce que, comme je l'ai entendu, je "manque de confiance en moi" ?

6) La nature et l'environnement occupent une place prépondérante dans mes écrits, notamment les forêts. Il s'agit d'un élément à la fois apaisant et mystérieux cadrant avec brio une histoire et aussi une source d'inspiration lors de balades incessantes.

7) Pour juger la qualité de mes écrits, j'imagine mon travail relu par mon prof d'italien. N'y voir aucune connotation sensuelle ou imaginer le beau rital à la peau halée et à l'accent ravageur. Au contraire, physiquement, cet homme avait autant de sex-appeal que Smeagol (j'ai trop de respect pour lui pour le comparer à Gollum), mais sa voix avait un petit je-ne-sais-quoi d'apaisant. Surtout que lorsque la terminale arriva avec son lot de littérature italienne à étudier, il nous traduisait oralement les textes avec une telle aisance et limpidité que même jeune adulte, je me demande : "Est-ce que cette phrase pourrait sortir de la bouche de M. X... ?".

8) Même si je suis tolérante sur plusieurs aspects niveau fanfictions (quoique très sélective lorsque je veux en lire une), je suis intransigeante pour les OOC (Out of Character). Cela peut sembler un peu poussé, mais je quitterai automatiquement une fanfic en voyant que les caractères initiaux des personnages ne sont pas respectés. Bien sûr, comme déceler personnalité d'un individu relève d'une certaine subjectivité, je tolère une marge entre ce que j'interprète et ce que d'autres peuvent penser. C'est plus ardu lorsque cela change du tout au tout : si l'introduction d'une telle personnalité est nécessaire pour la narration, pourquoi ne pas créer ex nihilo un personnage secondaire plutôt que changer complètement un autre au risque de ne plus le reconnaître ?

9) C'est sans doute pour ça que je boude ma première fic consacrée à Yami no Matsuei. Avec le recul et l'âge, je trouve que le Hisoka de ma fic est trop différent en certains points que celui de l'œuvre originale. Je ne compte pas l'abandonner pour autant. Lorsque j'en aurai le courage, je compte réécrire les passages qui me gênent terriblement (sans changer le cours de l'histoire). Mais avant, il me faut finir celle dédiée à Tsubasa Chronicles.

10) En termes de personnalité, je suis à cheval entre la catégorie INFP (médiateur) et ENFP (inspirateur) du test MBTI. À cheval parce que je ne suis ni totalement introvertie, ni extravertie : tantôt je peux tomber sur 45% introvertie/55% extravertie, tantôt l'inverse. Mais en somme, j'estime que ma personnalité ressemble plus à celle d'Amélie Poulain (INFP) qu'à Piper Chapman d'Orange is the new black (ENFP). Je plains ceux qui ne savent pas de quoi je parle ,'.

Sort: Category . Published . Updated . Title . Words . Chapters . Reviews . Status .

Our nostalgia reviews
Depuis la mort de ma moitié, je ne pensais pas que j'aurais un quelconque attachement pour une personne, encore moins tomber amoureux. plus de gros pavés pour les deux premiers chapitres
Tsubasa Chronicle - Rated: T - French - Romance/Drama - Chapters: 25 - Words: 133,134 - Reviews: 69 - Favs: 16 - Follows: 25 - Updated: 8/5 - Published: 9/19/2010 - [Fai, Kurogane]
Parle moi je t'en prie ! reviews
Des souffrances antérieures qui reviennent. Les sentiments amoureux peuvent-ils les chasser ? première fanfiction
Yami no Matsuei - Rated: T - French - Romance/Suspense - Chapters: 18 - Words: 79,464 - Reviews: 23 - Favs: 6 - Follows: 6 - Updated: 8/2/2013 - Published: 4/13/2010 - A. Tsuzuki, Hisoka K.